• Sign in to follow this  

    Deadlight

       (0 reviews)
    Hekan

    Sortie en 2012, la version originale de Deadlight a été un franc succès. Tequila Works, le studio à son origine, a édité une version Director’s Cut pour adapter le jeu sur les nouveaux supports. Cette version est arrivée en juin 2016 avec son lot de nouveautés, comme un nouveau mode de jeu pour les fans de « scoring », de nouvelles animations et des graphismes revus.

    Pour rappel : Deadlight est un jeu de plates-formes 2D dans lequel vous incarnez un personnage amnésique à la recherche de ses proches, et se déroule dans un Seattle des années 80 dévasté par une maladie qui change les hommes en Ombres (Zombies).

     

    Étant un peu sceptique vis-à-vis de cette nouvelle version, je vous expliciterai mon avis en 2 sections par catégorie : la première sera mon avis sur la version originale, la seconde sera mon avis sur les ajouts qu’apportent la DC. (Les notes sont celles de la version originale)
    Cela pour comparer les apports de cette nouvelle version et permettre aux personnes n’ayant pas testé du tout le jeu de se faire un avis sur les 2 possibilités d’achats. Pour indication : Deadlight director’s cut est à 20€, et l'édition originale de 2012 à 10€.

    20160627170814_1.jpg
    Randall monte pour sauver sa peau...

    deadlightheader.jpg


    Technique : 14/20

    Original :

    En 2012, rien ne m’avait choqué. Le jeu était beau, et il le reste encore aujourd’hui. La patte « indé » du titre met tout le monde d’accord.

    Le jeu ne demande pas beaucoup de ressources et s’en sort très bien niveau optimisation. Les différents tableaux qui composent votre aventure à travers Seattle sont magnifiques. Vous vous surprendrez à rester accroché aux fils électriques pour profiter du chaos ambiant.

     

    20160627172637_1.jpg
    On est pas bien là ? Moi, je reste ici.

     

    Director’s Cut : 12/20

    Ce fut ma deuxième partie pour ce jeu, je suis donc plus exigeant et plus attentif vis-à-vis des défauts techniques. Mon premier point de réserve concerne les animations de Randall : certes plus fluides et réalistes, elles restent néanmoins lourdes et capricieuses. Je me suis parfois retrouvé à devoir retenter un saut une dizaine de fois… Bon ok, c’est peut-être dû à mon skill incomparable… Bref, le premier point, c’est la lourdeur du personnage.

    Le second point de réserve est la valeur réelle des changements graphiques… Ok, c’est plus « joli »... Ce n’est pas ouf non plus, soyons franc... ou honnête, je sais plus ^^.


    Gameplay : 16/20

    Original :

    Deadlight est un jeu de plates-formes en 2D, somme toute classique dans le gameplay. Vous aurez à traverser la ville de Seattle à travers rues et bâtiments éventrés. Les Ombres vous barreront la route tant qu’ils le peuvent. Mais c’est sans compter les armes que vous pourrez récupérer pour vous aider au cours de votre aventure :

    - Hache pour le corps à corps et pour briser les cadenas.

    - Pistolet pour briser les chaînes et les crânes.

    - Fusil à pompe pour déboiter de la chair pourrie.

    - Fronde pour... Non, là ce serait du spoil.

    Quelques mécanismes de jeu vont vous permettre d’alterner entre des phases de réflexion et d’autres de rapidité. Un mélange qui vous tient en haleine tout au long du jeu.

    Des cinématiques poseront les décors et le background du jeu. Vous aurez aussi à récupérer des pages du journal de Randall, éparpillées dans la ville.

    DC : 14

    Le gameplay ne change ABSOLUMENT pas, et c’est tant mieux… Ils ont ajouté un mode de jeu ; le mode « Survie » ! C’est original ça dis donc… Bon, plaisanterie à part, voici en quoi il consiste :

    Je vais aller très vite, attention, concentrez-vous. Donc vous êtes dans un bâtiment, seul, pas dans le noir. Les zombies arrivent, il vous faudra survivre le plus longtemps possible. Vous récupérerez des armes à mesure, et devrez obtenir le meilleur score possible. Voilà le principe, c’est clairement destiné aux gens ultra compétitifs… Ce qui n’est pas mon cas. Donc voilà, j’arrête l’ironie ici… Je pense… J’espère ^^.

     

    20160627165804_1.jpg
    Eh ouais... c'est dangereux aussi les zombies

     

     


    Originalité : 16/20

    Originalité :

    Original :

    La direction artistique, façon « indé  », donne un réel avantage au jeu. Je l’ai trouvé beau, je pourrais même dire qu’il est du genre contemplatif (mais j’irais un peu loin quand même).
    C'est le premier jeu de plates-formes post-apo que j’ai testé. Et ce jeu m’est resté en mémoire. Les petites phases de stress pendant lesquelles l'on doit faire attention au moindre pixel pour arriver à temps sur la prochaine plateforme ; ça donne du rythme !

    Le plus, c’est l’ambiance, vraiment très bien réalisée, avec la voix de Randall qui commente votre parcours ! Cela renforce le sentiment d’empathie à l’égard de ce cher Randy.

     

    DC : 8/20

    Ben voilà, le mode survie n’est point original… Je donne un 8/20 en originalité pour la DC. Aucune réelle avancée sur cette partie, aucun ajout. C’est dommage, mais très courant pour des rééditions…

    20160624145417_1.jpg
    C'est trop loin... j'y arriverai pas


    Post-apo : 18/20

    Les 2 versions :

    Alors oui Deadlight est un jeu post-apo, et un bon qui plus est. L’ambiance sombre, les zombies, la ville dévastée, tout est retranscrit dans un monde riche à découvrir durant votre aventure. La musique et les thèmes du jeu sont réellement bien amenés par des cinématiques en bandes dessinées, bien sympathiques. De magnifiques « tableaux » permettent aussi une bonne immersion dans ce décor délabré.

    Les pages perdues du journal sont un très bon moyen de découvrir cet univers, c’est certes une manière très classique de l’aborder, mais néanmoins efficace. Vous apprécierez le fait de pouvoir explorer les recoins de la carte pour découvrir des secrets cachés…

    Le post-apo est aussi représenté par la force armée que vous rencontrez et les personnages présents.

    20160627170306_1.jpg
    Randy ? Randy ? Descend ! C'est l'heure de manger !

     

     


    Note du testeur : 16/20

    16/20 pour Deadlight classique, 11/20 pour la DC.

    Le Deadlight que j’ai connu en premier m’a réellement marqué. Je l’ai apprécié par sa profondeur, sa qualité de jeu et ses intérêts, pas seulement vidéoludiques mais aussi graphiques.

     

    La DC n'ajoute vraiment pas grand-chose et c’est bien dommage. Les améliorations sont bien trop peu nombreuses et pas assez visibles pour justifier du prix de cette réédition.


    Conclusion :

    Deadlight est un très bon jeu qui vous fera passer un bon moment. La différence de prix n’est pas justifiée à mon avis. Si vous n’avez pas de problème de ce côté, allez-y, c’est toujours plus agréable avec les modifications apportées, mais pour ceux qui sont sur PC et qui ont accès à l'original, je ne vois pas tellement l’intérêt.

    Passez votre chemin sur la DC si vous ne souhaitez pas forcément du 1080p à tout prix, ou si vous pouvez acheter l'édition originale.

    Si vous êtes sur console next-gen, je ne sais pas si la possibilité d’acheter le jeu original est présente. Mais Deadlight est un bon jeu dans tous les cas ! Surtout si vous ne l’avez jamais testé.

     
    Les plus

    - Ambiance

    - Post-apo

    - Jeu agréable à jouer

    Les moins

    - La DC n’apporte pas assez de nouveautés pour justifier son prix

    - Animations perfectibles

    - Lourdeur du personnage


      Report Test
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    There are no reviews to display.