Jump to content

Pour le délire et si vous le voulez :)


Frantz

Recommended Posts

Re, je suis nouveau certes, mais je prends quand même cette initiative, aprés y avoir murement réfléchi *crâne fumant*Est ce que vous seriez d'accord pour faire un jeu?(en quelque sorte)Le but serait d'écrire une petite histoire (dans l'univers Fallout) d'un personnage qui sort d'un abri pour se faire un nom, un peu comme une nouvelle ou un roman(en moins long kan même), en 2 ou 3 paragraphes et que la personne suivantes, reprenne l'histoire là ou le precédent à fini.voila je demande ça, c'est purement pour le fun sans grande prétention et surtout histoire de partager quelque chose.P.S: pardon pour les fautes et le risques d'imcompréhension^^

Link to comment
Share on other sites

oui c'est une bonne idée ^^, j'espère ne pas vous donner un début trop nul mais je me lance tout de même.Apres plusieurs semaines je pense enfin avoir trouvé la bonne combinaison de la boite lumineuse il est temps car les provisions se font rares, après ce qui semble être mon dernier repas fautes de vivres je me dirige vers ce boitier, je presse rapidement les boutons dans l'ordre en espérant que le résultat soit ma délivrance.et la dans un vacarme assourdissant des lumières jaillissent des murs, j'ai peur et en même temps je contemple ce carnage qui s'offre a mes yeux, la grande roue métallique se met a tourner dans un souffle terrifiant comme par magie et la une intense lumière m'aveugle, je tousse a cause de toute cette poussière, frotte mes yeux et la je vois ...

Link to comment
Share on other sites

-Ouais, merci z'étes cool, mais c'est pas facile de prendre la suite lol-Je vois... ce monde, qui ne ressemblaient pas à celui-que nous décrivait souvent le superviseur, ce monde n'était pas une gigantesque brume de ténébres.La lumière de ce qu'ils appelaient soleil, était brulante,mais je sentais au fond de moi, que j'allait m'y plaire, peu importe de mourir tôt ou tard "on y passe tous" pensais-je, mais je sentais que je pouvais enfin avoir une main mise sur mon destin.Tandis que je glissais mes doigts dans mes cheveux, je m'avancer pour m'approprier ce nouvel avenir...

Link to comment
Share on other sites

HRP :Si on suit Seubzero on doit décrire les action du personnage au présent d'un point de vue intérieur... c'est pas ce qui est de plus simple^^On à l'impression que c'est un journal.Frantz, tu as repris le mode d'écriture classique d'un roman : le passé, qui permet de mieux raconter (plus facilement pour l'écriture et la compréhension) je suivrais donc de cette manière :)Astuce : servez vous du mode d'écriture avancé pour corriger les fautes[...]Avec cette lumière j'étais bien content d'avoir récupéré cette paire de lunettes de protection vault tech dans la réserve en même temps que tout le reste du paquetage : 3 stimpacks, une trousse de secours, une pile à fission, une boite de 10 fusées éclairantes, une combinaison renforcée, une paire de bottes de marche, des rations sèches pour 4 jours, ou peut être 5 si j'économise...Mais à cet instant, sous cette chaleur et en avalant la poussière j'ai regretté d'avoir choisi dans la précipitation la caisse du pistolet 10mm plutôt que les gourdes supplémentaires lorsque cet imbécile de Gary m'a vu.Mais bon, un 10mm tout neuf avec 2 chargeurs pleins je n'aurais pas pu passer à côté.[...](je sous entend que le personnage sait un tant soit peu se servir d'une arme, et je souligne : 2 chargeurs seulement... ca fait 24 balles mais dans DEUX chargeurs séparés. Les fps de nos jours oublient cette notion de chargeurs :P)

Link to comment
Share on other sites

oui tout a fait mon style d'écriture était plutôt difficile a retranscrire mais justement c'est par cette difficulté que je m'attendais a avoir un meilleur récit.enfin je vais adopter votre point de vue car apparemment plus de monde s'accorde sur celui ci Malgré la protection de mes lunettes la lumière m'aveuglaient tout de même, le temps de m'y habituer je vis une silhouette de forme humaine, puis petit a petit je distinguait un homme qui me faisait signe d'avancer, derrière lui se tenait un paysage cauchemardesque, plus une vie, pas un bruit, il n'y avait que ce satané soleil brulant la peau, apres cette contemplation rapide et prenant mes précautions je sortit mon arme de son étui, et me mis a avancer vers lui.Il m'appela et me dit que je n'avais rien a craindre, il s'appelait Frank, avait une vingtaine d'années, quelle ne fut ma joie de trouver une âme charitable dans ce monde si désastreux je rengainais mon arme et vint m'assoir auprès de lui, il avait monté un petit campement de fortune et m'expliquait alors sont histoire, il m'expliquait qu'il fuyait les "services secrets du président" notre superviseur de l'abri a nous alors qu'il me parlait de lui, mon regard s'arrêta au dessus de son épaule et ces quelques secondes me parurent durer des années et je vis clairement ce paysage qui s'offrait a moi ....

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Après quelque heure de bavardage plutôt intense, il m'indiqua la direction d'une cité à environ 7 heure de marche et me conseilla un chemin plutôt sécurisé avec, a mis chemin un point d'eau. malgré mon entrainement de l'abri il me conseilla de ne pas me précipité, la chaleur ainsi que la poussière ajouté a la méconnaissance du monde extérieure aller m'épuiser et il fallait que je préserve mes forces. en effet, après 6 heures de marches j'étais seulement au point d'eau, quelle ne fût pas ma surprise de voir un cadavre de scorpion 100 fois plus gros que les tailles indiqué dans les ordinateurs de l'abris, ce corps me fasciné et me laisser présager du pire a venir...

Link to comment
Share on other sites

je mourrais de faim et pour me rassasié je fis un grand feu et commença à dégusté la chair du scorpion qui je doit dire étais très bonne.puis je me mis à boire l'eau qui me paraissait pâteuse et fis une sieste.le lendemain matin je sentais que je n'étais pas dans mon assiette pour meAvec courage je repartis vers cette cité.

Link to comment
Share on other sites

je mourrais de faim et pour me rassasié je fis un grand feu et commençai à dégusté la chair du scorpion qui je doit dire étais très bonne.Je me mis à boire l'eau qui me paraissait pâteuse et fis une sieste.Le lendemain matin je sentais que je n'étais pas dans mon assiette et pour me sentir mieux je pris un stimpak.Avec courage je repartis vers cette cité et en chemin je vis ...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...