Jump to content

L'histoire de Kruul


Guest Cbast

Recommended Posts

Ok pour ton perso...:)

La Grande Guerre : Les bombes sont lancées... Les abris sont fermés...

25 juillet 2085: Vous sortez de votre abris (L'abris n°23) implanté à Houston dans l'état du Texas. Toutes les autres villes aux alentours sont pour la pluparts dévastées. La population qui se trouvait avec toi a utilisé le JEK pour rendre une zone fertile pour la ville. Tu va partir à l'exploration de ce monde post apocalyptique, tu choisis toutes tes actions ! Tu peux voyager seul, ou avec un autre joueur du forum. L'histoire va se créer en fonction de tes actions dans le jeu. Ton destin est intéractif...

Voici ton inventaire:


Stimpacks x3 Image IPB
Récupération: 12 points


Fusil de chasse Image IPB
Dommages causés de 5 à 12 points selon la distance et l\'endroit visé.


Munitions: x20 Image IPB


Dollars: 95 $ Image IPB


Nuka Cola x2 Image IPB
Récupération 3 points


Repas x2 Image IPB
Récupération 5 points

Et une boussole.



Tu regardes une derniere fois autour de toi...

Houston, l'une des villes les plus modernes des USA il y a 8 ans, la ville a bien changé, elle est maintenant composée plus que de gravats et de poussière...

Le soleil brille, il fait très chaud, tu regardes ta montre elle indique 15:34, c'est l'heure de partir...

Tu n'a pas encore de carte sur toi il va falloir que tu en trouve une.
Tu regardes ta boussole, dans quelle direction va tu partir ?
Nord, Sud, Est, Ouest ?


C'est à toi de jouer !
Ton destin est écrit... :)

Link to comment
Share on other sites

Bon, et bien je vais d'abord me mettre en quête d'une carte...Depuis 8 ans qu'on vit dans l'Abri... et le coin a l'air d'avoir *un chouia* changé.Je me dirige donc vers le centre ville dans l'espoir de trouver un arrêt de bus ou une bouche de métro, bref n'importe quoi disposant d'un plan de ville rudimentaire.En même temps, je regarde si personne ne se dirige dans la même direction que moi... On serait pas trop de deux pour explorer ces ruines...

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

Tu parcours quelques kilomètres avant de rejoindre la "ville" a proprement parler. Ici tout n'est que poussière et gravats. Les immeubles ressemblent a des tas de feuilles aplatis les uns contre les autres. Plus rien ne ressemble à ce que tu connaissais. Cette vision de cauchemard commence à te mettre la nausée. Tu est seul, tu as faim et froid et rien ne semble de donner le moral ici. Au loin tu apercoit de la fumée s'échappant d'un campement au milieu des ruines. Tu ne distingue pas grand chose mais il se pourrait bien qu'il y ait quelqu'un par la bàs. Tu peut aller vers le campement ou poursuivre ton chemin, à toi de choisir...

Link to comment
Share on other sites

Et bien, tant qu'il y a de la vie, y'a de l'espoir !Je vais tenter une approche discrète, en restant le plus longtemps possible à couvert derrière les ruines, le fusil chargé (on est jamais trop prudent)...Avant de me montrer des "campeurs" je vais tenter de savoir s'il s'agit d'explorateurs ou de pillards... Y-a-t-il des sentinelles ?

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

Tu avances à pas léger en direction du campement, lorsque tu te trouves à une distance raisonable (environ 30 mètres) tu te cache derrière un pan de mur qui te permet de les observer. Tu remarques un vielle caravane sans roues devant laquelle se trouvent 3 personnes se réchauffant autour d'un feu fait dans un bidon. Ils sont habillés avec des robes grises et sales à capuche qui leur cache le visage. La nuit est tombée depuis environ 2 heures et tu commence à avoir greloter en les observant. Pas de sentinelles à l'horizon, ils n'ont pas l'air d'avoir remarqué ta présence... Que fait-tu ?

Link to comment
Share on other sites

Le fusil à la main, mais sans les mettre en joue, je sors de mon abri et m'adresse à eux en les saluant de la main:"Messieurs bonsoir ! Pourrais-je me joindre à vous ? j'explore la région, et ça fait plaisir de voir qu'il y a encore des êtres vivants dans ces ruines... Il fait frisquet, non, trouvez pas?"J'avance un peu vers eux en souriant d'un air amical... Enfin j'essaye.

Link to comment
Share on other sites

J'ai le plaisir de t'annoncer Kruul, qu'après tirage au sort du jeu concours numéro 1, tu gagnes:
L'Arme virtuelle XL70E3 pour le jeu de rôle:
Image IPB
Dommages causés de 40 à 45 points selon la distance et l'endroit visé, elle est dès maintenant dans ton inventaire.


Félicitation !:)

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

Tu t'avances vers eux en continuant de leur parler mais il n'y a aucune réponse de leur part, ils ont l'air de t'ignorer totalement. En les observant très attentivement tu remarques que leur gestes paraissent très mécaniques et qu'en fait il ne se parlaient pas comme tu le pensait mais ils récitaient un texte dont les répliques reviennent en boucle... Tu les aproches à moins de 5 mètres d'eux mais ils ne semblent toujours pas remarquer ta présence, ils continuent ce que tu fini par identifier comme une sorte de rituel bizarre autour du feu. Que fait-tu ?

Link to comment
Share on other sites

J'essaye de trouver de coin me mettre à couvert (au coin de la caravane), pour me protéger au cas où ma présence ne serait pas souhaitable...Et surtout, j'essaye de comprendre ce que ces gusses récitent...Serait-ce une nouvelle secte post-apocalyptique ?? Etrange...

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

Tu t'approches encore pour les écouter. Ils continuent leur petite ronde autour du feu sans te soucier une seule seconde de toi. Ca fait bien 10 minutes qu'ils tournent en rond, ta présence ne semble pas les géner et tu penses qu'ils ne savent même pas que tu est là. Tu n'as absolument aucune idée de ce qu'ils peuvent raconter tellement leur language te parait différent. Leurs paroles sont a moitié chantés, mais sur un ton monochorde et très grave, voilà pourquoi tu as tout de suite pensé à un rituel. La porte de la caravane est ouverte et ça ne semble pas les déranger non plus... Que fait-tu ?

Link to comment
Share on other sites

Je jette un coup d'oeil à l'intérieur de la caravane, et, si la voie est libre, je rentre, afin de voir si il y a quelque chose d'intéressant à l'intérieur, ou du moins quelque chose qui me permettra de comprendre qui sont ces drôles de types...Mieux vaut ne pas insister à essayer de leur parler pour l'instant en tout cas.

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

Tu entres dans la caravane, beeeerrk c'est déguelasse ! Ca pue le rat crevé à l'intérieur tu te demandes ce qu'ils bouffent pour que ca schlingue autant. Tu avance en direction de la cuisine et tu découvre des morceaux d'être humains en lambeaux étalés partout. Ca y est tu as trouvé ce qu'ils mangent : des bras et des jambes humaines ! Tu ressort en courant la main sur la bouche, tu ne peut pas controler ton corps qui se convulsionne, tu tousses, tu vas presque vomir... Les 3 personnes s'arrêtent alors tout à coup, se retournent vers toi et te regardent fixement. Tu tentes de calmer ta toux mais rien n'y fait. Les 3 personnes continuent de te fixer le temps que ca passe. Puis ils explosent de rire tous en même temps ! "Ha ha ha !! Ca t'apprendra à venir fouiller les affaires des autres !" Laisse tomber, dit-il en voyant ton arme énorme par terre. Le temps que tu la ramasse tu sera déja mort. Les 3 personnes sortent chacun leur arme à une vitesse ahurissante, ils te tiennent en joue et te lancent : "Alors étranger ? Qu'est-ce que t'est venu foutre dans le coin ?"

Link to comment
Share on other sites

"Heu... Du calme, les gars... Je viens en paix..."(j'évite de lorgner vers mon super fusil *sob* en disant ça)"J'explore la région et ça fait 5 minutes que je vous appelle... Vous m'entendiez pas ou quoi ?... je voulais juste venir faire causette autour du feu de camp... On peut tous tranquillement poser son arme et discuter, non ?"En même temps, j'avance pas trop vers eux et je me prépare à bondir derrière la caravane au cas où ils conteraient me transformer en passoire puis en steack.

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

"Ouais ouais, c'est bien tout ça..." dit le premier d'un air dédaigneux. "C'est du beau matos que t'as là ! Comment t'as fait pour te procurer un fusil comme ça ? Ca court pas les rues ce genre de machin !" "C'est vrai ça !" dit le second, "Tu ressembles pas trop à un soldat, ni même à un de ces fils de pute de la Confrérie, tu l'aurais trouvé dans un pochette surprise que ca ne m'étonnerai pas ! Tu voudrais pas qu'on t'en débarasse ? Il a l'air de t'encombrer vachement ! Haha !" Ils pouffent de rire et te tiennent encore en joue. La "Confrerie" ? te dit-tu qu'est-ce que c'est encore que ça ? Une bande de cannibales qui fait la loi sur le wasteland ? Une confrérie de marchand qui aurait le genre de matos super rare que tout le monde cherche ? Pour l'instant tu cherches d'abord à te sortir de cette situation sans perdre ton arme favorite. Tu n'est pas en bonne position pour négocier, c'est le moins que l'on puisse dire, il vaudrait mieux que tu trouves un moyen pour t'en aller au plus vite, et avec ton arme si possible, peut-être essayer de détourner leur attention sur autre chose ? Et puis au fond c'est qui ces tarés ? Que fait-tu ?

Link to comment
Share on other sites

"C'est pas la peine de m'en débarasser les gars... Mon fusil, je l'ai ramassé sur une pochette surprise de la "Confrérie" que j'ai refroidie..."Je m'avance vers mon fusil en disant cela..."Alors maintenant, je vais le récupérer et vous laisser retourner à vos prières ou quoi que vous faisiez... Si vous en voulez un beau comme celui-là, je vous conseille de faire comme moi... Y'a d'autres gars de la "Confrérie" pas loin d'ici... C'est pas compliqué... En même temps, si vous tirez, y's'pourrait bien qu'ils entendent les coups de feu et qu'y rappliquent par ici... Alors à vous d'voir... Moi j'compte pas faire de vieux os dans l'coin."Je me baisse en esquissant le geste de ramasser mon arme tout en guettant leur réaction (pourvu qu'ils gobent mon baratin)...

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

"Ouais, ouais, c'est bien tout ca...", répète le premier, il a pas l'air vraiment convaincu par ton histoire.Le troisième qui n'avait pas parlé jusque là, s'avance et te dit d'une voix caverneuse : "Etranger, en temps normal on t'aurais déjà égorgé et gardé au frais pour demain, mais on est tombé récemment sur un groupe de jeunes tout frais sortis d'un abri anti-atomique à ce qu'ils racontaient...""Pour le moment on va garder ton fusil, si tu veut le récupérer tu vas faire quelque chose pour nous, porter un message."Il s'avance d'un bond et met le pied (ou ce que tu suppose être son pied sous sa robe) sur ton fusil. Il te tient en joue avec son arme qui scintille. En regardant de plus près tu remarque qu'il s'agit là d'une arme d'une technologie extrèmement moderne. Tu n'as pas vraiment envie de savoir les dégats qu'elles provoqueraient si il appuyait sur la gachette..."Alors étranger ? tu préfère mourrir ici ou avoir une chance de revoir ton arme un jour ?"

Link to comment
Share on other sites

Je pousse un léger soupir..."Bon, très bien, je veux bien porter votre message. A condition que ça ne se termine pas en bain de sang. Alors, qu'est-ce que je dois dire et à qui ?"J'ai bien conscience que demander des garanties serait inutile... J'espère que je peux leur faire confiance... Enfin, ils ne m'ont pas brûlé la cervelle avec leur quincaillerie, c'est déjà ça...

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

Celui qui venait de te parler reprends la parole :

"Bien, sage décision." Il baisse son fusil et garde le pied sur le tien. Les autres ont toujours le regard et leur arme braqué sur toi.

"Voilà ce que tu dois faire : Prends cet holodisque et apporte le à un dénommé Garret, c'est un membre des Deathbringers, un gang de pillards qui sévit dans la banlieue nord de Houston. Tu n'aura pas de mal à les trouver ils ont un campement à quelques kilomètres d'ici." (il t'indique la direction d'un geste de la main).

"Quand tu sera en face de Garret dit lui que c'est le disque qu'il nous a commandé il y a 3 semaines. Il devrait te donner un objet en échange, ne te pose pas de questions et ramène le ici, ou sinon tu peut dire adieu à ton flingue. Oh et une dernière chose, cherche pas la merde avec les deathbringers, joue la toi profil bas et ils t'emmerderont pas."

Tu obtiens :

Image IPB Holodisque pour Garret


Le XL70E3 est retiré de ton inventaire.



Que fait-tu ?

Link to comment
Share on other sites

"Très bien, je vais leur amener cet holodique. Mais auparavant, j'ai besoin de prendre un peu de repos. Si ça vous dérange pas, j'aimerais bien dormir ici. C'est plus sûr et ça évitera que je me fasse tuer dans mon sommeil. C'est d'accord?"Je m'installe près du feu de camp pour prendre un peu de repos...

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

"Je ne crois pas que ce soit une bonne idée mon jeune ami" te lance-t-il. "Tu n'as absolument aucune idée de qui nous sommes et je ne crois pas que tu souhaterai le découvrir dans une lente et profonde agonie...""Soit heureux d'être encore en vie, nous te faisons une fleur en te proposant ce marché, alors n'en cherche pas plus car à trop jouer avec le feu tu risquerai de te bruler les doigts. Va voir Garret, rapporte nous cet objet et nous te laisserons te reposer ou bon te semble. Pour l'instant, tu ne peut pas rester ici, alors va t-en avant que mes hommes ne se laissent aller à leurs pulsions meurtrières sur ton pauvre corps si frèle..."

Link to comment
Share on other sites

"OK... Je suis parti !"Je m'éloigne rapidement dans la direction qu'ils m'ont indiqué... Quelle malchance, tout de même... A peine sorti de l'abri et déjà dans les ennuis jusqu'au cou.Je regarde l'holodique de plus près dès que je suis hors de vue, j'aimerais bien savoir ce qu'il contient... Surtout que ma vie en dépend peut-être... Il faudrait que je puisse le lire, mais s'il dispose d'une protection, je risque de me retrouver dans une posture encore plus fâcheuse... J'hésite...Bon, j'aviserai plus tard... Pour l'instant, je reprend ma route en maugréant...

Link to comment
Share on other sites

Adhérent

Tu reprends la route dans le désert et tu ne met pas bien longtemps à trouver les pillards. Un drapeau avec une tête de mort t'indique que tu viens de rentrer sur le territoire des "Deathbringers". La route est surmontée d'une petite colline sur la gauche. Au loin tu apercois des tentes dispersés autour d'un bâtiment gardé. Il fait nuit et tu as faim et froid. Alors que tu avances en direction du campement, un bruit provenant de la colline te fait sursauter : "Hé toi, psssst par ici !" Quelqu'un à plat ventre en haut de la colline te fait signe de la main. "Qu'est-ce que tu fout ici l'ami ? Tu veut te faire tuer?" Que fait-tu ?

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...