Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/25/2013 in all areas

  1. 7 points
    Allez les gars, je me permets d'en ajouter une couche avec une blague sans doute déjà faite mais j'étais d'humeur à dessiner ce soir. Promis, je poste mon gribouillis et je me sauve (j'ai que 5 heures au compteur de mon côté )
  2. 6 points
    La guerre. La guerre ne meurt jamais. Des contrées désertiques de New Vegas aux ruines de la vieille Capitale, en passant par les localités éparses de la côte ouest, le verdict est toujours le même. La ville de Seattle ne fait pas exception, et Fallout Cascadia nous permettra de la découvrir en nous plongeant dans cette partie de l'état de Washington, situé sur la côte ouest. Fallout Cascadia est donc un mod basé sur le Creation Kit de Fallout 4. Tout comme les contrées qu'on a déjà pu explorer lors des différents opus de la série, Seattle et ses environs sont truffés de raiders agressifs et de tribus diverses. Jusqu'au jour où les tribus, dans un seul et même élan de solidarité, se regroupèrent sous le drapeau d'une nouvelle république - la République de Cascadia - et créèrent une grande capitale : Cascade. Comme expliqué sur le site consacré, Fallout Cascadia s'inspire beaucoup des Fallout se situant sur la côte ouest. Il mettra le joueur face à des choix lors d'une première guerre civile entre une jeune république et des forces séparatistes, sans oublier bien entendu la présence de la RNC. On n'en saura pas plus sur l'histoire et l'univers de ce mod, dont le développement a commencé l'année dernière, en mai 2016. Il proposera 80km² de terrain de jeu, centré autour de Seattle et se déroulera des décennies après les derniers Fallout, en 2329. Il est considéré par ses créateurs comme une "totale conversion", tant il modifie en profondeur le gameplay du jeu de base pour se rapprocher du RPG : Le système de dialogue à la F3 / FNV a été réimplémenté dans le jeu, permettant une plus grande richesse dans l'incarnation de son personnage et dans les différentes communications en général. De même, les armures de faction vous permettront de vous faire passer pour un membre de tel ou tel groupe, comme il était possible de le faire dans New Vegas Le Blackjack est de retour, à l'aide d'un mod externe qui sera implémenté dans Fallout Cascadia. Il nous sera donc possible de dépenser nos capsules gagnées à la sueur de notre front dans ces paris. Bref, de très bonnes nouvelles pour les laissés-pour-compte du gameplay de Fallout 4. En outre, l'équipe étant assez conséquente, on ne peut être qu'optimiste sur ce que ce mod peut donner. D'ailleurs, si vous parlez anglais et possédez des compétences recherchées par la team Cascadia, vous pouvez postuler à cette adresse pour aider à la croissance de cet ambitieux projet. Il est également possible de discuter avec l'équipe créative via leur Discord, et ainsi leur suggérer des idées pour rendre Fallout Cascadia le plus agréable possible à jouer. Un reddit, pour les connaisseurs, est également de la partie. Pour l'heure, aucune date de sortie n'est prévue. Il semble que les premières quêtes et certains lieux soient déjà terminés, ainsi que l'implémentation d'un début du doublage. En tous les cas, le jeu tournera sous toutes les machines acceptant Fallout 4 en qualité graphique moyenne. De plus, le mod sera proposé gratuitement, et ce même si un système payant de mods (comme on a pu le découvrir sur Steam il y à de cela quelques années) réapparaissait. On vous laisse avec la bande-annonce fêtant leur première année de développement. En vous souhaitant bonne chance dans les terres désolées ! Edit : et voici la bande-annonce fêtant les 2 ans de développement :
  3. 5 points
    Corrigé et mis à jour le 03.05.2020 N'hésitez pas à demander de l'aide en cas de difficultés, ou à nous rapporter les éventuelles erreurs/nouveautés. Voici comment installer le jeu de manière optimale, en français, depuis le CD français, le CD anglais, ou la version GoG (anglais). Tout pour y jouer dans la modernité ! Cela peut paraître beaucoup, mais certaines étapes ne s'appliqueront pas à vous. Cela est clairement expliqué pas à pas. Bien sûr, si vous voulez y jouer en anglais, vous pouvez le faire en vous basant sur ce processus. Tous les téléchargements en rapport avec Arcanum : ici . Etape 0, les informations importantes : Note A, valable pour l'installation depuis un CD : Pour les utilisateurs suisses, belges, canadiens, etc. qui ont paramétré Windows en "Français (Suisse)" ou "Français (Belge)", changez les paramètres de langue en "Français (France)" ou "Français (Standard)". Il ne s'agit pas du clavier mais bien des paramètres Windows. Sur Windows 7, il faut aller dans Panneau de Configuration --> Région et Langue --> Format. Il est conseillé de redémarrer avant de procéder à l'installation. Vous pourrez remettre vos paramètres d'origine une fois l'installation complète. Note B : Ne pas installer dans un dossier "Program Files" ou "Programmes". Tout comme les Fallout et de nombreux "vieux" jeux, cela causerait des problèmes. Quand vous aurez terminé, pensez à redémarrez votre ordinateur par "précaution". Tuto de malekal.com pour paramétrer une exception dans Windows Defender : https://www.malekal.com/windows-defender-ajouter-exception/ Si vous n'y arrivez pas ou ne voulez pas créer d'exception, vous pouvez aussi désactiver temporairement votre antivirus. Etape 1 : - Installez Arcanum (versions CD, GoG, ou Steam). - Avec la version GoG, ne cliquez pas sur "Lancer" à la fin de l'installation, sinon le processus risque de rester actif malgré un échec du lancement, empêchant par la suite la bonne installation du patch non officiel. Cliquez donc sur "Fermer" - Attention, en installant depuis le(s) CD(s) et si vous avez plusieurs disque durs: l'installateur a tendance à choisir les disques D ou suivants. Pensez à bien modifier le chemin d'accès en remplaçant la lettre du lecteur par C. - Avec la version Steam, il est probable que le jeu ne se lancera plus via Steam, veuillez utiliser le raccourci fourni sur le bureau pour lancer le jeu. Etape 1b : Si vous installez depuis un cd, installez le dernier patch du jeu dispo ici (fr) ou ici (anglais). Choisissez selon la langue dans laquelle votre jeu est installé. Il n'y a pas besoin d'installer de patch officiel avec la version GoG ou Steam, c'est d'ailleurs vivement déconseillé. Tous les fichiers qui suivent doivent être placés dans le répertoire "racine" de Arcanum, c'est à dire là ou vous l'avez installé. Par exemple : C:\\GoG Games\Arcanum. A vous de bien vérifier le chemin d'accès de votre installation. Si le fichier est une archive, l'extraire avec 7-zip. Ensuite, il suffit de copier-coller le contenu de chaque dossier dans le dossier racine de Arcanum. Remplacer les fichiers quand demandé. Etape 2 : (Patch non officiel, recommandé) : Installez l'UAP (Unofficial Arcanum Patch). Ce patch créé par Drog Black Tooth corrige de nombreux bugs qui restaient et réactive du contenu abandonné par manque de temps, à la manière du patch non officiel de Fallout 2. Cette version exécutable est compatible avec les versions GoG et Steam (qui ne fournissent le jeu qu'en anglais) et avec toutes les versions CD anglaises du jeu. Ce patch n'est donc pas compatible avec les CD en version française. Si vous êtes dans ce cas, nous vous recommandons de vous procurer Arcanum sur GoG. Dernière version de l'UAP : A télécharger ici. - Ce patch contient déjà des patches qu'il fallait ajouter séparément dans les versions précédentes. Dont : Le HQ Townmaps (cartes des villes en haute résolution), le HQ Music (musique en haute qualité), le Patch Haute Résolution, le Virgil's Debug Menu (sélectionnable en option). - Il contient également les 7 mods officiels du jeu : le pack de 6 mods officiels de Troïka (anglais) + l'extension officielle "rare" livrée avec les pré-commandes du jeu (anglais) : The Lost Dongeon of Souls Scenario. - Notez que nous vous proposons une version traduite en français du mod "Buried Secret", à cette adresse. Dans tous les cas, le contenu de ce patch en anglais sera traduit avec l'étape 4. Etape 2b (réglage de compatibilité W7) : Lancez le jeu pour tester l'affichage : - Si vous êtes sur Windows 8 ou 10 le menu principal et l'interface (en jeu) devraient apparaître sans défaut. - Sur Windows 7, le menu principal et l'interface (en jeu) devraient apparaître sombres ou teintés de vert. Si le problème apparaît, procédez comme suit : - Allez dans le dossier Arcanum\HighRes et exécutez le fichier "_uninstall.bat". - Ouvrez le fichier "config.ini" et modifiez la valeur DDrawWrapper à 0. - Enregistrez la modification et quittez le fichier "config.ini". - Exécutez le fichier "_install.bat". Normalement, le problème d'affichage constaté devrait être résolu. Etape 3 : (Traduction : de la version anglaise à la version française intégrale) : Nécessaire si vous avez installé une version anglaise du jeu (GoG, Steam, ou version CD anglaise). Ce pack de langage français traduira Arcanum intégralement : les textes, les voix et les cinématiques. Compatible avec l'UAP et sa traduction. Mais attention, à installer impérativement avant la traduction de l'UAP (étape 4), sinon la traduction se fera mal et vous devrez recommencer votre installation à zéro. Copiez-Collez simplement le contenu de l'archive dans votre répertoire d'installation en remplaçant les fichiers déjà présents. A télécharger ici. Etape 4 : (Traduire l'UAP en français) : Elle sert uniquement à traduire l'UAP. Que vous ayez choisi l'UAP081229 ou l'UAP091225 : Copiez le contenu de l'archive PNOv081229 VF.2.e dans le répertoire d'installation pour traduire l'UAP en français. Veuillez utiliser la dernière version du logiciel 7-zip (il ne se met pas à jour automatiquement) pour extraire l'archive avec succès. En cas d'archive corrompue, veuillez lire attentivement la description du fichier. Note : Cette traduction est basée sur la version 081229 de l'UAP. Il existe une version plus récente (basée sur la v091225) de la traduction, mais celle-ci ajoute des bugs. Rassurez-vous, elle n'ajoutait que la traduction d'une poignée de lignes oubliées dans la version précédente (à propos des voyages en train). Depuis, une petite quantité de lignes ont été modifiées (selon changelog), mais rien de bloquant. Etape 5 : (optionnel) : "Limit Cap Remover patch" ; enlever la limitation d'évolution des personnages au niveau 50. Si vous avez été gêné par la limite de niveau à 50 lors d'une précédente partie, faites-la sauter. A vrai dire, c'est conseillé de toute façon pour une meilleure jouabilité en fin de partie. Le patch se trouve par ici . Etape 6a : (optionnel, recommandé) : Installez le patch de rééquilibrage des armes de tir. Ce patch créé par Otto Kruppp, rééquilibre les armes dans le jeu. Ce rééquilibrage est très appréciable, voire vital, pour jouer orienté technologiste. Il apporte - notamment - ces modifications : "Tous les pistolets obtiennent un bonus de portée de +5. Les fusils ont un bonus de portée de +10. Les fusils en vente dans les magasins ont été rééquilibrés." Lire le fichier texte joint pour plus de détails. Disponible ici . Etape 6b : (optionnel, recommandé) : Installez le patch "Munitions légères". Grâce à ce patch, les munitions ne pèseront plus rien. Très utile, et même conseillé pour ce jeu ! Sans cela, jouer technologiste est rendu difficile par le poids des différentes munitions. Les objets concernés sont : les balles, les flèches, les piles et le carburant. Disponible : ici . Etape 6c : (optionnel, recommandé) : Installez le patch "Silence Elémental". Ce correctif permet de rendre silencieux les premiers sorts élémentaux après leur lancement, ce qui met fin au bruit constant qu'ils émettent tant qu'ils sont actifs. Certains sont en effet gêné par ces sons. Les sorts affectés sont : Vitalité de l'Air, Force de la Terre, Agilité du Feu et Endurance de l'Eau. Disponible : ici . Etape finale : (optionnel : les mods, le manuel & autres) : Il est recommandé de redémarrer votre ordinateur à la fin de l'installation. Si vous avez dû changer vos paramètres de langues dans Windows pour "Français (France)" ou "Français (Standard)" (joueurs suisses, belges, canadiens, etc. - étape 0 de ce tuto), pensez à restaurer vos paramètres de langues avant de redémarrer. Munissez-vous du manuel, de portraits additionnels pour vos personnages, etc. Vous avez terminé le jeu ? Essayez l'un des mods officiels de Troïka (ils se jouent indépendamment du jeu) : Pour charger un mod et/ou vos sauvegardes relatives au mod en question, chargez-le dans les options du menu principal. - Pensez à essayez le mod Vormantown inclus avec le jeu de base. Si vous n'avez pas un version française du jeu (version CD), vous pouvez vous procurer le mod en version française --> ici. - Le pack de 6 mods officiels de Troïka (anglais) --> ici (inclus dans le patch non officiel). - Le mod "Buried Secret" inclus dans le pack ci-dessus existe traduit en français --> ici . - Extension officielle "rare" livrée avec les pré-commandes du jeu (anglais) : The Lost Dongeon of Souls Scenario --> ici (inclus dans le patch non officiel). Tous les téléchargements en rapport avec Arcanum : ici .
  4. 5 points
    HawK-EyE

    Vos impressions sur le jeu

    Salut, Je viens de finir TOW et j'ai trouvé ça intéressant même si la fin n'offrait pas beaucoup de challenge , dommage... Le jeu est assez cool à faire et sa durée de vie est courte mais bien dosée. Au final la trentaine d'heure que j'y ai passé m'ont suffit et à la limite j'ai trouvé que c'est un jeu qui fait le job. En revanche je suis d'accord avec cette idée qu'Obsidian n'a pas pris beaucoup de risques avec ce jeu (c'est clair que ça fait penser à du "Safesidian"), car la majorité des features sont des gros classiques et ya franchement rien de neuf sous le soleil. Mais néanmoins ils ont fait un jeu bien propre avec une narration correcte et un semblant de scénario avec quelques branches sympa (même si ya rien de très original non plus dans le scénar). Le plus marquant surtout pour moi c'est que le jeu sort quasiment sans bugs et ça franchement ça faisait probablement des années que ça leur était pas arrivé C'est clairement tout petit en comparaison à un FNV, il a la taille d'un Fallout 1 comparé à Fallout 2 si vous voulez. Il ya beaucoup moins de choses mais les choses qu'on y trouve sont assez denses au final. Au niveau global pour moi TOW c'est quand même une sorte de modernisation d'un FNV pas trop ratée avec beaucoup de belles finitions mais avec la difficulté en moins. Pour vous illustrer ça je voudrais prendre l'exemple du système de costume parce que je trouve que c'est assez révélateur de ce qu'est ce jeu par rapport aux autres Fallout : Un autre aspect que j'ai trouvé vraiment dommage c'est la diversité niveau armes armures et le fait que la majorité des objets soient en fait les mêmes en plusieurs versions. C'est hyper inégal tu as parfois plein de variations de trucs sans intérêt et les armes vraiment bien comme par ex les armes scientifiques tu en as finalement pas beaucoup (5-6) et t'as même une quête qui t'indique où les trouver... Perso j'ai pas compris. Ya très peu de récompenses à l'exploration et le loot est quand même super répétitif, c'est un peu lassant à force. Le seul intérêt revient à gagner du fric pour bricoler ses armes et ses armures et ça devient vite un poncif du genre. Le pire c'est pour les consommables: tu as plein de consommables complètements identiques niveau effets mais qui ne s’appellent pas pareil et qui ont une skin différente et du coup ça te prend une place folle dans ton inventaire et t'es tout le temps en train de chercher l'effet que tu veux parce que le système de tri au lieu d'être basé sur l'effet c'est basé uniquement sur la valeur, le poids etc... J'ai aussi regretté que le mode SuperNova retire le Fast Travel. Ca me gène pas que la mort des compagnons soit définitive par contre. Bon oui c'est chiant mais s'ils sont nazes et qu'ils font n'imp, il suffit d'y aller en solo et ya plus de soucis. Par contre les aller-retour systématiques à faire quand on veut finir une série de quêtes c'est pas top. Après encore une fois, c'est à tempérer avec le fait que les cartes sont toutes petites et que rien n'est jamais très loin. Mais c'est clairement ce qui m'a empêché de refaire le jeu en Supernova pour le moment même si peut-être que dans quelques mois je le referai avec plaisir. Du coup bon ya quand même quelques points négatifs (durée de vie courte, pas très original, scénario assez manichéen, compagnons bof) néanmoins clairement, je pense que c'est un jeu à faire parce que pour le reste c'est pas du tout à jeter. On y passe un bon moment, on a droit à des combats pas trop moisis (pour la première moitié du jeu parce qu'après un moment ya plus aucun challenge) et les dialogues sont quand même un milliard de fois mieux écrits qu'un Fallout 4. Même si ça vaut pas un Disco Elysium au moins je sais que je peux y jouer sans avoir envie de jeter mon clavier sur l'écran en tombant sur une roue à 4 branches en mode "oui", "non", "sarcastique", "attaquer" Okay ce n'est pas un open-world et à la limite c'est pas plus mal parce que si c'est pour remplir l'espace de vide ou de quêtes fedex franchement autant s'abstenir. Les environnements sont sympas et on se plait à gambader dans ces lieux à la végétation luxuriante un brin gloubiboulga aux couleurs criardes. Après ya aussi d'autres planètes avec des environnements désertiques et rocailleux pas trop moches mais bon on y fait vite plus trop attention parce qu'on est surtout happé par l'histoire, les quêtes, les enjeux à gérer avec des choix à faire et la suite de notre aventure. En plus, moi ça m'a redonné envie de jouer aux jeux-vidéo et à revenir vous voir donc rien que ça je trouve ça cool ^^ Donc pour les vieux comme moi je trouve que le pari de Cain et Boyarsky est plutôt réussi. En tout cas le jeu a bien fonctionné sur moi. J'ai été marqué à vie par ce qu'ils ont fait ya 22 ans quand ils ont sorti Fallout 1 et je continue d'aimer ce qu'ils font aujourd'hui même si c'est pas très original ou très risqué, pour moi c'est globalement une réussite. En tout cas merci à eux et à tous les gens qui ont bossé sur ce jeu parce que j'ai passé un très bon moment !
  5. 5 points
    bugarach jo

    En souvenir du bon vieux temps

    Bonjour, j'ai fabriqué (tout seul) un petit film très amateur inspiré de la licence, j'ai longtemps hésité avant de le livrer ...
  6. 5 points
    De longue date réclamé par la communauté, Fallout 76 n'est pourtant pas le seul Fallout multijoueur (ou coopératif). Beaucoup oublient effectivement de citer Fallout Tactics et Project V13 (abandonné peu après par le rachat de la licence par Bethesda), tous deux édités par Interplay (pour mémoire, Fallout Tactics a été développé par 14° East et Micro Forté). Il existe aussi quelques mods ayant tentés de donner vie au multijoueur, tels que Fonline (Fallout 1 & 2) et NV:MP (Fallout: New Vegas) Pourquoi commencer par une telle introduction ? Afin de répondre directement à la levée de boucliers suscitée par l'annonce de Fallout 76. Eh oui, Bethesda n'est pas le seul à s'être lancé dans le projet. Après l'échec cuisant d'Interplay et de son Project V13 et la réussite en demi-teinte de la communauté via différents mods, Bethesda a-t-il réussi son pari ? On va tenter d'y répondre durant ce test. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est certes audacieux : tenter de réconcilier les vieux fans de la licence et les plus jeunes, sur une carte 4 fois plus grande que celle Fallout 4 réunissant 24 joueurs par serveur, dans un univers post-apo aussi riche que surprenant. Et sans PNJ, tout un programme. La narration : Cette absence de PNJ comme annoncée lors de l'E3 est un bon prétexte pour revoir dans ce spin-off une des mécaniques essentielles de Fallout et de tout RPG, la narration. Celle-ci s'effectue exclusivement depuis des holobandes, notes, terminaux et radios. Exit donc les donneurs de quêtes, et ce qui est sûr c'est que de ce côté, il y a de bonnes, mais aussi de mauvaises surprises. La quête principale donnée lors de votre sortie de l'Abri 76 servira de gros tutoriel sur les fonctionnalités du jeu. Plutôt prétexte à l'exploration de la carte et à la découverte des différentes factions présentes aux quatre coins des Appalaches qu'à une véritable traque au superviseur égaré. Et l'un des points les plus surprenants de Fallout 76 est bien à ce niveau : on se rend vite compte que cette quête reste tout à fait discrète durant sa résolution. Le joueur réalisera entre-temps une multitude de quêtes et d'événements, tantôt épiques et dignes d'un Fallout d’antan avec ses rebondissements et sa narration extrêmement soignée, tantôt beaucoup plus fades et classiques. On appréciera d'avoir la possibilité de "découper" la quête principale à sa guise, et d'accéder (sans forcément le vouloir) à des objectifs plus avancés, puis de pouvoir revenir compléter les objectifs restants ultérieurement. Les objectifs de la quête principale emmènent toujours à la même finalité : rejoindre une par une l'ensemble des factions présentes : Les Samaritains, les Pillards, les Etats-Libres, La Confrérie de L'Acier, et l'Enclave. Cette dernière faction permet de débloquer un des contenus HL (Haut Level) les plus funs : l'accès aux missiles balistiques permettant de "créer" une zone fortement irradiée après un bon vieux bombardement atomique. Ces zones grouillent de monstres mutants lootant des ressources HL indispensables à certains crafts. On pointera ici du doigt une aberration du jeu : la possibilité de rejoindre aussi bien l'Enclave que la Confrérie de l'Acier, deux ennemies de longue date. Peut-être une excuse aux clans PVP promit par Bethesda pour les prochaines mises à jour gratuites. Les Appalaches, un monde riche et bien rendu : Il faut ici admettre qu'il faut rendre à Ceasar ce qui appartient à Ceasar... Bethesda a toujours excellé dans la création de mondes vivants, cohérents et variés, et ici le cahier des charges est rempli haut la main. Les différentes zones sont bonnement magnifiquement bien représentées et suffisamment variées pour nous pousser à explorer toujours plus les moindres recoins de ce monde dévasté par la Grande Guerre. Et il y en a pour tous les goûts : de la forêt verdoyante à l'ancienne région minière entièrement ravagée par des années d'exploitation intensive. Un regret se fait néanmoins sentir à la vue de nombreux assets (éléments graphiques) repris de Fallout 4 qui peinent, malgré la beauté des lieux, à donner l'impression qu'il ne s'agit pas d'un gros DLC de ce dernier, et nous donnent donc une méchante impression de déjà vu. On comprend bien ici que Bethesda a cherché avant tout à économiser quelques deniers au détriment du renouvellement de notre expérience de jeu, qui ne sera néanmoins pas ternie pour autant. Lors de l'annonce officielle de la taille de la carte nous avons eu peur voir arriver un remplissage à la va-vite. Il n'en est rien, les très nombreux points d’intérêts s'accordent parfaitement et réussissent pour la plupart à récompenser l'exploration via différentes quêtes et événements. De ce côté-là, prévoyez de nombreuses heures d'exploration afin d'espérer boucler votre tour des Appalaches ! On regrettera seulement qu'une assez grande partie des bâtiments soient encore fermés sans explication valable, ce qui reste un point noir de la série. Le voyage rapide fait quant à lui son retour. Classique, quelques capsules en échange d'un déplacement rapide vers une autre zone déjà découverte. À noter que certains points de TP (téléportation) comme l'Abri 76, les camps de son équipe, et les joueurs en liste d'ami sont gratuits. De nombreuses critiques ont aussi afflué par l'utilisation du Creation Engine, le moteur de rendu graphique utilisé depuis Skyrim (2011), lui-même basé sur Gamebryo (Morrowind, 2002). On rappellera que Bethesda est loin d'être le seul studio à conserver son moteur d'origine dans le développement de ses jeux : le CryEngine, pour ne citer que lui, qui a fait son apparition en 2004 avec Far Cry est encore utilisé aujourd'hui dans de nombreux projets. Pourtant loin d'avoir un rendu des effets météo "16 fois plus détaillé" par rapport à Fallout 4, comme promis par Bethesda à L'E3 2018, Fallout 76 n'en reste pas moins très flatteur pour la rétine. Même si on peut reprocher la fainéantise du studio par rapport à l'optimisation de son titre, on comprendra aisément que la physique indépendante d'une grande partie des objets du monde n'aide pas à atteindre le confort de jeu que l'on pourrait attendre en 2018. D'autres bugs graphiques sont eux totalement inacceptables, tels que certains ratés dans les animations, l'absence de réglage du FOV (distance du champ de vision devant et sur les côtés), le bug d'affichage des armures assistées etc. présents depuis Fallout 4. Le bestiaire quant à lui a de quoi surprendre. Si les éternelles goules, Super-mutants (qui trouvent l'explication de leur présence lors d'une quête), radcafards, radscorpions et autres sont toujours présents, de nombreux ajouts issus du Folklore de la Virginie-Occidentale sont présents, tels que le Griffon, le Mothman (l'Homme-papillon), la Sulfurie, etc. Cela ne manque pas de renouveler positivement notre expérience de jeu. On regrettera néanmoins les réglages liés à l'apparition des monstres en de nombreux endroits : il n'est pas rare de vider entièrement une zone, puis de voir quelques minutes plus tard l'ensemble des monstres repoper (réapparaître) devant nous, ce qui est souvent lié à l'apparition d'un nouveau joueur dans la zone. On terminera ce chapitre par une bonne note, celle de la bande-son du jeu, magnifiquement composée par Inon Zur qui officie depuis Fallout: Tactics sur la série et la reprise de nombreuses musiques d'opus précédents via les différentes radios. La création de personnages et le système de carte : Sans surprise, le système de création de personnages est entièrement repris de Fallout 4. Si vous avez joué à ce précédent opus, vous ne serez pas dépaysé. Seule nouveauté, l’apparence de notre personnage peut être changée à tout moment, et notre tenue est affichée en priorité à la place des vos éléments d'armure (ce qui nous donne un certain style !). Un mode "photo" a aussi été ajouté, vous permettant d’immortaliser vos meilleurs moments de jeu, seul ou accompagné. Le système de Perks (aptitudes) et de SPECIAL a été totalement revu. Nous disposons maintenant à chaque passage de niveau (jusqu'au niveau 50), d'un gain d'un point de SPECIAL. Celui-ci peut être attribué dans la statistique primaire de votre choix, avec un maximum de 15 points par SPECIAL et de 50 points maximum. À chaque niveau (sans limite), nous recevons une carte de compétence, et un deck de carte tous les 5 niveaux (jusqu'au niveau 50). Ces cartes peuvent être distribuées selon votre choix de Build (et vos points de SPECIAL). Elles sont aussi "fusionnables" afin d'obtenir des cartes plus puissantes et peuvent même être partagées avec les membres de votre groupe. Attention, certaines cartes disposent d'un niveau minimum pour être équipées, et le SPECIAL ne peut pour le moment pas être réinitialisé, contrairement à vos compétences (skills). Il faut donc bien penser dès le début au BUILD de votre personnage. Mac Gyver, c'est vous ! Deux éléments de Fallout 4 aujourd'hui présent dans tous les jeux de Bethesda, le housing (construction) et le craft (fabrication d'objets) restent l'un des points forts de ce nouvel opus, mais aussi l'un des plus détestables. Pensé pour pousser le joueur à amasser des montagnes de ressources diverses et variées durant ses explorations dans le but de les recycler pour créer de nouvelles armes, armures, éléments de construction, etc. : le système mis en place nous fait très vite regretter la présence de celui-ci. Limité à 400 livres (200 kilos), le stockage du C.A.M.P du joueur, couplé à son inventaire (qui dépendra des perks, compétences et des armures équipées) atteindra très rapidement (durant les premières heures de jeu) ses limites et viendra à bout du joueur le plus calme et motivé. Oubliez donc le ramassage intensif et compulsif à la Fallout 4, vous serez très vite emmené à adopter le tri sélectif afin de ne pas saturer votre inventaire de toute la merde de terres désolées. Cela qui vous forcera bien souvent à jeter des éléments qui vous manqueront cruellement par la suite pour remplir vos objectifs futur. Et effectivement, quelle rage d'avoir jeté quelques heures plus tôt de l'acier, du bois et de la céramique pour libérer de la place pour des vis et des ressorts afin de crafter votre nouvelle armure assistée... Ce sont ces mêmes éléments qui vous manqueront quelque temps plus tard pour terminer la création de l’extension de votre CAMP, et qui vous pousseront donc de longues minutes (voire des heures) à rechercher de nouveau ces composants. Sans compter l'usure supplémentaire de votre équipement qu'il faudra réparer. Cette limite complètement intolérable, que Bethesda a justifié par une limitation technique de ses serveurs est totalement incompréhensible quand on sait que des jeux comme Minecraft ou Rust (pour ne citer qu'eux) proposent un inventaire illimité ! D'autant plus que cette limitation anéantit presque totalement la possibilité de commerce entre joueurs, pourtant souhaité par Bethesda. Couplée à une interface d'échange bordélique (nous y reviendrons plus bas), nous obtenons l'une des pires décisions de ces dernières années dans un jeu vidéo. Rassurez-vous, le C.A.M.P. n'est pas en reste quand il s'agit de fonctionnalité mal pensée : le système de création de bases hérité du système de colonie de Fallout 4 vous donnera tout bonnement l'envie d’atomiser les studios de Bethesda. Promis comme portatif, il n'en reste que le nom : vous vous rendrez vite compte que reposer un C.A.M.P. entier à un autre endroit de la carte sans devoir le modifier révèle de l'exploit. Dans la majorité des cas, le C.A.M.P. ne souhaite tout simplement pas se reposer, affichant un indécent message de collision avec les éléments du décor, quand il ne disparaît pas tout simplement dans les méandres du grand rien. Les joueurs courageux qui réussiront néanmoins ces douze travaux d'Hercule, dans leurs tentatives de trouver un endroit adapté, se retrouveront très vite allégés des capsules nécessaires à la pose répétée de leur C.A.M.P. Les touches du clavier, quant à elles, sont encore et toujours "hardcodée" (codées en dur) malgré la grogne des joueurs disposant d'un clavier non QWERTY, ce qui pousse encore plus loin la frustration. Nous ne citerons pas non plus la joyeuse merde générée par les plans et recettes de Fallout 76 (plus de 1000)... Ceux-ci peuvent être récupérés à l'occasion de quêtes, de loot traditionnel, via la boutique où par le commerce avec d'autres joueurs/robots marchands, et ne disposent d'aucun indicateur permettant d'identifier rapidement ceux déjà possédés. Le système de création d'armes et d'armures est quant à lui plutôt bien pensé, contrairement à Fallout 4 où l'ensemble des plans sont débloqués dès le début, dans Fallout 76 il vous faudra courir après les plans d'armes et d'armures et de leurs améliorations respectives afin de les débloquer. Vous pouvez les acheter auprès d'autres joueurs/marchands, les gagner en récompense de certains accomplissements de quêtes/d'événements, où tout simplement en recyclant des armes et armures trouvées lors de vos explorations. Point positif, seules les améliorations peuvent être obtenues lors du recyclage :pour déverrouiller la fabrication de l'item en question, il vous faudra préalablement obtenir son plan de fabrication. La très grande majorité des plans disposent aussi de paliers de niveau (par exemple : armure de cuir level 1, 5, 10, 20, etc.), augmentant proportionnellement leur puissance/résistance, ce qui nous force constamment à revoir notre équipement jusqu'au niveau 50, et parfois à jongler entre différentes configurations afin de s'adapter à certaines zones ou ennemis. Mais ce système plutôt bien pensé se heurte rapidement à la limitation de stockage (encore une fois), ce qui limite très rapidement son utilisation. On regrettera par contre le mauvais équilibrage de l'usure qui a tendance à être beaucoup trop rapide sur certains items, et la présence d'armes et armures "légendaires" non recyclables ayant tendance à encombrer inutilement notre inventaire et qui finissent bien souvent sous forme de Doggy Bag à même le sol. Le multijoueurs, quand les bisounours copulent avec le schtroumpf farceur Nous en arrivons tout naturellement au point le plus décrié lors de l'annonce de Fallout 76, et le sujet favori des haters, sa composante multijoueur/coopératif. Il s'agit là certainement du point le plus exotique, mais aussi le plus abouti et paradoxalement le plus perfectible de ce nouvel opus. Pour les plus inquiets, sachez que Fallout 76 peut parfaitement être joué en solitaire comme annoncé par Bethesda lors de l'E3 (vous devrez néanmoins disposer d'une connexion internet, et vous verrez les autres joueurs sur la map). Votre progression sera tout simplement plus lente, mais certains passages end-game devront obligatoirement passer par un peu de coopération si vous souhaitez les compléter. Pour les adeptes de la composante multi, il faut avouer que celui de Fallout 76 est clairement très bien pensé afin d'éviter les comportements toxiques et favoriser l'entraide entre joueurs. En plus d'une centaine d'heures de jeu, je n'ai que très rarement rencontré des joueurs hostiles. La plupart des joueurs se contentent de tracer leur chemin, de vous gratifier d'une petite émoticône, ou même, de vous rejoindre pour un événement ou encore vous proposer un échange pour vider un surplus de l'inventaire. On peut donc dire que de ce côté, notre aventure dans les Appalaches se déroule dans la joie et la bonne humeur. Le jeu sanctionne effectivement tout comportement "toxique", toute action malveillante d'un autre joueur d'une mise à prix (prime en capsules), ce qui permet à tous les joueurs de l'identifier rapidement via sa carte, sa boussole affichant un point rouge indiquant la position du joueur sanctionné et son pseudo étant affiché en rouge. Tout joueur peut donc dès lors éliminer ce mécréant, qui se verra alors amputé du nombre de capsules correspondant à sa prime, qui sera reversée au joueur l'ayant vacciné. En prime, son bric-à-brac durement amassé pourra être récupéré par n'importe quel autre joueur via un petit sac déposé au sol... et par lui-même. Cette dernière sanction va donc être avant tout décidée par le chasseur de prime. Que se passe-t-il si le joueur en question ne dispose pas d'assez de capsules ? Un malus de dégât lui sera infligé pour un temps donné, cumulable autant de fois que le nombre d'actions malveillantes réalisées. Bethesda a donc pensé à tout de ce côté, même si on peut regretter que les "régulateurs" de ces pauvres âmes égarées ne soient pas plus récompensés. Il est donc possible de composer des équipes allant jusqu'à 4 joueurs. Jouer en équipe propose de nombreux avantages : pouvoir rejoindre le C.A.M.P d'un équipier sans dépenser la moindre capsule, partager avec le reste du groupe une carte de compétence (si vous disposez d'assez de Charisme), disposer d'un loot partagé sur les monstres tués, mais aussi, être gratifié d'un petit bonus de capsules et d'expérience lorsque l'un de vos coéquipiers valide une quête. Joueur en équipe se révèle donc plutôt jouissif, les avantages ne sont pas négligeables et cela permet de créer une équipe complémentaire adaptable aux situations rencontrées. Pour les adeptes du PVP, sachez que celui-ci n'a que très peu de place sur Fallout 76. Outre la prime en cas d'action malveillante, vous trouverez très peu de joueurs disposés à jouer le jeu de ce côté là. Les ateliers qui peuvent être capturés (ils ne vous appartiennent plus à votre déconnexion) représentent aussi un très faible intérêt du fait de leur nombre sur la carte. Il sera donc très rare de voir un autre joueur vous le disputer, sauf cas particulier (atelier de munitions), d'autant plus que cette fonctionnalité est pour le moment mal développée. Une prime en capsule peut être placée sur vous en cas de destruction d'une tourelle, dans certains cas si vous êtes amené à l’endommager, même si celle-ci vous tire dessus. On regrettera aussi que les biens des autres joueurs stockés dans les usines de production ne soient pas marqués en rouge, ce qui éviterait de nous faire avoir en cas de vol non volontaire, et de se voir recherché par les autres joueurs. Il est aussi très malheureux de voir que, pour le moment, aucun système de PVP réellement ordonné n'ait été mis en place pour ceux qui veulent le pratiquer. Annoncé par Bethesda, le système de factions PVP tarde à arriver et aurait de toute façon dû être intégré dès la première version du jeu. Ceci explique très certainement l'hérésie de pouvoir à la fois rejoindre l'Enclave et la Confrérie de l'Acier. Sachez également que le chat textuel n'est pas disponible en jeu, et que le "Push to Talk" n'est pas encore implanté, ce qui ne facilite pas les interactions entre joueurs. Les seuls moyens de communication à l'heure actuelle restent le vocal local, les serveurs vocaux privés (comme notre Discord), et le système d’émoticônes (dont certaines sont présentes uniquement en boutique contre des atomes, la seconde monnaie du jeu pouvant être obtenue gratuitement via des accomplissements). Pour terminer, Fallout 76 ne se veut pas être un jeu "sanction", en cas de mort du joueur, et comme indiqué plus haut, vous ne perdrez aucun équipement, uniquement le Bric à Brac encore présent dans votre inventaire que vous aurez loisir à récupérer à n'importe quel moment (si un autre joueur n'est pas passé par là avant vous). Le commerce pour les nuls Quel jeu ayant des ambitions en multijoueur ne dispose pas d'un système de commerce fonctionnel ? La réponse : Fallout 76 ! Et effectivement de côté là, le bât blesse ! Nous avons cité plus haut le système d’échange entre joueurs, joyeusement bordélique et indigeste que vous pouvez retrouver en image sur ce chapitre. Il s'agit tout simplement du système présent depuis Skyrim, pourtant mainte fois décrié pour sa lourdeur et toujours moddé dans les quelques jours suivant la sortie d'un TES ou d'un Fallout pour de le rendre plus lisible. Ici, Bethesda réitère les erreurs du passé et ne semble encore une fois pas écouter sa communauté, ce qui ne facilite pas les interactions commerciales. Le système de robot vendeur est tout autant ridicule, comme dans les précédents opus. Le robot vendeur dispose d'une réserve de capsules et de matériel qui se réinitialise toute les 24H, sauf que ces capsules sont limitées à 200, et sont en commun pour la plupart des vendeurs, ce qui limite fortement le nombre d’interactions possibles. D'autant plus qu'à chaque fois qu'un joueur est amené à vendre un objet de son inventaire, le robot marchand ne récupère qu'une infime partie des capsules dépensées, ce qui pousse vite le système à la limite. Ces deux éléments font que le commerce dans Fallout 76 se révèle anecdotique. La limite de la cache expliquée plus haut n'aidant pas, cette fonctionnalité est pour le moment presque totalement inutile, et sert seulement à récupérer quelques capsules journalières et à alléger très légèrement son inventaire. Il ne serait pourtant pas bien compliqué de développer une réelle interface d’échanges, et un HDV (Hôtel des ventes) basique comme pour Guild Wars premier du nom, lié à l'offre et à la demande, beaucoup plus adaptée. La survie : Là aussi plutôt anecdotique, la survie vous forcera à vous réhydrater via diverses boissons et à vous rassasier de manière régulière (un peu trop même), sans quoi des malus (comme la diminution des points d'action ou des maladies) apparaissent. Ce système a l'avantage d'exister, mais ne sera pas un frein, même pour le joueur le plus casual, les consommables pouvant être trouvés massivement passé un certain niveau, et les maladies pouvant être facilement soignées en attendant la fin du chrono, ou via des remèdes qui peuvent être facilement lootés ou fabriqués. Attention néanmoins, certains consommables sont périssables, ce qui nous force à faire attention à ce qui doit être consommé en priorité. Il vous sera aussi possible de vous reposer dans un lit afin de regagner quelques points de vie, et l'aptitude "sommeil réparateur" vous octroiera un léger bonus de point d'expérience. Attention cependant à ne pas dormir dans n'importe quel lit, sans quoi la maladie vous guette. Un système de mutation plutôt fun a été ajouté : passé un certain cap de radiation, votre corps peut muter, vous octroyant des bonus et des malus. Ces mutations peuvent être soignées via des Radaway, par exemple. Mais comme pour Fallout 4, les radiations viennent "grignoter" votre barre de santé et peuvent finir par être un sérieux handicap pour le joueur peu attentif. Note et conclusion : 14/20 Ce test et cette note ne représentent pas l'avis général de Fallout Génération, il s'agit de l'avis de Kims. Avant de crier à la Sulfurie, sachez qu'il faut avant tout prendre Fallout 76 comme un Spin-Off et un essai "hors série" de Fallout, et non comme une suite. Fallout 76 se déroulant en 2102, donc bien avant les événements des précédents Fallout, il n'impactera que très peu le lore général de la série. Même s'il reste du chemin à parcourir et que la version finale est sortie quelques mois trop tôt, nous ne pouvons que saluer l'initiative de Bethesda qui n'hésite pas à sortir des sentiers battus afin de tenter de réinventer (parfois de la mauvaise manière) ses licences phares, et qui nous livre aujourd'hui un nouveau Fallout plutôt fun et agréable qui nous promet des centaines d'heures de jeu accompagné (ou pas). De nombreuses corrections de bugs, modifications de fonctionnalités et optimisations sont encore à réaliser avant d'obtenir un jeu digne de ce nom, ainsi que de gros efforts de communication. Mais malgré tout, il faut bien avouer que Fallout 76 nous réserve de nombreuses heures de jeux et d'exploration dans les Appalaches et dispose d'un gros potentiel qu'il s'agira d'exploiter correctement. Les prochaines semaines/mois seront décisifs pour l'avenir de Fallout 76 et on espère qu'après le flop presque jamais vu du jeu à sa sortie, Bethesda se "sorte les doigts" et écoute enfin sa communauté pour améliorer les choses dans le bon sens et nous proposer le Fallout multijoueur idéal que nous attendons depuis de très nombreuses années. On espère aussi que les prochaines mises à jour se concentreront plutôt sur les nouvelles fonctionnalités promises et la correction des fonctionnalités bancales actuelles, plutôt que sur le remplissage de la boutique de skin. Pour information, les serveurs privés devraient faire leur apparition d'ici un an, ouvrant la possibilité de modding. Fallout Génération a ouvert une cagnotte Paypal pour récolter des fonds en vue du financement d'un serveur. Vous pouvez retrouver à cette adresse les mises à jours prévues pour le 4 et 11 décembre 2018. Elles proposeront des fonctionnalités réclamées par les joueurs (Push To Talk, support des écrans 21:9, le "bulldozer", réglage du champ de vision), ainsi que des améliorations du système existant (augmentation de la taille de la cache de 400 à 600 livres), et de nombreuses corrections de bugs.
  7. 5 points
    Chers habitants de l'Abri, C'est une excellente nouvelle pour les plus anglophiles d'entre vous, et la Falloutosphère : le 15 juillet dernier, Fallout 1.5 est sorti en version anglaise ! Mais Fallout 1.5 - plus précisément Fallout 1.5 : Resurrection - qu'est-ce que c'est ? C'est une équipe de modeurs tchèques et fans de Fallout, la Resurrection Team, qui a modé Fallout 2 afin d'en faire un tout nouveau jeu, Fallout 1.5 : Resurrection. Il s'agit d'un nouveau Fallout "old-school". L'histoire se déroule entre le 1er et le 2ème Fallout, et prend place au Nouveau Mexique. Tous les endroits visités seront donc nouveaux, et le héros aussi. Les créateurs du mod disent avoir tenu à concilier ce qui fait l'esprit des 2 premiers Fallout : le côté glauque et sans espoir du premier, et les blagues, easter eggs et autres légèretés du second. Le site officiel Selon ses créateurs : Fallout 1.5 Resurrection est aussi grand que Fallout 1 et comporte davantage de quêtes. Il y a moins de compagnons que dans le 2, mais ceux-ci sont davantage développés. Pourquoi le nom de Resurrection ? Resurrection Team -> Ce nom a été choisi pour 2 raisons. Premièrement, il colle bien avec le personnage principal, qui au début de l'histoire revient quasiment d'entre les morts. Deuxièmement, nous pensons que notre jeu représente la résurrection des bons vieux Fallout. Nous ne voulions pas changer les mécaniques de jeu. Notre but était de ramener la licence Fallout à sa forme originelle. Chaque personne ayant joué à Fallout 1 se souvient de ce sentiment... Vous faisiez votre chemin en découvrant plein de localités remplies de choses fascinantes. Même après plusieurs parties, vous continuiez à découvrir des choses. Le joueur pouvait vraiment entrer dans un tel jeu, et c'est ce que nous nous sommes efforcés de recréer. Le Monde est toujours aussi chaotique, parsemé de communautés indépendantes connectées uniquement par quelques relations commerciales. Le désert est un endroit hostile, où la loi est du côté de celui qui porte le plus gros flingue. TRAILER Prologue des créateurs (n'apparaît pas en jeu) : Chiffres et contenu : - Toutes les villes et les lieux sont nouveaux ! - De nouveaux talents (perks). - Le jeu contient le patch pour la haute résolution et le moteur amélioré (tout comme le Restoration Project). - Le jeu contient 2,471,214 caractères (19 holodisques inclus), en plus de certaines choses se trouvant déjà dans le jeu original (description des objets originaux). - 726 scripts de dialogue. - 10 ans de travail pour mener à bien le projet en tchèque (terminé le 03 octobre 2013). - Presque 3 ans de travail pour la traduction anglaise (terminé le 15 juillet 2016) - 80 nouvelles cartes. L'installation : Notes importantes : - Vous POUVEZ installer Fallout 1.5 même si vous avez le Restoration Project déjà installé, car ce dernier ne modifie aucun fichier de base de Fallout 2. Les 2 resteront opérationnels. - Vous DEVEZ avoir le jeu Fallout 2 installé complètement sur votre ordinateur (installation "complète", ou "humongous"). Attention, le cas échéant : ne pas installer Fallout 2 dans "Programmes" ou "Program Files", ou dans un autre endroit protégé de votre ordinateur. (Exemple d'installation correcte : C:\ Games \ Fallout 2). - Le mod Resurrection contient déjà le dernier patch officiel (1.02) et le patch HD. Pas besoin de vous en soucier. Procédure : - Une fois que vous avez une installation propre de Fallout 2 (que ce soit avec ou sans le Restoration Project), et si ce n'est pas déjà fait, vous devez lancer Fallout 2 au moins une fois. - Téléchargez la version "installer" du mod, ICI. - Lancez l'application, veillez à bien choisir le chemin du dossier de Fallout 2 pour l'installation. - La 1ère fois que vous lancez Fallout 1.5 : Resurrection, il est recommandé d'aller dans les options pour régler vos paramètres (résolution, vitesse du texte et de la souris, et bien d'autres). - L'installation a automatiquement placé un raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" dans le menu démarrer. Vous pouvez également lancer le jeu à l'aide du raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" présent dans la dossier de Fallout 2. Ou encore grâce à "fores.exe", dans le dossier Fallout 2 \ Resurrection. Et maintenant ? SI vous êtes anglo-compatible, vous pouvez vous lancer sans attendre. Les premières remontées que nous avons reçues sont clairement enthousiastes. Pour discuter de Fallout 1.5, partager vos premières impressions ou autre, ça se passe dans le sujet dédié sur le forum. Mais est-ce qu'une traduction française est prévue ? Ce travail a pris 3 ans aux traducteurs anglais. Rien n'est encore prévu officiellement quant à une traduction française. Il faudrait une assez grande équipe, composée de personnes suffisamment endurantes pour tenir sur la durée. Notre équipe de traduction est trop petite actuellement pour mener ce projet à son terme. Mais nous y pensons. Donc, si vous avez un bon niveau d'anglais comme de français, et que cela vous intéresse, contactez-nous via ce sujet, ou contactez-moi (@Dr Gast) directement. EDIT : Projet annulé pour cause d'une version du moteur utilisée trop anciennce, ne permettant que trop peu de caractères par emplacements pour une traduction française.
  8. 5 points
    Bergil

    Welcome to the Commonwealth

    Voici le premier épisode d'une nouvelle série de vidéos contemplatives musicales, consacrée cette fois à Fallout 4. Toujours le même principe : chaque vidéo sera focalisée sur un endroit du Commonwealth. Une sorte de clip touristique post-apo ! J'aimerais faire ce que j'avais fait avec New Vegas et réaliser des épisodes plus "narratifs" grâce aux voix des PNJ, mais ça me paraît difficile pour l'instant, les dialogues étant malheureusement beaucoup plus courts dans cet opus.
  9. 5 points
    Buffy

    Trombinoscope de la communauté

    Hier soir, je faisait le con; du coup une copine en a profité.
  10. 5 points
    Cam'

    Galerie diverses de Cam'

    Des petites illu que je fais pour un groupe sur facebook sur divers thèmes ou le but est d'essayer de tenir de temps de réalisation assez court "Reines des abeilles" et "Post apocaliptic" "Armure végétale" "Alien"
  11. 4 points
    Fallout Génération est la première source francophone à vous avoir transmis toutes les informations concernant Fallout 76. Nous avons couvert l'E3 jour après jour pour vous tenir informés de tout ce qui a été officiellement révélé, que ce soit pendant la conférence de Bethesda ou lors des interviews qui ont suivis. Nous étions notamment en direct sur Facebook, Youtube et Twitch pour suivre et commenter la conférence. En somme, nous avons traduit, synthétisé et commenté toutes les infos confirmées à propos du nouvel opus de la franchise. Vous pouvez retrouver notre série d'articles ci-dessous (par ordre chronologique) : 11.06.2018 : Fallout 76 : Toutes les informations de la conférence Bethesda 12.06.2018 : Fallout 76 : Todd Howard apporte des précisions (2 interviews et du Gameplay) 13.06.2018 : Une Megaton d'infos sur Fallout 76 : interview de Pete Hines + Le Making-of 14.06.2018 : Fallout 76 : ultimes précisions en provenance de l'E3 + le Making-of en français Pour fêter la sortie prochaine du jeu, nous avons le plaisir d'organiser un petit concours dont le 1er prix est une précommande de Fallout 76 (via Amazon). Vous disposerez donc d'un accès à la bêta, et le jeu vous sera livré à la sortie. Nous avons donc préparé un petit quiz basé sur tout ce que nous savons à ce jour. N'oubliez pas que les articles ci-dessus contiennent toutes les réponses, il est donc fortement recommander de "réviser" avant de se lancer. Les participants qui auront 100% de bonnes réponses seront départagés par tirage au sort pour le 1er prix. Enfin, tous ceux ayant 18 bonnes réponses et plus seront intégrés à un deuxième tirage au sort pour les lots suivants : - 2ème prix : Un guide de Fallout 4 sous blister (livré dès la fin du concours) - 3ème prix : Fallout : New Vegas, offert par GoG (livré dès la fin du concours) D'autres lots seront peut-être ajoutés selon les partenaires que nous avons sollicités. Le quiz contient 20 questions et vous disposez de 20 minutes pour le compléter. Vous avez jusqu'au 15 août pour tenter votre chance. Quelques petites règles à suivre : Une seule participation par personne est autorisée. Le temps ne rentrera pas en compte sur le résultat. Si vous êtes plusieurs dans un même foyer à participer, merci de nous l'indiquer par message privé à @Kims afin d'éviter une disqualification. Cliquez sur le lien ci-dessous pour participer. Une inscription au forum est obligatoire pour lancer le quiz. Bonne chance ! Et un grand merci à GoG pour leur participation ! Si vous souhaitez acquérir un des jeux de la licence Fallout, nous vous conseillons cette plateforme. En effet, les versions sont plus stables, sans DRM, et à prix paritaire (change de devises) ! Màj : Les gagnants : Edwing - Fallout 76 Fogamer - Guide officiel de Fallout 4 Firegun - Fallout : New Vegas
  12. 4 points
    Firegun

    [non post-apo]Le sculpteur du pouvoir

    Bonjour à tous, Tout est dans le titre, après une longue période d'absence, je repasse dans le coin et je me propose de partager ici mon roman dont l'écriture est toujours en cours au moment ou je poste ces lignes. Je posterai certainement en plusieurs fois. Bonne lecture et merci pour votre intérêt. Firegun Chapitre Premier : CHAPITRE 1.pdf Chapitre 2 : CHAPITRE 2.pdf Chapitre 3 : CHAPITRE 3.pdf
  13. 4 points
    Bergil

    Fallout : les Mutations d'une saga

    Fallout : les Mutations d'une saga est un livre sur la saga Fallout écrit par Théo "Izual" Dezalay. Je l'ai acheté et dévoré en 2 jours, parce que je suis vraiment fan de Fallout. J'ai beaucoup aimé. J'aurais bien repris 100 pages de plus. C'est d'abord un bel objet, avec une couverture rigide - et un marque-page ficelle - très classes ; le visuel est chouette aussi. Que du texte, pas d'image, et c'est très bien comme ça. Je suis fier de l'ajouter dans ma petite vitrine Fallout - ouais, j'ai une petite vitrine Fallout. C'est l'ouvrage idéal pour un fan français qui, comme moi, a toujours été avide d'infos et de ragots sur sa saga vidéoludique préférée, mais trop flemmard pour se taper les nombreux articles et interviews qui existent en anglais sur les internettes. Du coup, un mec mieux renseigné y trouvera peut-être moins d'intérêt. Le livre synthétise de façon remarquable, parvient à raconter de façon claire l'évolution chaotique de la licence au fil des années (le titre est très bien trouvé.). On sent que chaque épisode de Fallout ressemble en fait profondément à l'époque à laquelle il a été conçu. En gros, chaque chapitre est consacré à un opus, des "encarts" d'une page étant parfois réservés aux épisodes mineurs comme FOBOS, surnommé "celui dont on ne doit pas prononcer le nom" par l'auteur. J'ai adoré les parties consacrées à Fallout, Fallout 2, New Vegas et aussi Fallout Tactics, parce que je ne connaissais pas bien l'histoire de ce jeu que j'apprécie beaucoup. La partie sur FOnline m'a parue un peu longuette parce que je suis passé totalement à côté de ce jeu. On sent qu'Izual a été marqué par cette expérience hardcore. Moi, forcément, ça m'a moins passionné, et ça m'a fait regretter de l'avoir loupé à l'époque. Ça m'a fait plaisir (= ça a flatté mon ego) de retrouver la plupart de mes points de vue sur les jeux (la cohérence absolue de New Vegas, l'orientation grand public du 4, etc.). Il y a un vrai travail d'analyse, ce n'est pas juste un déroulé historique. Izual éclaire les changements de plus en plus radicaux qui ont été opérés sur Fallout. On peut ne pas apprécier ces changements, mais au moins on les comprend mieux et ils nous paraissent moins absurdes. J'ajouterai qu'Izual reste assez objectif et toujours respectueux du travail des développeurs et artistes, qu'ils soient de Black Isle, de Bethesda ou d'ailleurs. Bref, Izual, si tu passes par là, bravo et merci pour le taf !
  14. 4 points
    Bergil

    [Vidéo] Fallout Legends

  15. 4 points
    Hekan

    Le Comic Strip "Fogen" (by Cam')

    Episode 3 Comme convenu, je vous adresse aujourd'hui, le 3 ème épisode du comic strip de Fogen ! Qu'ils sont stupides ces mecs.... -_- (par rapport au dessin ^^)
  16. 4 points
    Et voila mon pipboy termine!! Je vous invite a visiter ma page FB pour regarder la video du bebe en fonctionnement. ;-) https://m.facebook.com/tn13.cosplay/
  17. 4 points
    tn13

    Stimpack Fr variant

    Hello les survivants! Besoin d'un stimpack? :-)
  18. 4 points
    Jsais pas, comme on le disait, The Witcher 3 est plus un rpg, plus beau, prend des risques, et les joueurs l'ont adoré aussi... Wasteland 2 a fait un kickstarter de foli... On peut pas dire que les joueurs boudent les rpg et c'est pour ca qu'on en a plus. Bethesda a menti sur la marchandise et s'est servi d'une image de marque c'est tout.
  19. 4 points
    Après 2 semaines d'ouverture, notre grand quizz vient tout juste de se clôturer ce vendredi 5 octobre à 20 heures. Nous tenons à remercier l'ensemble des participants, toute l'équipe de Fallout Génération, ainsi que Bethesda France qui a soutenu notre démarche en la relayant largement sur les réseaux sociaux. Le quizz pour nous a été une franche réussite, et nous serions heureux de retenter avec vous l'expérience. Pour commencer, sachez que 644 participants se sont inscrits et ont joué 3711 parties en "entrainement". Sur l'ensemble de ses participants 266 ont osé participer à ce concours, et 10 ont obtenu les 50 points ! Sans plus tarder c'est avec grand plaisir que nous allons vous annoncer les résultats. Voici le podium du concours, avec les lots associés : SqueletteGX --> 66 secondes --> Une version boite de Fallout 4 Tracyn Kyrayc --> 85 secondes --> Une clé steam Wasteland 2 Milo80 --> 86 secondes --> Une clé steam A2P Protocol Félicitation à eux. Ils ont étés contactés afin de recevoir rapidement leur lot. Nous ne nous y attendions pas, mais les participants se sont aussi défoncé sur l'entrainement, et nous pouvons saluer le top trois avec des scores étonnants. Même dans le staff, en connaissant par cœur les questions, on ne leur arrive pas à la cheville. Zedrinyth --> 9 secondes SqueletteGX --> 9 secondes Wilks --> 10 secondes En attendant une prochaine édition de notre concours Fallout Génération, nous sommes impatients de connaître vos impression sur ce quizz, qui fut pour nous une toute première expérience dans le domaine. Avez-vous appréciez cette petite remise en question de vos connaissances post-apocalyptiques ? Quelle fut pour vous la question la plus difficile ? La plus facile ? La plus intéressante ? Qu'avez-vous retenu de nos explications ou nos pages de wikipedia ? Qu'avez ou apprécié ou que souhaiteriez-vous changer pour une prochaine édition du quizz ? Souhaiteriez-vous retenter l'expérience un jour ? Et surtout, à quelle faction appartenait Bill Calhoun ? Bien sûr, la partie entraînement du quizz reste disponible ici et on peut en discuter ici.
  20. 4 points
    Première impression, j'ai eu le jeu cet après midi (sur Ps4, donc pas d'astuce ^^ pour moi) Graphiquement : je le met en 1er parce que tout le monde en parle. Et bien pour moi c'est plus que satisfaisant, oui c'est sur l'herbe passe parfois au travers des matériaux mais on s'en fou franchement, en tout cas moi oui. Les couleurs sont belles sans être criarde. Et par rapport au vidéo, et bah c'est bien plus beau en vrai! L'ambiance a certains endroits est superbe (notamment a Cooncord) Craft : Là c'est franchement une vrai claque, que se soit au niveau armement, armure, habitation...On va passer quelques heures là dessus je le sens C'est ultra complet et que du bonheur. Y'a des défauts cependant, je vais devoir me promener avec 72 chameaux pour tout les loots a transporter! Vu que je ramasse tout en plus! Au début, j'ai cru lire dans l’explication que les contenaires communiqués entre eux une fois découvert, du cou je me suis délesté. Et en découvrant un autre atelier, rien! J'ai peut être mal compris! Le craft d'habitation n'est pas évident a prendre en main, par exemple, en se qui concerne les coins de murs, et bah y'en a un qui voulait pas passer, tant pis, j'y reviendrais plus tard! Mais c'est pas bien méchant au vue des possibilités qui nous sont offert. On peu cuisiner, fabriquer sa propre drogue. Armure : Là c'est pareil, plein de possibilité. Par contre, un gros défaut, les épaulettes, jambières et autres sont en plus de la combinaisons, et ça c'est classe. Mais lorsque je met une armure (comparable a celle de l'Abri), et bah ce n'est plus possible, vraiment dommage ca! De plus, l'organisation de toute ces pièces dans le pip-boy est Scénario : Sans spoiler, je ne suis qu'au début du jeu, pour le moment ça va, mais c'est très court dans l'Abri! Un peu trop pour moi. Personnalisation : C'est également très poussé, vous pouvez faire ce que vous voulez. Je me souviens encore de la personnalisation de F3, certes c’était y'a 7 ans, mais c'est génial. Un bémol, j'aurais aimé pouvoir renommer le prénom de ma femme et de notre fils. Gameplay : Alors, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un peu de mal avec lla prise en main par rapport a F3 et FNV, c'est bizarre. Le passage de la 3eme a la 1er personne et bien faite et simple. L'ajout des favori est une très bonne chose pour moi et assez facile a gérer. Le VATS a été difficile a prendre en main, parce qu'avant je prenais bien mon temps (je m'en sers souvent et j'aime bien). Mais là, quand vous avez 6 rataupes qui foncent sur vous, vous n'avez plus le temps ^^ Cependant bien mieux comme ça je trouve. La visée aussi, c'est chaud hein, mais ça va venir. C'est vachement nerveux au niveau combat et ça aussi c'est plaisant. Dialogue : Bon, la roue des dialogues. C'est sur y'a juste "oui", "non", "peut etre" ou "sarcastique" (c'est un exemple et une simplification) mais après c'est bien plus précis et complet dans la narration. D'ailleurs, pour le moment, la VF est bien faite. J'ai eu le droit à un choix spécial du à mon SPECIAL (^^) mais sans savoir lequel a servit, dommage. Perso et Perk : J'ai trouvé un Grognak, quel plaisir de pouvoir les garder et les collectionner. Le tableau des Perks est super sympa et il est très difficile d'y faire un choix. Les animations (y compris lors des quêtes... du Vault boy ajoute une touche "funny" au jeu. Je regrette très largement l'absence des compétences noté sur 100. Par contre, je suis tombé sur une drogue qui donne Je pense qu'il va m'en falloir un paquet et que je vais devenir accroc ^^ Compagnons : Pour le moment, je n'ai que Canigou, étant donné que j'aime resté loin de l'ennemi et caché, j'avais peur qu'il saute sur tous ce qu'il bouge. Il n'en ai rien, il reste bien derrière vous et ne vous embête pas. Même il protège au càc, ça c'est bien fait. Dans des endroits confiné, il reste l’éternel problème de la gène. Pour moi les options va chercher... ne servent a rien, par contre, certaines de ces options font sourire, pas de spoil non plus. Au niveau animation, c'est vrai qu'il est très bien fait. Divers : L'intro (en cinématique) était terrible, je ne vous spoil pas, je vous laisse découvrir! Temps de chargement pour rentrer dans les bâtiments. Bugs : J'en ai eu deux, l'un pendant une conversation ou la caméra a "cogné" contre mon perso et pendant la conversation, bah, je ne voyais que mon épaule et le mur! Le second, lors d'une mission, Codsworth était bloqué et il a fallu que je martyrise ma touche X sur lui pour le débloqué au bout de 30 sec. Map : Je ne suis qu'au début donc très peu d'avis. Le seul que je peux donner c'est Pour conclure, je ne suis pas déçu, j'ai même envi d'y rejouer. Mais ce n'est qu'un réel début d'appercu. Bon jeu a vous les Wanderer
  21. 4 points
    El Racal

    Hommage à Charlie Hebdo

    Vous devez tous être au courant de la tuerie de ce matin, si vous ne l'étiez pas, malheureusement, vous l'êtes maintenant: 12 victimes dont des grands noms comme Charb, Cabu, Wolinski et Tignous au siège de Charlie Hebdo massacrés lâchement par deux fanatiques. Au-delà de la colère légitime de voir un symbole de notre démocratie ainsi attaqué, je tenais à saluer la mémoire de ces douze héros, morts pour avoir défendu leur liberté d'expression. Je pense que le meilleur hommage qu'on puisse leur rendre et de ne jamais renoncer à ces libertés fondamentales que sont la liberté de pensée et d'expression. Je pensais comme Nietzche que Dieu est mort (du coup, Allah et Yahvé aussi) mais dans le cas où Friedrich s'est planté, Il doit vraiment avoir honte. No pasaran! Dites merde à toutes les formes de fascisme!
  22. 3 points
    Dr Gast

    CRITTER.DAT [Fallout 1]

    Version (Vanilla)

    1,855 downloads

    Ceci est un des fichiers principaux de Fallout 1. Extraire l'archive. Le fichier CRITTER.DAT doit peser : 149 Mo (157 085 138 octets).
  23. 3 points
    21 ans après Fallout et 17 ans après Arcanum, le tandem Cain/Boyarsky nous pond une troisième franchise inédite, dans un univers tout aussi exotique. Après deux ans de silence autour de leur mystérieux projet, les deux vétérans du jeu de rôle nous livrent une tonne d'infos exclusives, qui ont de bonnes chances de susciter l'enthousiasme des fans d'hier et d'aujourd'hui. C'est avec une joie non dissimulée que nous vous proposons un résumé des informations révélées cette semaine autour de cette nouvelle production d'Obsidian Entertainment. Une annonce sponsorisée par Spacer's Choice. Pour ceux qui ont pu se balader sur le site d'Obsidian quelques jours avant leur dernière annonce, on pouvait y voir un joli compte à rebours, avec de fausses publicités, deux extraits musicaux, et la promesse d'en savoir davantage le 6 décembre, lors des Game Awards 2018. Pour en savoir plus sur ce teasing, voir le résumé de ShiNTeRNaTiONaL. Concernant The Game Awards 2018, il s'agit d'une cérémonie de remises des prix pour les jeux sortis dans l'année en cours (Read Dead Redemption 2 a fait une razzia cette année). La cérémonie est présentée par le canadien Geoff Keighley et se déroule à Los Angeles, au Microsoft Theater. Il est a noter que plusieurs des lauréats sont canadiens ou français et que ces derniers peinent généralement avec l'accent américain. Vous pouvez revisionner la cérémonie dans son ensemble par ici. On notera également l'annonce de plusieurs titres prometteurs tels que Anthem, Rage 2, Far Cry : New Dawn, Hades, Journey to the Savage Planet, Scavengers, ou encore Survived by, qui ont de bonnes chances d'attirer un bon nombre d'entre vous. Mais le moment à retenir de cette cérémonie est l'intervention de quelques secondes de Timothy Cain et Leonard Boyarsky, en costard cravates, où ces derniers rappellent qu'ils ont créé Fallout et que le public est légalement obligé d'adorer la bande-annonce suivante. Si vous avez suivi la cérémonie juste pour l'annonce du titre, il se peut que la brièveté de l'annonce vous ait passablement déçu. En effet, entre l'intervention de Cain et Boyarsky et la bande-annonce, il ne s'est guère écoulé plus de trois minutes. Et pourtant, on apprend beaucoup de ces quelques minutes. Les créateurs de Fallout nous offrent ici un nouveau jeu de rôle en vue subjective, dans un univers totalement nouveau, dans un style retro-futuriste sur fond de colonisation spatiale et de domination par les corporations. Si le style de dystopie spatiale humoristique empruntant au western et au post-apo rappelle Borderlands, on sent la volonté de Cain et Boyarsky d'aller plus loin dans la construction d'un monde original et logique, avec la promesse d'une satire plus poussée à l'horizon. Si la bande-annonce ci-dessus est le moment majeur de cette cérémonie, l'annonce officielle est aussi l'occasion de retirer l'embargo sur la communication autour de ce nouveau titre, auparavant connu sous le nom de Projet Indiana. En effet, en prévision de l'annonce officielle, des journalistes de plusieurs sites, comme mmorpg.com ou rpgsite.net avaient déjà réalisé des interviews de membres de l'équipe et préparé leur publications. Game Informer avait même déjà accès à une vidéo de démonstration que vous pouvez désormais visionner par ici.  La levée de cet embargo nous permet d'en savoir bien plus sur ce titre. Tout d'abord, nous avons la confirmation qu'il s'agit bien d'un jeu de rôle dans la lignée des précédents titres d'Obsidian, tels que Fallout: New Vegas ou Pillars of Eternity. Au programme, la possibilité d'influer sur l'histoire, avec différentes fins possibles, un protagoniste silencieux, des dialogues à choix multiples, (plus de quatre options et des répliques biens visibles), des options de dialogues influencées par les compétences du personnage, avec notamment la possibilité d'être un idiot, un système de réputation différent selon les factions (ici incarnées par les différentes corporations qui régissent les lois et la propagande de chaque localité), la liberté de tuer n'importe quel personnage non joueur, y compris ceux qui paraissent essentiels à l'intrigue, des équipements seulement accessibles en fonction de son allégeance aux différentes factions\corporations, des compagnons offrant différents bonus, avec leur propres affinités, intrigues et quêtes personnelles, (pas de romances). Ces derniers peuvent même intervenir dans les dialogues avec d'autres personnages. Comme dans New Vegas, on peut voyager avec deux compagnons à la fois. On note toutefois quelques différences notables avec New Vegas. Tout d'abord, on ne parle pas ici de monde ouvert ou d'espace de jeu continu. La nature même de cet univers fictif impose le cloisonnement des différentes zones de jeu. En effet, si le Mojave peut être exploré à pied, la colonie de Halcyon nécessite de posséder un vaisseau spatial. Les différentes zones de jeu, comprenant au moins deux planètes et plusieurs stations spatiales, seront débloquées au fur et à mesure des quêtes et des achats de cartes, avec des zones mutuellement exclusives. Le V.A.T.S est remplacé par un système appelé Tactical Time Dilation qui ralentit le temps au lieu de le stopper et qui trouve une explication au sein de l'univers fictif. Mais la vraie innovation de gameplay est le concept de défaut, imaginé par Tim Cain. Tandis que vous jouez à The Outer Worlds, le jeu analysera votre expérience pour détecter quels sont vos points forts et vos points faibles. Si vous vous faites attaquer sans cesse par des Raptidons, le jeu vous proposera le défaut Raptiphobie, qui vous donnera un malus lors des affrontements avec ces créatures vicieuses, mais qui vous accordera immédiatement en contrepartie une capacité de personnage supplémentaire. Ce concept ne se limite pas aux ennemis affrontés. Par exemple, la peur du noir ou le vertige sont aussi des défauts inclus dans le jeu. On peut dire que cette mécanique rappelle les traits de Fallout, tout en leur donnant une dimension nouvelle. On se doute également que le moteur sera également différent de celui de New Vegas. Il s'agit en effet de la version 4 de l'Unreal Engine. (Obsidian avait utilisé une version précédente de ce moteur pour Alpha Protocol)   Quelques informations de coulisses pour les plus intéressés. Le développement du jeu aura démaré en 2016, sous le nom de Projet Indiana, même si des pourparlers entre Cain et Boyarsky avaient commencé en amont. C'est avant tout pour développer ce projet que Leonard Boyarsky a rejoint Obsidian Entertainment, (il n'a bossé sur aucun de leurs autres projets) invité par son ami Chris Jones. (développeur chez Interplay, Black Isle, et Troïka, puis co-fondateur d'Obsidian) Private Division (le label indie de Take-Two) fut très rapidement impliqué comme éditeur, même si les développeurs conservent les droits sur la licence (à moins que leur rachat par Microsoft ne remette cela en question). On note aussi la présence de Megan Starks, parmi les principaux auteurs. En plus d'avoir déjà travaillé avec Tim Cain chez Carbine Studios et Obsidian Entertainment, elle a également participé au développement de Fallen Earth, un jeu très apprécié par la communauté de Fallout Génération. Le jeu sortira en 2019, sur PC, Playstation 4 et XBOX One. Pour en savoir plus, vous pouvez rejoindre notre discussion ici, le sujet sur No Mutants Allowed, la page Steam, ou le site officiel. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des prochains développements de cette nouvelle franchise très attendue. Voir la totalité de actualité
  24. 3 points
    Homère relaX nous présente le premier ajout de contenu sur Fallout 76 prévu dans 3 mois et 19 jours (à compter de ce jour, 13 décembre) : Appalapuchia Présentation Jeu(x) de mots entre Appalaches et Pu Chi, l'Esprit d'Acier, ce nouveau contenu devrait nous emmener dans une aventure épique où les Résidents de l'abri seront confrontés aux technologies futuristes des prémisses de l'Institut... Ce nouveau contenu se déroulera en dehors de la carte actuelle, on pourra accéder au lieu de l'action en prenant un train suspendu à partir d'une gare en bordure de la région de Watoga. Ce train nous mènera dans une petite région hors carte où rapidement nous devrions pénétrer dans les bâtiments du Centre Humanoïde Universitaire Technologique. Pas grand chose de neuf en surface, mais dans le sous-sol, vous aurez accès à de nouvelles technologies (notamment les Pu CHi ou encore la Loupe à Réalité Distordue Intra Sème, la LARDIS), une histoire angoissante à rebondissements (Le Docteur Chi, narcissique retors ou philantrope de génie?), du jeu en coop' où les actions de l'un influeront sur les choix de l'autre, une armure unique - l'Armure du Survivant Chinois- , de nouvelles armes (Zhanmadao, Crochet du Tigre, et d'autres), de nouveaux mods pour armure et armes, du mobilier high-tech, des smileys robotiques et bien d'autres choses à découvrir et récolter. Introduction Dans les couloirs du Centre Humanoïde Universitaire Technologique, un danger menace. Le projet Pu Chi, "esprit d'acier", a mal tourné. Le Docteur Chi semble ne plus contrôler sa création, les androïdes Pu Chi. Les Pu Chi, projet d'avant-guerre, étaient sensés pallier les problèmes de main d'œuvre dans les usines de haute précision par une habileté supérieure aux robots déjà existants et une intelligence supérieure, proche de celle des humains. Mais un tel projet ne pouvait que susciter l'intérêt de l'armée qui vit dans les Pu Chi la capacité à créer des soldats plus résistants, plus rapides, plus forts et surtout moins scrupuleux dans l'exécution des ordres. le Docteur Chi destinait ses androïdes aux tâches industrielles, mais aussi, à plus long terme, à des rôles sociaux devant permettre à l'Humanité de se familiariser avec l'Autre, pensant ainsi pouvoir amener Paix et Empathie dans ce monde menacé par une guerre totale et définitive. Lorsque l'armée voulut prendre le contrôle de sa création et pervertir celle-ci en lui donnant des objectifs belliqueux, il ne put le supporter et scella définitivement son laboratoire. Quelques jours plus tard, la Grande Guerre éclata, il n'y eut plus d'armée pour revendiquer la création du Docteur Chi. Mais le Laboratoire, avec la chute des bombes, n'était plus si étanche que ça. Une équipe d'infiltration chinoise, larguée, peu avant le largage des bombes, dans cette région, sortit de son abri, sans majuscule, pour pénétrer dans le Laboratoire, avec majuscule, afin d'y voler les plans, espérant pouvoir retourner au pays avec ceux-ci. Et c'est là que tout se compliqua, pour les uns comme pour les autres... Coopération et choix Cette aventure pourra se faire à deux et seulement à deux, et séparément. Suite à une distorsion temporelle, un des deux participants se verra projeter dans le futur. L'autre, resté au moment présent, découvrira des lieux surprenants et affrontera les dangers qui arpentent ces lieux. Au fil de son aventure, il récoltera des fragments de l'historique du Laboratoire, d'avant et d'après-guerre, ainsi que des informations sur comment neutraliser un danger menaçant les survivants du monde. Il devra laisser des traces de ses découvertes pour le futur... Il faudra s'équiper et pour cela, une nouvelle armure sera disponible, l'Armure du Survivant Chinois, ainsi que de nouvelles armes, la Zhanmadao et le Crochet du Tigre seront les premières disponibles, restes du commando d'infiltration chinois. Celui qui aura été projeté dans le futur devra retrouver les indices laissés par son compagnon au moyen de la Loupe à Réalité Distordue Intra Sème, la LARDIS. Celle-ci, de haute technologie, révélera des informations cruciales permettant d'achever le travail de désamorçage commencé par son compagnon... dans le passé. Pour un bien ou pour un mal, les informations transmises avec le Lardis seront interceptées par un mystérieux personnage. Que fera-t-il de ces transmissions? Des pièges ou des coups de pouce? Viendra le moment où le présent rejoindra le futur et les retrouvailles risques d'être mouvementées. Abandonné à une vie longue et solitaire parmi les dangers du Laboratoire, les affres du temps se marquant sur le visage, celui qui a suivi le plus long chemin pourra-t-il pardonner? Celui qui a sauté dans le futur pourra-t-il regagner la confiance de son compagnon? Et si oui, sera-ce à temps pour affronter les dangers, toujours présents, eux? Résolution, des choix et des hommes Les choix effectués par l'un, dans le présent, influeront sur les choix de l'autre, dans le futur. Les choix de l'autre, dans le futur, influeront sur le présent du futur de l'un, si celui-ci tourne le dos à son passé ou désire y rester présent. La fin de l'histoire sera-t-elle peut-être la fin de l'Humanité selon les démêlés présents, passés et futurs entre les deux compagnons? Le mystérieux Docteur Chi sera-t-il une aide ou une entrave? Sa création portera-t-elle l'Humanité vers un avenir radieux, comme initialement prévu, ou au contraire, radiera-t-elle définitivement l'Humanité de l'avenir présent? Les restes du commando d'infiltration chinois sont-ils juste des restes? Comment peut-on dire l'Armure du Survivant Chinois s'il n'a pas survécu? Qu'est-ce qui est jaune et qui attend?... Autant de questions auxquelles le premier DLC de Fallout 76, Appalapuchia, répondra pour seulement 10€. ou Nouveautés En plus de la nouvelle armure et des armes présentées ci-dessus, d'autres nouveautés viendront égayer votre aventure et votre retour à votre C.A.M.P.. Vous trouverez, entre autres choses, des modifications pour votre armure, notamment pour le casque, améliorant ses points de défense, des smiley à mettre sur la tête des Pu Chi, pour les rendre plus humains lors de votre longue solitude dans ce Laboratoire déshumanisé : Et n'oublions pas la toute nouvelle gamme de mobilier afin de ramener un peu de cette aventure chez vous, à votre CA.M.P., disponible en Boutique : Homère relaX
  25. 3 points
    @Bergil Je pense tellement la même chose... Et quand je compare les budgets des premiers opus, et Fallout 4 ou 76, et que tout est mis dans le marketing, cela me rend un peu malade. Avec 5% du budget tu fais un bon gros Fallout old school.
  26. 3 points
    Comme nous avons tous pu le constater lors du showcase de Fallout 76, le bestiaire de ce nouvel opus s'annonce inédit et mystérieux. Oui, mystérieux : Todd Howard l'a précisé durant la présentation du jeu, les développeurs se sont inspirés des mythes et légendes de la Virginie Occidentale. Il me semblait alors de bon aloi d'effectuer quelques recherches sur, d'une part, les contes urbains de cet Etat américain, et, d'autre part, la faune y résidant. Voici les créatures dont le background semble le plus probable : "THE GRAFTON MONSTER" Cette créature mythique vivrait près des rivières, et émettrait comme seul avertissement un sifflement. Le nom de cette bête apparaît en haut de l'écran durant les séquences de gameplay. "THE SCORCHBEAST" Cet animal n'est pas présent dans les fables virginiennes, mais il n'en est pas moins impressionnant. Dans la vidéo de l'E3, nous pouvons voir la Scorchbeast détruire le campement de joueurs, à l'aide d'ondes bleues sortant de sa bouche. Nous pouvons supposer que cette bête vient d'une mutation de la chauve-souris à grandes oreilles (big eared bat), présente en Virginie Occidentale. "LES SUPER-MUTANTS" Devenus emblématiques de la série Fallout, les super-mutants semblent de retour dans ce nouvel opus. Dans le lore tel que nous le connaissons actuellement, la présence de super-mutants est limitée dans l'espace (Californie, et Washington D-C), mais celle-ci sera peut-être justifiée dans le jeu. "LES GOULES" Autres stars de l'univers, les goules seront de la partie. Et maintenant, des suppositions : " THE FLATWOODS MONSTER" Cette créature dotée de grands yeux serait, selon les légendes urbaines, d'origine extraterrestre. Sur les images de Fallout 76, nous pouvons néanmoins apercevoir des antennes sur les côtés du monstre, il peut alors très bien s'agir d'autre chose. "DISEASED MEGA SLOTH" Nous avons pu voir à plusieurs reprises des paresseux géants, dont un semblant radioactif. Seulement, aucune population de paresseux n'a été recensée en Virginie Occidentale. "LA CREATURE DE LA MINE" La Virginie Occidentale est un territoire riche en minéraux, et notamment en charbon, par conséquent de nombreuses mines furent créées. Mais, l'État américain a également une triste histoire d'accidents miniers (9 majeurs liés à l'exploitation du charbon). Nous pouvons donc supposer que cet inquiétant personnage soit un ancien mineur (à en juger par son masque). "THE MOTHMAN" Le Mothman est la créature mythique la plus célèbre des légendes de Virginie. Il s'agirait d'un hybride humain-papillon, dont la présence n'a pas été remarquée dans les images de l'E3. "SNARLY YOW" Aucun signe dans les images de ce chien géant et particulièrement féroce, s'attaquant aux promeneurs imprudents. Voilà donc, n'hésitez pas à participer à ces spéculations, y compris concernant les créatures vues dans le gameplay que je n'ai pas abordé ! Merci à Crazy du coup de main pour les screenshots !
  27. 3 points
    L'E3, qui aura été riche en émotions, a pris fin hier. Lors de cette ultime journée, Todd Howard (président et producteur exécutif de Bethesda) et Pete Hines (responsable du marketing et vice-président) ont accordé leur dernier interview respectif. Ils en ont profité pour distiller des informations toujours plus précises à propos de Fallout 76. Nous avons traduit les points importants de ces entretiens pour vous. De plus, sachez que des sous-titres français sont maintenant disponibles pour le Making-of de 76 (que nous avions décortiqué dans cet article) et pour la conférence de Bethesda (que nous avions traité ici). Les vidéos en question sont à votre disposition à la fin de cet article. Au besoin, pensez à activer les sous-titres. Le dernier interview de Todd Howard dans le cadre de l'E3 (les 9 premières minutes concernent Fallout 76) : Le dernier interview de Pete Hines dans le cadre de l'E3 (jusqu'à 12:58) : Peu après l'entretien, il a encore apporté cette précision : Les joueurs agressifs seront donc reconnaissables. En outre, il y aura un système qui mettra des primes sur leurs têtes. Pour conclure, voici le Making-of de Fallout 76 et la conférence de Bethesda, tous deux sous-titrés en français. Le Making-of de Fallout 76 réalisé par Noclip (avec sous-titres) : Partie de la conférence de Bethesda concernant Fallout 76 (avec sous-titres) : Dr Gast
  28. 3 points
    Comme vous pouvez le voir, des infos sur Fallout 76 sortent tous les jours depuis la conférence de Bethesda à l'E3. Mais, hier soir plus que d'habitude. Pendant que vous étiez pour la plupart en train de dormir, l'E3 accueillait Pete Hines pour un interview, puis la diffusion exclusive du making-of de Fallout 76. Et fichtre, il y a eu une masse d'infos ! Etant donné que nous essayons de ne pas répéter les informations déjà données, nous vous recommandons, si ce n'est pas déjà fait, de lire nos deux précédents articles couvrant l'E3 : - 11.06.2018 : Fallout 76 : les information de la conférence Bethesda - 12.06.2018 : Fallout 76 : Todd Howard apporte des précisions dans deux interviews Bref, nous allons commencer par décortiquer l'interview de Pete Hines (début à 03:47:15) : Pete Hines apporte encore des précisions et quelques éléments nouveaux : Mise à jour du 14.06.2018 : la vidéo dispose désormais de sous-titres en français, ce qui n'était pas le cas lors de l'écriture de cet article. Abordons maintenant le gros morceau : le fameux documentaire réalisé par Noclip retraçant le making-of de Fallout 76. Les développeurs du jeu et Noclip nous apportent de nombreuses précisions sur trois thèmes principaux : Le documentaire commence donc par la genèse du projet. Nous apprenons que le développement a commencé en même temps que celui de Fallout 4, et que Fallout 76 aurait pu être le multi de F4. Cela n’a pas été fait à l’époque car l’équipe avait des doutes, ne possédant pas assez de moyens, ni d’expérience dans le online. Mais après beaucoup d'hésitations et de réflexions, l'idée a finalement été validée. Le code multi de Quake Champions a été intégré dans Fallout 76. Pour mémoire, le studio qui développe Quake appartient à Bethesda. Nous en avions parlé, des créatures issues de mythes propres à la Virginie-Occidentale seront présentes dans le jeu, comme le Monstre de Grafton, le Monstre de Flatwoods, le Snallygaster, et le Mothman (Homme-papillon). Retrouvez le sujet dédié sur le forum : "Bestiaire et Légendes de Virginie-Occidentale". L’action se déroulant plus près des points de chute des bombes que d'accoutumée, le taux de radiations sera plus élevé et par conséquent, il y aura plus de mutations de la faune et de la flore. L’environnement comportera ainsi plus de diversité : plusieurs types d'insectes (dont des tiques géantes, visibles à plusieurs reprises dans le documentaire), des opossums à deux têtes, des paresseux géants, ou encore des plantes carnivores. Artworks : Conformément à ce que Todd Howard a dit jusque-là, Fallout 76 ne comportera pas de PNJ humain. Deux raisons à cela sont invoquées : la délimitation entre vrais joueurs et PNJs aurait été trop floue, et l’action se déroule trop tôt après la chute des bombes. Néanmoins, nous verrons l'apparition d’une nouvelle faction de goules intelligentes : les Scorched. On s'en doutait, Fallout 76 présentera une grande diversité d'environnements : des forêts, des sommets de montagnes, des marais, des zones irradiées, des mangroves (marais maritimes), et une chaîne de montagnes représentant 1/6 de la carte. Artworks : Des phénomènes météo aléatoires seront de la partie, et notamment des tempêtes de radiations comme dans Fallout 4. Les lieux à visiter seront très divers : des cabanes, des tours de contrôle, un phare, des scieries, des mines inondées, une base spatiale, une station de ski, des terrains de golf, des sites d'extraction de charbon, dont un au sommet d'une montagne (comme ceci). Il y aura des villes de tailles différentes au menu, notamment Helvetia et ses masques en papier inquiétants, ou Charleston. Artworks : Les développeurs ont souhaité expérimenter en utilisant de nouvelles technologies de rendu, notamment pour la végétation, l’éclairage et les animations. Le joueur débutera dans un environnement plutôt paisible (la sortie de l'Abri), pour évoluer plus tard dans des milieux plus hostiles. En corrélation avec le scénario, les développeurs ont annoncé la présence du plus grand site classé "secret défense" américain ! Le bunker nucléaire présidentiel, sous le complexe hôtelier The Greenbrier, sera également présent. Préparez-vous, voici toutes les autres informations nouvelles : - Le jeu comportera une plus grande diversité en termes de vêtements. - La quête principale nous permettra de découvrir des secrets nucléaires du gouvernement américain. - Nous apprenons que l'équipe a beaucoup discuté et débattu des éléments présents dans le jeu. Tout ce que le jeu comportera aura donc été profondément réfléchi et pesé. - Les joueurs seront confrontés à des événements aléatoires, par exemple des attaques de monstres (comme des super-mutants ou des Yao guais). - Il y aura des lieux d’intérêt, comme par exemple un atelier public à débarrasser de ses monstres et à fortifier dans le but de gagner des ressources très utiles. - Le système de craft comprendra : les armes et leur éléments, les munitions, la nourriture, l'eau, des pièces d'armure et d'armure assistée. Les plans de craft se trouveront dans les différentes régions du jeu. - Il y aura des restrictions sur l'emplacement des campements, ceci dans le but d'éviter, par exemple, qu'un joueur se fasse attaquer au moment de sa sortie de l'Abri. - Même s'il se veut accessible et "soft", le jeu intégrera des éléments de survie : gestion de la faim et de la soif, maladies, mutations… - Les mutations ressembleront aux "traits" de Fallout 1 & 2, dans le sens où elles auront un avantage et un inconvénient. Elles seront soignables, mais si le joueur le décide, il pourra garder la mutation de manière permanente. - Les développeurs ont annoncé le retour de la dégradation des objets (usure) et du pourrissement de la nourriture. Le joueur pourra impacter là-dessus grâce à des compétences particulières. - Le S.P.E.C.I.A.L sera de la partie pour gérer les traits et compétences. - Les compétences permettront de construire une équipe avec des rôles déterminés (médecin, craft, etc.). - Des cartes de compétence seront échangeables entre joueurs pour une meilleure collaboration. - Les compétences pourront être remises à zéro. - Le jeu accordera une grande liberté au joueur, qui sera mis face à ses responsabilités en prenant des décisions. - Il sera possible de créer et de placer des robots vendeurs. - Après une mort, le joueur réapparaitra à un endroit proche du lieu de sa mort. - Concernant la communication in-game, nous pourrons utiliser un chat vocal et des emotes. - Le mode photo servira à conserver des souvenirs de nos meilleurs moments de jeu. - Fallout 76 représente une prise de risque assumée de la part de Bethesda, qui restera néanmoins à l'écoute des joueurs s'il faut modifier des éléments potentiellement dérangeants. - Le nombre de joueurs (et donc de rencontres) sera maîtrisé pour avoir un équilibre intéressant entre expérience solitaire et coopération... ou affrontement. - Possibilité de collaborer ou d'ignorer les autres joueurs. - Possibilité de former des équipes (jusqu'à 4 joueurs). - Les serveurs donneront la possibilité de rejoindre ses amis quasiment instantanément. - Au moment du tournage, une serveur pouvait accueillir entre 24 et 30 joueurs. Pete Hines a par la suite twitté pour préciser que ces chiffres ne sont pas définitifs. - Des événements spéciaux, aléatoires et propres à chaque serveur verront fréquemment le jour, avec à la clé des récompenses intéressantes. - Pour diversifier l'expérience de jeu, celui-ci proposera un mode "Match à mort par équipe". - Il y aura aussi un mode "Guerre Nucléaire Cyclique" : des Scorchers apparaîtront et il vous faudra trouver les codes nucléaires pour exploser leurs nids et donc arrêter les vagues d'attaques. - Les missiles nucléaire tirés par les joueurs auront plusieurs effet sur la zone visée. La météo ainsi que la flore et la faune seront modifiées. De plus, le niveau exigé pour accéder à la zone augmentera. Les récompenses seront meilleures et plus rares. - Il y aura un système de classification de l'équipement (Basique, Légendaire, etc). - Les mises à jour et les DLCs seront gratuits. Cela implique que le jeu intégrera un système de micro-transactions pour soutenir les serveurs et le développement des DLCs. Les micro-transaction seront centrées uniquement sur des items cosmétiques (qui seront également accessibles en jeu, gratuitement). - Le jeu sera entretenu durablement par une équipe avec des mises à jour fréquentes, et une équipe sera dédiée aux DLCs. - Nous avons pu voir plusieurs extraits de la carte du jeu : Conclusion : De manière générale, l'équipe de développement joue la carte de l'humilité et se dit prête à retirer le contenu qu'ils aiment le plus si celui-ci venait à déranger les joueurs. Le jeu et ses mécanismes semblent avoir été longuement pensés, et resteront modulables en cas d'insatisfaction d'une partie suffisante des joueurs. Cela en rassurera peut-être certains. Enfin, sachez qu'un autre documentaire de Noclip est à venir, cette fois-ci au sujet du développement de Fallout Shelter. Un grand merci à @EnsammaVargen pour la collecte des informations et les captures d'écran. EnsammaVargen & Dr Gast
  29. 3 points
    Aujourd'hui, Todd Howard a accordé deux interviews dans le cadre de l'E3. Il a entre-autres abordé Fallout 76. Si tous les mystères ne sont pas levés, il a tout de même apporté certaines précisions, et plusieurs de nos théories se trouvent confirmées. Retrouvez nos synthèses ci-dessous. Premier interview et sa synthèse : Notre synthèse des précisions données par Todd : A noter que la disparition des PNJs humains (exception faite des joueurs) peut se justifier par le fait que l'apocalypse nucléaire ait eu lieu il n'y a que 25 ans... Les autres humains seront donc issus de l'Abri 76. Deuxième interview de la journée et sa synthèse : Todd Howard a donc accordé un deuxième interview plus tard dans la journée. Il faut avouer que les éclaircissements qu'il a apportés ne sont pas de trop. En plus, nous avons eu droit à quelques images de gameplay. Voici la synthèse des informations nouvelles données lors de ce deuxième interview : Todd Howard a l'art et la manière d'en dire beaucoup sans révéler grand chose... Il reste donc du mystère, et notre meilleur conseil serait d'attendre de voir... Bien entendu, si l'on peut créer un serveur, Fallout Génération aura le sien ! Dr Gast
  30. 3 points
    Bergil

    [Vidéo] Fallout Connexions

    Fallout Connexions explore les relations entre les différents opus de la saga Fallout, en montrant l'évolution des lieux, personnages et autres situations connues. Ce premier épisode est consacré au célèbre super-mutant Marcus, présent dans Fallout 2 et Fallout: New Vegas. POUR EN SAVOIR PLUS - Archives de Vault-Tec - Marcus - Jacob - Virus à Évolution Forcée MODS - Marcus Companion - Unique Marcus Textures Ce deuxième épisode est consacré à la famille Cassidy, dont vous pouvez rencontrer le père et la fille, respectivement dans Fallout 2 et Fallout: New Vegas. POUR EN SAVOIR PLUS - Archives de Vault-Tec - John Cassidy - Rose of Sharon Cassidy MODS - Fallout 2 Restoration Project - Sauver Cass Épisode consacré au cultissime mutant Harold, présent dans au moins trois jeux. POUR EN SAVOIR PLUS - Archives de Vault-Tec - Harold - Van Buren MODS - Hi-Res Harold Le quatrième épisode est consacré à la société Dunwich Borers, que l'on retrouve dans Fallout 3 et Fallout 4.
  31. 3 points
    Senia_5

    Senia Arts - Dessin Fallout 3

    Voilà donc je me présente, moi c'est Senia. Je voulais partager ce dessin de Fallout 3 que j'ai fait il y a un moment. Je compte sur vos retours, pour pouvoir m'améliorer pour mes futurs dessins. Je possède une page facebook ainsi qu'un instagram ou je publie régulièrement (j'essaie) mes dessins: https://www.facebook.com/Seniaarts/ https://www.instagram.com/senia.arts/ Voilà j'espère que ça vous plaira, et j'attends patiemment vos retours !
  32. 3 points
    Goupil

    Post-apo, oui, mais jusque quand?

    Effectivement, Fallout me semble de moins en moins post-apo. Et cela depuis le 2 avec la RNC. Un peu plus post-apo dans le 3, mais encore moins post-apo dans FNV. D'ailleurs dans FNV, il y a des "facteurs"! Bon, des courriers, mais c'est un clin d'oeil à The Postman avec Kevin Costner, j'y reviendrai. L'apocalypse, c'est le temps où une catastrophe détruit le monde tel que les contemporains de la catastrophe le connaissent. Sur ce point, je pense que nous sommes tous d'accord. On peut nuancer, préciser, mais je pense que c'est une définition générale partagée par tous. Le Post-apo, j'en avais lu une définition sur ce forum, mais je ne la retrouve pas. Et ne me dites pas de faire une recherche avec le mot "post-apo"............. Alors, je prends une définition venant de THE référence Wiki... (avec toute la relativité sous-entendue dans le "THE" ironique) : qui dépeint la vie après une catastrophe ayant détruit la civilisation La catastrophe a eu lieu. L'humanité a été mise à terre, la civilisation détruite. Plus de société, les relations avec les autres ne sont plus régies par une autorité quelconque. Chacun est libre de faire ce qu'il veut (Pour rappel, la "Loi du plus fort" est une dénomination ironique. Il ne s'agit nullement d'une loi.) Et ce n'est pas vécu comme une libération! Il ne s'agit pas, ici, d'un gars de 18 ans qui quitte le foyer familial et l'autorité parentale, c'est plutôt un véritable traumatisme. Cette phrase en gras est assez floue et c'est là-dessus que porte le sujet. Jusque quand sommes-nous "après une catastrophe ayant détruit la civilisation"? un délicat équilibre entre une civilisation perdue et un chaos naissant C'est à la fois la fin du monde et un nouveau départ Hors du carcan des lois La catastrophe a eu lieu, maintenant, il faut se reconstruire une vie (Je reviendrai sur le mot reconstruction pour Dr Gast). Les gens ont connu le monde d'avant ou connaissent des gens qui l'ont connu, le lien est encore là, ils ont bien conscience de ce qui a été perdu. Mais ce monde n'existe plus, il n'en reste que des vestiges. Face à la disparition soudaine d'un cadre sociétal, les gens se retrouvent sans lois, ils sont sans devoirs et sans protection. Ils vont devoir s'organiser, chacun ou ensemble, pour assurer leur survie dans un monde qui n'est plus domestiqué, dompté, contrôlé, maîtrisé. Il y a pourtant une société tout à fait valable et globale, il s'agit alors simplement de science-fiction. si ces œuvres sont parfois appelées «post-apocalyptiques», il s'agit d'un abus de langage. Il faudra s'accorder sur ce que l'on entend par "global", car de tout temps, il y a eu des zones "sans foi, ni loi", les îles pirates, les montagnes et les maquis avec les rebelles et les résistants, les guerres civiles, les zones sauvages inexplorées. Mais on remarque que la présence d'une société (établie, pas juste en construction) est incompatible avec le post-apo. Ce n'est visiblement pas si simple. Car justement, tu décris, selon moi, le post-apo en disant que ce n'est pas encore le post-apo. Toujours selon moi, le post-apo, ce n'est pas le moment où l'on ne subit plus les affres de la catastrophe, c'est justement le moment où l'on prend de plein fouet les conséquences de la catastrophe. "Bon, le monde est détruit, il n'y a plus d'eau courante ni de télévision, c'est affreux, c'est la fin. Des gobelins courent dans les rues, à poil, casqué et avec un gros gourdin, un Blob se cache dans les égouts. Que vais-je faire? Je vais pisser dans l'évier, supprimer mon abonnement à Télérama, mettre le casque des gobelins sur leur gourdin, couler un bronze bien toxique et tirer la chasse avec l'eau de pluie pour assainir les égouts, et enfin, je danserai avec la reine du bal!" La catastrophe, c'est l'instant T0, le post-apo, c'est T1 où l'on redémarre, et la nouvelle ère, c'est T2 quand une société valable est enfin en place. Le film en 2017, par rapport aux dinosaures, c'est T3 (ou T2000 ;p) quand l'apocalypse n'est qu'un souvenir. Dans T1, il y a l'immédiateté de la survie (boire, manger, ne pas mourir) et sa sublimation (planifier et s'organiser pour avoir de plus en plus facile à boire, manger, ne pas mourir). "Hors du carcan des lois, les Hommes révèlent leur vraie nature, et le panel de caractères et de comportements « vrais » (non biaisés par la société) créent une sorte de laboratoire social où l'auteur expérimente sur les rapports humains." Le sens du post-apo est de montrer ce qu'il se passe après que le monde s'est écroulé, les choix que l'humanité va faire, les voies que vont prendre les individus. Tuer quelqu'un pour de l'eau? Violer quelqu'un pour assouvir ses pulsions? Chercher à rassembler pour être plus efficace? Conquérir? Commercer? Choisir sa voie et possiblement subir celle des autres selon qu'il y a des humains encore vivants dans les parages et selon les choix qu'eux-mêmes auront fait vis-à-vis des autres. Je parlais plus haut de The Postman, le film avec Kevin Costner. Ce film nous montre un passage du post-apo à une nouvelle ère. Au début, ils sont dans la confrontation sans loi, depuis l'écroulement de la société. Le Clan du 8 (plus sûr du nom) a ses règles, mais elles ne sont pas reconnues par les autres, tout au plus subies. Le village a ses règles, mais encore une fois, ça n'engage qu'eux. A partir du moment où Kevin relance l'idée de la poste, on entame la transition entre la confrontation et la coopération qui mènera a rebâtir une société, ici, les USA. Et le conflit entre les 8 et les Facteurs sera réglé par une loi, celle du duel. C'est une loi du 8, ce n'est pas imposé par les Facteurs, c'est une règle interne au Clan du 8, impliquant deux membres du Clan du 8, et une fois que Kevin, par cette règle du Clan du 8, en devient le chef, il décide souverainement de dissoudre le Clan du 8 de l'intérieur pour l'assimiler aux Facteurs et ainsi poser les bases des nouveaux USA. Plus de confrontation, vers le coopération. Les Facteurs assurent la communication pacifique entre les différents villages, l'espoir renaît, les relations se restructurent, les USA ont une fois de plus été les défenseurs de la civilisation, jingle, star banned et pop-corn, youpie ^^ La fin du film n'est plus post-apo. Que Diamond City et Goodneighboor aient des relations commerciales n'est pas suffisant, puisque entre eux deux, il y a des pillards non-organisés, des mutants, etc, conséquences de la catastrophe, qui s'opposent à la reconstruction (consciemment ou non) et menacent d'éradiquer les 2 entités. Le jour où le Commonwealth des Miliciens sera en guerre contre la RNC, il ne s'agira plus en tant que tel de post-apo (même si globalement, le monde pourra encore être dans le post-apo), mais de relations entre 2 états structurés, à moins que ce soit dû à une pénurie de ressources due à l'apocalypse. Le post-apo, tel que je le conçois est une transition, plus ou moins longue, entre la catastrophe et la reconstruction achevée. Et ma question est "quand peut-on dire que la reconstruction est achevée?", "quand peut-on dire qu'elle ne risque plus de s'écrouler pour des causes liées directement à l'apocalypse?". Je suis d'accord et pas d'accord avec ta première phrase. Je suis d'accord avec ce qui suit le "mais". Par contre, je ne vois pas d'opposition avec la "reconstruction". J'entends "reconstruction" comme reconstruire une civilisation, quelle qu'elle soit, et non comme reconstruire à l'identique. Et la fin du post est bien ce que j'avais en tête en ouvrant ce sujet. Quand la subsistance de l'humanité est assurée, on entre dans une nouvelle ère. Mais quand est-elle assurée? On a vu plus haut que société et chaos se repoussait, mais qu'entend-t-on par société? Faut-il nécessairement une société hyper-spécialisée comme la nôtre ou une tribu nomade de chasseur-cueilleur est déjà suffisante? Le danger sera toujours présent, sous quelque forme que ce soit, alors à partir de quand peut-on considérer le danger comme normalisé? Un ours ne va pas déstabiliser l'humanité, mais une horde de vandales le pourrait (tant qu'ils n'auront pas fondé l'Andalousie... ;p). Je bloque sur le terme "global" énoncé plus haut. Il me semble que l'on peut sortir l'humanité de la période post-apo sans pour autant devoir supprimer toute trace du chaos. Est-ce que des bandits de grand chemin empêche d'établir une civilisation? Des tempêtes radio-actives peuvent éventuellement empêcher toute stabilité, mais une zone fixe, avatar de la catastrophe, peut, elle, être délimitée et ne plus mener au chaos. Global me semble excessif. Je pense qu'il faut plutôt déterminer à partir de quand on atteint un niveau acceptable, au lieu d'exiger la fin de toute trace. Et d'autres points peuvent sûrement être mis en avant. Selon vous, à partir de quels critères estimez-vous que l'on sort du Post-apo.
  33. 3 points
    Kims

    (Terminé)Fallout 3

    • One Right Answer
    • 5 minutes
    • 10 Questions
    • 47 Players
    Pour ce quiz qui te permettra peut-être de remporter une Clé pour la version Goty de Fallout 3, pense à bien réviser cette page avant de te lancer !
  34. 3 points
    Salutations, Au mois de décembre 2016, Canard PC sortait le livre : Fallout : les Mutations d’une saga. Le magazine critique français publie donc un témoignage juste et recherché de son auteur Théo "Izual" Dezalay. Grâce à ses interviews exclusives, à des nuits de recherches sur le développement de la série et une franche motivation, Izual, ancien administrateur de FoGen, sort fièrement ce bouquin intégralement papier pour notre plus GRAND PLAISIR !! -------------------------------------------------------------------------------------- Description officielle : Plongez au cœur de la saga Fallout. Fallout est né en 1997 dans un débordement d’idées chaotiques. Du jeu de rôle radical des débuts à la franchise blockbuster d’aujourd’hui, suivez les invraisemblables rebondissements, difficultés, faillites et débats internes qui firent de Fallout une série culte du jeu vidéo. Théo Dezalay, alias Izual, est journaliste à Canard PC et l’un des meilleurs connaisseurs francophones de Fallout. Il a obtenu pour ce livre de nombreux entretiens inédits, notamment ceux du créateur de la série et de plusieurs membres clefs des équipes successives de développement qui continuent d’influencer le jeu de rôle sur ordinateur aujourd’hui. Avec « Fallout : les Mutations d’une saga », Canard PC vous propose l’ouvrage de référence sur l’histoire de la série, grâce notamment aux témoignages inédits de Chris Avellone, Leonard Boyarsky, Tim Cain, Brian Christian, Scott Everts, Brian Fargo, Brian Freyermuth, Colin McComb, Ed Orman, Feargus Urquhart, Inon Zur et d’autres. Un vrai livre avec une couverture cartonnée rigide, une reliure, et 208 pages de vrai texte sans artworks bidons pour faire genre. -------------------------------------------------------------------------------------- Dans sa grande bonté, et parce qu'on le lui a demandé, Izual nous a accordé une interview (exclusive) : - D'où vient cette passion pour la licence Fallout et son développement ? S'intéresser à Fallout au cours des années 2000, ce n'était pas simplement refaire Fallout 2 en boucle : c'était, tous les deux ou trois ans, avoir droit à un nouvel épisode de la saga ou à un nouveau mod (les multiples versions du Restoration Project, FOnline, …) qui justifiait de se replonger dans cet univers. Au bout de vingt ans à suivre ces rebondissements, on finit forcément par développer un attachement à Fallout. Dans mon cas personnel, il y a aussi un facteur aggravant : je me suis très tôt intéressé au jeu de rôle PC, et les discussions sur le jeu de rôle PC finissent toujours par évoquer Fallout, ses influences et ses créateurs. - Qu'est-ce qui a été le plus difficile dans la rédaction du bouquin ? La recherche d'infos ? Les interviews ? Chaque partie du livre avait sa propre source de difficulté. Par exemple, dans le chapitre qui concerne la chute d'Interplay, c'est le volet recherche qui a été délicat, puisque je voulais retrouver des infos précises sur des événements qui avaient une vingtaine d'années. Mais quelques chapitres plus tard, quand il s'agissait d'analyser les jeux de Bethesda, c'est plutôt la réticence de l'éditeur à donner des interviews qui a été un obstacle, alors que la recherche d'infos était plus facile puisque portant sur des faits très récents. - Les personnes que tu as interviewées se sont-elles prêtées facilement au jeu, reviennent-elles avec plaisir sur leur expérience Fallout, et y a-t-il des protagonistes qui te paraissent plus "aigris" ? En général, quand une personne ne veut pas répondre à une interview, elle laisse mon mail se fossiliser dans le fond de sa boite mail. Du coup, ceux qui ont accepté que je leur pose des questions l'ont tous fait d'assez bonne grâce. Certains ont été particulièrement enthousiastes et ont voulu en savoir plus sur le projet, ou bien m'ont carrément donné les adresses de leurs anciens collègues afin que je les contacte. Sur le contenu des interviews, par contre, on peut effectivement déceler de la tristesse ou des regrets à certains moments, surtout quand d'anciens développeurs d'Interplay évoquent le virage pris par le studio à la fin des années 1990. - Il semble que Bethesda ne se prête pas trop à cet exercice et préfère garder le silence, pourquoi selon toi ? Contrairement aux anciens développeurs d'Interplay, les salariés de Bethesda travaillent toujours sur Fallout et il y a donc pour eux un véritable enjeu derrière chaque interview. J'imagine qu'ils pèsent le pour et le contre avec attention à chaque demande de la presse. En l’occurrence, c'est un examen qui n'a pu que nous être défavorables : dans Canard PC, je pense avoir été parmi les plus sévères au monde avec Fallout 4. Peut-être que Bethesda a considéré que m'accorder des interviews aurait été tendre le bâton pour se faire battre. - Quelle est la chose, parmi ce que tu as appris sur l'histoire de Fallout, qui t'a le plus étonné ? Je ne m'attendais pas à autant de transparence de la part de Bethesda quant au virage pris par la série. Dans les communautés de fans des premiers Fallout, on a tendance à imaginer une sorte de complot secret pour faire perdre à Fallout ses racines, alors que les développeurs de Bethesda affichent leurs intentions très clairement et vont jusqu'à indiquer sans ambages que Fallout 4 est plutôt une suite de Skyrim que de Fallout 3. - Est-ce que ce livre "conclut" une ancienne passion pour Fallout ? Ou envisages-tu peut-être un autre bouquin sur la série ? Sur une autre licence ? Je pense que le livre fait le tour de la question – je me vois mal écrire un deuxième tome tout de suite. Mais les mutations de Fallout ne sont pas terminées, pas plus que son influence sur le jeu de rôle. D'ici quelques années, entre le travail des moddeurs et les nouveaux épisodes qui seront sortis, il y aura sans doute de la matière pour quelques chapitres supplémentaires. - Quand tu évoques les rumeurs du désamour de Bethesda pour Fallout : New Vegas, tu te bases sur quoi ? Y a-t-il déjà eu un témoignage de quelqu'un de Beth ou d'ailleurs pour confirmer ou sous-entendre ceci ? Non, il n'y a jamais eu de confirmation officielle de ce qui ne reste qu'une rumeur. Je pense que c'est une idée qui part du bonus refusé à Obsidian à cause de la note sur Metacritic, qui n'atteignait pas le seuil requis. Mais si on part de ce fait et qu'on lui rajoute l'absence de nouveau projet Fallout proposé à Obsidian par Bethesda, on aboutit effectivement à des relations qui doivent être complexes entre les deux studios. La logique voudrait que le succès critique de Fallout : New Vegas ait lancé une série de jeux Fallout par Obsidian au lieu de les tenir éloignés de la saga depuis maintenant six ans. - Dans ce cas, pourquoi Bethesda aurait confié F:NV à Obsidian, alors qu'ils connaissaient leur passif en matière de RPG et de Fallout ? Après Fallout 3, Bethesda Game Studios était mobilisé sur TES V : Skyrim, qui allait sortir en 2011. Sans l'aide d'un studio extérieur, la sortie d'un nouveau Fallout aurait été repoussée à au moins 2013, ce qui aurait été dommageable pour tout un tas de raisons (en particulier financières). Pour créer ce Fallout entre 2008 et 2010, j'imagine que les candidats expérimentés dans la création de RPG en 3D n'étaient pas légions et qu'Obsidian s'est rapidement imposé comme le choix le plus sûr. - Selon toi, vers quoi se dirige la licence Fallout ? Encore plus d'ouverture au grand public ? Sans doute, mais cette ouverture se fera à la marge. Bethesda a désormais une recette qui fonctionne, celle des mondes ouverts en 3D, une recette qui a été affinée au long des Elder Scrolls et des Fallout, et qui se vend bien auprès du grand public. Changer en profondeur cette recette serait prendre un risque qu'aujourd'hui une entreprise de jeu vidéo avec des centaines de salariés ne peut tout simplement pas se permettre. - Est-ce que, selon toi, la possibilité d'un retour aux sources est encore envisageable ou totalement exclue ? C'est complètement inenvisageable tant que la licence est entre les mains de Bethesda. Même sans parler de la pertinence stratégique d'un retour à un CRPG isométrique, on pourrait tout simplement s'arrêter au fait que Bethesda a un savoir-faire sur les jeux en 3D à monde ouvert et que ce savoir-faire ne s'étend pas aux CRPG isométriques, qui sont radicalement différents. Mais je ne pense pas qu'il faille faire le deuil des Fallout dits "à l'ancienne" pour autant. Les moddeurs peuvent se charger de les faire vivre, comme nous l'a montré Fallout 1.5 : Resurrection, et d'autres studios peuvent s'en inspirer pour nous proposer des expériences assez proches – je pense par exemple aux jeux de Stygian Software (ndlr : UnderRail) ou d'Iron Tower Studio (ndlr : The Age of Decadence , Dungeon Rats). - Dirais-tu que Fallout a marqué l'histoire du jeu vidéo tel que d'autres jeux (GTA, ou Half-Life pour le FPS, etc.) ? Quelle empreinte laisse Fallout dans le jeu vidéo aujourd'hui ? L'influence de Fallout sur les jeux de rôle est massive, mais je ne pense pas que la saga – et en particulier ses premiers épisodes – ait réussi à sortir du jeu de rôle pour être connue même du grand public, ce qu'a réussi Half-Life (qui est lui-même loin du phénomène culturel d'un GTA) en parlant même aux joueurs qui ne sont pas des connaisseurs de FPS. Quand on rentre dans le jeu de rôle, en revanche, parler de Fallout devient quasiment une nécessité. Je ne pense pas qu'il soit possible, aujourd'hui, de créer un jeu de rôle sans penser à Fallout à un point du développement. -------------------------------------------------------------------------------------- Ce qu'en pensent les fans : " Je l'ai acheté et dévoré en 2 jours, parce que je suis vraiment fan de Fallout. J'ai beaucoup aimé. J'aurais bien repris 100 pages de plus. C'est un bel objet, avec une couverture rigide - et un marque-page ficelle - très classe ; le visuel est chouette aussi. Que du texte, pas d'image, et c'est très bien comme ça [...] Il y a un vrai travail d'analyse, ce n'est pas juste un déroulé historique. Izual éclaire les changements de plus en plus radicaux qui ont été opérés sur Fallout. [...]" Si vous avez lu le livre et que vous voulez en discuter, c'est par ici . -------------------------------------------------------------------------------------- Le livre est disponible sur la boutique en ligne de Canard PC à 24,90€ (cliquez sur l'image). Nous n'avons pas été payé pour faire cette pub. ~Hekan, merci à Izual ! Correction : Bergil, Dr Gast
  35. 3 points
    Bergil

    Torment: Tides of Numenera

    Avant de commencer je dois vous dire que Planescape: Torment est probablement mon jeu ultime préféré de tous les temps de ma vie entière. Au lycée un jour j'ai cité Ravel Puits-de-Rébus dans une dissert de philo et j'ai eu 18. Successeur de Planescape: Torment blablabla par inXile Entertainment blabla jeu de rôle bla beaucoup de texte bla scénario profond dans univers singulier bla. J'ai préco le jeu sur Steam et joué un peu, et puis je me suis arrêté parce que je kiffe et que je veux kiffer dans les meilleures conditions possibles, plutôt avec la version release donc. Pourquoi ça va être une tuerie ? - Parce que. - Parce qu'à l'écriture il y a des pointures : Monte Cook Colin McComb Chris Avellone etc. - Parce que ce jeu est effectivement blindé de références au modèle, dans les dialogues et les mots choisis, dans les quêtes, les thèmes abordés, les personnages étranges et bigarrés, les décors et l'architecture tourmentés, dans le design hétéroclite fascinant qui trouve son sens dans les longues conversations et descriptions. - Parce que Mark Morgan signe une musique qui fait encore une fois beaucoup penser à PS:T, écoutez ces quelques morceaux dispos sur YouTube et osez me dire que ces quelques notes de piano qui résonnent au milieu des sonorités indus ou tribales ne vous font pas frissonner la couenne. - Parce que la traduction française dans la beta a l'air excellente et pro, avec un style foisonnant mais clair. J'espère que ça restera à ce niveau pendant tout le jeu. Je voudrais être le 28 février.
  36. 3 points
    Cam'

    Galerie diverses de Cam'

    Nouvelle video e ligne :
  37. 3 points
    La référence c'est Fallout voyons. Je trouve ça dommage de s'en passer malgré tout. Y a moyen de le trouver vraiment pas cher ou pirate pour le tester. Quand on voit la quantité de jeux merdiques qui se retrouve avec des milliers de joueurs, ça fait mal au cœur pour un petit concentré de passion d'un jeu comme celui la. On a du mal a dire "ouais vas y fonce" parce-que malgré tout c'est un jeu de niche tout comme Fallout en son temps, et que c'est pas fait pour tout le monde.
  38. 3 points
    VLRMHebdo

    YouTube - VLRMHebdo

    Salut tout le monde, je tenais à vous présenter ma chaîne YouTube qui repose sur un concept assez simple, une revue des différents mods présent sur le Nexus pour FO4 (actuellement) Si vous désirez jeter un œil à ma dernière vidéo : Si la chaîne, pour une vue d'ensemble vous intéresse : https://www.youtube.com/channel/UCWCPmwOAGGe713JldCQ7C0Q Bien sûr n'hésitez pas à me faire un retour direct de ce que vous en pensez ! Critiques, remarques et suggestions sont toutes bonnes à prendre =) Si vous appréciez mon travail, n'oubliez pas d'aimer, de commenter, de partager et de vous abonnez pour me soutenir ! Plein de bisous ! VLRMHebdo !
  39. 3 points
    Cam'

    Le Comic Strip "Fogen" (by Cam')

    Oooh j'avais pas vu tous ces commentaire ! Oui oui il y aura des guests ect. Il faut le temps que ca se mette en place et que j'ai tout ce petit monde dans les pattes
  40. 3 points
    Hekan

    Pénurie d'essence en France : Mad Valls

    L'équipe du Petit Journal a fait une parodie de la Bande annonce de Mad Max Fury Road : Je trouve ça drôle .
  41. 3 points
    Mayo

    Y'a-t-il des femmes dans le wasteland?

    Bonsoir bonjour ! Certains me connaissent déjà un peu, pour les autres, non, je ne suis pas une mayonnaise >.< Cette Mayo là ne vient pas Dijon mais de la Réunion (ça rime et tout en plus, tavu) et en vrai, mon prénom c'est Marion. u.u J'ai 23 ans pour le moment, j'ai fait les mêmes études que Cam' et du coup j'ai fait un petit film aussi à la fin de mes études avec 5 autres personnes :D mais pas encore dispo au public en attendant, j'peux vous montrer ma démo? Demoreel_March2016 from Marion Demaret on Vimeo. A part ça, j'aime les chats, surtout les chats verts radioactifs, la cuisine, le crochet (nan c'pas un truc de mamie >.<), les livres, et caetera et caetera Concernant Fallout, beh... je suis toute nouvelle dans l'univers :D C'est Cam' qui me l'a fait découvrir (c'est un mec bien) Je commence à peine Fallout 1 et je dois dire que j'aime bien :3 Je suis pas une très très grande joueuse maiiiiiis apparemment, fallout est un incontournable Avant ça, j'ai eu l'occasion de finir Portal et Portal 2 ( c'était ouf ), Life is strange (c'était ouf), et j'ai aussi commencé Left4dead 2 et Dead Island (en coop parce que ça fait moins peur u.u) #CesJeuxQuiFontFaireDesCauchemars, #PetiteNature #Oui on peut compter mes jeux sur une main... Voilou voilou... Oh ! Une brahmine ! Elle a peut être des infos... Allez salut !
  42. 3 points
    Cam'

    Qui est Shaun ?

    From the album: Memes/Comics

    Encore une petite traduction pour une petite bd qui se moque de Fallout 4
  43. 3 points
    Dans tout bon rpg qui se respecte, la narration est très importante. Sur Fallout 4 elle est quasi inexistante, pas assez de contenu scénarisé selon moi et la multiplicité des factions avec lesquelles nous pouvons nous allier n'arrange rien. Bethesda a voulu nous en coller plein les yeux avec des factions et des lieux mais ne raconte aucune histoire ... du coup et cela n'engage que moi, j'ai beaucoup de mal à m'immerger dans ce Fallout 4. Si par ailleurs la direction artistique est prenante ou certaines quêtes secondaires bien écrites, ce n'est pas assez selon moi pour en faire un bon jeu et à fortiori encore moins pour un bon Fallout. Pour reprendre l'exemple de Cam', j'ai de bien meilleurs souvenirs de mes sessions de The Witcher 3. Je me sentais beaucoup plus concerné par ce qui se passait autour de moi, le contenu scénarisé était très riche et je ne devais pas faire mille trucs inutilement répétitifs pour avoir une impression de contenu. C'est juste un jeu de shoot bourrin dans un univers à mi-chemin entre Fallout et autre chose qui reste à définir. Faudrait peut-être demander à Bethesda d'ailleurs ... après je ne suis pas sur qu'ils le savent.
  44. 3 points
    Le problème n'est pas uniquement de savoir si c'est un bon ou un mauvais jeu. En soit, c'est un jeu correct, même s'il manque d'innovation et est techniquement au rabais. Le problème, c'est qu'il est estampillé "Fallout" et "RPG" pour être vendu, et qu'il est loin de l'un comme de l'autre. "L'esprit" fondateur de la licence est complètement absent, Bethesda reste dans le politiquement correct et veut clairement toucher le plus grand nombre, c'est un jeu que tu peux montrer à ta mère et sûr que les parents hésiteront peu avant de l'acheter pour les rejetons de 13 ans Ensuite, même si le jeu n'est pas mauvais, une fois qu'on a fait le deuil du RP et de l'esprit des précédents Fallout, Bethesda se repose sur ses lauriers! Il n'y a RIEN de vraiment nouveau dans leur jeu, pas de prise de risque. Depuis Oblivion, tous les jeux Bethesda sont pareils... Même moteur à la traine et extrêmement limitatif - même si mis à jour, c'est le même depuis bien trop longtemps. C'est un peu dur à expliqué, mais en y jouant, j'ai vraiment eu l'impression de jouer à tous les autres jeux Besthesda. Il n'y a pas de prise de risque, rien, et de la part d'un studio aujourd'hui aussi gros qu'eux, on attend mieux. Pour The Witcher 3, CDP à pris des risques, et a apporté une vraie plus valus à son jeu par rapport à TW2. Là, on a un Syrim moddé, Skyrim étant lui même un Oblivion moddés, comme pour Fallout 3. ça commence à faire long, et l’intérêt du jeu s'en épuise d'autant plus vite. Je ne sais pas qu'elle sont les plans pour l'avenir, mais si le prochain jeu de Bethesda n'innove pas et se contente encore d'être une modernisation de leurs anciens jeux, ils vont dans le mur. EDIT: Je me répète, mais c'est également une des limitations de leur moteur moisi et vieillissant. Il n'est pas fait pour, et Besthesda ne prend pas le risque, quitte à faire un scénario très linéaire, d'au moins le mettre en scène de façon grandiose, via des cutscènes ou autre.
  45. 3 points
    Je suis globalement très déçu par ce Fallout 4 ... Scénario inexistant, quête de colonies redondantes et insipides entre les problèmes d'enlèvements / pillards / goules. On bouffe à tous les râteliers avec les factions, jusqu'au dénouement final ... bref un rôle d'agent double voire triple, on y perd un peu l'objectif final si tant est qu'il soit défini. Une exploration qui ne sert à rien, même en niveau survie, on trouve de tout un peu trop facilement, aucune sensation de manque ou d'urgence. Immersion inexistante, bref je me fais chier sur ce jeu et c'est le premier Fallout qui me fait ça. Je pense que vous trouverez mes propos durs mais cet opus sonne le glas de la licence pour moi. Je ne toucherai plus jamais à un fallout made in Bethesda.
  46. 3 points
    Critique rapide après environ 30 heures de jeu. Je pense que je vais redire ce qui a déjà été dit des tas de fois. Attention, quelques spoilers pour ceux qui n'ont pas encore commencé. Je vous préviens, je suis négatif =p Graphiquement, j'ai mis tout au max, c'est joli. Mis à part quelques textures buggées baveuses par endroits, c'est mignon, parfois franchement enthousiasmant. Après, étant adepte des jeux rétro et ayant acquis un nouveau pc récemment, je ne suis pas nécessairement objectif. La direction artistique est chouette. Il y a plein de détails à regarder partout, des machines dans les bâtiments industriels, plein de choses partout qui nous font nous arrêter et nous extasier de l'effort de réalisme mis en place. Au niveau des sons, c'est propre. La bande musicale est très immersive même si quelques morceaux me semblent pratiquement hors sujet (un morceau à diamond city me rappelle Braveheart, merci la cornemuse... bof). Les musiques de combat me mettent dans l'ambiance. Du très bon travail dans l'ensemble. La fiche de perso simplifiée sans compétences fait chier au départ. Finalement je m'y suis fait. L'aspect plus orienté FPS ne me déplait pas, après tout sur les précédents opus je me dirigeais rapidement vers les modes plus réalistes. Tirer 10 fois dans la tête pour tuer un raider, ce n'est pas mon truc. Il y a quand même plein de perks sympa... une fois qu'on a la moindre idée de vers quoi on souhaite s'orienter. En attendant je stacke les points et je monte mon hacking/crafting. Je pense que le SPECIAL devient néanmoins trop gadget, et que notre perso devient vite assez grosbill et ce sans efforts. Les combats sont plus nerveux, les mobs se comportent mieux. Les goules, chiens, molerats etc. sont chouettes. On est souvent surpris (parfois agaçés) par les mobs qui poppent derrière nous, depuis des recoins sombres etc. Le feeling des armes est bon, ça patate bien. L'IA en général sinon est perfectible. Mention aux raiders qui se jettent des toits. Quelques points positifs aussi à ce niveau (scripts?), les ennemis qui tentent de me contourner, de prendre des positions élevées pour me pourrir... Une carte trop petite, trop remplie de façon uniforme. On fait 3 pas, on explore un lieu, et on recommence. C'est maladroit. J'ai le sentiment de me faire trop balader, de ne plus pouvoir autant partir dans une direction pendant 10 minutes puis ensuite me diriger vers un objectif aperçu depuis un point élevé avec ma lunette de sniper. Dommage. De plus, mon feeling actuel est que la carte est clairement découpée selon le niveau de difficulté. Pas possible de partir à l'autre bout de la carte parce qu'on l'a décidé. En plus on commence dans un coin. On ne peut pas aller où l'on veut à partir du point de départ. Gros point négatif par rapport à Fallout 3. Y a des objets absolument partout, le manque de réalisme concernant les 200 ans qui nous séparent de l'apocalypse est flagrant. Pire qu'avant. Toutes les trousses de soins contiennent des stims, dans pratiquement toutes les salles de bain. L'inventaire est toujours aussi moisi malgré quelques options de rangement qui fonctionnent mal. Avec tout ce qu'on ramasse, les séances de trade avec les marchands sont pénibles à souhait. Et bordel, ces objets de quête partout et impossibles à jeter... pitié! Le crafting est marrant 5 minutes. Puis on peste contre le manque d'ergonomie, les touches qui foirent en mode crafting et non reconfigurables... pas totalement à jeter si on se sent l'âme d'un bon samaritain qui fait tout pendant que les wastelanders pure souche se touchent la nouille. Les dialogues sont merdiques, point barre. Beth ne maitrise pas aussi bien la roue de dialogues que Bioware. Souvent le personnage prononce des paroles très éloignées de ce que l'option de dialogue laisse entrevoir. Parfois on doit même recharger la partie tant notre personnage ne se comporte pas comme on le voudrait. Pas d'options reflétant/développant la personnalité de notre "héros". Des boucles de dialogues grossières. On nous force dans des situations qui ne nous intéressent pas pour nous fourrer dans le bec des éléments de gameplay. Pas d'immersion possible avec notre personnage résolument bon, dont la voix ne reflète que la bienveillance et la connerie. Rejet en bloc pour ma part. Ah, aussi: impossible de poser des questions aux gens rencontrés. Genre qui vous êtes, qu'est ce que vous foutez là, c'est quoi ce lieu... nada. Après tout on s'en tape non? Des NPC lambda sans dialogues un peu partout. C'est cool de voir un peu plus de monde dans la (les?) ville(s), mais ils ne mouftent pas. Au moins ils ont une espèce de vie avec quelques routines... comme celle de se lever à l'unisson à 5h du mat, aller écouter un discours du maire, puis retourner pioncer. Feignants! Les compagnons sont à chier pour le peu que j'en ai vu. Le chien est tout mignon, mais il fait un boucan d'enfer, renverse tous les objets susceptibles de faire du bruit, il halète, il aboie, il ouvre les portes, il charge comme un con, il est ingérable en combat car la grille des ordres n'est pas ergonomique pour deux sous. J'en ai vite eu assez de l'entendre japper au milieu des ennemis. Il est invincible, hein? Evidemment, avec une IA aussi foireuse... Beth, votre professionnalisme m'étonnera toujours. En général, comme les ennemis sont plutôt balaises et qu'on se retrouve à 1 contre 30 dès le départ, on voudrait être discret... et on ne peut pas. Rejet en bloc également pour les compagnons. Les quêtes (de ce que j'en ai vu) sont superficielles, inintéressantes, et on nous prend pour un con sans arrêt. "Vas tuer les raiders". J'y vais. Je poutre un camp de 40 raiders bien défendus. Je rentre tout content. "Tiens voila 40 caps." Mouais, j'aurais du me rendre compte que ces 2 andouilles n'offriraient pas mieux. C'est tout le temps pareil. Le développement de l'aventure est à la fois trop rapide et trop lent. La partie introductive est trop rapide, on nous sort dans le wasteland et puis voila. Plus aucun développement du personnage, c'est le néant. Ensuite en 1h on a une PA, un minigun, un fatman. C'est une blague hein? Ca fait 30h que je joue et j'en suis nulle part point de vue scénaristique, par contre le matos et le crafting, on nous le sort immédiatement. Les jeunes enfants pourraient se lasser sinon. Je trouve le tout déséquilibré et maladroit. Je n'aurais pas imaginé organiser une communauté alors que je viens tout juste de sortir de l'abri. Laisse-nous respirer Beth, laisse-nous vivre! Niveau bugs ça va de mon côté. Un mec bloqué sur un toit inaccessible (j'ai du construire un escalier pour aller le chercher)... quelques bugs où mon HUD disparait... quelques approximations dans le système de caméras lors des dialogues... rien de bien grave. Dans l'ensemble, mon sentiment général est sans appel: Fallout n'est plus un jeu de rôle, c'est un jeu d'aventure avec quelques éléments de JDR. C'est mauvais, et cette fois ci je pense irrécupérable avec le modding. Je le ferai une fois pour rassasier mon envie de tuer des cons et looter des cochonneries, mais je n'y reviendrai probablement pas. Fallout est mort.
  47. 3 points
    HawK-EyE

    [RP] Fallout 4 - En Bref

    Fallout 4 en Bref c'est une série de vidéo très courtes pour vous présenter ma progression dans le jeu. Ici pas de longs moments à regarder le vide, pas forcément beaucoup d'astuces, juste de la narration sur les évenements et la manière dont le personnage les ressent. Pour ce premier épisode j'ai fait un peu trop de HRP à mon gout pour vous livrer mes "premières impressions" au passage. Mais j'ai clairement l'intention de travailler beaucoup plus ma narration intradiégétique par la suite. Je vous rassure je pense beaucoup de bien de ce jeu malgré tout et je reste convaincu que c'est une excellente introduction à l'univers de Fallout. Cependant, quand je vois quelque chose d'aussi idiot qu'un mec en face d'un gros bouton rouge et qui ne sert à rien d'autre je n'hésite pas à le dire. Cette première heure de jeu était franchement pas terrible mais je sais que ça va s'améliorer par la suite donc je reste motivé !
  48. 3 points
    naossano

    Sortie de Fallout 4

    Chers Habitants, et habitantes de l'Abri, bonjour. Ici votre Superviseur. J'ai de très bonnes nouvelles ! En effet, les dernières mesures et analyses sont plus que prometteuses et le jour que nous attendions depuis si longtemps arrive enfin ! Nous allons pouvoir ouvrir notre Abri et tenter de faire plusieurs sorties dans les terres dévastées. Notre première objectif consistera à reconstruire un semblant de civilisation grâce à nos technologies soigneusement conservées dans notre Abri. Mais pour cela, nous devons d'abord savoir quel est l'état actuel du monde et de notre région environnante (Boston). Dés demain les premières équipes d'explorateurs vont sortir pour découvrir l'étendue des dégâts. Les explorateurs vont pouvoir nous faire des comptes-rendu réguliers mais leur rôle est avant tout de nous fournir un maximum d'images afin qu'on puisse les analyser ensemble. C'est pourquoi, nous les avons équipées de webcam d'avant-guerre afin que vous permettre de suivre leurs premiers pas par le biais de votre pip-boy ou terminal informatique. Leurs images seront diffusées en direct et les comptes-rendus d'avancement de leur progression seront disponibles ici : http://fallout-generation.com/forums/forum/265-terrain-de-jeu-rp/ Nous comprenons votre soif de découvrir le grand extérieur, mais je vous demande instamment de garder votre calme et de rester patient. Après avoir visionné ces premières images, ne sautez pas immédiatement à la conclusion de vos analyses, conservez votre sang froid et discutez en avec les autres Habitants de l'Abri. Pour discuter de ces premières images ou pour toute autre discussion relative à l'exploration de la région de Boston, veuillez utiliser cet espace de discussion. http://fallout-generation.com/forums/forum/255-discussions/ Nous sommes une communauté francophone regroupée dans cet Abri donc tous nos explorateurs parlent français et leurs compte-rendus seront en français. Cependant, pour vos analyses, n'hésitez pas à essayez de recouper les données avec des images en provenance des autres abris francophones ou du reste du monde. D'autres abris ont probablement déjà ouverts leur portes, et les données récoltées par les autres explorateurs nous intéressent fortement ! Si vous interceptez un message radio ou texte écrit sur un terminal extérieur à cet Abri quel que soit son contenu, merci de nous le faire parvenir. Il est important de mentionner que malgré tout, nous connaissons encore très mal notre nouvel environnement donc il convient de rester prudent. C'est pourquoi nous avons spécialement ouvert une section dédiées aux discussions et à l'entre-aide entre les explorateurs. Les explorateurs les plus expérimentés pourront ainsi donner des conseils et des astuces à ceux qui ne sont pas encore sortis de l'Abri. Vous pouvez ainsi poser vos questions directement aux explorateurs, demander de l'aide pour survivre plus efficacement dans le Wasteland, ou demander une aide technique pour réparer, améliorer ou modifier votre équipement de survie. A propos de la modification d'équipement. Pour le moment tout le monde sortira avec le paquetage de base proposé par Vault-Tec, de nouveaux équipements de survie sont à prévoir mais pas avant quelques mois. Cependant, les informations concernant ces modifications nous intéressent fortement et doivent être regroupées sur cet espace de discussion : http://fallout-generation.com/forums/forum/210-modding/ Enfin, une encyclopédie complète est disponible sur cette adresse : Il s'agit de la version la plus aboutie de toute les connaissances que nous avons accumulée aux cours de ces années. Cette nouvelle région a explorer a possède donc sa propre section : http://fallout-generation.com/forums/forum/209-le-wiki-d%C3%A9di%C3%A9/ Les forums de discussions permettent de centraliser les informations, de faire des recoupements, et d'accumuler des tonnes de données provenant de sources diverses et variées. En revanche, l'objectif de notre encyclopédie est de synthétiser toutes ces infos sous une forme plus digeste et lisible pour permettre leur diffusion en masse et en français aux membres de cet Abri. Merci donc de veiller à faire en sorte que le contenu des informations postées sur le forum soit de la meilleure qualité possible, que ce soit sur le plan de la précision des informations ou de leur véracité. Essayez de prendre un maximum d'échantillons directement sur le terrain. Utilisez vos appareil photos fournis dans vos paquetages de base et n'oubliez pas, donnez une petite description pour chacune d'elle afin de pouvoir les replacer dans leur contexte. Pour les plus pressés d'entre-vous, une salle des terminaux se trouve ici, afin de consulter en temps réel les premières prises de vues du monde extérieur. http://fallout-generation.com/forums/topic/20116-fallout-4-les-premi%C3%A8res-diffusions-en-direct/ Si vous ne faîtes confiance qu'aux données issues d'un abri certifié, sachez que cette station de transmission commencera à émettre dans les jours qui viennent. Regardez Fallout Generation en direct sur www.twitch.tv N'oubliez pas, les sorties officielles sanctionnées par Vault-Tec ne commencent que le 10 novembre au petit matin. Toutes sorties précoces se feront à vos risques et périls. Je vous réitère mes remerciements pour votre discipline, votre patience et votre abnégation pendant les difficiles années que nous venons de traverser et vous invite à méditer sur la sagesse de nos anciens qui on su prévoir et anticiper la grande guerre. Si nous sommes sur le point de reconquérir notre belle planète et de la débarrasser de tous ces fléaux, c'est grâce à cet Abri qu'ils ont construit pour nous, pour vous et qui est aujourd'hui entièrement ouvert au public. Encore merci et bonne chance dans votre nouvelle vie. Votre dévoué Superviseur. Une introduction à Fallout 4 par l'équipe de Fallout Génération.
  49. 3 points
    Hekan

    Bande Annonce Officielle

    Ton avatar va très bien avec cette dernière image .
  50. 3 points
    À partir des années 1950 aux États-Unis, il fallait, en plus du jacuzzi, un abri anti-atomique. La guerre, froide et nucléaire, pouvait s'abattre sur l'Amérique à tout instant, depuis La Havane ou Moscou. Histoire en images. Pour une population de 319 Millions d'habitants , il y' a environs 70 millions d'abris - atomiques . Le magazine en question http://owni.fr/files/2011/04/fallout-protection-gov-brochure.jpeg Décembre 1961 : Brochure du gouvernement américain sur les moyens de protection à mettre en oeuvre contre les retombées nucléaires . http://owni.fr/files/2011/04/4179042160_b46105ac1b_o-e1302447686977.jpg Idem http://owni.fr/files/2011/04/5144936522_6a15d7fb53_b-1-e1302443994505.jpg “Bombe Atomique ! Venez visiter un abri anti-atomique, dans un cadre… agréable” http://owni.fr/files/2011/04/5147781714_cb74447236_b-e1302419296290.jpg Ou comment construire un abris !! http://owni.fr/files/2011/04/5144333081_704ed21ec0_b-e1302419554683.jpg La famille a l'abris. http://owni.fr/files/2011/04/Screen-shot-2011-04-10-at-17.27.32-e1302449421967.png Protegez votre famile .
×
×
  • Create New...