Jump to content
×
×
  • Create New...

Résumé de l'interview de Tim Cain et de Leonard Boyarsky sur la genèse du jeu


Recommended Posts

     Rien n'était encore défini quand Boyarsky a rejoint Obsidian pour travailler sur le projet, si ce n'est que ça serait dans un univers Sci-Fi. Très rapidement, Cain et Boyarsky savaient qu'ils iraient en direction d'une uchronie (une histoire alternative comme dans Fallout, où le monde évolue différemment après les années 1950).

Quand ils ont créé Fallout, ils avaient en tête les archétypes du combattant, du beau parleur et du ninja discret. Puis ils se sont rendus compte de la popularité des compagnons et ont décidé d'inclure un archétype de leader. Il en sera de même dans The Outer Worlds. Ainsi, il y a quatre principales façons de jouer au jeu et de réussir les quêtes principales.

 

     Le monde et les personnages de The Outer Worlds ne sont pas "tout noir" ou "tout blanc". Le monde de The Outer Worlds est un monde où la morale est variable.

Pour mieux illustrer, voici ce que dit Tim Cain à propos des jeux qu'ils ont développés par le passé : <<Aucun de nos méchants ne s'est jamais dit : "Je suis méchant et je joue avec ma moustache, juste pour le plaisir. A chaque fois, ils pensent qu'ils sont bons, ou bien ils savent qu'ils agissent mal mais poursuivent un but louable, ou encore, ils pensent qu'il n'y a pas d'autre choix que d'agir comme ils le font. Du coup, parfois, vous pouvez vous dire "Tu sais quoi ? Tu as raison. Je pense que je veux être méchant avec toi." C'est une chose intéressante parce que vous ressentez de la sympathie pour certains personnages maléfiques.>>

 

002.jpg.e98d36cddc21c07d2bd7e7916f0e2e1f.jpg

Tim Cain et Leonard Boyarsky

 

     Et Leonard Boyarsky de rajouter : <<C'est quelque chose que nous faisons toujours. On n'arrive pas à en sortir. Non pas que nous le voulions, mais c'est ce qui nous attire. La capacité non seulement de prendre vos propres décisions et de faire vos propres choix, mais aussi de ne pas avoir une définition claire de ce qui est le meilleur choix. Et c'est là que les joueurs doivent vraiment commencer à se demander ce qu'ils veulent faire en tant que personnage, plutôt que de se dire : " Eh bien, tu sais, je joue toujours le gentil, alors je vais toujours choisir d'aider les gens ".>>

En clair, ce sera pareil dans The Outer Worlds ! L'humour noir sera lui aussi bien présent.

 

     Pour finir, Tim Cain regrette de n'avoir pas su admettre à l'époque de Temple of Elemental Evil qu'il n'est pas vraiment bon pour écrire des histoires et des personnages, il s'est donc entouré de bons auteurs. Ils apprécient de travailler à Obsidian, car ils connaissent la plupart des gens, ayant bossé avec eux à Interplay, Black Isle ou Troïka. Ainsi, la communication est plus facile. Il n'y a pas eu d'effort à faire pour convaincre l'équipe que le protagoniste devait rester silencieux, par exemple.

 

 

Retrouvez l'interview originale (en VO) par ici.

(Résumé de Naossano, relu par DrGast)

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.