Jump to content
×
×
  • Create New...

Geopolitical Simulator 4 : Power & Revolution


Recommended Posts

Geopolitical Simulator 4 : Power & Revolution

 

Power & Revolution - Geopolitical Simulator 4 incorpore de nouveaux modes de jeu et de nouvelles fonctionnalités par rapport à Masters of the World, Geo-Political Simulator 3 :

  • Jouer une opposition démocratique : à la tête d'un (ou plusieurs) parti politique sélectionné parmi tous ceux qui existent dans le monde, le joueur peut tenter de conquérir le pouvoir en remportant les échéances électorales ou en déstabilisant le pouvoir en place afin qu'il se fasse destituer. Ses possibilités d'actions sont nombreuses : gestion du budget du parti, recherche de financement, positionnement par rapport aux projets de loi du gouvernement, critiques dans la presse ou à la télévision, lancement de manifestations, grèves, sit-in, soulèvements populaires, lobbying auprès des groupes de pression et des syndicats, promesses politiques, enquêtes de détective, approches de personnalités influentes, lancement de campagnes de dons, création de groupuscules violents, basculement dans l'illégalité...
  • Jouer une opposition illégale : à la tête d'une (ou plusieurs) organisation considérée comme terroriste sur son propre sol, le joueur essaie de prendre le pouvoir par la force, de se normaliser ou d'obtenir l'indépendance de régions contrôlées. Ses possibilités d'actions sont nombreuses : opération de recrutement, embauche de mercenaires professionnels, achat d'armements au marché noir, accords avec des pays, des partis politiques-frères ou d'autres organisations terroristes pour obtenir des financements, des combattants ou du matériel de guerre, demande d'intervention à l'ONU via des pays amis, infiltration des sphères du pouvoir avec tentative de putsch ou d'assassinat politique, sécurisation du réseau contre les services secrets ennemis, lancement de manifestations pacifiques, déclenchement d'insurrections par manipulation politique, création de guerres civiles, gestion et direction des armées rebelles...
  • Développement des IA nationales des chefs d'état (projets de loi nationaux, décisions stratégiques, lutte contre le terrorisme...), des opposants légaux (campagne électorale, déclenchement de troubles...), des opposants illégaux (opérations militaires, armées mobiles et camouflées, assistance à d'autres groupes illégaux...), des seconds d'organisations terroristes, de l'armée (tentative de putsch), des pays étrangers (participation aux guerres civiles, financement de groupes rebelles, intervention à l'ONU...)
  • Simulation des conflits actuels dans le monde au plus près la réalité avec une carte du monde qui intègre tous les lieux de conflits dans ses moindres détails : lignes de front, territoires occupés, villes assiégées, unités militaires localisées, bases militaires internationales, effectifs et matériel des groupes terroristes...
  • Wargames civils et militaires dans les villes : le joueur peut y diriger des groupes contestataires et des armées paramilitaires, ou des forces policières et militaires suivant qu'il joue un opposant ou un chef d'état. Les affrontements dans les villes sont simulés de façon détaillée : cartes des villes avec leurs principaux bâtiments, places et artères (avec plans spécifiques pour les capitales importantes), très nombreuses unités manipulables par le joueur (manifestants, hooligans avec cocktail molotov, extrémistes armés, lanceurs de roquettes, police anti-émeute avec matraques et grenades lacrymogènes, fourgon de police, hélicoptères, snipers, blindés...), édification de barricades, déroulement de scénarios suivant la prise de bâtiment (palais présidentiel, parlement, immeuble de la télévision, quartier général...), pillage de banques ou de musées, décisions stratégiques (interventions télévisées, déploiement de l'armée, ordre de tirer, bombardement, dispersement...), réactions contextuelles du peuple...
  • Campagne électorale détaillée : qu'il soit un opposant ou un chef de l'état qui remet son mandat en jeu, le joueur participe activement à la campagne électorale. La simulation de la campagne est très complète : gestion du budget, recherche de fonds, réservation stratégique des lieux de meetings, élaboration d'un programme électoral, simulation des débats télévisés, carte détaillée des sondages et des résultats par régions, ...
  • Scénarios jouables : Une vingtaine de scénarios sont intégrés au jeu tels que 
    « Guerre en Syrie et Irak », « Révolutions ! », « Indépendantisme »,
    « Bourbier ukrainien », « Chaos libyen », « Terreur au Nigeria », 
    « Casse-tête yéménite », « Menaces en Somalie », « Engagement américain contre le réchauffement climatique », « Elections US 2016 », « Mariage présidentiel », ...

 

Link to post
Share on other sites

Les opus précédents étaient plus des simulateurs de bugs que d'autre chose... Le 2 : 45% sur steam, le 3 : 42%.

J'ai longtemps cherché un jeu du style... Du coup je conseillerais plutôt Supreme Ruler 2020 (80% sur steam). Même genre, même style, dans une ambiance plus "sérieuse".

Je ne l'ai testé que 2-3 heures, mais cela m'a paru un achat judicieux comparé au Geopolitical Simulator (à l'époque : le 3).
----------------

 

Et si votre truc c'est pas trop les relations et la parlotte mais vraiment la simulation pure et dure, les chiffres et les tableaux, il y a un jeu moins connu : SuperPower 2. Ici pas d'interface colorée, pas de personnalités, juste la gestion (et la guerre si vous le désirez).
C'est un "simulateur extrême" : l'armée de chaque pays est constituée en type et en nombre de ce qu'elle était réellement constituée en 2001, selon les chiffres de l'ONU. Pareil pour les partis politiques, au départ du jeu (en 2001 donc), les langues, les religions... tout est basé sur des chiffres officiels (ou d'estimations pour des pays comme la Corée du Nord).

Si vous n'êtes pas content de la marche actuelle de votre pays (ou d'un autre), prenez les commandes et faites la paix, défendez votre allié, recréez ou changez un événement historique !
Quand le jeu commence en 2001, toutes les guerres en cours, mais aussi les tensions entre pays, sont prises en compte.

Du coup la guerre contre la Syrie par exemple, à tendance à éclater presque systématiquement entre 2003 et 2015. Mon pêché mignon c'est de jouer la Suisse et de tenter de "défendre" la Syrie via toutes les voies diplomatiques. Bref, c'est compliqué à décrire. Il y a quelques campagnes mais le plus intéressent, c'est le jeu libre.

Voici une belle vidéo-test explicative : ICI

Un let's play : ICI
------------------------

 

As-tu pu le tester ce Geopilitical Simulator 4 ? Si oui, des impressions ?

 

PS : le joueur du grenier parle (entre autres) de Rulers of Nations : Geopolitiacal Simulator 2 dans cette vidéo. De 1min40 à 6min44.

 

Link to post
Share on other sites

J'ai pas assez poussé, je viens de l'acheter, mais les premiers retours que je pourrais en faire comparer à GPS 3 sont plutôt, de moins en moins de bug, et des petits ajouts intéressants.

J'ai tenté de jouer la France, mais pas assez bon pour le moment, je me suis donc rabattu sur l'Arabie Saoudite, et gros point fort (Après avoir transformer le pays en presque une démocratie), une fois que tu as perdu les éléctions, tu peux quand même continuer à la tête du pays :)

Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Lukin86 a dit :

Kims.tu as acheté qu'elle version (steam ou boite sur site officielle).Qu'elle est le drm de la version boite.Merci d'avance.

Pour le moment, uniquement dispo en version démat sur le site off, mais logiquement, il devrait y avoir courant du mois prochain une version steam (et toutes les clé actuelles devraient être compatibles).

Au niveau du DRM maison, c'est plutôt chiant, il faut la clé pour l'installe (vivement  la version steam qui ne devrait plus tarder), et limité en nombre d'activation (de mémoire), par contre, pas de version boite de mémoire.

Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.