Jump to content

    9 news in this category

    1. Autres

      Kims

      C'est avec le cœur lourd que nous vous informons aujourd'hui de l'arrêt des activités de Bethesda France après sa création en 2012.
       
      Nous avions appris la nouvelle il y a deux mois, à l'occasion d'un événement qui devait être relayer par Bethesda France, après presque deux semaines de silence radio.
       
      Nous ne nous étendrons pour le moment pas sur la méthode utilisée par Microsoft pour le licenciement des salariés de l'entreprise, ni même de l'absence totale de transparence auprès de la communauté.
       
      Je m'exprime très rarement à titre personnel sur les réseaux officiels, préférant relayer la voix de l'association, mais je tiens à remercier toutes ces personnes avec qui j'ai eu des contacts réguliers, qu'il s'agisse d'Axel , puis de Sandra (qui est venu à Toulouse lors d'une rencontre ♥️) et enfin de ***** qui avait récemment pris la relève, mais aussi tous les autres salariés qui sont passés par Bethesda France durant toutes ces années, vous avez été formidables malgré des moyens pas toujours à la hauteur ♥️♥️♥️
       
      La fermeture tombe d'autant plus mal, que les projets de Judge Sk-hi font rayonner la communauté française avec son formidable stand à découvrir et que la sortie de la série Fallout devait être accompagnée, à priori, d'un grand événement sur Paris avec Amazon qui n'aura pas eu lieu et laisse une nouvelle fois, la communauté française à l'écart.
       
      Fallout Génération a vu le jour en 2006 et a donc connu la création et maintenant la fermeture de Bethesda France, force est de constater que Microsoft vient de détruire en un instant une décennie de travail de ses salariés, au moment même où la série Fallout, a fait monter la hype autour de la série comme nous ne l'avions jamais vu, même lors de la sortie de Fallout 4.
       
      Rassurez-vous, cela ne changera rien pour les activités de l'association, néanmoins, outre le dégoût devoir tout ce travail tomber à l'eau, les évènements récents vont très certainement considérablement compliquer les projets IRL qui étaient en réflexions en l'absence d'interlocuteur officiel.
      Après tant de temps et d'argent investi par Bethesda puis Microsoft après le rachat de ces derniers à grand renfort de milliards, on peut s'interroger sur la stratégie marketing de ce dernier et avoir peur de la suite pour la série et la communauté.
      Read more...

      2951 • 2

    2. Autres

      Goupil

      La cata quelques jours avant la sortie de la tant attendue série TV Fallout produite par Amazon et Bethesda ! Les 8 épisodes de la série devaient sortir simultanément le 11 avril. Mais un couac majeur est arrivé, obligeant à revoir le calendrier. L’avant-dernier épisode a été perdu !
       
      Le correspondant de l’Écho Vaporiste, Judge Sk-hi le renommé, nous a fait part d’une bien triste nouvelle lors de la Comic Con de Paris ce w-e où il tenait un stand Fallout avec la collaboration entre autres de Fallout Génération.
       
      Le cloud d’Amazon dont les serveurs sont situés dans le canton de Diekirch, dans le Grand-Duché de Luxembourg, a subi une petite mésaventure dont on se souviendra. Lors du festival Kleinkunst, un petit groupe de fans de la licence Fallout a voulu profiter d’une visite guidée des locaux pour s’emparer des épisodes de Fallout afin de les visionner avant leur sortie officielle. Les 8 épisodes y étaient en effet stockés, attendant la sortie officielle.
       
      Malheureusement, leur méconnaissance du système a provoqué un échec critique lorsqu’ils ont essayé de sortir l’avant-dernier épisode. Après quatre tentatives de piratage ratées, le fichier a été corrompu et est devenu définitivement inaccessible. Il faut savoir que le cloud de Diekirch stockait la seule version officielle de la série prévue pour dans 10 jours !
       

       
      Amazon va devoir revoir le calendrier. Les 6 premiers épisodes ainsi que le dernier sortiraient à la date prévue et l’avant-dernier pourrait être visionné la semaine suivante. Judge Sk-hi a reçu cette information d’un contact répondant au pseudo de HOmer relAX lors de la soirée Fallout Génération à l’Atomic Cat vendredi dernier à Paris, ce dernier fortement imbibé de Sunset Sarsaparilla n’aurait pu se retenir de lâcher cette bombe. Horrifié par cette nouvelle, Judge a alors joint Todd Howard pour une confirmation. Celui-ci lui aurait répondu un laconique « It just works, my friend ». Todd avait « heureusement » chipé une copie de la série pour la visionner en avant-première le 10 avril dans sa villa de Mariposa avec un petit groupe de confrères. Il va remettre cette copie à Amazon. Le transfert de données prendra toutefois du temps. Todd utilise des logiciels codés « maison ». Amazon craignant un bug va envoyer une équipe d’ingénieurs lourdement équipés en hélicoptère à la villa souterraine de Mariposa pour sécuriser le transfert de données. Et tant qu’à faire, tout le complexe souterrain où les rats sont légions.
      Que d’émotions en tout cas. L’équipe de « Fallout rads n' folks by L'écho Vaporiste » et celle de « Fallout Génération » se souviendront, ou pas (vu tout ce qu’ils ont ingurgité ce week-end), de ce premier avril !
      Read more...

      2101 • 3

    3. Autres

      Goupil

      Le 12 avril 2024, la série TV de Fallout sortira ! Mais ce ne sera peut-être pas la seule actualité intéressante de l'année !
      En effet, Élise Mériaux, que nous vous présentions dans cet article https://fallout-generation.com/actualités/autres/élise-vous-présente-ses-dessins-sur-le-thème-de-fallout-r258/ , dessinatrice passionnée de Fallout, prépare une bande-dessinée de fan sur le thème de Fallout !!!
      Vous avez pu voir plusieurs de ses dessins sur Fallout Génération. À présent, elle nous partage 4 illustrations en rapport avec la bande-dessinée qu'elle prépare. Et si le mystère plane encore sur l'histoire, les 4 illustrations donnent des indices. Et si elle a autant de talent pour l'histoire que pour ses dessins, c'est très prometteur.

      Rigoureuse dans son travail, elle va jusqu'à préciser le temps et le nombre de coups de crayon pour chacune de ces illustrations. Si déjà maintenant, ses œuvres sont de grande qualité, elle montre un fort appétit pour de nouvelles techniques. Cette bande-dessinée devrait affirmer son style et lui permettre d'aller encore plus loin. Si un dessin raconte déjà une histoire, l'exercice de la bande-dessinée impose de mettre en corrélation les cases pour obtenir un ensemble qui racontera une histoire plus complexe au lecteur. Le point de vue, le rythme, la grammaire visuelle, etc..., autant de défis pour passer de l'illustration à l'histoire plus développée de la bande-dessinée. Au vu de sa rapide évolution, elle devrait les relever facilement.
       
      1/4
      1h 22min et 2668 coups de crayon
      Cela faisait un moment que je voulais faire une BD de fan sur le thème de Fallout.

       
      2/4
      3h 1min et 6149 coups de crayon
      Prêt pour l'illu' n°2 ?
      Inspirée d'une statue de la Vierge Marie que j'ai pu voir à l'ossuaire de Douaumont.
      Un peu plus d'indices, sur celle-ci. Faites vos paris sur l'histoire ! Je suis curieuse : à votre avis, de quoi va-t-elle parler ?

       
      3/4
      1h 7min et 1730 coups de crayon
      L'illustration n° 3 arrive !

       
      4/4
      18h 33min et 25 646 coups de crayon
      Et voici la dernière !
      Celle-ci a pris du temps, puisque j'y apprenais l'éclairage frontal. Je suis plutôt satisfaite du résultat final.
      Inspiré de La Pietà de Michel-Ange
      Prochains travaux en cours …

       
      C'est une chance pour la communauté francophone. Une nouvelle égérie semble s'annoncer. Soutenons-la pour montrer aux autres communautés notre capacité à se mobiliser pour Fallout et son univers qui nous passionne tous !
      Read more...

      1843 • 0

    4. Autres

      Goupil

      Nouvelle arrivée dans notre annuaire Galaxy News Network !
       
      Élise vous présente ses dessins sur le thème de Fallout.

      Elle dépeint un univers sombre avec beaucoup de talent.
      Rapide à la réalisation, elle est très productive.
      Plongez dans son univers de Fallout aux airs de polar des années 30, de Blade Runner, ou encore de nature morte en mode post-apo.
      Lisez sa présentation avec ses adresses ici :
       

       

       

       
       
      Read more...

      880 • 0

    5. Autres

      Goupil

      Oppenheimer, une des icônes du post-apo nucléaire par son rôle dans la création de la bombe atomique, se voit dédier un film avec un casting de luxe. Qui est-il et pourquoi lui dédie-t-on un film ?
       

       
      Robert Oppenheimer est un physicien américain et l'un des scientifiques les plus importants du XXe siècle. Il est né le 22 avril 1904 à New York dans une famille aisée. Diplômé d'Harvard en 1925, il étudie ensuite en Allemagne où il obtient son doctorat en physique. Après son retour aux États-Unis, Oppenheimer travaille comme professeur à Berkeley, en Californie et contribue, en parallèle, aux domaines de la mécanique quantique et de la physique nucléaire. Devenu l'un des principaux scientifiques de son temps, Oppenheimer est recruté, en 1942, pour rejoindre le projet Manhattan, visant à développer une arme atomique. Chargé de superviser le projet, il met au point les bombes lancées sur Hiroshima et Nagasaki durant la Seconde Guerre mondiale. Pris de remords, il défend ensuite le désarmement nucléaire. Il termine sa carrière comme professeur à l'Université de Princeton et décède, le 18 février 1967, à l'âge de 62 ans.
       
      Ça, c’est la présentation classique.
       
      Mais en approfondissant, on peut discerner un peu mieux la personne. Il est réellement d’une intelligence supérieure. Déjà, il obtient son diplôme d’Harvard en 3 ans au lieu de 4, tout en suivant en plus d’autres cours que ceux de sa section. Mais le temps qu’il consacre à ses études le rend peu social et il en souffre au point de voir des psychiatres, sans résultat. S’il est qualifié de père de la bombe atomique, ce n’est pourtant pas lui seul qui l’a créée. En science, les domaines sont tellement vastes que c’est le partage des travaux qui permet d’avancer. Et Oppenheimer l’a bien compris. Sa prouesse, avec le projet Manhattan, a été de réunir les bons scientifiques dans un environnement adapté, avec une bonne méthode de partage et de gestion du personnel, et une extraordinaire vision d’ensemble qui a permis de non seulement récupérer le retard sur l’Allemagne, mais aussi de la dépasser. Selon Edward Teller en 1980, il savait « diriger sans en avoir l'air [...] L'incroyable succès de Los Alamos est à mettre au compte de la direction brillante, enthousiaste et charismatique d'Oppenheimer. »
       

      Los Alamos, au fond à gauche
       
      L’armée avait peu de ressources pour fabriquer les bombes, l’erreur n’était pas permise. Deux modèles de bombe étaient développés en même temps : un modèle utilisé pour Little Boy et un modèle utilisé pour Gadget et pour Fat Man. Little Boy sera lâchée sur Hiroshima le 6 août 1945 et Fat Man le 9 août 1945 sur Nagasaki. Mais il a fallu faire un test avant cela. Et c’est Gadget qui servi de test le 15 juillet 1945. La réussite de ce premier essai fit dire à Oppenheimer : « Je deviens la Mort, le Destructeur des Mondes. », mots empruntés de la Bhagavad-Gita, qu’il a lu en sanskrit appris à côté de ses études. (Voir aussi l’easter egg dans Fallout 76).
       

      Fatman
       
          
              Modèle à insertion (Little Boy)                                                                     Modèle à implosion (Gadget et Fat Man)
       
      Si la puissance destructrice de la bombe A le terrifiait, il pensait aussi que c’était le moyen d’épargner des vies, avec le regard que l’on pouvait avoir à cette époque.
      Il militera finalement pour le contrôle international de telles armes.
       

       
       
       
      Le film
       

       
       
      Réalisation
       

       
      Déjà, c’est un film de Christopher Nolan… À ce stade, tout est dit pour certains ! Memento, Insomnia, Le Prestige, la trilogie Dark Knight, Inceptio, Interstellar ou encore Dunkerque, ses films marquent les esprits. Avec ce film, il sera intéressant de voir Nolan se concentrer sur l’humain et la morale avec en fond de toile la création d’une arme pouvant détruire l’humanité.
      Petite anecdote, Nolan, recherchant le réalisme, évite le plus possible les effets spéciaux. Et il a expliqué avoir recréé une explosion nucléaire sans recourir aux effets numériques…
      Pour le souci du détail, il a pris de vrais scientifiques pour les figurants, afin d’avoir des gens se sentant concernés par le sujet, plutôt que des acteurs pensant au sandwich qu’ils mangeront après la scène.
       
      Distribution
       

       
      Pour les acteurs, Cillian Murphy, Robert Downey Jr., Matt Damon, Emily Blunt, Rami Malek, Kenneth Branagh, même Gary Oldman (pour un petit rôle, mais quand même un rôle prestigieux, rien de moins que celui de président) et encore d’autres. Robert Downey Jr., Matt Damon et Emily Blunt ont subi des réductions de salaire pour travailler sur le film, gagnant 4 millions de dollars chacun au lieu de leurs salaires habituels de 10 à 20 millions de dollars. Un rôle dans un film de Nolan, ça ne se limite pas à un cachet !
       
      Synopsis
       
      Le film se focalise sur J. Robert Oppenheimer, scientifique américain, nommé comme directeur scientifique du Projet Manhattan, un programme visant à donner aux États-Unis la maîtrise de l'arme atomique lors de la Seconde Guerre mondiale.
       
      Sortie
       
      Le film sort le 19 juillet. Choisissez une salle bien climatisée en cette période estivale, car le film dure 3h !…
       

      Goodies dans les salles américaines
       
       
       
      Read more...

      1245 • 0

    6. Autres

      Goupil

      Le Monde, la chair et le diable (1959 - post-apo) - Harry Belafonte, chanteur américain et défenseur des droits civiques, est décédé ce mardi.

      Outre sa vie exemplaire à plus d'un titre pour sa carrière musicale, son engagement dans les causes humanitaires et sa carrière cinématographique, soulignons qu'il a tenu le rôle principale dans un des premiers films post-apo, Le Monde, la chair et le diable (1959).

      Vous pouvez lire à ce propos notre sujet :
       
      Regardez le film Le Monde, la chair et le diable sur notre chaîne :
       
       
       
      Quelques-unes de ses célèbres chansons :
       
       
       
       
       
      Read more...

      477 • 0

    7. Autres

      Goupil

      La future série télévisée sur l’univers de Fallout, produite par Amazon et Bethesda, dont le tournage a commencé en juillet dernier, fait encore parler d’elle.
       
       
      Après le scandale auprès des « loristes » en décembre dernier quand ils ont annoncé une réécriture de l’histoire où le grand ennemi des USA d’avant l’apocalypse ne serait plus la Chine, mais la Corée du Nord, ceci afin de ne pas froisser la fierté légitime de millions de Chinois qui doivent pouvoir regarder la série de manière apaisée, voici un nouveau scandale qui, cette fois, va bien au-delà de la fan-sphère.
       
       
      En effet, par souci d’immersion, des animaux seront exposés en laboratoire à des radiations à faibles doses pour déterminer les mutations possibles dans un monde post-apocalyptique nucléaire. « Il ne s’agit pas d’en faire des monstres en les surexposant aux radiations, mais de distiller les radiations afin de voir les prémisses de mutations et la direction qu’elles prendraient. », nous dit le professeur Piscicello de la société Gen-Tek qui collabore à l’expérience. De légères mutations seront provoquées sur l’ADN de caméléons, de vaches et cafards, entre autres, pour voir quels gênes seront mis en dormance ou au contraire activés. En les comparant avec d’autres ADN, cela pourra déterminer si au terme d’une plus longue exposition, ces animaux pourraient grandir démesurément, voir leur épiderme se solidifier ou développer de nouveaux membres, même si la tête n’est pas un membre contrairement à ce qu’indique les soins et les aptitudes dans le jeu de la célèbre licence. Ces travaux existent déjà et Bethesda s’y associe en orientant les recherches sur des races animales rencontrées dans l’univers Fallout.
       
       
      Bethesda se dédouane donc d’être l’instigateur de ces recherches peu communes et déclare juste prendre le train en marche ou la fusée en vol, faisant par-là un clin d’œil à son prochain jeu, Starfield. Bethesda va plus loin encore dans la justification de ces expériences dignes du docteur Moreau. Le véritable but serait doublement écologique !…
      D’une part, la production 3D en studio serait tellement énergivore en électricité qu’avoir des animaux directement mutés produirait beaucoup moins de carbone (contredisant ainsi Gen-Tek qui assurait que ces expériences seraient arrêtées aux prémisses des mutations !).
      D’autre part, l’utilisation de déchets radioactifs des réacteurs nucléaires offrirait enfin un débouché à ces matériaux dont tout le monde se plaint de ne savoir qu’en faire, ainsi que de leur dangerosité. « Nous étions obligés de les enfouir sous terre ou de prévoir des projets coûteux comme de les envoyer dans l’espace. Avec ces expériences, nous allons offrir une nouvelle vie à ces éléments à la demi-vie si longue. Nous avons fait toutes les projections nécessaires et ça marche ! » déclare un haut responsable de Bethesda sous couvert de l’anonymat.
       
       
      Il va sans dire que nombre d’associations de défense des animaux ont décidé de se battre contre un tel projet. Et plus surprenant, ces associations sont rejointes par d’autres groupes inattendus comme le syndicat des mineurs polonais qui ne veulent pas que l’on relègue le charbon en second plan avec ce regain d’intérêt pour le nucléaire, l’Inde qui menace de représailles si on altère l’ADN de vache (« Ils veulent du nucléaire ? Ils en auront ! » aurait déclaré le premier Maharadja de cette puissance nucléaire). Même la fédération d’escrime de Russie a décidé de se joindre au combat, sans toutefois préciser leur motivation. Sous couvert d’anonymat, un escrimeur russe aurait dit « Dans la vie, il faut savoir choisir ses combats et quitte à se battre, nous préférons le faire à Hollywood, plutôt qu’à Tchernobyl... »
      Heureusement, il n’y a pas de poissons prévus dans la série, ce qui vous assurera du poisson frais, sans radiations en ce premier avril...
       
       
      Read more...

      2023 • 5

    8. Autres

      Goupil

      Le cosplay aime Fallout et Fallout Génération aime le cosplay !
      Récemment, une cosplayeuse a rejoint notre commu et a eu la gentillesse de nous partager ses créations. Elle nous a en plus accordé une petite interview pour présenter son travail, sa passion.
      Vous pouvez retrouver ses photos sur notre site.
       
      Interview
       
      FoGen : Bienvenue à toi, Dragunova ! Tu es avant-tout une cosplayeuse ou une joueuse ?
      Dragunova : C’est lié. Je fais du cosplay en rapport avec les jeux qui me plaisent.
       
                   
       
      FoGen : Actuellement, tu joues à Fallout 76 ?
      Dragunova : Oui, depuis un an et demi, peut-être. Avant, j’ai joué au 4 et à New Vegas, ainsi qu’à Fallout Shelter sur mobile. Mon préféré, c’est vraiment Fallout 76. J’accroche beaucoup à cet univers décalé où l’exploration regorge de surprises. J’aime particulièrement visiter un lieu, une maison, avec des cadavres et retrouver l’histoire qui s’est jouée ici au travers des notes ou des mises en scène.
       

       
      FoGen : Comment as-tu découvert Fallout ?
      Dragunova : Simple, mon père est fan de la série.
      FoGen : Ah, oui, ça aide. Fallout fête actuellement ses 25 ans, on peut dire que ça devient un phénomène intergénérationnel. Vous jouez ensemble à Fallout 76 ?
      Dragunova : Nous avons joué ensemble, mais à présent, j’arpente seule les Terres désolées. Seule, mais quand même en allant au contact des joueurs que je croise. Je n’utilise pas le vocal, je fais un peu mon ours à ce niveau-là, mais les emotes m’aident assez pour la communication. C’est une communauté très agréable, ouverte et généreuse. Un bas niveau va facilement trouver de l’aide et ça, ça me plaît beaucoup.
       

       
      FoGen : Et tu t’es mise au cosplay de Fallout.
      Dragunova : Oui, l’univers m’inspire beaucoup. Je fais du cosplay depuis une dizaine d’années. J’ai fait du WoW, de l’Elder Scrolls, du League of Legend,... mais c’était toujours très propre. Avec Fallout, il y a ce côté « sale ». Des vêtements usés, déchirés, des armes rouillées, des cicatrices, des hématomes, ça fait partie des choses qui me plaisent. Là, j’ai une habitante de l’Abri, mais prochainement, je ferais bien une pillarde déjantée.
       
               
       
      FoGen : Ton conseil à ceux qui voudraient se lancer ?
      Dragunova : Commencer petit et surtout quelque chose qui leur plaît. Pas parce que c’est facile ou parce que c’est à la mode. Aimer son sujet, ça aide beaucoup.
       
      FoGen : As-tu déjà complètement raté un cosplay ?
      Dragunova : Disons que quand je regarde mes premiers cosplay, je me dis que j’ai fait du chemin. Techniquement, ce n’était pas évident, il y avait peu de tuto. Mais j’ai une mère qui s’y connaît bien en couture et un père bricoleur, alors, ça aide.
       

       
      FoGen : Une mère qui coud et un père qui bricole… Fallout reprend l’imagerie de la société américaine des années 50 où l’on représente la femme aux fourneaux et l’homme au travail. Il y a aussi cette iconographie de pin-up. Ce n’est pas dérangeant pour une jeune femme ?
      Dragunova : Non, il s’agit d’abord d’un jeu et s’il reprend des modèles du passé, ce n’est pas pour les défendre. Les pin-up ont du charme, oui, mais concrètement, dans le jeu, en tant que femme, je me sens à l’aise. Des personnages comme Meg ou Rahmani sont cheffes et en imposent.
       
               
       
      FoGen : Trop tard pour la convention de Fallout ce week-end organisée par Fallout Génération, mais partante pour celle de l’année prochaine ?
      Dragunova : Je l’espère bien !!
       
      FoGen : En attendant nous pourrons te retrouver dans le Twitch de Bethesda le 25 octobre dès 18h où tu participeras à un escape game ! Nous serons là pour te soutenir !
      Merci beaucoup pour ton temps et de nous partager ainsi ta passion !
       
      Fallout Génération est particulièrement friand des diverses créations dans l'univers de Fallout et du Post-apo. Si vous aussi, vous aimez vous évader dans la création, faites-nous rêver en partageant des photos, des conseils, des anecdotes de bricolage et n'hésitez pas à nous montrer les différentes étapes de création, cela pourrait en inspirer d'autres ! Rendez-vous dans notre forum Créations.
      Retrouvez les photos de Dragunova ici et ici ! Et n’oubliez pas d’aller la soutenir le 25 octobre dès 18h sur le Twitch Bethesda_FR !
       
       
       
      Read more...

      1830 • 0

    9. Autres

      Goupil

      Fallout est un jeu vidéo, une série de jeux vidéos. Mais Fallout, avec le temps, c'est aussi devenu un univers riche et passionnant. Un univers tellement développé que beaucoup d'adeptes en ignorent une grande partie en découvrant la série seulement à partir de Fallout 4. Pourtant, ces derniers sont déjà époustouflés par l'ambiance, c'est dire comme cet univers est riche.
       
      Fallout, on aime y plonger tout entier, s'immerger dans cet univers futuriste, rétro-futuriste même, dans ce post-apocalyptisme à l'humour insouciant représenté par ce petit bonhomme blond jovial. Et quand on finit le jeu, on le recommence pour y faire d'autres choix, suivre d'autres voies, vivres d'autres aventures. Mais à un moment, on éteint l'ordi et on reste sur sa faim, sur cette faim débordante que cause en nous ce monde empli de promesses d'aventures.
       
      Et là, bonheur, s'offre à nous d'autres jeux, toujours dans cet univers, d'autres loisirs pour faire perdurer l'aventure. Jeu de rôle, jeu de cartes, jeu de plateau, jeu de figurines, même un Monopoly Fallout ! Mais certains veulent aussi créer. Avec la plume, le fusain, l'aiguille pour les cosplayers ou encore avec le pinceau, une pince, de la colle et de l'imagination !!!
       
      Vous connaissez sans doute déjà le cosplay Fallout, même s'il mériterait d'être mis plus en avant tant les créations sont nombreuses et variées. Quant au modélisme, sachez que le modélisme Fallout existe ! Il y a bien sûr des pièces toutes faites disponibles notamment pour le jeu de figurines Fallout Warfare, mais en étant un peu inspiré, il y a moyen de récupérer des pièces par-ci, par là et de faire ses propres modèles. Et cela pour un résultat qui peut faire rêver !
       
      Nico Props, aussi connu sous le pseudo @tn13, est un modéliste/cosplayer passionné de Fallout ou un falloutien passionné de modélisme/cosplay. Il a accepté de faire une petite interview et il partage avec vous ses créations sur notre forum. J'espère que cela vous donnera envie de vous y mettre aussi. En tout cas, les photos de ses créations auront de quoi vous ébahir, comme je le fus en les découvrant.
       

       
      Interview
       
      FoGen : Nico Props, le modélisme et le cosplay, est-ce facilement accessible ? Que faut-il pour se lancer dans ces loisirs ?
      Nico Props : Tout dépend de ce que tu entends par accessible. Personnellement j'ai envie de te dire oui. Il faut juste l'envie. Pour ma part j'ai toujours été très manuel niveau bricolage, etc... J'ai commencé réellement à customiser/créer des figurines myth cloth, créer des dioramas (reconstitution en trois dimensions d'une scène en miniature) sur cet univers. Ensuite, je me suis mis sur Fallout 3 à sa sortie et naturellement je me suis mis à créer là-dessus (figurines, diorama, cosplay).
      Envie et motivation. Se faire plaisir avant tout. Et niveau matos, y a pas besoin forcément de beaucoup ou de très cher. Mais ça, ça vient aussi avec le temps. Un truc que tu achèteras pour custom resservira pour un autre projet, etc.... De plus, aujourd'hui, Youtube regorge de tuto, review etc.... une mine d'or d'infos. Il suffit juste d’être curieux et de passer un peu de temps à chercher.
      Par exemple, cette hache à proton et ce fusil sont fabriqués à partir de tubes de PVC de plomberie et d'objets de récup'.
       
               
       
       
      FoGen : Fallout, le modélisme et le cosplay, des loisirs qui "collent" bien ensemble ?
      Nico Props : Ça match a 200% même. Quelque soit le niveau de création (figurines, objet de taille réelle ou réduite, cosplay). Dans le wasteland, on crée à partir de bric-à-brac... donc moi, bah, je me dis "Banco ! Je fais pareil". L'univers de Fallout est tellement vaste... Il y a tellement de chose à faire, à créer.
       
                         
       
       
      FoGen : En plus du plaisir personnel que tu retires lors de la réalisation de tes modèles, y a-t-il moyen de conjuguer cela avec un autre loisir, comme par exemple Fallout Wasteland Warfare, le jeu de figurines ?
      Nico Props : Plaisir et satisfaction personnelle. Mais tellement. L'exemple le plus fort pour moi est le cosplay. Outre la phase de création, la satisfaction d'avoir terminé un projet, c'est ensuite le plaisir de le porter en convention. Faire des photos, faire illuminer les yeux des gens, se retrouver avec un groupe qui a la même passion que toi. Échanger sur la façon de créer, tisser des liens, faire partie d'une communauté. Tu n'imagines pas à quel point les conventions me manquent... Vivement que ça reprenne. Et oui, tu as aussi Fallout Wasteland Warfare qui a aussi une très grosse communauté internationale. Perso je n'en fais pas, mais l'idée est juste énorme !
       

       
       
      FoGen : Comment en es-tu venu au modélisme de véhicules Fallout ?
      Nico Props : J'ai commencé à collectionner les véhicules Fallout de Wand Company au Noël de 2020. Et comme à mon habitude, l'envie de les modifier est venue très vite. Le souci principal étant que ces véhicules sont devenus compliqués à acquérir. Donc chercher la moindre occas', le moindre bon plan pour en acquérir et les modifier est devenu un rituel journalier. Et c'est en démontant une Fusion Flea bleue pour en faire une Red Rocket Version que j ai compris que j allais en faire beaucoup.... et surtout, à cette échelle (le 1/18), les possibilités de diorama sont assez importantes. Du coup, entre mes véhicules perso, ceux de mes potes qui veulent des versions spécifiques... et l'envie de créer d'autres choses en 1/18 (d'autres véhicules de Fallout, des accessoires, etc...)... En gros, je ne fais que ça en ce moment. Et il faut reconnaitre que travailler sur du Fallout pré-guerre est assez jouissif. Et comme dit plus haut, cette échelle, c'est nouveau pour moi. Donc j'ai fouillé Youtube, les forum, les pages Facebook pour trouver des tutos, techniques, etc... pour apprendre. Encore et encore. Et ça aussi, c est hyper jouissif !
       

       
       
      Merci à Nico Props/@tn13 de nous avoir accordé de son temps et d'avoir bien voulu répondre aux questions et nous partager ses dernières créations ! Fallout Génération est particulièrement friand des diverses créations dans l'univers de Fallout et du Post-apo. Si vous aussi, vous aimez vous évader dans la création, faites-nous rêver en partageant des photos, des conseils, des anecdotes de bricolage et n'hésitez pas à nous montrer les différentes étapes de création, cela pourrait en inspirer d'autres ! Rendez-vous dans notre forum Créations
       
       
       
      Read more...

      2488 • 1

×
×
  • Create New...