Jump to content
×
×
  • Create New...

Les pires morts de votre vie... de rôliste!

Rate this topic


Recommended Posts

Sois le bienvenue ici-bas Ami Rôliste, c'est Saint Pierre qui Te parle, ou Saint Pierrot pour les intimes, que nous ne tarderons pas à devenir.

Ton personnage favori vient de mourir, oui, c'est triste. Enfin triste...

Surtout pour Toi, Ami Rôliste, Toi qui avait mis tant d'espoir dans ce personnage de Paladin Level 35, qui Te reconnaissait tellement dans cette brute d'1m95, de 125 kg de muscles en téflon armé, avec son beau visage carré, buriné par le soleil et son inséparable épée magique +10 alors que Toi Ami Rôliste, on le sait, Tu n'es qu' un petit lycéen de province, d'1m60, 125 kg aussi, mais plus de couenne que de muscles, avec un beau visage en forme de patate, buriné par l'acné et ton inséparable smartphone (ou ton walkman à cassette si Tu viens d'un autre temps). Ce super perso invincible qui avait déjà quelques dragons à l'actif d'un tableau de chasse interminable, Ton alter-ego si charismatique, aux si nombreuses conquêtes féminines, vient de mourir. Et connement en plus, c'est vrai qu'après toutes ces périlleuses campagnes, tous ces donjons meurtriers, tous ces combats épiques, toutes ces actions héroïques, mourir en tombant de cheval, ou plutôt, faut-il le préciser, de poney, ça fait un peu con.  

Oui ça Te fait mal... Allez, pleure.

Mais nous, ça nous fait bien marrer en fait...

Alors viens donc nous raconter ici, les morts les plus stupides de tes persos favoris, oui, les morts les plus lamentables, celles que ton cercle de rôliste n'arrête pas de te rappeler depuis des années, à grand renfort de vannes pourries et de moqueries des plus humiliantes pour la mémoire de ton perso, rendant ainsi Ton deuil impossible.

Alors viens te lâcher ici, raconte nous tout, n'omets aucun détail, ne nous épargne rien et en échange, c'est promis, on ne se moquera pas (trop)... 

 

Ton Pierrot.

 

Cette idée de topic nous est venue avec @Marotar et @serpical dans un autre sujet consacré au jeu de rôle sur table, qui, à la grande différence du cinéma et des jeux vidéos (à quelques exceptions comme Fallout et Flood), ne sont pas tendres avec leurs "héros" qui meurent parfois de manière vraiment honteuse, à la plus grande joie des autres joueurs et surtout du MJ...

Link to post
Share on other sites

OU aussi, en tant que MJ, les morts stupides de joueurs que tu as eu à gérer,déplorer (lol), car en tant que MJ, quelques uns d'entres nous en ont certainement en stocks.

Je commence. En tant que MJ, sur un jeu policier moderne ( jeu que j'ai extrapolé de The Morrow Project), alors que les PJ coursaient des punks dans un coin sombre de Sankt Pauli ( quartier chaud d'Hambourg), un des PJ a réussi a faire deux fois de suite 1 sur un D20 en courant dans des escaliers humides ( ca glissait, je sais c'est un peu vache de faire faire un jet de dé là, mais je suis le MASTER donc...), et s'est betement fracasser la nuque sur une arete de marche d'escalier, le 1er jet pour voir s'il tombait et le deuxième pour les conséquences de la chute, donc deux 1 de suite). Après, le joueur en question, quelque soit le personnage montait ou descendait les escaliers avec une prudence exagérée mais cela ne l'a pas empéché de retomber dans des escaliers dans un autre jeu. A la fin, il ne voulait que des scénars sans escaliers ( dur a faire).

Ca c'est pour mettre l'eau à la bouche, je pense que de plus croustillantes nous attendent.

Donc OUI, venez raconter ces bons souvenirs de partie qu'est le décès bete de PJ

Link to post
Share on other sites

Merci de fournir une dose de rire journalière Racal! 

Laissez moi donc vous comptez une des morts les plus stupides.

J'étais un jeune chasseur de primes bien badass dans warhammer m'voyez, avec une arbalète de poing, une épée, et les morpions qui vont avec. 

Alors qu'une bataille de taverne faisait rage, tel mon idole Jack Sparoùlami? , j'assomma avec ma bouteille en verre le manant du deuxième étage de l'auberge qui me barrait la route et tenta tant bien que mal de repérer ma cible qui se faisait la malle sans sa valise! Elle était au rez-de-chaussé et s’apprêtait à sortir. Alors, prit d'un élan d’héroïsme chevaleresque - l'alcool aidant, il faut dire que j'avais raté trois fois mes tests de résistance à l'alcool - je sauta sur le chandelier et me balança avec la ferme attention de casser le lien au bon moment afin de tomber (avec le chandelier) pile à l'entré au moment où passerait la victime présumé de mon plan diabolique. 

Vous le sentez le fumble? Je rata honteusement mon test d'acrobatie, lâcha ma bouteille qui tomba sur mon ami nain qui s’apprêtait à lui tirer dessus au troublon, il avait déjà plus de point de vie et les dégats lui firent un coup cirtique à +5 ce qui a faillit le tué. 

Quand a ma personne, le chandelier tomba, moi avec, et je mourus écrasé par ma propre connerie.  Mon ami nain fût amnésique et oublia pourquoi il était ici, et le voleur recherché dans 3 villes s'enfuit une nouvelle fois.

Depuis, à chaque fois que je joue avec eux, le groupe s'arrête forcement au moins une fois dans leur vie à la taverne du "Noble Chandelier", ou encore "La taverne du chandelier fou" et une fois j'ai même eu droit au bordel du "champdeblay dressé" :) 

Link to post
Share on other sites

Aaaah en voilà de la mort bien stupide mes chers @serpical et @Marotar (fais juste attention à la première personne du passé simple: j'assoma >> j'assomai sans "s")

Par contre je suis tout déçu de la déception que @Firegun ne soit pas encore venu nous raconter ses morts: quand on a "fumble" comme surnom, ce topic est fait pour vous!

Pour commencer, je ne vais pas vous conter la pire des morts de mes nombreux persos, mais plutôt vous raconter ma première. Ma première mort de perso. Avec mon premier perso. A ma première partie de jeu de rôles sur table*.

Pour resituer l'événement dans son contexte, sachez qu'à l'époque** , j'allais gaiement sur mes dix ans, qu'un pote plus vieux m'avait initié (en tout bien tout honneur pour mon anus) au jeu de rôles sur table en me faisant découvrir ce qui devint par la suite mon univers favori, celui de Hawkmoon https://fr.wikipedia.org/wiki/Hawkmoon_(jeu_de_rôle), excellent jeu post apo, mais dont l'univers original n'a rien à voir avec ceux de Fallout ou de Madmax. Après quelques heures d'explication sur le jdr (je me souviens notamment d'une leçon magistrale sur les différents types de dés) et de création de perso (je jouais un simple chasseur un peu costaud), je suis rentré chez moi avec ledit perso sous le bras. Je me souviens bien que lorsque j'ai retrouvé les potes de mon âge en leur annonçant fièrement que demain j'allais jouer à un jeu drôle (oué bon, j'avais pas capté le "de rôles), je me la pétais grave. 

Le lendemain arriva, la partie commença, le premier combat se profila et mon perso tomba. Buté par une vieille flèche dans le bide, la vieille mort sale en plus. Après 1 heure de jeu. La première flèche. Dégâts critiques. Jet d'armure tout moisi pour ma part et première mort d'une longue carrière*** .

Je pense que je devais pas être loin de chialer et du coup mon pote a consulté les autres joueurs et généreux avec le petit gamin de la table, a fermé les yeux sur mon jet d'armure catastrophique me laissant survivre.

Chic.

Le scénario continue, l'excellent Toges Noires qui se déroule au Mont Saint Michel, où on est accueilli après un périlleux périple. On pose nos affaires puis, en bons pjs, les autres décident d'explorer le monastère de nuit, je suis pour faire bonne figure, on se fait pauvrement gauler, les gardes tirent. Vous devinez qui s'est mangé le carreau d'arbalète dans la tronche? Eh oui...

Résultat: premier scénar, un perso, deux morts. Qui dit mieux?

Et j'ai même pas pleuré (devant mes nouveaux potes)

Et j'ai persévéré.  

Et je suis devenu MJ.

Et à Hawkmoon, entre autres...

 

 

*: jeu de rôles sur table, à ne pas confondre avec le jeu de rôles sous la table, variante du jeu de rôles sur table, mais exclusivement pratiqué dans l'intimité d'un bureau ou dans des clubs un peu spéciaux

**: quelques indices pour trouver l'année: c'est l'année de l'Encyclique Sollicitudo rei socialis, des JO de Séoul, l'année de naissance de Rihanna et l'année de la réélection de Mitterrand...

***: si @Firegun est surnommé "Fumble" à sa table de jeux, je mériterait bien un "El Poissard" ou un "El Muerte" tellement j'ai collectionné les persos

Link to post
Share on other sites

En fait El Racal, j'ai raconté  la mort d'un de mes persos à AD&D un soir sur Mumble quand on tirait nos persos pour Fallout. C'est d'ailleurs cet incident qui me vaut mon surnom dans les milieux rôlistes de Franche-Comté.

Genre le truc bien poissard ... un guerrier avec une bonne épée ( non non pas une Durandil +10 tueuse de Dragon :p ) qui parcourt un donjon et qui croise **roulements de tambours** un rat !

Mon perso prend l'initiative de tuer la bestiole (phobie des rats oblige) mais il glisse et tombe par terre ... le rat lui saute à la gorge et fait un critique sur la carotide ... et mon beau perso meurt comme une andouille dans une mare de son propre sang.

Je tiens à préciser que j'avais 98 % de chance de toucher le rat .. j'ai fait 100 ... le seul 100 de ma vie d'ailleurs.

Comme quoi mon surnom de Fumble n'est pas usurpé.

J'assume hein ... même si parfois c'est lourd à porter :biggrin:

Link to post
Share on other sites

Question de mort stupide, a AD&D, mon hobbit sur un JS raté lamentablement, est mort en attendant l'arrivée d'une boule de feu mais à cause du fumble, l'a fait les bras en croix: je t'attends boule de feu. 

Firegun, tu es de Franche Comté, moi aussi donc sans être indiscret, t'es dans quel coin?

Link to post
Share on other sites

Belles morts les amis :-) . Je vais vous raconter l'histoire d'un fabuleux Barde à Ad&d, formidable joueur de cornemuse et chanteur à la voix cristalline au charisme incroyable (16). Aucune donzelle ne pouvait résister à sa verve poétique et sa séduction naturelle. Tirolin de Chablette, comme on le nommait, livrait un combat désespéré contre d'obscures créatures dont l'origine est oubliée... C'était par contre dans un souterrain humide et à ses côtés se démenaient ses compagnons de toujours, notamment Venlard, un barbare dont le seul but dans la vie était la gloire du combat (BASTON !!!) !

Tirolin était beau et... Pour le reste c'était souvent les autres qui menaient la danse. Mais la situation contre ces créatures était tellement critique, que Tirolin, du haut de son IMMENSE Sagesse (8) se jeta dans la mêlée, un cri aigrelet de fureur résonnant dans l'étroit tunnel... C'était sans compter Venlard, entré en rage berserk... Ce dernier découpait d'un trait dans sa rage tout nos ennemis... Puis vint le tour de Tirolin, malheureuse victime collatérale, déchiquetée en 2 sur un coup critique mortel de son ami...

Au moins, Tirolin était mort en homme.

Edited by Drenark
Link to post
Share on other sites

El Maldito like this.

Ah, je vois qu'on s'attaque à l'un des aspect les plus obscuuuuuuuuuuuures* du jeu de rôles

-son de tonnerre-

Le meuuuuuuurtre de PJJJJJ!!!!!!!!  

Le fratricide, le vrai coup de sabre laser dans le dos, le coup de Jarnac, l'indicible trahison du mec qui est en face de vous, rouge de honte, et vous, avec votre main crispée sur la canette de bière, prêt à lui fracasser dessus. Et pis, non, vous renoncez: ce serait nul de gâcher une amitié mais surtout une bonne bière pour ça. 

Ah que de souvenirs...

Pour ne rien gâcher, le fameux meurtre de pj, s'accompagne également d'un côté lamentable, ce qui fait qu'il tient une place de choix dans ce topic.

Et j'en ai quelques uns à vous raconter...

 

Mais plus ce soir!

 

*: j'ai mis plein de les "u" pour faire plus peur

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.