Jump to content

ProSnap Deluxe Tour : Un jour, une photo, une histoire.


Recommended Posts

C'est chaque fois la même chose. A chaque fois le vigile me dit "désolé monsieur mais c'est fermé" et du coup je rentre chez moi... Mais pas cette fois ! Cette fois je me suis caché dans un angle et j'ai bien vu. Il en a fait rentré. Juste après m'avoir dit non !

Alors direct j'y suis allé, j'ai commencé à l'incendier... et il m'a collé une grande mandale, et je me suis retrouvé sur le cul...

Non définitivement, ces clubs échangistes, c'est pas pour moi.

Link to comment
Share on other sites

 

Watoga Closed

Le nouveau lieu de perdition à la mode !

 

Ne perdez pas votre temps à aller jusqu'au Mojave. Ici, vous pourrez jouir de tous les plaisirs !

 

Accédez à notre arène pour des combats à morts.

Nos Mister Handy sont à tous les coins de rue pour vous fournir toutes les substances délirantes.
Suivez nos Eye-Bots pour visionner du porno ou des snuff movies.

Rejoignez nos Protectrons transformés en Bandit-Manchot pour le frissons des caps.

Ou encore visitez nos maisons closes pour y réaliser tous, absolument tous vos fantasmes !

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

"Ingénieur télécommunication qu'il était écrit sur l'offre d'emploi.... Mon derche oui ! Mais qu'est ce qu'il m'a pris d'accepter ce poste chez ces fadas d'aigles sanglants... S'ils pensent pouvoir capter quoi que ce soit avec ce foutoir... C'est tout juste bon pour électrocuté les gens et encore... Mais... Pourquoi ce câble est branché là-à-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a"

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

- W A T O G A     D A I LY -

Votre information quotidienne !

 

 

Gooooood MORNING WATOGA !

Le maire du jour a assassiné celui du lendemain, une première depuis l'inauguration de la ville !

En poste depuis ce matin, une citoyenne du nom de [ ARRETE DE JACTER CONNARD ], dont la profession initiale est [ AIGLE SANGLANT, CONNARD ! ] n'a pas lésiné sur la formation de son successeur.

Hier soir à [23h30], une demi-heure avant de céder son poste au prochain maire, Mlle [ ARRETE DE JACTER CONNARD ] a activé le système de sécurité de la ville, et a ordonné l'interception de tout appareil survolant la ville. 

Les Assaultrons ont lancé l'attaque et ont abattu le vertiptère au dessus de la ville. Malheureusement, le prochain maire était a bord !

Nos algorithmes ont pu mettre en relief l'agressivité de Mlle [ ARRETE DE JACTER CONNARD ], à partir de son intonation vocale, 

de sa couleur de cheveux, son odeur d'urine, ainsi qu'une quantité non négligeable de drogues et de viande animale dans son sac à dos, et parvenir à identifier une anomalie comportementale susceptible à [ 97,99% ] d'être à l'origine du meurtre prémédité du prochain maire.

Voici ses dernières paroles, peu avant son arrestation par le Marshall [ Je hais mes pensées, je hais mes pensées, JE HAIS mes pensées… QUOI ENCORE ? VA T'FAI < séquence inaudible> ]

 

A demain pour de prochaine prochaine prochaine prochaine prochaine prochaine prochaine [ ]])%$*@*_$ ] prochaine prochaine prochaine [ ]])%$*@*_$ ] prochaine prochaine prochaine prochaine prochaine prochaine prochaine prochaine[ ERREUR ]

[ ERREUR ]

[ ERREUR ]

[ ERREUR ][ ]])%$*@*_$ ]

[ ERREUR ]

[ ]])%$*@*_$ ][ ERREUR ]

[ ERREUR ] Gooooood MORNING Gooooood MORNING Gooooood MORNING

[ ERREUR ]

 

[ CONTACTEZ VOTRE ADMINISTRATEUR]

 

 

 

 

 

Edited by Harry les bons tuyaux
Link to comment
Share on other sites

- L'INTRUS - 

C'était une mission ordinaire. Le calibrage de la triangulation.

Un émetteur. En haut du vieux château.

Impossible de me souvenir s'il faisait jour ou nuit. Les deux en même temps peut-être.

Un bruit mécanique froid me parla.

Le soleil et la lune.

Ils avaient fusionnés en un seul éclat, mais ils refusaient d'éclairer le monde. 

Ils disaient qu'ils ne voulaient pas regarder l'impureté de notre monde. Que nous ne méritions pas.

Un bruit mécanique froid me parla.

La pluie.

Des gouttes fines, mais elles tombaient et se balançaient doucement, comme les feuilles au printemps.

Et parfois, elles remontaient du sol vers le ciel. Car nous ne méritions pas.

Un bruit mécanique froid me parla.

En haut de la tour.

Un seigneur des astres.

Un feu semblait danser au dessus de lui.

Il me montra tout.

Les hauteurs et les profondeurs,

la latitude et la longitude,

jusqu'à ma propre mort.

Oui j'ai vu ce qui ne peut-être raconté.

Nous nous quittâmes, mais je compris ce qu'il convoitait de moi, de nous :

l'espoir.

 

Link to comment
Share on other sites

img1 : "Mais, qu'est ce encore que ceci ?!"

img2 : "Quelle est cette nouvelle lueur dans le noir de la nuit ?!!"

img3 : "T'es encore en train de t'agacer parce que la lune a changé de quartier ?"

         "oui"

         "Faut arrêter bro sérieux !"

img4 : "m'énerve, m'énerve, m'énerve !"

Link to comment
Share on other sites

- LE DERNIER ETE -

On s'en souvient a chaque fois, du dernier été,

Celui ou la vie s'est arrêtée,

L'espace d'un trop court instant

Pour graver à jamais ces moments.

A l'ombre de la pergola

Chez grandpa' et grandma',

On dévorait le ciel

Comme le font les ours et le miel,

Pour ne plus penser l'avenir,

Mais s'imaginer partir.

On ne mesure plus le temps avec les cadrans,

Mais avec le va-et-vient grinçant

Des balançoires,

Qui jusqu'au soir,

Portaient sur elles

Tous les enfants et leurs étincelles. 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...