Svartalfar

Citoyen
  • Compteur de contenus

    44
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Svartalfar a gagné pour la dernière fois le 4 juin

Svartalfar a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Svartalfar

  • Rang
    Survivant résigné

Visiteurs récents du profil

718 visualisations du profil
  1. Svartalfar

    Bâtiments de Nellis (mod FNV)

    Elle est complète, pas besoin de plus. Oui le mod est léger, il n'offre que quelques bâtiments, tous exploités.
  2. Svartalfar

    Bâtiments de Nellis (mod FNV)

    Ah ok. Dans ce cas : http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/lRVQ6Pjc
  3. Svartalfar

    Bâtiments de Nellis (mod FNV)

    Il n'est pas hébergé ici, sur le site ?
  4. Svartalfar

    Bâtiments de Nellis (mod FNV)

    C'est dingue ce qu'il n'inspire pas confiance ce lien. ^^ C'est envoyé.
  5. Svartalfar

    Bâtiments de Nellis (mod FNV)

    Après un an sans nouvelle, je peux dire que le mod est sorti, avec qui vois-je pour le placer ici ?
  6. Svartalfar

    Sortie de Fallout: New California

    La Confrérie a réussi à obtenir le concours du traducteur officiel afin qu'on ne se marche pas dessus et qu'au contraire on bosse ensemble. Je pense que tous les membres volontaires sont les bienvenus. https://www.confrerie-des-traducteurs.fr/forum/viewtopic.php?f=148&p=375753#p375753
  7. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Le pire c'est que le chef des Talons, on le rencontre. C'est juste un mob comme les autres, sans dialogue spécifique. Et après, ça développe des PNJ en te faisant regretter qu'on n'ai pas vu en jeu ce qu'ils inventent après plutôt que ce qu'on en a vu. Jabsco est un exemple typique, mais un autre c'est le Mécaniste : ce type sait comment faire pousser des haricots ! C'est autrement plus important dans la région qu'un zigoto en armure qui parle à l'oreille des robots ! Beth ne place décidément pas les priorités au bon endroit (ça s'est amélioré, le chara design dans Fo4 ?). Parfois, on dirait des gosses qui agissent d'abord et réfléchissent ensuite une fois que c'est fait. Être des fonceurs il paraît que c'est une qualité mais par moment, on dirait plus des chevaux d’attelage munis de leurs œillères que des athlètes de haut niveau. EDIT : Il y a tout de même un bon point immédiat à tout ce brouillon de culture falloutienne, c'est qu'on a une indication supplémentaire de ce qui était pratiquement certain grâce à Fallout 3 : l'Enclave a une présence dans ou au delà des Appalaches. C'était improbable qu'ils n'aient pas un territoire d'où provenaient tous les ennemis de Broken Steel. Le Crawler de la Base Adams ne suffisait pas.
  8. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Juste les Etats libres, les Raiders et les Samaritains ça aurait suffit. Ajouter l'Enclave et la Confrérie de l'Acier, c'est idiot et ça contredit ce que l'on sait (encore que le bunker secret de l'Enclave... passons, ça peut être plausible mais alors toute la question est de savoir où ils se trouvent puisqu'ils n'apparaîtront pas en jeu). D'autres factions auraient pu elles se retrouver là et ça aurait permis de les voir réapparaître (l'Eglise de la route, les Esclavagistes etc). Les factions qui n'ont rien à faire là, une deuxième chute des bombes pour la blague... Il ne faudra vraiment pas prendre ce jeu comme un Fallout officiel du coup. Ce sera comme Fallout Shelter, un à-côté qui brode sur l'univers mais qui ne peut y être lié. Dommage, il semble y avoir un beau bestiaire et Beth avait moyen de faire un épisode pertinent dans l'univers, et pas juste amusant à jouer (ce qui n'est pas encore garanti).
  9. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Le crossplay c'est quoi ? Un avatar mâle qui met des fringues d'avatar femelle, ou l'inverse ?
  10. Svartalfar

    Créations diverses

    Aujourd'hui, il sera question des armes de fortune, qui pourraient bien vous sauver la vie. Tout le monde n'a en effet pas la chance de s'abriter derrière une rutilant fusil laser ou dans le confort protecteur d'une armure assistée et ces armes, que beaucoup négligeraient, peuvent faire la différence en cas d'affrontement. La première, et plus célèbre, d'entre elles est bien évidemment le tournevis. Existant en deux dimensions et plusieurs coloris de manche pour les coquettes et les coquets, un tournevis bien aiguisé perce efficacement la peau d'un Rataupe un peu trop agressif ou celle du Raider venu vous étrangler. Bien évidemment, il ne vous sera pas d'un grand secours face à un Yao Gaï, un Radscorpion ou un Ecorcheur, et c'est alors à la force de vos jarrets que vous devrez votre survie. Si vous ne souhaitez pas laisser vos adversaires s'approcher, il existe bien des projectiles. Hormis la pierre, les plus douloureux sont sans aucun doute les massifs vis et écrous que l'on trouve dans les débris de ces grands immeubles d'avant-guerre, généralement rivés à des barres d'acier trop lourdes pour être déplacée. Une bête clé anglaise (autre arme de fortune efficace) vous suffira généralement à les extraire. Plus légère mais non moins mortelles, les piles électriques déchargées d'avant-guerre présentent un excellent rapport poids-distance-dégât. Sans effet contre une tête bien protégée, elles feront bien lancées des dégâts effroyables à un crâne nu. Bien qu'elles ne le sentiront probablement pas, les Goules sauvages qui infestent D.C. peuvent être efficacement tuées à distance de deux ou trois piles bien ajustées. Autre information, des explorateurs débrouillards et bien intentionnés semble avoir décidé de baliser nos rudes Terres désolées de messages à caractère informatif. Situés bien souvent à proximité du danger, ces graffitis sont écrits à partir de peinture artisanale, que ces bienfaiteurs inconnus se sont procurés on ne sait comment. Nul doute que ces messages sont appelés à se multiplier dans les temps à venir.
  11. Pour les créatures et la flore... En 200 ans un paquet de mutants ont eu le temps de naître et disparaître, les mutations radioactives n'étant pas réputées viables ou positives (confer, le Kangourou cornu). On peut postuler qu'on ne rencontre plus tard que les espèces qui ont eu de la chance à la loterie. Idem pour la flore, le pays a été différemment touché. Par contre, c'est la présence des silos de missiles qui me fait chier, en plus du scénario, qui a l'air inexistant (après, on n'est pas à l'abri d'une surprise à la Mad World de ce côté). Le coup des instruments est bien en revanche, mais acheter le jeu juste pour ça... Autant jouer à Point Lookout, il y a des animations pour jouer de l'harmonica ou faire de la musique avec des bouteilles. Espérons qu'il rajoute un côté décalé à la licence, parce qu'à part nous alléger de son prix d'achat et cultiver chez nous un temps de cerveau disponible, je ne suis pas convaincu qu'il nous apporte grand chose.
  12. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Le but serait donc de trouver des gens susceptibles de vous aider à rebâtir ou à secourir vos camarades enlevés ... Bien qu'aucune ne me plaise vraiment en l'état, je ne crois pas à la seconde théorie. Plus de 500 personnes captives ou pour bonne part tuées, ça reste possible mais c'est plutôt un gros cataclysme dans une société américaine désorganisée ou inexistante. La possibilité serait une scission au sein du groupe, qui se serait alors décomposé en bandes rivales auprès desquelles il va falloir intervenir (car toutes convoitent l'abri ou autre excuse). Ce serait plus raccord avec le très peu que l'on sait de la reconstruction par les habitants d'Abri (Abri 15 par exemple).
  13. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Le cas de la Cité de l'Abri, qui disposait d'un G.E.C.K, est révélateur pour ce qui est de rester à côté d'un bunker géant pendant qu'on se bâtit un petit paradis. L'idée se tient donc. Après, la chanson peut être interprétée dans les deux sens. Le Take me home to the place I belong peut se référer à la communauté en général, qui rentre chez elle, Charleston tout aussi bien qu'au PJ qui rentre à l'Abri dans sa petite chambre d'enfant après une expédition dans les Terres désolées (ou les deux à la fois). Reste à voir ce que le PJ fait à errer dans la nature, hormis transformer son coin d'abri en appartement de Megaton style survivaliste. Il ne va quand même pas rebâtir la ville à lui tout seul, il doit donc avoir une communauté pour l'appuyer, lui donner un but. A moins qu'il ne faille la rejoindre puisque l'on est un héros sans réelle attache (comme les autres héros des Fallout 3D).
  14. Svartalfar

    Fallout 76 : Ce que nous savons

    Artworks du jeu. Un document de travail du regretté Adam Adamowicz.
  15. Svartalfar

    Fallout 76 : Ce que nous savons

    Excellente analyse Fire', je la ressortirai. A noter : l'abri 76 peut être là. Nous sommes en effet hors de la région de DC (administrative), en Virginie occidentale ou au Maryland en fonction du tassement de la carte. Il est donc possible que nous commencions en un lieu connu, avant de lancer notre célèbre crédo "Explorons l'inexploré", aux commandes de notre Esprit d'aventure.