Jump to content

Bunker : The Underground Game (non post-apo)


Dr Gast

Recommended Posts

Je vais vous présenter cet ovni du jeu vidéo, développé par un finnois caché derrière son studio, Nightly Studios.
 

Disponible uniquement sur Steam, en anglais et en allemand.


Description perso :

Bunker : The Underground Game

Les derniers "vrais" soviétiques sont vivants et se cachent dans un bunker secret construit juste avant la chute de l'URSS. Le dernier acte d'une URSS mourante fut d'envoyer les plus brillants communistes dans un bunker pour tenter d'ouvrir la voie à une Nouvelle Révolution. Un truc comme ça... Depuis, le reste de la Russie vit normalement et boit de la vodka... Sauf les habitants du bunker, enfermés depuis la fin des années 80 et qui sont devenus... étranges ! Vous le constaterez par vous-même en cours de partie.

Vous incarnez un américain, Otto Thompson, un geek stéréotypé travaillant dans un centre de support technique à distance. Sa vie est très banale et plutôt ennuyeuse.
Mais un jour, une belle poupée russe contact Otto depuis le site de rencontre Desperate.com. Elle semble vraiment enthousiasmée par son profil !
La belle semble bien décidée à rencontrer Otto le soir même, ce qu'il accepte. Il lui donne rendez-vous chez lui.
Quelques instants plus tard, des soldats frappent à sa porte, l'assomment et l'enlèvent pour l'emmener jusqu'en Russie en avion. Otto se retrouve  enchaîné à un mur, dans un bunker rempli de soldats de l'armée... soviétique. En discutant avec son geôlier, il parvient à comprendre que ces gens s'intéressent surtout... à son foie.

Otto va-t-il parvenir à s'évader ? Va-t-il enfin voir sa dulcinée ? Ou provoquer une guerre nucléaire ?

 

Trailer :

 

Il s'agit d'un "point & clic à puzzles". Il propose également quelques phases d'aventure et même du gameplay à la sauce rpg japonais.

La plupart des énigmes ne sont pas trop dures.

L'humour est omniprésent ; le jeu se veut léger et drôle. Même les succès sont tordus.

La bande son est soignée et agréable. Je suis sous son charme.

Il y a pas mal de références et parodies. Dont le fameux "Daisy, Daisy,..." de HAL dans 2001 l'Odyssée de l'espace.

Il offre trois fins différentes selon votre choix final.

Comptez env. 4-6 heures pour en venir à bout.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...