Jump to content
×
×
  • Create New...

Survivalisme

Rate this topic


Recommended Posts

Je ne sais pas si ce sujet a déjà été évoqué sur le forum, je n'ai pas trouvé par la fonction recherche.

C'est un peu éloigné du post-apo, même si on peut faire un lien avec.

Ce qui m'a intéressé, c'est que le discours de ce Français, vivant au Montana, est cohérent, pas "pro-militaire" ou milicien. J'y trouve même un soupçon de poésie par endroits. Je n'ai pas TOUT regardé, donc peut-être que je me trompe complétement et que le gars aime juste se ballader avec 3 ou 4  armes à feu avec lui (sans compter le couteau dans la botte). Mais bon, je vous laisse juge

J'aimerai savoir si sur le forum certains, sont plus ou moins comme lui, se préparant à survivre après une catastrophe nucléaire ou autre... ou si certains d'entre vous ont déjà creusé leur abri dans leur jardin pour y entasser des vivres et du matériel...

 

X3LZf5nPEV0

 

Son site :

http://lesurvivaliste.blogspot.fr/p/presentation.html

Link to post
Share on other sites

Je connais ce site qui est plutôt bien foutu et plein d'enseignements pertinent.

Le gars est beaucoup moins barré du caisson que la majorité des survivalistes delamortkutue que l'on peut trouver en trainant sur le woueb.

Je conseil également http://www.davidmanise.com/forum/index.php

Link to post
Share on other sites

Oui c'est ce que je voulais dire, le gars explique bien qu'il cherche avant tout à ne pas être dépendant du système et à tout faire par soi-même, il est loin du discours catastrophe ou para-militaire de la plupart des américains connus pour ce genre d'activités.

C'est pour ça que je trouve que ses idées , astuces et conseils ne sont pas dénués d'intérêt, même si j'aurai personnellement du mal à vivre comme il le fait.

Link to post
Share on other sites
  • 5 months later...

Le site de David Manise n'est pas orienté survivalisme, mais survie. La différence ? Le survivaliste se prépare (preparedness/prepping) à survivre sur le moyen et long terme à une catastrophe majeure à l'échelle locale à internationale, en stockant des fournitures de première nécessité et souvent des armes et des munitions, en constituant des kits de survie (BOB, EDC, etc), en cultivant l'autonomie et l'autarcie et en fortifiant et sécurisant son chez-lui, voir en prévoyant un plan B sous forme d'une retraite (retraiter)  ; tandis que l'adepte du survival (survie) acquière des compétences et techniques de survie qui assureront ses besoins en eau, nourriture, chaleur, abris, etc et qui pourront sauver sa vie et celle d'autrui et lui permettre de survivre jusqu'à l'arrivée des secours ou le retour à la normale, à court et long terme (de 1 à 40 jours et plus), dans un contexte lié à des activités de loisir en plein air et en milieu sauvage (randonnée, bushcraft, etc), de vie primitive (chasse, feu par friction, cueillette sauvage, etc), ou de survie urbaine.


Sinon, oui le blog de VolWest est assez intéressant et modéré, contrairement à beaucoup d'autres sites étasuniens. Je le lis régulièrement depuis ses débuts, tout comme celui de David Manise et bien d'autres, notamment américains. Bien que je ne me sente pas trop dans le même trip qu'eux ni même survivaliste ou survival, j'observe ces courants depuis longtemps déjà (10 ans environ).


Donc, pour répondre à ta question jello44, je joue plus ou moins à faire comme l'ami VolWest mais, personnellement, je ne me prépare pas à  affronter une catastrophe genre tremblement de terre ou ouragan, ou fin du monde (TEOTWAWKI ou SHTF) comme les plus extrémistes ; je cultive simplement mon autonomie et ma résilience car je vis déjà en mode dégradé (désertification rurale, paupérisation, etc).

Edited by Nek
Fautes
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.