• Zombie Night Terror

       (0 avis)
    Hekan

    NoClip et Gambitious nous livrent Zombie Night Terror. ZNT est un Lemmings-like dans un univers en noir et blanc qui rappelle les films d’horreur des années 80. Sorti mi-juillet, le titre indépendant est un savant mélange de fun et de réflexion qui vous fera rager plus d’une fois, tout en vous poussant toujours à continuer votre partie.

    Vous vous surprendrez à vous attacher à ces petites bestioles dévorant ces stupides humains effrayés sur leur passage. Ici, on vous donne la possibilité de devenir l’Apocalypse. Prenez donc le contrôle de la Horde et déferlez avec classe sur le monde !

    NoClip, petit studio français, sort donc son premier jeu. Et pour vous répondre directement : pour ma part, c’est un succès.

     

    mutations.gif

     

    header.jpg


    Technique : 17/20

    Le jeu n’est pas irréprochable techniquement et je vais détailler cela au fur et à mesure.  

    Le jeu ne demande pas des ressources exceptionnelles. C’est bien optimisé mais en même temps, on se demande bien où irait la puissance de calcul ^^.

    Les graphismes 2D, en Pixel Art, ne donnent sûrement pas un coup de modernité au titre. Mais le jeu est fluide, ne fait pas chauffer votre machine, et la patte graphique est notable.

    Une dernière chose sur la partie technique : « l’aléatoire » est parfois, trop présent. En effet, vous constaterez quelquefois que les sauts que vous effectuerez sont un poil déviés par rapport à la direction que le jeu vous indique comme trajectoire. C’est donc un point négatif, j'espère que les prochains patches pourront le régler. Parce qu’on a besoin de savoir exactement ce que les zombies vont faire pour anticiper et mettre à bien la bonne stratégie… A défaut, le jeu entre dans une phase de Die & Retry, frustrante.

    znt_clown.gif
    Eh bah ouais ! Bouzoo le claown est là ^^


    Gameplay : 18/20

    Alors voilà, c'est censé être un jeu de réflexion dans lequel des paramètres de vitesse, de temporisation et de rapidité sont à prendre en compte. La première partie du jeu entre tout à fait dans ce cadre.
    La seconde partie ressemble plus à un système de die & retry, assez punitif. Il vous faudra connaître votre méthode par coeur pour atteindre la fin du niveau.

    Vous apprendrez au fur et à mesure à vous servir des compétences que les mutations génétiques vous permettent d’utiliser.

    Vous commencerez à comprendre comment les humains réagissent, quels sont ceux qui peuvent se défendre, et comment. Vous pourrez vous servir d'éléments de l’environnement, destructibles ou non, pour avancer dans votre apocalypse.

    Le style « Lemmings » est bien présent ; il est assumé et amélioré. Vous aurez plusieurs pouvoirs à actionner sur vos zombies, mais aussi plusieurs mutations pour faire de vos zombies des tanks, des commandants, des infiltrés…

    On va détailler les différents pouvoirs :

     

    inf.jpg   Infection : Piquez un humain avec ça, et l’épidémie commence.

     

    expl.jpg   Explosion :

    •  Pour exploser la vermine humaine.
    •  Pour exploser des murs fragilisés.

     

    jump.jpg   Saut : Permet aux Zombies de passer des obstacles ou des humains.

     

    Sacr.jpg   Sacrifice : Si votre réserve en ADN est épuisée, il ne vous reste plus qu’à sacrifier quelques zombies pour regagner des points d’ADN.

     

    Course.jpg   Course : Les zombies sont accélérés (durée de quelques secondes).

     

    Hurle.jpg   Hurlements : Terrifie et paralyse les humains pendant un court moment. Si des zombies dorment à proximité, vous pouvez les réveillez.

     

    crachat.jpg   Crachat : Sur les humains, c’est plutôt efficace…

     

    C’est pas mal, hein ?

    Ensuite, les différents Zombies :

     

    Comm.jpg   Commandants : Permettent de réguler la circulation des zombies. Des combinaisons « zombies + pouvoir » sont possibles… Je n’en dévoilerai pas trop.

     

    griffus.jpg   Griffus :  Ce sont les « infiltrés », ils peuvent monter sur les murs et sont plus rapides et silencieux que les zombies lambda. Ne subissent pas les chutes et peuvent se mouvoir dans des zones réduites (conduits d’aération par exemple).

     

    Tanks.jpg   Tanks : Ce sont d’énormes zombies avec une force incroyable. Ils encaissent beaucoup de dégâts (notamment par balles). Ils cassent et détruisent tout sur leur passage (dont les décors destructibles ^^).

     

    Avec ça, vous avez les moyens de vos ambitions ^^.

     

    Tout à l'heure je vous parlais des combos ; en voici un unique exemple :

    Over+jump.jpg
     

    Les zombies sont lancés par le Commandant de l’autre côté du cours d’eau. Pour peu que vous visiez bien…

     

    Pour parfaire le gameplay du bon petit leader de hordes, vous avez la possibilité de mettre le jeu en pause active. Ce qui vous permet de donner vos instructions à l'avance, de regarder ce qui vous attend, etc…

    Je n'ai pas vraiment ressenti le côté Die & Retry, même s'il est omniprésent dans le dernier niveau. Le game design est fait pour qu’à force d’essais, vous soyez plus performant dans votre parcours. J’adore ce genre de progression, puisqu’elle apporte finalement une grande satisfaction à la fin du niveau. Le challenge est bien au rendez-vous, les défis sont difficiles. La durée de vie est plus que correcte pour la somme que nous demande l’éditeur. J’ai passé environ 20h dessus, sans débloquer tous les défis.

     


    Originalité : 17/20

    La diversité est au rendez-vous et l'on prend plaisir à jouer à ce Lemmings-Zombie.

    Le style 80’s en noir et blanc, avec un contraste entre le rouge et le vert radiation, c’est du bonheur à l’état pur, mon frère ! Mieux que de l’amphét’ dosée par tonton.

    La patte artistique unique donne un cachet indéniable au titre, nous plongeant dans cet univers fun rempli de easter eggs bienvenus … Il suffit d'observer les niveaux et les dialogues pour s'en convaincre.

    D’ailleurs, le scénario est narré par des petites scénettes à l'humour déjanté, au début de chaque niveau.

    Dernier point, la musique : la bande son est exceptionnelle. Un bon rythme, raccord avec le reste du jeu !

     

    Screen cuve.jpg
    La fameuse cuve... Mais je ne spoilerai pas, non non non :)


    Post-apo : 13/20

    Bon, on va parler un peu apocalypse...

    Le jeu est cohérent sur les débuts, après, j’ai eu un peu de mal à croire aux mutations en tout genre ^^.

    Par contre, l’ambiance du jeu vous transporte et vous donne encore et toujours l’envie d’aller plus loin.

    Les morts sanglantes par arrachage d’intestins sont magiques d’effusion de sang !

    meal_animation.gif
    Une petite bouffe entre potes ?

    Allez, on va dire qu’on ne joue pas à ce jeu seulement pour l’aspect apocalyptique : le fun prend le pas sur le côté sombre du post-apo.


    Note du testeur : 17/20

    Un réel coup de cœur pour ma part. Si vous lisez plusieurs tests, vous vous rendrez compte que la plupart parlent de bugs/imprécisions. Je n’ai franchement pas eu de grands soucis de ce côté là : la première moitié du jeu, je n’ai rencontré AUCUN bug. Ensuite, quelques bugs par ci par là, mais rien de bien méchant !

    Après, je peux comprendre la frustration qu’apporte un problème de précision, de saut par exemple. Mais franchement, la fin du niveau est une telle joie que ça compense largement. Et puis si t’es mauvais, t’es mauvais : j’y peux rien et le jeu non plus ^^.

    Si vous aimez les Lemmings, les Zombies, le fun, la réflexion et que vous avez un peu de patience, je vous recommande ce jeu.

    bouncer.gif
    Vous...ne... passerez... PAS !

     


    Conclusion :

    Zombie Night Terror est jeu réussi ! Le Lemmings-like qu’il est vous donne la possibilité de faire votre propre apocalypse avec charme ! Le prix est très correct et l’expérience dépaysante.

     
    Les plus

    - Direction artistique

    - Difficulté bien dosée

    - Lemmings-like

    - Zombies

    - Drôle

    Les moins

    - Imprécisions

    - Peut être frustrant


      Signaler Test

    Retour utilisateur

    Il n’y a aucun avis à afficher.