Jump to content
×
×
  • Create New...

[Oldies] Neocron


Myjaux

Recommended Posts

 

m678fKdP2bsto09IoFn45by_UaxyA5efU6MpNN37Fuuprm2R9YElcY6FmXl4Wp-3-CMNdWhN5P0PgP-fVn_AdfEBXOJ0eYACh51xeRA6bPWKJ_A3O1KjC3qt-omGBGBglF6hv4Ym

 

Oldies MMORPG est pour moi le 1er jeu post apo datant de l’époque de DAOC (Dark Age Of Camelot).

Développé par REAKKTOR.com en 2002, je précise chose rare à l'époque un studio allemand, et oui vous rêvez pas, nos amis d’outre-rhin se sont lancés tôt dans les jeux massivement multijoueur en ligne.

Dans un univers post apo avec des pointes de biotechnologie mutagénique “TGCT”.

Le jeu full PVP où chaque joueur était attaquable et tuable n'importe où (même au respawn).

La sécurité des villes était assurée par des NPC démentiellement puissants qui faisaient régner l’ordre à la Judgered.

Mécanique de loot pour le dernier à avoir touché la cible sauf en cas d'équipe, mais bien entendu qu’un seul loot par mob.

Le levelling se faisait essentiellement par farm de monstres et de mini quêtes Fedex.

L'affichage se faisait à la 3ème personne ou à la première personne, graphisme dans l'ambiance de duke nukem pour les connaisseurs.

 

Le jeu se jouait sur une grande carte divisée en plusieurs secteurs (avec un joli temps de chargement entre chaque secteur), chaque secteur avait une base opérationnelle à capturer avec sa guilde qui pouvait construire des défenses et un ordinateur de contrôle qui devait être hacké (avec mini jeux type lockpicking) pour la prise de base.

Les secteurs avaient généralement une instance/grotte avec des mobs en plus des mobs sauvages en pleine nature.

Chaque zone avait un certain niveau qui fixait le niveau des mobs présents dessus.

Chaque avant post ne permettait de craft qu’un certain type d’item au niveau max de la zone.

 

La prise de base était en continue, ce qui engendre des batailles PVP régulière sauvage car tous les membres de la factions pouvaient défendre chaque avant-poste.

 

En plus des guildes, il y avait une dizaine de factions différentes avec chacune leur lot de quêtes pour l'obtention d’un item unique non destructible.

 

Le jeu était assez avangardiste car il permettait bien avant battlefield l’usage de véhicule à plusieurs avec chaque joueur occupant un poste spécifique (tourelle; canon; conducteur) pour une gamme limitée de véhicules comme Jeep de combat/Tank.


 

Cofc7DApSCjI2JrRbZibrno_OWiVYDh-gqwQAWTf5coaqWzxqfG0mXtzkI0c-K1EOeC5YJT-GyLTuN6oX5uG_WK7OydcmzMHXxoPv_mTilymbDqkAtigPOYRZgsEeWv6_OZEJO9d

Dans les faits, les véhicules étaient totalement inutiles car trop fragiles, et tout occupant se faisait éjecter à l’explosion de celui-ci. Finalement seule la vitesse de déplacement était intéressante.

 

Cerise sur le gateau, en cas de mort on se tapait un malus de statistique monstrueux pendant un certain temps, sans parler d’une perte au hasard de son matériel équipé ou non.

 

Le jeu ne disposait pas de classe en tant que telle mais des jauges de progression à faire évoluer sur une multitude de compétences.

Ces jauges étaient limitées à un maximum sur chaque jauge et un maximum total.

Ceci engendre une forte spécialisation de personne en “classe”.

Il y avait comme archétype :

Mage d'attaque,

Mage de buff,

Mage de soutien/heal,

Hacker,

Sniper,

Combattant arme légère (mitrailleur / pistol),

Combattant arme de CAC,

Combattant arme lourde,

Crafteur d’arme spécifique,

Crafteur d’armure spécifique,

Crafteur d’optimisation.

 

En cas de décès, les équipements perdaient de la durabilité jusqu'à destruction en complément d’une perte de durabilité en usage.

 

Pour continuer le tableau, les items en vente au marchand NPC étaient tous à un prix affolant, tout comme les frais de téléportation, ce qui rendait le jeu relativement difficile pour les nouveaux joueurs.

Les meilleurs équipements étaient, bien entendu, ceux craftables.

Et pour finir les meilleurs composants devaient se droper sur des instances avec des ratios de loot très faible.

 

Ce que je retiens de ce jeu c'était les opérations hebdomadaires organisées par les joueurs avec prise/reprise des avant-postes.

 

A noter aussi que le jeu n'était pas à mettre entre toutes les mains.

 

Dans les différentes factions on retrouve quand même 2-3 factions de cartel de drogues et de prostituées, c’est vrai qu'à 15 ans j’en ai passé du temps avec elles.

 fLMPyv5dv8LePoMlC0QD86CfB6w-8ZEOJmsgNP6KvsdiLcHCjuEorCSdZGXvdtI4YRXIE65yGGw9WvmyT9GwkZGmNAhCnY1kZxeklk05Ctb-TpdGeVc7PNfhLukWeWrRJnIcuCSR


 

Pour finir, le jeu est progressivement mort par la désertion de joueurs, la fusion de serveurs qui continuait à se dépeupler, et l’objectif du studio de tenir toutes leurs promesses d'évolution sur Neocron 2.

Ce nouveau jeu qui devait solder les défauts et combler tous les joueurs n’a jamais atteint son objectif. Pour cause, des reports de sortie à répétition ont épuisé tout le monde, et le rouleau compresseur World of Warcraft a fini d’achever les irréductibles.

 

Merci de votre attention et au plaisir de partager quelques souvenirs post-apo de Neocron avec vous.



 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.