Jump to content
×
×
  • Create New...

Fallout 76 : la communauté à l’honneur : Fallout Five-O


Recommended Posts

Après la chute des bombes, les Appalaches devinrent un désert. Un fléau mortel s’abattit sur ces terres, les animaux mutèrent, l’eau et la nourriture devinrent irradiées, et d'étranges créatures commencèrent à rôder à la surface de la Terre. Les chances de survie des résidents de ces terres désolées semblaient s’amoindrir à vue d’œil. Puis l’abri 76 s’ouvrit. Depuis, les Appalaches sont devenues le foyer de nombreux nouveaux habitants. Ils ont formé des groupes, rebâti, travaillé ensemble et repris possession de ces terres en leur nom.

C’est là qu’intervient Five-O : un groupe de Samaritains créé par les joueurs, et le sujet de cette édition de La communauté à l’honneur.

Bridge

Ray et Lucy Middlethon jouent aux jeux vidéo depuis toujours. Ray a commencé avec Pong sur une télévision en noir et blanc, et Lucy sur Commodore 64. “J’adore les histoires racontées par les jeux vidéo, voir les innombrables idées créatives élaborées par tant de personnes pour donner vie à un rêve dont d’autres personnes pourront ensuite profiter. En tant qu’adultes, nous partageons cette passion avec nos propres enfants, et jouons régulièrement en famille,” dit Lucy.

Ils ont commencé par partager leur passion pour les jeux vidéo avec leurs enfants, mais maintenant Fallout Five-O touche d’innombrables joueurs sur PlayStation et via les réseaux sociaux.

Fallout 76 n’est pas leur premier jeu Fallout. Ray a découvert Fallout dès les débuts de la licence en 1997, quand un ami de l’université lui a présenté le jeu pour la première fois. “Je n’avais jamais été fan de jeux de rôle ou de jeux au tour par tour, j’étais plutôt du genre jeux d’actions, mais l’idée de vivre dans un monde post-nucléaire m’a tout de suite plu !” dit-il.

Lucy a connu la même chose avec Fallout 3. “J’avais toujours été attirée par l’idée d’explorer un monde post-apocalyptique, mais je voulais quelque chose de plus recherché qu’un jeu de horde. Fallout 3 m’a complètement happée avec son hommage aux thèmes de science-fiction des années 50 et la façon dont il approchait la condition humaine. Ajoutez à ça une bonne dose d’Amérique vintage, et il n’en fallait pas plus pour que je saute dedans à pieds joints... et je ne l’ai jamais regretté !”

Avec la sortie de Fallout 76, ils ont enfin pu vivre ensemble l’expérience Fallout. Nous avons demandé à Lucy et Ray comment Fallout Five-O est venu au monde. “J’adore répondre à cette question, parce qu’on aimerait bien pouvoir dire que l’idée de Fallout Five-O est née dès les premiers instants de la B.E.T.A., mais en réalité, c’est loin d’être aussi romantique. On a commencé à jouer avec cinq amis pendant la B.E.T.A., on jouait ensemble et on faisait tranquillement les quêtes. Pendant la première semaine, nous sommes tous tombés sur la série de quêtes des Samaritains, et nous avons donc tous reçu l’uniforme bleu des Samaritains. On l’a équipé, et il se trouvait qu’on était à côté d’un bar, donc on a pris une photo du groupe en uniforme. C’était super de nous voir tous les cinq avec le même uniforme. Ray s’est mis à rire et a dit qu’on était les Five-O, une expression d’argot pour désigner la police, et parce qu’on était justement cinq. Pour faire court, Ray a posté la photo sur la page Facebook de Fallout, et on a été complètement noyés sous les commentaires et réactions. Les gens se rendaient compte qu’on pouvait faire du roleplay avec les factions éteintes, etc, et on est devenus mordus. On est devenu un groupe de roleplay dédié aux Samaritains.”

Five-o-og

C’est quoi Fallout Five-O, exactement ?
“Fallout Five-0 est un groupe de roleplay basé sur la faction des Samaritains dans l’univers de Fallout 76... Nous sommes une communauté qui se consacre à la création d’expériences en jeu au bénéfice de nos joueurs et de la communauté Fallout dans son ensemble,” répondent Ray et Lucy.

Les Five-0 ne se limitent pas à des actions en jeu. “Nous utilisons de nombreux médias comme notre site Internet, des vidéos et des machinimas qui contribuent à l’immersion des joueurs dans les quêtes, les séances de roleplay et les histoires que nous développons et animons en jeu. Ces événements influent sur la direction que prennent les histoires que nous racontons. C’est un peu un mélange entre les livres dont vous êtes le héros et une partie de Donjons et Dragons.”

C’est loin d’être une mince affaire. “C’est un effort de groupe, qui implique un tableur pour les numéros de réquisition, un calendrier pour les tournages, un serveur Discord pour les annonces rapides et la communication, et une équipe d’officiers qui nous épaulent pour des rôles spécifiques comme la formation, les réquisitions, et même les accessoires et les costumes pour les vidéos.”

Depuis sa création, de nombreux nouveaux membres ont rejoint les rangs du groupe, qui s’est agrandi de façon très naturelle. “La plupart du temps, les gens nous voient faire du roleplay en jeu et expriment leur intérêt directement, ou bien ils voient notre contenu sur les réseaux sociaux et veulent en savoir plus.”

Rejoindre Fallout Five-O est un processus relativement simple une fois que des membres potentiels ont exprimé leur intérêt. “Quelle que soit la façon dont un joueur nous a découverts, s’il souhaite nous rejoindre, le processus est le même pour tous. Nous devons aux candidats de passer par le système de réquisition mis en place sur notre site Internet pour déclencher la procédure. À partir de là, des rencontres en jeu sont planifiées entre les membres et la personne ayant exprimé son intérêt. Il y a plusieurs rencontres, qui se passent toutes dans l’armurerie, qui nous permettent d’interagir avec la personne et voir comment elle incarne son rôle. Cela permet à tout le monde d’avoir plusieurs occasions d’apprendre à se connaître, et d’en savoir plus sur l’histoire personnelle et les caractéristiques de chacun.

Fallout Five-O demande un gros investissement en temps pendant la semaine de la part de ses deux fondateurs, c'est pourquoi ils se limitent actuellement à la PlayStation 4. Lucy assume la gestion de la communauté en jeu et passe de trois et six heures par soir, quatre à cinq jours par semaine sur Fallout 76. Mais cela reste un plaisir, car la création de contenu et le roleplay permettent à Ray et Lucy de trouver la relaxation dont ils ont besoin. “La création de vidéos de quêtes et de machinimas est ce qui me permet de me détendre et d’apprécier Fallout 76 ; je peux le faire sur n’importe lequel de mes personnages,” dit Ray.

Nous avons demandé à Ray et Lucy de nous parler un peu plus de leurs personnages. Ray joue deux rôles : le commandant Connor Johns (en référence au premier Terminator, son film préféré), initialement “une sorte de héros caricatural poussé à l’extrême, mais à la suite de toutes les séances de roleplay et des aventures traversées par les Five-O, il s’est endurci et est devenu un peu désabusé. Il croit encore au bien, mais il a dû mettre ses principes de côté plus d’une fois pour l’atteindre. Ce personnage est également apparu dans CHAD: A Fallout 76 Podcast. Je joue également un personnage plus enjoué et enthousiaste, le lieutenant Dutch Walker, un ancien strip-teaseur à Watoga Willy’s. Vous pouvez trouver certaines de ses vidéos sur YouTube.”

Lucy a une approche différente avec ses personnages. “La première est Korinne Anders. Selon l’endroit où vous la voyez, elle est soit le commandant de terrain Anders (dans l’histoire de Five-O) ou le lieutenant Anders (dans CHAD: A Fallout 76 Podcast). C’est le bras droit du commandant Johns, ainsi que sa fiancée. C’est une ancienne chirurgienne au sein de l’abri 76 qui s’est adaptée à la vie dans le monde extérieur en devenant médecin de terrain et diplomate pour les Five-O. Quand le commandant est en mission à l’extérieur, c’est elle qui parle en son nom. Je joue également une tête brûlée du nom de Grace O’Malley, une ancienne trappeuse des pillards que le reste du groupe a réussi à convaincre de choisir une autre voie que celle qui semblait s’offrir à elle. Enfin, il y a Changeling, un personnage mystérieux qui achète et vend des informations et fait le lien entre plusieurs personnages dans de nombreux groupes de roleplay.

five-o-group

Les multiples histoires des Five-O traversent de nombreux groupes différents et certaines existent et se poursuivent encore aujourd’hui depuis la création du groupe pendant la B.E.T.A. Lorsqu’on leur demande leurs meilleurs souvenirs avec les Five-O, Lucy nous fait part d’un moment riche en émotions. “L’un des moments les plus marquants s’est déroulé lors du dénouement tragique de l’une de nos histoires. L’un de nos membres a décidé de faire mourir son personnage à la fin de l’intrigue, et nous avons donc organisé des funérailles en jeu pour elle. C’était un moment particulièrement intense pour Anders, car le personnage en question était sa meilleure amie et elle devait faire son oraison funèbre.”

Mais tous leurs souvenirs ne sont pas aussi solennels. “Je pense que mon meilleur souvenir, c’est tout simplement la communauté de joueurs que j’ai appris à connaître, chez les Five-O et en dehors. C’est une communauté unique au sein de la communauté des joueurs de Fallout 76.”

Ray nous partage également des bons souvenirs partagés avec le groupe. “Mon histoire préférée date de nos débuts dans les Terres désolées. À l’époque, on voulait se concentrer sur la lutte contre le griefing (perturbation volontaire et répétée à l’encontre d’un ou plusieurs joueurs), et on aidait les joueurs recherchés à ne plus l’être. On s’approchait des joueurs en question et on leur proposait de les tuer pour les libérer de leur statut recherché. On surveillait le sac de butin qu’ils laissaient tomber et on leur rendait leurs capsules. Ce jour-là, on arrive dans la zone où se trouve le joueur recherché et on lui fait part de nos intentions. Pas de réponse. On s’avance en terrain découvert, l’un de nous demande à haute voix où il peut bien être, et, en vrais stratèges, on regardait tous dans la même direction. Soudain on entend de nulle part ‘Je suis derrière vous.’ Il aurait pu tous nous éliminer, et on avait l’air d’une belle bande d’incapables. Heureusement, c’était quelqu’un de sympa et on a pu lui porter assistance.”

Fallout 76 a pris beaucoup d’ampleur depuis sa sortie, en particulier avec Wastelanders, qui propose une toute nouvelle expérience dans les Terres désolées grâce à l’ajout de PNJ humains. Nous leur avons demandé comment cette extension avait affecté les Five-O et leurs histoires. “D’un point de vue du contenu, Wastelanders a fourni à la communauté davantage d’opportunités d’histoire et de roleplay. Fondation nous sert de point de rassemblement, et nous faisons souvent référence aux personnages principaux du jeu dans nos histoires et dans nos quêtes personnalisées. On a toujours l’impression que l’histoire de Fallout 76 est entre les mains des joueurs, que les PNJ et les modifications apportées par Wastelanders sont une progression naturelle du jeu et nous aident à alimenter l’évolution de cette histoire pour nous tous.”

five-o-group2

À mesure que Fallout 76 a pris de l’ampleur, les Five-O en ont pris également. En ce moment, ils écrivent et produisent une émission en jeu qu’ils publient ensuite sur YouTube. L’émission s’appelle Redemption Fall, et comporte des invités spéciaux comme Kenneth Vigue de CHAD: A Fallout 76 Podcast ainsi que le vice-président senior du marketing et des communications de Bethesda, Pete Hines. Elle raconte l’histoire de leurs personnages, et explore leurs origines avant la guerre et comment ils se sont rencontrés. Chaque épisode est une production de grande ampleur, avec un planning, des accessoires, des emplacements spécifiques, des références et plus encore. Les joueurs enregistrent leurs scènes puis envoient leurs répliques à Ray et Lucy pour qu’ils fassent le montage.

Tous ces efforts portent leurs fruits, et chaque épisode est plus intrigant et génial à regarder que le précédent. Tous les épisodes sont disponibles sur la chaîne YouTube Fallout Five – 0.

Vous voulez rejoindre Fallout Five-O ? Le processus est simple ! Rendez-vous sur le site de Fallout Five-0 et consultez la section Enrôlement, qui permet à toutes les personnes intéressées de programmer une séance de réquisition en guise de première interaction en jeu avec les membres de la communauté.

Merci à Ray et Lucy d’avoir pris le temps d’échanger avec nous ! Nous sommes admiratifs du temps et de l’énergie que vous consacrez à Fallout Five-O et nous avons hâte de voir ce que vous allez faire ensuite.

Si vous voulez vous tenir au courant de tout ce qui concerne les Five-O, suivez-les sur les réseaux sociaux aux liens suivants :
Twitter
Instagram
Facebook
YouTube
Site Internet
Ou ajoutez Fallout Five0 sur le PSN.

Vous voulez proposer quelqu’un pour notre prochain épisode de La communauté à l’honneur ? Rendez-vous sur les forums officiels de Fallout et parlez-nous d’eux !

À la prochaine !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.