Svartalfar

Wastelanders
  • Compteur de contenus

    36
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Svartalfar a gagné pour la dernière fois le 4 juin

Svartalfar a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Svartalfar

  • Rang
    Survivant résigné

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Le crossplay c'est quoi ? Un avatar mâle qui met des fringues d'avatar femelle, ou l'inverse ?
  2. Svartalfar

    Créations diverses

    Aujourd'hui, il sera question des armes de fortune, qui pourraient bien vous sauver la vie. Tout le monde n'a en effet pas la chance de s'abriter derrière une rutilant fusil laser ou dans le confort protecteur d'une armure assistée et ces armes, que beaucoup négligeraient, peuvent faire la différence en cas d'affrontement. La première, et plus célèbre, d'entre elles est bien évidemment le tournevis. Existant en deux dimensions et plusieurs coloris de manche pour les coquettes et les coquets, un tournevis bien aiguisé perce efficacement la peau d'un Rataupe un peu trop agressif ou celle du Raider venu vous étrangler. Bien évidemment, il ne vous sera pas d'un grand secours face à un Yao Gaï, un Radscorpion ou un Ecorcheur, et c'est alors à la force de vos jarrets que vous devrez votre survie. Si vous ne souhaitez pas laisser vos adversaires s'approcher, il existe bien des projectiles. Hormis la pierre, les plus douloureux sont sans aucun doute les massifs vis et écrous que l'on trouve dans les débris de ces grands immeubles d'avant-guerre, généralement rivés à des barres d'acier trop lourdes pour être déplacée. Une bête clé anglaise (autre arme de fortune efficace) vous suffira généralement à les extraire. Plus légère mais non moins mortelles, les piles électriques déchargées d'avant-guerre présentent un excellent rapport poids-distance-dégât. Sans effet contre une tête bien protégée, elles feront bien lancées des dégâts effroyables à un crâne nu. Bien qu'elles ne le sentiront probablement pas, les Goules sauvages qui infestent D.C. peuvent être efficacement tuées à distance de deux ou trois piles bien ajustées. Autre information, des explorateurs débrouillards et bien intentionnés semble avoir décidé de baliser nos rudes Terres désolées de messages à caractère informatif. Situés bien souvent à proximité du danger, ces graffitis sont écrits à partir de peinture artisanale, que ces bienfaiteurs inconnus se sont procurés on ne sait comment. Nul doute que ces messages sont appelés à se multiplier dans les temps à venir.
  3. Pour les créatures et la flore... En 200 ans un paquet de mutants ont eu le temps de naître et disparaître, les mutations radioactives n'étant pas réputées viables ou positives (confer, le Kangourou cornu). On peut postuler qu'on ne rencontre plus tard que les espèces qui ont eu de la chance à la loterie. Idem pour la flore, le pays a été différemment touché. Par contre, c'est la présence des silos de missiles qui me fait chier, en plus du scénario, qui a l'air inexistant (après, on n'est pas à l'abri d'une surprise à la Mad World de ce côté). Le coup des instruments est bien en revanche, mais acheter le jeu juste pour ça... Autant jouer à Point Lookout, il y a des animations pour jouer de l'harmonica ou faire de la musique avec des bouteilles. Espérons qu'il rajoute un côté décalé à la licence, parce qu'à part nous alléger de son prix d'achat et cultiver chez nous un temps de cerveau disponible, je ne suis pas convaincu qu'il nous apporte grand chose.
  4. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Le but serait donc de trouver des gens susceptibles de vous aider à rebâtir ou à secourir vos camarades enlevés ... Bien qu'aucune ne me plaise vraiment en l'état, je ne crois pas à la seconde théorie. Plus de 500 personnes captives ou pour bonne part tuées, ça reste possible mais c'est plutôt un gros cataclysme dans une société américaine désorganisée ou inexistante. La possibilité serait une scission au sein du groupe, qui se serait alors décomposé en bandes rivales auprès desquelles il va falloir intervenir (car toutes convoitent l'abri ou autre excuse). Ce serait plus raccord avec le très peu que l'on sait de la reconstruction par les habitants d'Abri (Abri 15 par exemple).
  5. Svartalfar

    Le coin des spéculations

    Le cas de la Cité de l'Abri, qui disposait d'un G.E.C.K, est révélateur pour ce qui est de rester à côté d'un bunker géant pendant qu'on se bâtit un petit paradis. L'idée se tient donc. Après, la chanson peut être interprétée dans les deux sens. Le Take me home to the place I belong peut se référer à la communauté en général, qui rentre chez elle, Charleston tout aussi bien qu'au PJ qui rentre à l'Abri dans sa petite chambre d'enfant après une expédition dans les Terres désolées (ou les deux à la fois). Reste à voir ce que le PJ fait à errer dans la nature, hormis transformer son coin d'abri en appartement de Megaton style survivaliste. Il ne va quand même pas rebâtir la ville à lui tout seul, il doit donc avoir une communauté pour l'appuyer, lui donner un but. A moins qu'il ne faille la rejoindre puisque l'on est un héros sans réelle attache (comme les autres héros des Fallout 3D).
  6. Svartalfar

    Fallout 76 : Ce que nous savons

    Artworks du jeu. Un document de travail du regretté Adam Adamowicz.
  7. Svartalfar

    Fallout 76 : Ce que nous savons

    Excellente analyse Fire', je la ressortirai. A noter : l'abri 76 peut être là. Nous sommes en effet hors de la région de DC (administrative), en Virginie occidentale ou au Maryland en fonction du tassement de la carte. Il est donc possible que nous commencions en un lieu connu, avant de lancer notre célèbre crédo "Explorons l'inexploré", aux commandes de notre Esprit d'aventure.
  8. Svartalfar

    Fallout 76 : Ce que nous savons

    Bah, un city-builder ou un FPS post-apo en coop' en tant que spin off, franchement ça ne me choque pas sur le principe (tant que les épisodes principaux restent des rpg). Surtout que ce serait des jeux de la licence plus adaptés à la console, qui ne profitent pas de tous les aspects de la communauté. Sur le papier tout le monde y trouve son compte : Beth innove sans bousiller une licence, on découvre l'univers sous un autre angle, ça attire un autre public ou permet à certains insatisfaits de toucher à la licence... Bref le fric afflue et ceux qui n'aiment pas le modèle peuvent ne pas acheter et se contenter sur la série principale sans se soucier des à-côté. C'est surtout de la qualité dont je me méfie. Fallout:Brotherhood a laissé un mauvais souvenir et Beth a pour l'instant prouvé qu'elle savait foirer ses initiatives lorsqu'elle ajoutait des éléments nouveaux à ses licences (la personnalisation poussée du visage d'Oblivion, la guerre civile de Skyrim, ou de manière plus générale l'aspect fps et la progression + nivellement des créatures...). Et surtout, ça arrive un peu tard. Et pour eux surfer sur la hype du jeu précédent, et pour nous pour avoir quelque chose de vraiment neuf. Fallout76 aurait été parfait pour initier et se concentrer sur le crafting et la construction, qui aurait mérité d'être moins présents au détriment du scénario pour Fo4. Mais à présent qu'ils ont fait les choses à l'envers...
  9. Svartalfar

    Fallout 76 : Ce que nous savons

    P'tain, ce non-événement auquel on réagit tous ! :P L'Enclave ne sort de son trou que bien plus tard. Environ 140 ans plus tard en réalité. Possible qu'ils soient là, mais ils auraient foutus quoi entre 76 et Fallout 2 ? Ou alors on lutte juste contre le bunker de Virginie occidentale et non contre toute l'Enclave (comme à chaque fois qu'on l'affronte, en fait). Si on va dehors on aura des Goules en tout cas, certains auront eu le temps de se changer et peut-être enfin des mutants bien dégueu' comme dans les artworks de Fo3. Ca va être un spin-off, je ne pense pas qu'il faudra s'attendre à un contenu très développé. Il peut être sympa mais à l'image de Fallout Shelter, il faut plus le voir comme "un jeu dans l'univers Fallout" que comme un Fallout en tant que tel, je pense. Il y a même des chances pour que tout le jeu ne soit qu'un énorme teaser pour un projet futur, connaissant Bethesda (FOnline par exemple). ^^
  10. Il y a de la qualité. Hâte de voir ce que ce renommage implique avec la sortie du chapitre 1.
  11. Svartalfar

    Un Fallout 5 en préprod ?

    Chicago est déjà exploité par Fallout Tactics, qui est une base d'inspiration de Fo3. C'est possible qu'ils décident de faire leur Disney et de rebooter Chicago, notamment s'ils continuent sur la ligne "La CdA de l'Est veut redresser le monde", mais j'ai un doute (même si ça me ferait plaisir de savoir ce qu'ils sont devenus, au Midwest). Actuellement, Beth évite de parler de ses deux licences principales, pour y accorder le temps qu'elles méritent qu'ils disent. C'est surtout pour faire monter la hype et atténuer le sens critique du fan afin que, suite à la campagne marketing resserrée, il achète la prévente sans suspecter d'arnaque (ça fonctionne depuis Oblivion je le rappelle). Toutefois, on peut espérer qu'il y ait un temps de R&D, notamment sur le système sur lequel sera bâti le jeu. Ne serait-ce que retrouver une map à la Fallout 1 à Tactics (ou à la Caravaneer ) où on voit le curseur du PJ se déplacer ferait des heureux. Pour le théâtre du prochain, je ne me prononcerai pas. Les Etats-Unis allaient avant la guerre de la pointe nord du Canada au désert du Mexique donc, on a le choix. A mon avis ça restera sur la Côte est, soit entre les deux Fallout (New York, Baltimore...), soit au sud ( Gulf Commonwealth : Floride ou le plutôt attendu Louisiane). Il y a d'autres possibilités bien sûr (est de D.C, Eastern Commonwealth, par exemple), mais vu que Beth se concentre sur les grosses villes en réalité pas tant que ça. Dans l'hypothèse cependant où ils veulent "repartir sur des bases saines" et initier une nouvelle narration, le meilleur terrain de jeu serait à mon sens les Grandes plaines (le sud du East Central Commonwealth avec le Tennessee, Kentucky, ou une partie du Plains Commonwealth) : C'est dans une zone grise, entre plein de zones documentées. On n'en sait presque rien mais des éléments en font une région à potentiel. Le Midwest était quelques décennies avant Fallout 1 ravagé par des tempêtes (dignes de celles dont nous parle Three Dogs), on peut donc supposer qu'ils s'en prenaient aussi dans la Goule. Pas mal de grands films ou de musiques célèbres qui peuvent servir d'inspiration (Moon runner, Chattanooga Choo Choo, etc). Il y a en plus des cités telles que Chattanooga, Atlanta, Nashville, Knoxville, Oak Ridge (surtout)... Les Appalaches et leurs parcs naturels permettant un gros challenge, l'Ohio pollué et son cortège de mutations... C'est aussi une excellente région pour replacer une Enclave forte et fonctionnelle, et mettre un peu en retrait les Super-Mutants le temps que l'on trouve un but narratif à leur existence (Mais la Louisville de Tactics n'est pas loin). Ou alors, vu qu'ils aiment faire des jeux à partir de références daubées et de quêtes tout juste bof placées dans les opus précédents, ils vont nous pondre un jeu dans une zone à cheval entre le Montana, le sud-Dakota (Mont Rushmore) et le Wyoming : on a trois références bancales à ces régions (un bunker de la CdA dans le Montana dans Fallout3, un entrepôt du Sud Dakota "où il se passe des trucs bizarres" dans Fo4, l'Empire des Khans et des Disciples de l'Apocalypse du Wyoming dans FNV) et oh ! ya de la neige ! Un Fallout dans la neige, ça va faire vendre ça non ?!
  12. Svartalfar

    Créations diverses

    Habitants et habitantes des Terres désolées ! Vous souhaitez bâillonner quelqu'un ? Réparer votre fusil qui part en morceau ? Colmater une fuite ? Bander une coupure ? Faire tenir ensemble les morceaux d'un gros robot pulvérisé ? N'hésitez plus, procurez-vous cette merveille de technologie d'avant-guerre, le ruban adhésif, pour quelques capsules seulement ! (petit ajout rapide à partir d'une meshe et de textures bricolées)
  13. Svartalfar

    Créations diverses

    Nouvelle fournée d'armes ! Au menu, la dague coup-de-poing, la bouteille brisée façon saloon, la matraque en bout de ferraille et le bon vieux surin. Encore plus de façons de se mutiler entre amis ! Avec en sus un vieux masque à gaz bricolé, pour masquer son sourire sadique ou faire son office en imitant Darth Vader ! EDIT du 5/03 : Le Zipgun, pistolet bricolé de Fallout 2 dans sa version revisitée. Saurez-vous en deviner tous les composants ?
  14. Svartalfar

    Créations diverses

    Vous rappelez-vous, joueurs de Fallout 1&2, des tentes tribales entrevues lors de vos pérégrinations ? Et bien dès à présent, vous pourrez les retrouver sur la Côte est également. Les nombreux tribaux de la région, eux-aussi enthousiasmés par leur côté pratique, les ont massivement adoptées pour leurs campements. Deux modèles : les larges et les longues. Les teintures et graffitis tribaux ne sont pas encore disponibles. Edit : Petit ajout pour présenter des nids enfin opérationnels ! Et voici les oeufs qu'ils donnent, en jeu :
  15. Svartalfar

    Créations diverses

    Bonjour, bonsoir à toutes et à tous ! Je n'avais rien posté depuis un moment, mais je n'en ai pas cessé de bosser pour autant ! Au programme d'aujourd'hui, puisque nous sommes en post-période de repas, quelques ingrédients et spécialités culinaires des Terres désolées ! Tout d'abord, une version mutante de la carotte, que les scientifiques de Rivet City auraient pu cultiver et modifier afin de lui rendre son apparence pré-Grande guerre. Elle pourra se trouver à l'état sauvage, en quelques rares endroits du Wasteland. Ensuite, une nourriture de misère qui manquait sérieusement à ce monde post-apocalyptique : les larves ! Ici pensée pour être celle de la Mouche bouffie, la larve a été recherchée pour ses nutriments dans ce monde ravagé. Mais comme elle n'est franchement pas engageante, les survivants développèrent des spécialités culinaires afin d'enjoliver un peu le moment du repas. Ragoût et brochette ! Bon les larves bouillies ressemblent à de vieux mégots, mais quand on a faim... C'est tout pour le moment. Plus de nouveautés prochainement et en attendant, bon appétit bien sûr !