Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/25/2013 in all areas

  1. 7 points
    Allez les gars, je me permets d'en ajouter une couche avec une blague sans doute déjà faite mais j'étais d'humeur à dessiner ce soir. Promis, je poste mon gribouillis et je me sauve (j'ai que 5 heures au compteur de mon côté )
  2. 6 points
    La guerre. La guerre ne meurt jamais. Des contrées désertiques de New Vegas aux ruines de la vieille Capitale, en passant par les localités éparses de la côte ouest, le verdict est toujours le même. La ville de Seattle ne fait pas exception, et Fallout Cascadia nous permettra de la découvrir en nous plongeant dans cette partie de l'état de Washington, situé sur la côte ouest. Fallout Cascadia est donc un mod basé sur le Creation Kit de Fallout 4. Tout comme les contrées qu'on a déjà pu explorer lors des différents opus de la série, Seattle et ses environs sont truffés de raiders agressifs et de tribus diverses. Jusqu'au jour où les tribus, dans un seul et même élan de solidarité, se regroupèrent sous le drapeau d'une nouvelle république - la République de Cascadia - et créèrent une grande capitale : Cascade. Comme expliqué sur le site consacré, Fallout Cascadia s'inspire beaucoup des Fallout se situant sur la côte ouest. Il mettra le joueur face à des choix lors d'une première guerre civile entre une jeune république et des forces séparatistes, sans oublier bien entendu la présence de la RNC. On n'en saura pas plus sur l'histoire et l'univers de ce mod, dont le développement a commencé l'année dernière, en mai 2016. Il proposera 80km² de terrain de jeu, centré autour de Seattle et se déroulera des décennies après les derniers Fallout, en 2329. Il est considéré par ses créateurs comme une "totale conversion", tant il modifie en profondeur le gameplay du jeu de base pour se rapprocher du RPG : Le système de dialogue à la F3 / FNV a été réimplémenté dans le jeu, permettant une plus grande richesse dans l'incarnation de son personnage et dans les différentes communications en général. De même, les armures de faction vous permettront de vous faire passer pour un membre de tel ou tel groupe, comme il était possible de le faire dans New Vegas Le Blackjack est de retour, à l'aide d'un mod externe qui sera implémenté dans Fallout Cascadia. Il nous sera donc possible de dépenser nos capsules gagnées à la sueur de notre front dans ces paris. Bref, de très bonnes nouvelles pour les laissés-pour-compte du gameplay de Fallout 4. En outre, l'équipe étant assez conséquente, on ne peut être qu'optimiste sur ce que ce mod peut donner. D'ailleurs, si vous parlez anglais et possédez des compétences recherchées par la team Cascadia, vous pouvez postuler à cette adresse pour aider à la croissance de cet ambitieux projet. Il est également possible de discuter avec l'équipe créative via leur Discord, et ainsi leur suggérer des idées pour rendre Fallout Cascadia le plus agréable possible à jouer. Un reddit, pour les connaisseurs, est également de la partie. Pour l'heure, aucune date de sortie n'est prévue. Il semble que les premières quêtes et certains lieux soient déjà terminés, ainsi que l'implémentation d'un début du doublage. En tous les cas, le jeu tournera sous toutes les machines acceptant Fallout 4 en qualité graphique moyenne. De plus, le mod sera proposé gratuitement, et ce même si un système payant de mods (comme on a pu le découvrir sur Steam il y à de cela quelques années) réapparaissait. On vous laisse avec la bande-annonce fêtant leur première année de développement. En vous souhaitant bonne chance dans les terres désolées ! Edit : et voici la bande-annonce fêtant les 2 ans de développement :
  3. 5 points
    De longue date réclamé par la communauté, Fallout 76 n'est pourtant pas le seul Fallout multijoueur (ou coopératif). Beaucoup oublient effectivement de citer Fallout Tactics et Project V13 (abandonné peu après par le rachat de la licence par Bethesda), tous deux édités par Interplay (pour mémoire, Fallout Tactics a été développé par 14° East et Micro Forté). Il existe aussi quelques mods ayant tentés de donner vie au multijoueur, tels que Fonline (Fallout 1 & 2) et NV:MP (Fallout: New Vegas) Pourquoi commencer par une telle introduction ? Afin de répondre directement à la levée de boucliers suscitée par l'annonce de Fallout 76. Eh oui, Bethesda n'est pas le seul à s'être lancé dans le projet. Après l'échec cuisant d'Interplay et de son Project V13 et la réussite en demi-teinte de la communauté via différents mods, Bethesda a-t-il réussi son pari ? On va tenter d'y répondre durant ce test. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est certes audacieux : tenter de réconcilier les vieux fans de la licence et les plus jeunes, sur une carte 4 fois plus grande que celle Fallout 4 réunissant 24 joueurs par serveur, dans un univers post-apo aussi riche que surprenant. Et sans PNJ, tout un programme. La narration : Cette absence de PNJ comme annoncée lors de l'E3 est un bon prétexte pour revoir dans ce spin-off une des mécaniques essentielles de Fallout et de tout RPG, la narration. Celle-ci s'effectue exclusivement depuis des holobandes, notes, terminaux et radios. Exit donc les donneurs de quêtes, et ce qui est sûr c'est que de ce côté, il y a de bonnes, mais aussi de mauvaises surprises. La quête principale donnée lors de votre sortie de l'Abri 76 servira de gros tutoriel sur les fonctionnalités du jeu. Plutôt prétexte à l'exploration de la carte et à la découverte des différentes factions présentes aux quatre coins des Appalaches qu'à une véritable traque au superviseur égaré. Et l'un des points les plus surprenants de Fallout 76 est bien à ce niveau : on se rend vite compte que cette quête reste tout à fait discrète durant sa résolution. Le joueur réalisera entre-temps une multitude de quêtes et d'événements, tantôt épiques et dignes d'un Fallout d’antan avec ses rebondissements et sa narration extrêmement soignée, tantôt beaucoup plus fades et classiques. On appréciera d'avoir la possibilité de "découper" la quête principale à sa guise, et d'accéder (sans forcément le vouloir) à des objectifs plus avancés, puis de pouvoir revenir compléter les objectifs restants ultérieurement. Les objectifs de la quête principale emmènent toujours à la même finalité : rejoindre une par une l'ensemble des factions présentes : Les Samaritains, les Pillards, les Etats-Libres, La Confrérie de L'Acier, et l'Enclave. Cette dernière faction permet de débloquer un des contenus HL (Haut Level) les plus funs : l'accès aux missiles balistiques permettant de "créer" une zone fortement irradiée après un bon vieux bombardement atomique. Ces zones grouillent de monstres mutants lootant des ressources HL indispensables à certains crafts. On pointera ici du doigt une aberration du jeu : la possibilité de rejoindre aussi bien l'Enclave que la Confrérie de l'Acier, deux ennemies de longue date. Peut-être une excuse aux clans PVP promit par Bethesda pour les prochaines mises à jour gratuites. Les Appalaches, un monde riche et bien rendu : Il faut ici admettre qu'il faut rendre à Ceasar ce qui appartient à Ceasar... Bethesda a toujours excellé dans la création de mondes vivants, cohérents et variés, et ici le cahier des charges est rempli haut la main. Les différentes zones sont bonnement magnifiquement bien représentées et suffisamment variées pour nous pousser à explorer toujours plus les moindres recoins de ce monde dévasté par la Grande Guerre. Et il y en a pour tous les goûts : de la forêt verdoyante à l'ancienne région minière entièrement ravagée par des années d'exploitation intensive. Un regret se fait néanmoins sentir à la vue de nombreux assets (éléments graphiques) repris de Fallout 4 qui peinent, malgré la beauté des lieux, à donner l'impression qu'il ne s'agit pas d'un gros DLC de ce dernier, et nous donnent donc une méchante impression de déjà vu. On comprend bien ici que Bethesda a cherché avant tout à économiser quelques deniers au détriment du renouvellement de notre expérience de jeu, qui ne sera néanmoins pas ternie pour autant. Lors de l'annonce officielle de la taille de la carte nous avons eu peur voir arriver un remplissage à la va-vite. Il n'en est rien, les très nombreux points d’intérêts s'accordent parfaitement et réussissent pour la plupart à récompenser l'exploration via différentes quêtes et événements. De ce côté-là, prévoyez de nombreuses heures d'exploration afin d'espérer boucler votre tour des Appalaches ! On regrettera seulement qu'une assez grande partie des bâtiments soient encore fermés sans explication valable, ce qui reste un point noir de la série. Le voyage rapide fait quant à lui son retour. Classique, quelques capsules en échange d'un déplacement rapide vers une autre zone déjà découverte. À noter que certains points de TP (téléportation) comme l'Abri 76, les camps de son équipe, et les joueurs en liste d'ami sont gratuits. De nombreuses critiques ont aussi afflué par l'utilisation du Creation Engine, le moteur de rendu graphique utilisé depuis Skyrim (2011), lui-même basé sur Gamebryo (Morrowind, 2002). On rappellera que Bethesda est loin d'être le seul studio à conserver son moteur d'origine dans le développement de ses jeux : le CryEngine, pour ne citer que lui, qui a fait son apparition en 2004 avec Far Cry est encore utilisé aujourd'hui dans de nombreux projets. Pourtant loin d'avoir un rendu des effets météo "16 fois plus détaillé" par rapport à Fallout 4, comme promis par Bethesda à L'E3 2018, Fallout 76 n'en reste pas moins très flatteur pour la rétine. Même si on peut reprocher la fainéantise du studio par rapport à l'optimisation de son titre, on comprendra aisément que la physique indépendante d'une grande partie des objets du monde n'aide pas à atteindre le confort de jeu que l'on pourrait attendre en 2018. D'autres bugs graphiques sont eux totalement inacceptables, tels que certains ratés dans les animations, l'absence de réglage du FOV (distance du champ de vision devant et sur les côtés), le bug d'affichage des armures assistées etc. présents depuis Fallout 4. Le bestiaire quant à lui a de quoi surprendre. Si les éternelles goules, Super-mutants (qui trouvent l'explication de leur présence lors d'une quête), radcafards, radscorpions et autres sont toujours présents, de nombreux ajouts issus du Folklore de la Virginie-Occidentale sont présents, tels que le Griffon, le Mothman (l'Homme-papillon), la Sulfurie, etc. Cela ne manque pas de renouveler positivement notre expérience de jeu. On regrettera néanmoins les réglages liés à l'apparition des monstres en de nombreux endroits : il n'est pas rare de vider entièrement une zone, puis de voir quelques minutes plus tard l'ensemble des monstres repoper (réapparaître) devant nous, ce qui est souvent lié à l'apparition d'un nouveau joueur dans la zone. On terminera ce chapitre par une bonne note, celle de la bande-son du jeu, magnifiquement composée par Inon Zur qui officie depuis Fallout: Tactics sur la série et la reprise de nombreuses musiques d'opus précédents via les différentes radios. La création de personnages et le système de carte : Sans surprise, le système de création de personnages est entièrement repris de Fallout 4. Si vous avez joué à ce précédent opus, vous ne serez pas dépaysé. Seule nouveauté, l’apparence de notre personnage peut être changée à tout moment, et notre tenue est affichée en priorité à la place des vos éléments d'armure (ce qui nous donne un certain style !). Un mode "photo" a aussi été ajouté, vous permettant d’immortaliser vos meilleurs moments de jeu, seul ou accompagné. Le système de Perks (aptitudes) et de SPECIAL a été totalement revu. Nous disposons maintenant à chaque passage de niveau (jusqu'au niveau 50), d'un gain d'un point de SPECIAL. Celui-ci peut être attribué dans la statistique primaire de votre choix, avec un maximum de 15 points par SPECIAL et de 50 points maximum. À chaque niveau (sans limite), nous recevons une carte de compétence, et un deck de carte tous les 5 niveaux (jusqu'au niveau 50). Ces cartes peuvent être distribuées selon votre choix de Build (et vos points de SPECIAL). Elles sont aussi "fusionnables" afin d'obtenir des cartes plus puissantes et peuvent même être partagées avec les membres de votre groupe. Attention, certaines cartes disposent d'un niveau minimum pour être équipées, et le SPECIAL ne peut pour le moment pas être réinitialisé, contrairement à vos compétences (skills). Il faut donc bien penser dès le début au BUILD de votre personnage. Mac Gyver, c'est vous ! Deux éléments de Fallout 4 aujourd'hui présent dans tous les jeux de Bethesda, le housing (construction) et le craft (fabrication d'objets) restent l'un des points forts de ce nouvel opus, mais aussi l'un des plus détestables. Pensé pour pousser le joueur à amasser des montagnes de ressources diverses et variées durant ses explorations dans le but de les recycler pour créer de nouvelles armes, armures, éléments de construction, etc. : le système mis en place nous fait très vite regretter la présence de celui-ci. Limité à 400 livres (200 kilos), le stockage du C.A.M.P du joueur, couplé à son inventaire (qui dépendra des perks, compétences et des armures équipées) atteindra très rapidement (durant les premières heures de jeu) ses limites et viendra à bout du joueur le plus calme et motivé. Oubliez donc le ramassage intensif et compulsif à la Fallout 4, vous serez très vite emmené à adopter le tri sélectif afin de ne pas saturer votre inventaire de toute la merde de terres désolées. Cela qui vous forcera bien souvent à jeter des éléments qui vous manqueront cruellement par la suite pour remplir vos objectifs futur. Et effectivement, quelle rage d'avoir jeté quelques heures plus tôt de l'acier, du bois et de la céramique pour libérer de la place pour des vis et des ressorts afin de crafter votre nouvelle armure assistée... Ce sont ces mêmes éléments qui vous manqueront quelque temps plus tard pour terminer la création de l’extension de votre CAMP, et qui vous pousseront donc de longues minutes (voire des heures) à rechercher de nouveau ces composants. Sans compter l'usure supplémentaire de votre équipement qu'il faudra réparer. Cette limite complètement intolérable, que Bethesda a justifié par une limitation technique de ses serveurs est totalement incompréhensible quand on sait que des jeux comme Minecraft ou Rust (pour ne citer qu'eux) proposent un inventaire illimité ! D'autant plus que cette limitation anéantit presque totalement la possibilité de commerce entre joueurs, pourtant souhaité par Bethesda. Couplée à une interface d'échange bordélique (nous y reviendrons plus bas), nous obtenons l'une des pires décisions de ces dernières années dans un jeu vidéo. Rassurez-vous, le C.A.M.P. n'est pas en reste quand il s'agit de fonctionnalité mal pensée : le système de création de bases hérité du système de colonie de Fallout 4 vous donnera tout bonnement l'envie d’atomiser les studios de Bethesda. Promis comme portatif, il n'en reste que le nom : vous vous rendrez vite compte que reposer un C.A.M.P. entier à un autre endroit de la carte sans devoir le modifier révèle de l'exploit. Dans la majorité des cas, le C.A.M.P. ne souhaite tout simplement pas se reposer, affichant un indécent message de collision avec les éléments du décor, quand il ne disparaît pas tout simplement dans les méandres du grand rien. Les joueurs courageux qui réussiront néanmoins ces douze travaux d'Hercule, dans leurs tentatives de trouver un endroit adapté, se retrouveront très vite allégés des capsules nécessaires à la pose répétée de leur C.A.M.P. Les touches du clavier, quant à elles, sont encore et toujours "hardcodée" (codées en dur) malgré la grogne des joueurs disposant d'un clavier non QWERTY, ce qui pousse encore plus loin la frustration. Nous ne citerons pas non plus la joyeuse merde générée par les plans et recettes de Fallout 76 (plus de 1000)... Ceux-ci peuvent être récupérés à l'occasion de quêtes, de loot traditionnel, via la boutique où par le commerce avec d'autres joueurs/robots marchands, et ne disposent d'aucun indicateur permettant d'identifier rapidement ceux déjà possédés. Le système de création d'armes et d'armures est quant à lui plutôt bien pensé, contrairement à Fallout 4 où l'ensemble des plans sont débloqués dès le début, dans Fallout 76 il vous faudra courir après les plans d'armes et d'armures et de leurs améliorations respectives afin de les débloquer. Vous pouvez les acheter auprès d'autres joueurs/marchands, les gagner en récompense de certains accomplissements de quêtes/d'événements, où tout simplement en recyclant des armes et armures trouvées lors de vos explorations. Point positif, seules les améliorations peuvent être obtenues lors du recyclage :pour déverrouiller la fabrication de l'item en question, il vous faudra préalablement obtenir son plan de fabrication. La très grande majorité des plans disposent aussi de paliers de niveau (par exemple : armure de cuir level 1, 5, 10, 20, etc.), augmentant proportionnellement leur puissance/résistance, ce qui nous force constamment à revoir notre équipement jusqu'au niveau 50, et parfois à jongler entre différentes configurations afin de s'adapter à certaines zones ou ennemis. Mais ce système plutôt bien pensé se heurte rapidement à la limitation de stockage (encore une fois), ce qui limite très rapidement son utilisation. On regrettera par contre le mauvais équilibrage de l'usure qui a tendance à être beaucoup trop rapide sur certains items, et la présence d'armes et armures "légendaires" non recyclables ayant tendance à encombrer inutilement notre inventaire et qui finissent bien souvent sous forme de Doggy Bag à même le sol. Le multijoueurs, quand les bisounours copulent avec le schtroumpf farceur Nous en arrivons tout naturellement au point le plus décrié lors de l'annonce de Fallout 76, et le sujet favori des haters, sa composante multijoueur/coopératif. Il s'agit là certainement du point le plus exotique, mais aussi le plus abouti et paradoxalement le plus perfectible de ce nouvel opus. Pour les plus inquiets, sachez que Fallout 76 peut parfaitement être joué en solitaire comme annoncé par Bethesda lors de l'E3 (vous devrez néanmoins disposer d'une connexion internet, et vous verrez les autres joueurs sur la map). Votre progression sera tout simplement plus lente, mais certains passages end-game devront obligatoirement passer par un peu de coopération si vous souhaitez les compléter. Pour les adeptes de la composante multi, il faut avouer que celui de Fallout 76 est clairement très bien pensé afin d'éviter les comportements toxiques et favoriser l'entraide entre joueurs. En plus d'une centaine d'heures de jeu, je n'ai que très rarement rencontré des joueurs hostiles. La plupart des joueurs se contentent de tracer leur chemin, de vous gratifier d'une petite émoticône, ou même, de vous rejoindre pour un événement ou encore vous proposer un échange pour vider un surplus de l'inventaire. On peut donc dire que de ce côté, notre aventure dans les Appalaches se déroule dans la joie et la bonne humeur. Le jeu sanctionne effectivement tout comportement "toxique", toute action malveillante d'un autre joueur d'une mise à prix (prime en capsules), ce qui permet à tous les joueurs de l'identifier rapidement via sa carte, sa boussole affichant un point rouge indiquant la position du joueur sanctionné et son pseudo étant affiché en rouge. Tout joueur peut donc dès lors éliminer ce mécréant, qui se verra alors amputé du nombre de capsules correspondant à sa prime, qui sera reversée au joueur l'ayant vacciné. En prime, son bric-à-brac durement amassé pourra être récupéré par n'importe quel autre joueur via un petit sac déposé au sol... et par lui-même. Cette dernière sanction va donc être avant tout décidée par le chasseur de prime. Que se passe-t-il si le joueur en question ne dispose pas d'assez de capsules ? Un malus de dégât lui sera infligé pour un temps donné, cumulable autant de fois que le nombre d'actions malveillantes réalisées. Bethesda a donc pensé à tout de ce côté, même si on peut regretter que les "régulateurs" de ces pauvres âmes égarées ne soient pas plus récompensés. Il est donc possible de composer des équipes allant jusqu'à 4 joueurs. Jouer en équipe propose de nombreux avantages : pouvoir rejoindre le C.A.M.P d'un équipier sans dépenser la moindre capsule, partager avec le reste du groupe une carte de compétence (si vous disposez d'assez de Charisme), disposer d'un loot partagé sur les monstres tués, mais aussi, être gratifié d'un petit bonus de capsules et d'expérience lorsque l'un de vos coéquipiers valide une quête. Joueur en équipe se révèle donc plutôt jouissif, les avantages ne sont pas négligeables et cela permet de créer une équipe complémentaire adaptable aux situations rencontrées. Pour les adeptes du PVP, sachez que celui-ci n'a que très peu de place sur Fallout 76. Outre la prime en cas d'action malveillante, vous trouverez très peu de joueurs disposés à jouer le jeu de ce côté là. Les ateliers qui peuvent être capturés (ils ne vous appartiennent plus à votre déconnexion) représentent aussi un très faible intérêt du fait de leur nombre sur la carte. Il sera donc très rare de voir un autre joueur vous le disputer, sauf cas particulier (atelier de munitions), d'autant plus que cette fonctionnalité est pour le moment mal développée. Une prime en capsule peut être placée sur vous en cas de destruction d'une tourelle, dans certains cas si vous êtes amené à l’endommager, même si celle-ci vous tire dessus. On regrettera aussi que les biens des autres joueurs stockés dans les usines de production ne soient pas marqués en rouge, ce qui éviterait de nous faire avoir en cas de vol non volontaire, et de se voir recherché par les autres joueurs. Il est aussi très malheureux de voir que, pour le moment, aucun système de PVP réellement ordonné n'ait été mis en place pour ceux qui veulent le pratiquer. Annoncé par Bethesda, le système de factions PVP tarde à arriver et aurait de toute façon dû être intégré dès la première version du jeu. Ceci explique très certainement l'hérésie de pouvoir à la fois rejoindre l'Enclave et la Confrérie de l'Acier. Sachez également que le chat textuel n'est pas disponible en jeu, et que le "Push to Talk" n'est pas encore implanté, ce qui ne facilite pas les interactions entre joueurs. Les seuls moyens de communication à l'heure actuelle restent le vocal local, les serveurs vocaux privés (comme notre Discord), et le système d’émoticônes (dont certaines sont présentes uniquement en boutique contre des atomes, la seconde monnaie du jeu pouvant être obtenue gratuitement via des accomplissements). Pour terminer, Fallout 76 ne se veut pas être un jeu "sanction", en cas de mort du joueur, et comme indiqué plus haut, vous ne perdrez aucun équipement, uniquement le Bric à Brac encore présent dans votre inventaire que vous aurez loisir à récupérer à n'importe quel moment (si un autre joueur n'est pas passé par là avant vous). Le commerce pour les nuls Quel jeu ayant des ambitions en multijoueur ne dispose pas d'un système de commerce fonctionnel ? La réponse : Fallout 76 ! Et effectivement de côté là, le bât blesse ! Nous avons cité plus haut le système d’échange entre joueurs, joyeusement bordélique et indigeste que vous pouvez retrouver en image sur ce chapitre. Il s'agit tout simplement du système présent depuis Skyrim, pourtant mainte fois décrié pour sa lourdeur et toujours moddé dans les quelques jours suivant la sortie d'un TES ou d'un Fallout pour de le rendre plus lisible. Ici, Bethesda réitère les erreurs du passé et ne semble encore une fois pas écouter sa communauté, ce qui ne facilite pas les interactions commerciales. Le système de robot vendeur est tout autant ridicule, comme dans les précédents opus. Le robot vendeur dispose d'une réserve de capsules et de matériel qui se réinitialise toute les 24H, sauf que ces capsules sont limitées à 200, et sont en commun pour la plupart des vendeurs, ce qui limite fortement le nombre d’interactions possibles. D'autant plus qu'à chaque fois qu'un joueur est amené à vendre un objet de son inventaire, le robot marchand ne récupère qu'une infime partie des capsules dépensées, ce qui pousse vite le système à la limite. Ces deux éléments font que le commerce dans Fallout 76 se révèle anecdotique. La limite de la cache expliquée plus haut n'aidant pas, cette fonctionnalité est pour le moment presque totalement inutile, et sert seulement à récupérer quelques capsules journalières et à alléger très légèrement son inventaire. Il ne serait pourtant pas bien compliqué de développer une réelle interface d’échanges, et un HDV (Hôtel des ventes) basique comme pour Guild Wars premier du nom, lié à l'offre et à la demande, beaucoup plus adaptée. La survie : Là aussi plutôt anecdotique, la survie vous forcera à vous réhydrater via diverses boissons et à vous rassasier de manière régulière (un peu trop même), sans quoi des malus (comme la diminution des points d'action ou des maladies) apparaissent. Ce système a l'avantage d'exister, mais ne sera pas un frein, même pour le joueur le plus casual, les consommables pouvant être trouvés massivement passé un certain niveau, et les maladies pouvant être facilement soignées en attendant la fin du chrono, ou via des remèdes qui peuvent être facilement lootés ou fabriqués. Attention néanmoins, certains consommables sont périssables, ce qui nous force à faire attention à ce qui doit être consommé en priorité. Il vous sera aussi possible de vous reposer dans un lit afin de regagner quelques points de vie, et l'aptitude "sommeil réparateur" vous octroiera un léger bonus de point d'expérience. Attention cependant à ne pas dormir dans n'importe quel lit, sans quoi la maladie vous guette. Un système de mutation plutôt fun a été ajouté : passé un certain cap de radiation, votre corps peut muter, vous octroyant des bonus et des malus. Ces mutations peuvent être soignées via des Radaway, par exemple. Mais comme pour Fallout 4, les radiations viennent "grignoter" votre barre de santé et peuvent finir par être un sérieux handicap pour le joueur peu attentif. Note et conclusion : 14/20 Ce test et cette note ne représentent pas l'avis général de Fallout Génération, il s'agit de l'avis de Kims. Avant de crier à la Sulfurie, sachez qu'il faut avant tout prendre Fallout 76 comme un Spin-Off et un essai "hors série" de Fallout, et non comme une suite. Fallout 76 se déroulant en 2102, donc bien avant les événements des précédents Fallout, il n'impactera que très peu le lore général de la série. Même s'il reste du chemin à parcourir et que la version finale est sortie quelques mois trop tôt, nous ne pouvons que saluer l'initiative de Bethesda qui n'hésite pas à sortir des sentiers battus afin de tenter de réinventer (parfois de la mauvaise manière) ses licences phares, et qui nous livre aujourd'hui un nouveau Fallout plutôt fun et agréable qui nous promet des centaines d'heures de jeu accompagné (ou pas). De nombreuses corrections de bugs, modifications de fonctionnalités et optimisations sont encore à réaliser avant d'obtenir un jeu digne de ce nom, ainsi que de gros efforts de communication. Mais malgré tout, il faut bien avouer que Fallout 76 nous réserve de nombreuses heures de jeux et d'exploration dans les Appalaches et dispose d'un gros potentiel qu'il s'agira d'exploiter correctement. Les prochaines semaines/mois seront décisifs pour l'avenir de Fallout 76 et on espère qu'après le flop presque jamais vu du jeu à sa sortie, Bethesda se "sorte les doigts" et écoute enfin sa communauté pour améliorer les choses dans le bon sens et nous proposer le Fallout multijoueur idéal que nous attendons depuis de très nombreuses années. On espère aussi que les prochaines mises à jour se concentreront plutôt sur les nouvelles fonctionnalités promises et la correction des fonctionnalités bancales actuelles, plutôt que sur le remplissage de la boutique de skin. Pour information, les serveurs privés devraient faire leur apparition d'ici un an, ouvrant la possibilité de modding. Fallout Génération a ouvert une cagnotte Paypal pour récolter des fonds en vue du financement d'un serveur. Vous pouvez retrouver à cette adresse les mises à jours prévues pour le 4 et 11 décembre 2018. Elles proposeront des fonctionnalités réclamées par les joueurs (Push To Talk, support des écrans 21:9, le "bulldozer", réglage du champ de vision), ainsi que des améliorations du système existant (augmentation de la taille de la cache de 400 à 600 livres), et de nombreuses corrections de bugs.
  4. 5 points
    Chers habitants de l'Abri, C'est une excellente nouvelle pour les plus anglophiles d'entre vous, et la Falloutosphère : le 15 juillet dernier, Fallout 1.5 est sorti en version anglaise ! Mais Fallout 1.5 - plus précisément Fallout 1.5 : Resurrection - qu'est-ce que c'est ? C'est une équipe de modeurs tchèques et fans de Fallout, la Resurrection Team, qui a modé Fallout 2 afin d'en faire un tout nouveau jeu, Fallout 1.5 : Resurrection. Il s'agit d'un nouveau Fallout "old-school". L'histoire se déroule entre le 1er et le 2ème Fallout, et prend place au Nouveau Mexique. Tous les endroits visités seront donc nouveaux, et le héros aussi. Les créateurs du mod disent avoir tenu à concilier ce qui fait l'esprit des 2 premiers Fallout : le côté glauque et sans espoir du premier, et les blagues, easter eggs et autres légèretés du second. Le site officiel Selon ses créateurs : Fallout 1.5 Resurrection est aussi grand que Fallout 1 et comporte davantage de quêtes. Il y a moins de compagnons que dans le 2, mais ceux-ci sont davantage développés. Pourquoi le nom de Resurrection ? Resurrection Team -> Ce nom a été choisi pour 2 raisons. Premièrement, il colle bien avec le personnage principal, qui au début de l'histoire revient quasiment d'entre les morts. Deuxièmement, nous pensons que notre jeu représente la résurrection des bons vieux Fallout. Nous ne voulions pas changer les mécaniques de jeu. Notre but était de ramener la licence Fallout à sa forme originelle. Chaque personne ayant joué à Fallout 1 se souvient de ce sentiment... Vous faisiez votre chemin en découvrant plein de localités remplies de choses fascinantes. Même après plusieurs parties, vous continuiez à découvrir des choses. Le joueur pouvait vraiment entrer dans un tel jeu, et c'est ce que nous nous sommes efforcés de recréer. Le Monde est toujours aussi chaotique, parsemé de communautés indépendantes connectées uniquement par quelques relations commerciales. Le désert est un endroit hostile, où la loi est du côté de celui qui porte le plus gros flingue. TRAILER Prologue des créateurs (n'apparaît pas en jeu) : Chiffres et contenu : - Toutes les villes et les lieux sont nouveaux ! - De nouveaux talents (perks). - Le jeu contient le patch pour la haute résolution et le moteur amélioré (tout comme le Restoration Project). - Le jeu contient 2,471,214 caractères (19 holodisques inclus), en plus de certaines choses se trouvant déjà dans le jeu original (description des objets originaux). - 726 scripts de dialogue. - 10 ans de travail pour mener à bien le projet en tchèque (terminé le 03 octobre 2013). - Presque 3 ans de travail pour la traduction anglaise (terminé le 15 juillet 2016) - 80 nouvelles cartes. L'installation : Notes importantes : - Vous POUVEZ installer Fallout 1.5 même si vous avez le Restoration Project déjà installé, car ce dernier ne modifie aucun fichier de base de Fallout 2. Les 2 resteront opérationnels. - Vous DEVEZ avoir le jeu Fallout 2 installé complètement sur votre ordinateur (installation "complète", ou "humongous"). Attention, le cas échéant : ne pas installer Fallout 2 dans "Programmes" ou "Program Files", ou dans un autre endroit protégé de votre ordinateur. (Exemple d'installation correcte : C:\ Games \ Fallout 2). - Le mod Resurrection contient déjà le dernier patch officiel (1.02) et le patch HD. Pas besoin de vous en soucier. Procédure : - Une fois que vous avez une installation propre de Fallout 2 (que ce soit avec ou sans le Restoration Project), et si ce n'est pas déjà fait, vous devez lancer Fallout 2 au moins une fois. - Téléchargez la version "installer" du mod, ICI. - Lancez l'application, veillez à bien choisir le chemin du dossier de Fallout 2 pour l'installation. - La 1ère fois que vous lancez Fallout 1.5 : Resurrection, il est recommandé d'aller dans les options pour régler vos paramètres (résolution, vitesse du texte et de la souris, et bien d'autres). - L'installation a automatiquement placé un raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" dans le menu démarrer. Vous pouvez également lancer le jeu à l'aide du raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" présent dans la dossier de Fallout 2. Ou encore grâce à "fores.exe", dans le dossier Fallout 2 \ Resurrection. Et maintenant ? SI vous êtes anglo-compatible, vous pouvez vous lancer sans attendre. Les premières remontées que nous avons reçues sont clairement enthousiastes. Pour discuter de Fallout 1.5, partager vos premières impressions ou autre, ça se passe dans le sujet dédié sur le forum. Mais est-ce qu'une traduction française est prévue ? Ce travail a pris 3 ans aux traducteurs anglais. Rien n'est encore prévu officiellement quant à une traduction française. Il faudrait une assez grande équipe, composée de personnes suffisamment endurantes pour tenir sur la durée. Notre équipe de traduction est trop petite actuellement pour mener ce projet à son terme. Mais nous y pensons. Donc, si vous avez un bon niveau d'anglais comme de français, et que cela vous intéresse, contactez-nous via ce sujet, ou contactez-moi (@Dr Gast) directement. EDIT : Projet annulé de mon côté.
  5. 5 points
    Bergil

    Welcome to the Commonwealth

    Voici le premier épisode d'une nouvelle série de vidéos contemplatives musicales, consacrée cette fois à Fallout 4. Toujours le même principe : chaque vidéo sera focalisée sur un endroit du Commonwealth. Une sorte de clip touristique post-apo ! J'aimerais faire ce que j'avais fait avec New Vegas et réaliser des épisodes plus "narratifs" grâce aux voix des PNJ, mais ça me paraît difficile pour l'instant, les dialogues étant malheureusement beaucoup plus courts dans cet opus.
  6. 5 points
    Cam'

    Galerie diverses de Cam'

    Des petites illu que je fais pour un groupe sur facebook sur divers thèmes ou le but est d'essayer de tenir de temps de réalisation assez court "Reines des abeilles" et "Post apocaliptic" "Armure végétale" "Alien"
  7. 4 points
    Corrigé et mis à jour le 29.03.2019 N'hésitez pas à demander de l'aide en cas de difficultés, ou à nous rapporter les éventuelles erreurs/nouveautés. Voici comment installer le jeu de manière optimale, en français, depuis le CD français, le CD anglais, ou la version GoG (anglais). Tout pour y jouer dans la modernité ! Cela peut paraître beaucoup, mais certaines étapes ne s'appliqueront pas à vous. Cela est clairement expliqué pas à pas. Bien sûr, si vous voulez y jouer en anglais, vous pouvez le faire en vous basant sur ce processus. Tous les téléchargements en rapport avec Arcanum : ici . Il vous sera proposé 2 versions du patch non officiel, bien que je vous conseille vivement la plus récente. Etape 0, les informations importantes : Note A, valable pour l'installation depuis un CD : Pour les utilisateurs suisses, belges, canadiens, etc. qui ont paramétré Windows en "Français (Suisse)" ou "Français (Belge)", changez les paramètres de langue en "Français (France)" ou "Français (Standard)". Il ne s'agit pas du clavier mais bien des paramètres Windows. Sur Windows 7, il faut aller dans Panneau de Configuration --> Région et Langue --> Format. Il est conseillé de redémarrer avant de procéder à l'installation. Vous pourrez remettre vos paramètres d'origine une fois l'installation complète. Note B : Ne pas installer dans un dossier "Program Files" ou "Programmes". Tout comme les Fallout et de nombreux "vieux" jeux, cela causerait des problèmes. Quand vous aurez terminé, pensez à redémarrez votre ordinateur par "précaution". Tuto de malekal.com pour paramétrer une exception dans Windows Defender : https://www.malekal.com/windows-defender-ajouter-exception/ Etape 1 : Installez Arcanum (version CD ou version GoG). Attention, en installant depuis le(s) CD(s) et si vous avez plusieurs disque durs: l'installateur a tendance à choisir les disques D ou suivants. Pensez à bien modifier le chemin d'accès en remplaçant la lettre du lecteur par C . Etape 1b : Si vous installez depuis un cd, installez le dernier patch du jeu dispo ici (fr) ou ici (anglais). Choisissez selon la langue dans laquelle votre jeu est installé. Il n'y a pas besoin d'installer de patch officiel avec la version GoG, c'est d'ailleurs vivement déconseillé. Tous les fichiers qui suivent doivent être placés dans le répertoire "racine" de Arcanum, c'est à dire là ou vous l'avez installé. Par exemple : C:\\GoG Games\Arcanum. A vous de bien vérifier le chemin d'accès de votre installation. Si le fichier est une archive, l'extraire avec 7-zip. Ensuite, il suffit de copier-coller le contenu de chaque dossier dans le dossier racine de Arcanum. Remplacer les fichiers quand demandé. Etape 2 : (Patch non officiel, recommandé) : Installez l'UAP (Unofficial Arcanum Patch). Ce patch créé par Drog Black Tooth corrige de nombreux bugs qui restaient et réactive du contenu abandonné par manque de temps, à la manière du patch non officiel de fallout 2. Pour ça, vous avez 2 possibilités : - Possibilité 1 : Avant-dernière version de l'uap, presque aussi complet que la dernière version. UAP081229 : ici L'exécutable est compatible avec toutes les versions du jeu (malgré ce qui est écrit dans la fenêtre de lancement). Cochez les options qui vous intéressent : Le contenu de ce patch en anglais sera traduit avec l'étape 4. - Possibilité 2 : Dernière version de l'uap, version finale. UAP091225 (version conseillée) : ici L'exécutable pour ce patch n'est pas compatible avec toutes les versions du jeu. Pour simplifier les choses, la marche à suivre est donc un peu différente, les fichiers sont déjà extraits. Le contenu du patch est à copier-coller dans le dossier d'installation d'Arcanum : Dans tous les cas, le contenu de ce patch en anglais sera traduit avec l'étape 4. Etape 3 : (Traduction : de la version anglaise à la version française intégrale) : Nécessaire si vous avez installé une version anglaise du jeu (GoG ou version CD anglaise). Ce pack de langage français traduira Arcanum intégralement: les textes, les voix et les cinématiques. Compatible avec l'UAP et sa traduction. Mais attention, à installer impérativement avant la traduction de l'UAP (étape 4), sinon la traduction se fera mal et vous devrez recommencer votre installation à zéro. Copiez-Collez simplement le contenu de l'archive dans votre répertoire d'installation en remplaçant les fichiers déjà présents. A télécharger ici. Etape 4 : (Traduire l'UAP en français) : Elle sert uniquement à traduire l'UAP. Que vous ayez choisi l'UAP081229 ou l'UAP091225 : Copiez le contenu de l'archive PNOv081229 VF.2.e dans le répertoire d'installation pour traduire l'UAP081229 ou l'UAP091225 en français. Veuillez utiliser la dernière version du logiciel 7-zip (il ne se met pas à jour automatiquement) pour extraire l'archive avec succès. En cas d'archive corrompue, veuillez lire attentivement la description du fichier. Note : Il existe une version v091225 de la traduction, mais celle-ci ajoute des bugs. Rassurez-vous, elle n'ajoutait que la traduction d'une poignée de lignes oubliées dans la version précédente (à propos des voyages en train). Etape 5 : (optionnel, recommandé) : Installez High Quality Townmaps. Ce patch remplace les cartes des villes par des versions en haute définition. Cela rendra les textures des cartes des villes plus fines. Faites clic-droit, exécuter en mode administrateur. Et choisissez le chemin de dossier avant de lancer l'installation. A télécharger ici. Etape 6 : (optionnel, recommandé) : Installez High Quality Music MP3. Ce patch remplace les fichiers de musique originaux par des mp3 de meilleures qualités. Faites clic-droit, exécuter en mode administrateur. Et choisissez le chemin de dossier avant de lancer l'installation. A télécharger ici. Pour les audiophiles, il existe un autre patch (alternatif) qui permet de jouer avec les musiques en "qualité cd" (format .wav, "lossless"). Les fichiers .wav proviennent d'un cd audio promotionnel. La marche à suivre se trouve dans la description (sur la page de téléchargement), ainsi que dans un fichier .txt à l'intérieur de l'archive. Disponible ici. C'est l'un ou l'autre : à vous de choisir. Etape 7 : (optionnel) : "Limit Cap Remover patch" ; enlever la limitation d'évolution des personnages au niveau 50. Si vous avez été gêné par la limite de niveau à 50 lors d'une précédente partie, faites-la sauter. A vrai dire, c'est conseillé de toute façon pour une meilleure jouabilité en fin de partie. Le patch se trouve par ici . Etape 8a : (optionnel, recommandé) : Installez le patch de rééquilibrage des armes de tir. Ce patch créé par Otto Kruppp, rééquilibre les armes dans le jeu. Ce rééquilibrage est très appréciable, voire vital, pour jouer orienté technologiste. Il apporte - notamment - ces modifications : "Tous les pistolets obtiennent un bonus de portée de +5. Les fusils ont un bonus de portée de +10. Les fusils en vente dans les magasins ont été rééquilibrés." Lire le fichier texte joint pour plus de détails. Disponible ici . Etape 8b : (optionnel, recommandé) : Installez le patch "Munitions légères". Grâce à ce patch, les munitions ne pèseront plus rien. Très utile, et même conseillé pour ce jeu ! Sans cela, jouer technologiste est rendu difficile par le poids des différentes munitions. Les objets concernés sont : les balles, les flèches, les piles et le carburant. Disponible : ici . Etape 8c : (optionnel, recommandé) : Installez le patch "Silence Elémental". Ce correctif permet de rendre silencieux les premiers sorts élémentaux après leur lancement, ce qui met fin au bruit constant qu'ils émettent tant qu'ils sont actifs. Certains sont en effet gêné par ces sons. Les sorts affectés sont : Vitalité de l'Air, Force de la Terre, Agilité du Feu et Endurance de l'Eau. Disponible : ici . Etape 9a : (Indispensable) : Installez le Patch de haute résolution ET de compatibilité w7, 8, et 10. Attention : cette étape est à faire en dernier, c'est-à-dire après avoir installé tous les patches qui vous intéressent. Les mods, eux, peuvent être installés après En plus de permettre d'augmenter la résolution, ce patch permet de régler des problèmes d'affichage, de jeu saccadé, et de crash du jeu lors des sauvegardes (w8 & w10). Disponible ici . Valable aussi bien pour la version CD que la version GoG. La nouvelle version de ce patch (1.5), datant de juin 2017, améliore la gestion de l'interface et permet de faciliter les réglages de compatibilité. Voici comment procéder : N'oubliez pas d'exécuter _install.bat une fois les réglages enregistrés. Etape 9b : (Souvent indispensable) : Deuxième patch de compatibilité w7, 8, et 10. Malgré le patch HighRes 1.5, vous risquez de constater encore des problèmes graphiques en jeu (pas seulement dans le menu principal, mais une fois une partie lancée), comme un scintillement, du flou, ou le pointeur de la souris qui disparaît. Pour régler ces soucis définitivement, copiez le fichier ddraw.dll (version 0.2.1) dans le dossier racine de Arcanum. Disponible ici . Enfin, assurez-vous que la taille du texte dans Windows est définie à 100 % : - Sur Windows 7 : Panneau de configuration\Tous les éléments du Panneau de configuration\Affichage. Vérifier/mettre à 100% et appliquer. - Sur Windows 8 : clic-droit sur le bureau --> Personnaliser. Cliquer sur Affichage (en bas à gauche), cocher "me laisser choisir un niveau de mise à l'échelle pour tous les affichages". Vérifier/mettre à 100% et appliquer. - Sur Windows 10 : clic-droit sur le bureau --> "Paramètres d'affichage". Vérifier/mettre à 100% et appliquer. Ancienne section de compatibilité. Si vous avez installé la nouvelle version du High-Res patch (1.5) ci-dessus, vous n'en avec PAS besoin. Rendez-vous donc à "l'étape finale", plus bas. Etape finale : (optionnel : les mods, le manuel & autres) : Il est recommandé de redémarrer votre ordinateur à la fin de l'installation. Si vous avez dû changer vos paramètres de langues dans Windows pour "Français (France)" ou "Français (Standard)" (joueurs suisses, belges, canadiens, etc. - étape 0 de ce tuto), pensez à restaurer vos paramètres de langues avant de redémarrer. Munissez-vous du manuel, de portraits additionnels pour vos personnages, etc. Vous avez terminé le jeu ? Téléchargez l'un des mods officiels de Troïka (ils se jouent indépendamment du jeu) : Pour charger un mod et/ou vos sauvegardes relatives au mod en question, chargez-le dans les options du menu principal. - Pensez à essayez le mod Vormantown inclus avec le jeu. - Le pack de 6 mods officiels de Troïka (anglais) --> ici . - Le mod "Buried Secret" inclus dans le pack ci-dessus existe traduit en français --> ici . - Extension officielle "rare" livrée avec les pré-commandes du jeu (anglais) : The Lost Dongeon of Souls Scenario --> ici . Tous les téléchargements en rapport avec Arcanum : ici .
  8. 4 points
    Fallout Génération est la première source francophone à vous avoir transmis toutes les informations concernant Fallout 76. Nous avons couvert l'E3 jour après jour pour vous tenir informés de tout ce qui a été officiellement révélé, que ce soit pendant la conférence de Bethesda ou lors des interviews qui ont suivis. Nous étions notamment en direct sur Facebook, Youtube et Twitch pour suivre et commenter la conférence. En somme, nous avons traduit, synthétisé et commenté toutes les infos confirmées à propos du nouvel opus de la franchise. Vous pouvez retrouver notre série d'articles ci-dessous (par ordre chronologique) : 11.06.2018 : Fallout 76 : Toutes les informations de la conférence Bethesda 12.06.2018 : Fallout 76 : Todd Howard apporte des précisions (2 interviews et du Gameplay) 13.06.2018 : Une Megaton d'infos sur Fallout 76 : interview de Pete Hines + Le Making-of 14.06.2018 : Fallout 76 : ultimes précisions en provenance de l'E3 + le Making-of en français Pour fêter la sortie prochaine du jeu, nous avons le plaisir d'organiser un petit concours dont le 1er prix est une précommande de Fallout 76 (via Amazon). Vous disposerez donc d'un accès à la bêta, et le jeu vous sera livré à la sortie. Nous avons donc préparé un petit quiz basé sur tout ce que nous savons à ce jour. N'oubliez pas que les articles ci-dessus contiennent toutes les réponses, il est donc fortement recommander de "réviser" avant de se lancer. Les participants qui auront 100% de bonnes réponses seront départagés par tirage au sort pour le 1er prix. Enfin, tous ceux ayant 18 bonnes réponses et plus seront intégrés à un deuxième tirage au sort pour les lots suivants : - 2ème prix : Un guide de Fallout 4 sous blister (livré dès la fin du concours) - 3ème prix : Fallout : New Vegas, offert par GoG (livré dès la fin du concours) D'autres lots seront peut-être ajoutés selon les partenaires que nous avons sollicités. Le quiz contient 20 questions et vous disposez de 20 minutes pour le compléter. Vous avez jusqu'au 15 août pour tenter votre chance. Quelques petites règles à suivre : Une seule participation par personne est autorisée. Le temps ne rentrera pas en compte sur le résultat. Si vous êtes plusieurs dans un même foyer à participer, merci de nous l'indiquer par message privé à @Kims afin d'éviter une disqualification. Cliquez sur le lien ci-dessous pour participer. Une inscription au forum est obligatoire pour lancer le quiz. Bonne chance ! Et un grand merci à GoG pour leur participation ! Si vous souhaitez acquérir un des jeux de la licence Fallout, nous vous conseillons cette plateforme. En effet, les versions sont plus stables, sans DRM, et à prix paritaire (change de devises) ! Màj : Les gagnants : Edwing - Fallout 76 Fogamer - Guide officiel de Fallout 4 Firegun - Fallout : New Vegas
  9. 4 points
    Les Mods pour Fallout 2 sont nombreux. Certains plus aboutis que d’autres. Fallout 1.5 : Resurrection est plus qu’abouti. Je le qualifierai de réussi et de réussite. La Resurrection Team a fabriqué un nouveau jeu, avec sa propre histoire et une âme qu’on avait envie de revoir dans les Fallout. Je pense que le titre de Fallout 1.5 n’est pas qu’un nom qui se placerait entre les 2 opus. Et je tenterai de vous démontrer que cette aventure est une des belles épopées que la communauté nous réserve dans ses meilleurs moments. Version utilisée : 1.5. En fait, il y a pas de spoiler les enfants Le titre est complètement traduit en anglais, Fogen vous propose un projet de traduction vers le français, ici. Pour accompagner cette lecture, je vous propose de vous mettre dans l’ambiance avec l'OST de Fallout 2, aussi utilisée dans Resurrection : Si le widget ne fonctionne pas (comme chez moi), c’est ici que ça se passe. Dr Gast nous a traduit l’introduction de l’histoire, racontée par les auteurs du mod (ceci n'apparaît pas ingame) : Le jeu vous aspire dans la quête épique d’un mystérieux bonhomme qui se réveille dans une cave du Nouveau-Mexique... habillé avec une tenue de l’Abri et muni d'un Pip-Boy cassé. Après 10 ans de développement, ces fans de la première heure veulent apporter quelque chose de nouveau, tout en gardant les sensations des anciens opus, dans un vrai désir de donner une aventure fidèle à l’esprit des originaux de la série. Je vais me prendre des pierres, mais ils ont réussi là où Bethesda a malheureusement échoué. C’est dans cette aventure riche et entraînante que l’équipe tchèque nous propose des choix cornéliens, des thèmes profonds et un gameplay comme on l’a apprécié pour les deux premiers volets de Fallout. Vous voilà donc plongé dans la peau de ce personnage amnésique (bon OK, c’est assez facile comme début de scénario). Selon vos compétences, vous choisirez de sortir de la grotte de façon musclée, et je vous assure que vu votre état, ce ne sera pas facile. Une deuxième solution est de fuir comme un couard. Après tout, on ne peut pas parler aux bestioles qui veulent nous bouffer. Sorti de cette grotte, à moitié mort, un homme vous interpelle et vous emmène dans son village pour vous soigner. Une nouvelle ville pour une nouvelle aventure
  10. 4 points
    Cam'

    The End of the World

    The End of the World est un jeu que m'a proposé Google Play, spontanément. Ce petit salopiot, conscient de mon intérêt pour les univers post-apo et les applis Fallout, a en effet mis en suggestion un titre qui a tout de suite attiré mon attention. Ni une, ni deux, je le télécharge et vous propose un petit test pas piqué des hannetons. (Le titre qui t'accroche l’œil, en bon fan de Fallout) Je ne savais pas qui l'a développé, mais comme ça semble la coutume pour introduire un test, voilà ce que j'ai trouvé péniblement sur Google. Le jeu est donc développé par Sean Wenham et sa petite équipe. C'est un premier jeu il semblerait, mais un second est déjà en cours de développement, et vous pouvez trouver des infos sur son compte tweeter, notamment. (Le prochain jeu annoncé) Bref, trêve de palabres et entrons dans le vif du sujet. The End of the World est gratuit sur Androïd et à 0.99€ sur Ios, du moins à l'heure où j'écris ces lignes. Cela m'a pris grosso-modo 20 minutes pour le parcourir, et j'ai été très étonné par son contenu... En effet, le titre évoque une fin du monde, mais pas LA fin du monde. Il s'agit plus d'une licence poétique pour évoquer l'effondrement d'un jeune homme suite à une rupture amoureuse. Le jeu, dans des tableaux au design singulier, tente d'exprimer la souffrance issue d'une rupture et d'un cœur brisé. (Voila une petite team à garder à l’œil)
  11. 4 points
    Salut à tous, Désolé de pas avoir pris le temps de répondre plus tôt, je dois avouer que j'hésitais aussi à le faire pour laisser de l'espace à ceux qui seront disponibles dans les prochains mois/semaines pour participer aux activités du site. Histoire de recentrer un peu le débat, je voudrais juste faire un petit retour historique sur Fogen, sa création, ses activités et ses raisons d'être. Alors je vous préviens ce post est méga-long donc ne le lisez pas si vous n'avez pas au moins 15-20 minutes devant vous. Fogen va fêter ses 9 ans ce mois-ci. Le site a ouvert en février 2007 après l'annonce de Bethesda du rachat de la licence Fallout. A sa création, le site s'appelait "Fallout 3 Nucléar" et il se trouvait à l'adresse fallout-3.com https://web.archive.org/web/20070219031611/http://www.fallout-3.com/ Au départ c'était juste un tout petit site web avec des pages statiques réalisées par Thib et un forum en vbulletin que j'avais tweaké moi-même. https://web.archive.org/web/20070429052742/http://www.fallout-3.com/forum/ A ce moment là, la communauté FR était rassemblé chez Nuka-cola et notre objectif n'était pas du tout de les concurrencer même si, je le reconnais désormais, c'est exactement ce qu'il s'est passé au final... A l'époque, je me rapelle qu'on m'avait demandé pourquoi avoir créé un nouveau forum au lieu de participer à celui sur NukaCola. Et la raison principale était tout simple : j'avais moi-même tweaké le code du forum en vbulletin pour créer un jeu intégré au forum qui s'appelait ... "Fallout Génération" (et oui! déjà... ce nom me trottait dans la tête.) Le jeu était pas forcément hyper génial, c'était un petit jeu en php ou on pouvait "combattre des bots", gagner de l'xp, acheter de l'équipement, etc... je l'aimais bien et on était plusieurs à le trouver assez cool. Il yavait aussi un deuxième jeu qui lui s'appelait "Fallout 3 Nucléar", qui était un jeu de rôle sur forum vraiment bien foutu où chaque joueur ou groupe de joueur avaient une "histoire" et un MJ s'amusait à les faire se balader et agir. Il y avait un sujet par joueur ou groupe de joueur qui s'appelait "l'histoire de XXX". Cela se passait super facilement, il y avait un texte écrit par le MJ pour décrire les décors et la situation suivi de l'éternel "et maintenant : qu'est-ce que tu fait ?". Le joueur répondait sur le forum en décrivant ses actions, et le MJ répondait ensuite en présentant les conséquences et la suite de l'aventure, etc... Ces deux jeux se passaient évidemment dans l'univers de Fallout et donc il y avait aussi la volonté d'en connaitre plus sur l'univers. Et c'est à ce moment là aussi qu'après discussion avec Pawel "Ausir" Dembowski (le créateur de The Vault) alors que The Vault n'était encore qu'un wiki sur le site duckandcover.net, j'ai décidé de créer la version francophone de TheVault et commencé à traduire certaines pages. Le site était cool et grace à son nom de domaine, il a attiré pas mal de monde au fur et à mesure. Il était bâti sur plusieurs pilliers assez simples : Le forum était un lieu ou on pouvait jouer. (Soit à "Fallout Génération", soit à "Fallout 3 Nucléar") Le wiki permettait de centraliser/d'obtenir des informations sur les jeux Fallout. Le forum permettait aux joueurs d'échanger des trucs et astuces sur les jeux ou des questions/réponses sur l'univers du jeu. Beaucoup de nos contenus était issus de traductions de site anglais (j'ai d'ailleurs était un temps un des rédacteurs officiels de la version "française" du site NoMutantAllowed, etc...) Combien de personnes étaient présentes dans le staff de fogen ? Seulement 3. Mais pour être honnête, même s'ils m'ont énormément aidé à la création et oui probablement que sans eux tout ça n'aurait jamais vu le jour (Thib a payé les deux premières années d'hébergement, l'autre admin dont le nom m'échappe était surtout impliqué en tant que MJ dans les histoires, etc..) finalement ils étaient très peu actifs. Donc en gros, le site tournait grâce à une seule personne. Oui à l'époque j'étais hyper-actif, j'étais partout, je produisais du contenu et des news sans arrêt, je traduisais des tonnes de trucs et je les proposais dès que possible à la communauté. Bref, j'étais étudiant et j'avais du temps, beaucoup de temps ^^ En 2008, plusieurs infos ont commencé à arriver à propos de Fallout 3. Forcément notre site qui s'appelait fallout-3.com était en première ligne et vu qu'on était capables de traduire les news rapidement et de les diffuser sur notre site, de plus en plus de gens nous ont rejoins au grand dam de la communauté Nuka-Cola qui a perdu peu a peu son attrait. On était aussi ceux qui produisait le PNO pour Fallout 2, et donc ceux qui voulait jouait au jeu dans sa version restaurée passaient forcément par nous. A cette époque je ne me rendait pas compte du mal qu'on (ou plutôt que je) leur faisait et si c'était à refaire, probablement que je referai les choses d'une manière très différente. Et je regrette pas mal de choses de ce coté là, car c'était l'un des meilleurs sites communautaires que je connaissais sur le web français. Je vais pas rentrer dans tous les détails non plus, je vous dresse juste un peu le tableau pour que vous puissiez comprendre le contexte et l'histoire de ce site. Lorsque Fallout 3 est sorti, on avait déjà pas mal de joueurs et le staff commençait à s'agrandir lentement. A l'époque de Fallout 3, il y a eu des sujets sur le forum qui ont été des cartons monumentaux en terme de visibilité et de diffusion sur le net. On peut encore en voir les vestiges par ici : http://fallout-generation.com/forums/forum/27-aides-de-jeu/ (regardez notamment le nombre de vues sur le sujet "la carte de Fallout 3", ce membre : "lish" a probablement plus contribué à notre popularité que n'importe quel autre membre de ce forum, moi y compris, c'était juste ce que les gens voulaient au bon moment, dans le bon format, et accessible gratuitement) On était devenu LA référence sur Fallout 3 sur le web francophone, tout le monde venait chercher des astuces, des soluces, échangeait ses expériences sur fallout-3.com etc... A l'époque, il faut dire on avait pas forcément beaucoup de concurrence sur le net non plus. Il existait des sites d'astuces et de soluce (notamment jv.com et son ETAJV), mais la majorité d'entre eux n'était pas des sites "marchands", c'était juste des mecs qui échangeait des trucs dans des sites communautaires et spécialisés. Je me rapelle qu'il y avait a chaque nouveau jeu ou nouvelle série de jeu un genre de "Forum communautaire" et certains avait un peu industrialisés le truc (witcher france, stalker france, etc.. aujourd'hui il existe carrément des "fermes" de sites communautaires qui sont tous des clones les uns des autres, merci "gamewave" d'avoir détruit à ce point le principe du site communautaire original et passionné). Au niveau des astuces pures, c'est pareil, aujourd'hui il existe des sites qui se sont spécialisés là dedans, leur membres sont plus ou moins des proffesionnels de la chose et ce sont des sites avec un véritable modèle économique (ex : supersoluce). Leur objectif est d'attirer un maximum de monde pour faire un maximum de vues et convertir ces visites en monnaie via les pubs. En gros, s'ils ne font pas assez de vues, ils ne peuvent pas payer leurs employés. Je ne leur jette pas la pierre, ils font probablement ce qu'on ne pourra jamais faire. Mais nous on a jamais été dans ce modèle là et c'est tant mieux. Mais je garde ce point pour plus tard ou pour une discussion spécifique sur le financement. Et puis Fallout 3 c'était pas juste le gros jeu du moment, c'était aussi un putain de débat à lui seul. Il y avait les tenants du "pour" du "contre" du "mitigé" etc... Notre forum a eu donc plus ou moins un "rôle historique" dans tous ces débats. Car notre objectif a été assez rapidement de nous rendre compte qu'il ne fallait pas diviser les gens sur tel ou tel point du gameplay (ah le vats...) mais plutôt de permettre aux uns et aux autres de cohabiter. Très rapidement donc, on faisait attention de permettre des échanges d'idées constructifs, de permettre à tous les avis de s'exprimer. Même si parfois on pouvait (et moi le premier), crier à un certain "hérétisme" lorsque quelqu'un critiquait fallout 1 ou 2, c'était plus par nostalgie et avec pas mal de clin d'oeil à d'autres communautés comme NMA ou Duckandcover que nous faisions ces remarques. Cependant, il y avait au cours de ces débats des idées intéressantes qui se dégageaient, comme le fait que nous cherchions à défendre un certains nombre d'idées qui n'était pas seulement "absentes" du marketing de Bethesda, mais parfois carrément "combattues" par le marketing de Bethesda. Par exemple, à ce moment là, les jeux en "tour par tour" était considérés comme vieux et désuets, et les conceptions du RPG devaient "évoluer" pour calquer aux "nouvelles générations". J'ai pas les sources en tête mais il y avait dans les interview des interventions assez cinglantes contre les "rpg old school" qui ne correspondait plus aux "attentes du public" plusieurs et ceux qui se rappellent de cette époque en ont fait mention ici et là. On était bien avant la "révolution kickstarter" et les wasteland 2, torment, pillars of eternity, divinity et le reste. Mais aussi on était bien avant la révolution XCOM (2012) et la démonstration que OUI! il est tout à fait possible de faire un jeu en tour par tour moderne, y compris avec un gameplay sur console et aussi d'être un énorme succès commercial planétaire. Donc à ce moment là (en 2008), on avait un certain "rôle historique", notamment par rapport aux sites "marchands" ou par rapport au "mainstream" vidéo-ludique s'il en existait un. Car comme nous sommes totalement indépendants, nous pouvons affirmer des choses que d'autres ne se permettraient pas d'affirmer. Nous croyions (et pour beaucoup nous croyons toujours), que certains formats, certaines types de narration, certaines version du JDR doivent avoir leur place dans le jeu-vidéo. Et que beaucoup de joueurs s'arrêteraient de jouer si ces types de jeux n'existeraient pas. Nous pensions que les idées de certains développeurs comme Tim Cain, Chris Avelonne, Feargus Urquart, Brian Fargo, etc... dans le RPG nécéssitaient d'être défendu par des bénévoles car bien que le secteur marchand n'en voulait plus, beaucoup de joueurs joueurs si, et pas seulement par nostalgie. C'était un peu ça notre "rôle historique" et c'est comme ça qu'on a acquis aussi un certaine popularité aussi. Nous étions là pour défendre une certaine vision des jeux-vidéo, non pas "contre" les autres jeux, mais parce que ces jeux étaient pour nous représentatifs d'une certaine vision du jeu de rôle qui était complètement absente du marché pendant beaucoup trop longtemps. Donc oui on se permettait de balancer des trucs un peu à gauche et à droite, parfois par provocation, et on tolérait certaines interventions à l'époque sur les forums qu'on ne pourrait plus tolérer aujourd'hui. Mais quoi qu'il en soit, à l'époque, notre "ligne éditoriale" avait des objectifs assez clairs et même si on plaisait pas à tout le monde, on pensait avoir des raisons de le faire et on les défendait. Et pour autant on cherchait toujours à rester constructifs et à tolérer les avis des uns et des autres. Et puis il y a eu plusieurs choses/évenements qui ont traversé et construits notre communauté, de sorte à ce que les débats sur Fallout 3 étaient vraiment pas du tout notre priorité. En 2009, un mec en russie a créé un moteur de jeu multijoueur qui était capable de réutiliser les ressources de Fallout 1 et 2 pour y jouer en multijoueurs. On a été parmi les premiers sur la brêche, on a tout de suite fait des vidéos de présentation détaillées du mod dans sa version complètement alpha/bêta et la sauce a pris immédiatement. D'abord les gens étaient totalement sur le cul qu'un truc pareil puisse exister. Quoi ?! Fallout 2 en multijoueur mais c'est génial ! Comme on était parmi les premiers impliqués, on connaissait tout du mod et de son fonctionnement. On était des stars sur les serveurs car on était parmi les joueurs avec les personnages aux niveau les plus élevés et possédant le plus de matériel. Mais à ce jeu là, on trouve toujours plus fort que soit : https://web.archive.org/web/20131130154350/http://izual.org/2013/11/30/recit-mon-meilleur-souvenir-dans-un-jeu-video/ Mais plus important que tout, on a construit hyper rapidement un wiki avec des astuces, des builds, des tas de trucs qu'on peut trouver nécéssaires/importants pour jouer à un jeu massivement multijoueur et en ligne. La communauté francophone de FOnline s'est construite autour de ces notions de partage, de gratuité et d'accessibilité, mais elle s'est aussi déchirée rapidement. Il serait inutile de revenir sur l'ensemble des raisons ou les évenements exacts qui ont conduit à tout ça (En fait, j'étais vécu par certains comme un gros dictateur, ce qui, je le reconnais aujourd'hui était vrai en partie). Mais on a probablement aussi grossi trop vite et notre équipe de l'époque les "Cajuns" étaient devenu vraiment disproportionnée par rapport aux autres équipes car trop grande et probablement trop en avance sur son temps. Et puis, nos tactiques de swarm étaient pas vraiment apréciées sur le serveur non plus. Des jalousies importantes se profilaient, des alliances immenses s'étaient crées (voir: dark alliance vs north alliance) etc... Et puis en interne il y a eu aussi plein de désaccords sur les problématiques majeures comme le fait de rendre accessibles au public toutes les sommes de connaissances qu'on avait accumulées jusque là, etc.. Pour certains, cette expertise acquise a force d'entrainement et d'investissement dans le jeu ne devait pas être publiques car elle conférait un avantage considérable en combat, en PvP, et donc un avantage en terme de récompense (full loot oblige etc..). Mais surtout, l'ouverture au public rendait accessible à n'importe qui à ces récompenses parfois durement obtenues. Et pire encore, les accès aux bases de joueurs étant tellement peu sécurisées, elles ouvraient la porte aux base rape, phénomène aujourd'hui bien connu des jeux multi (des personnes mal intentionnées s'introduisent dans une base de joueurs en tant que "nouveaux", et volent la totalité du matériel lorsque les joueurs ne jouent pas et ne sont pas connectés, pendant qu'ils dorment, etc..). Aujourd'hui c'est plus facile d'en parler mais à l'époque c'était véritablement des larmes qui coulaient sur nos visages et une colère gigantesque qui s'exprimaient sur les forums. Alors pourquoi autant de passion pour un "simple" jeu vidéo ? Et bien probablement parce FOnline aussi était à son tour la "réponse" à un certain type de jeu-vidéo multijoueur. Lors de son apparition, avec le full-loot et ses mécaniques hyper épurées, son style post-apocalytique et la nostalgie que les joueurs entretenaient sur Fallout 1 et 2, FOnline aussi à eu un certain "rôle historique". C'était un peu la réponse des fans des premiers opus à Bethesda, comme un poing ou un doigt levé pour dire "on veut des jeux hardcore", "on veux des jeux au gameplay punitif", "on veut pas de votre casualisation, de votre consolisation de merde etc...". On veut jouer dans un monde post-apo qui soit dur avec nous, qui simule une expérience post-apocalyptique ou la survie en groupe est nécéssaire et où l'organisation de l'équipe est aussi importante que le skill du joueur. Et ça aussi c'était bien avant les DayZ et toutes les autres myriade de jeux de survie plus ou moins réussis. Donc en un sens, les gens qui s'étaient investis dans Fonline et l'avaient fait parce qu'ils y croyaient vraiment et le déchirement de la communauté était d'autant plus exacerbé car oui pour certains ce n'était pas qu'un simple "jeu". Mais on a continué à jouer à FOnline assez longtemps après cette année de 2009, et il y a encore aujourd'hui des tas de choses absolument géniales sur ce moteur de jeu. Mais surtout on s'appelait plus Fallout 3 nucléar même si et on était encore sur fallout-3.com. En Mars 2010, le site avait changé de nom et on s'est appelé "Génération Fallout". Je vous invite a aller lire cette news si ça vous intéresse, vous verrez que beaucoup de choses étaient déjà présentes : http://web.archive.org/web/20100408044504/http://www.fallout-3.com/drupal/?q=vblist (voir le post en bas - c'est dingue de pouvoir relire ça aujourd'hui! - notez la manière dont on essayait d'attirer les gens qui ont commencé la série Fallout avec le 3 et qui "se devaient" de tester Fallout 1 et 2 pour recevoir la fameuse "baffe" vidéoludique - notre ligne éditoriale était claire => si t'es de la nouvelle génération, c'est pas grave, c'est pas ta faute, toi aussi tu as le droit d'aimer les "vrais" jeux de rôle, viens, tu va voir on va te montrer...) Kinkin, Shangalar et Izual m'ont rejoint dans le staff à ce moment et c'était un peu la "grande époque" de Génération Fallout. On était pas forcément très nombreux dans le staff, mais ça tournait assez bien. Et puis en 2010, il y a eu surtout Fallout New Vegas. Arrivé comme le messie, ce jeu était celui qui devait reconcillier les fans avec la série. Personnellement, j'ai participé à la hype en allant gouter à l'avant première du jeu dans un salon à Londres aux frais de NMA. NMA avait réussi à gratter des tickets, je me suis offert le voyage et ils m'ont offert le ticket d'entrée en échange d'un article sur le sujet. L'article n'a malheureusement jamais vu le jour en anglais, j'ai fait un post de quelque chose comme 500 lignes dans un anglais approximatif. C'était génial yavait pleins de témoignages mais c'était trop long à corriger pour eux donc il s'est perdu dans les méandres des sections privées de NMA. Je suis pas certain de pouvoir le retrouver un jour. A ce moment là aussi, on avait commencé à faire quelques petits podcast appelés les "Chroniques du Wasteland". On racontait certaines de nos aventures et nos déceptions ou nos explications sur FOnline (même si c'était déjà la fin pour certain) et on s'intéressait déjà à l'actualité des jeux post-apo. Je me rapelle à propos de New vegas, qu'au cours d'une de ces émissions, j'ai donc répondu aux questions de la communauté parceque donc j'avais pu le découvrir en "hands-on" en avant première, et à ré-écouter la chose aujourd'hui, ouais j'étais vraiment loin d'être objectif... Mais qu'importe, le site a retrouvé des couleurs grâce à la sortie de New Vegas et nous avec. On avait enfin des choix, des factions, des histoires et des quêtes intéressantes etc... Au cours des 2010 jusqu'à 2012 on a commencé extérioriser et à moderniser le site. Une des plus améliorations les plus importantes a été de créer un portail sous la plateforme cms drupal qui était d'ailleurs assez moche au début. Par la suite ce "portail" nous a permi de créer des bases de données importantes pour mettre a disposition du public et de manière totalement gratuite certaines ressources des jeux Fallout 1 et 2. A l'époque notre objectif était aussi que ces ressources soient disponibles pour les moddeurs mais aussi pour que les gens s'intéressent au contenus de ces jeux que l'ont considérait comme totalement épiques. Notre objectif principal était de populariser ces contenus, de les rendres accessibles et de les présenter au plus grand nombre, et surtout aux nouvelles générations de joueurs qui auraient pu passer à coté. Il y a avait les musiques, les voix des personnages, des tonnes d'images et des vidéos, tout ça était téléchargeable gratuitement et personne ne nous a jamais contacté pour le retirer. Après tout, oui Bethesda avait certes acheté la licence, mais ces jeux appartenaient aux fans depuis longtemps, donc je crois que ça aurait créé une énorme shitstorm s'ils nous avait demandé de le faire. Au pire, on aurait encore plus gagner en popularité et cela aurait légitimé les critiques les plus acerbes contre eux. Peut-être que je me trompe complètement, peut-être qu'il s'en foutaient juste complètement parce qu'on était juste tous petits et qu'on avait pas un rond. Fin 2011 on a créé notre chaine youtube et j'ai commencé mes premières vidéos sur New Vegas, ces vidéos sont encore disponibles sur notre chaine si vous les classez de la plus ancienne à la plus récente (ah là là...). En janvier 2012 l'émission des "Chroniques du Wasteland", s'est transformé de podcast en vidéos. Le principe était toujours le même, on parlait d'actualité des jeux post-apo, entre membres de la communauté. Le tout était fait en direct, et c'était plutôt cool, mais franchement parfois je me dit que j'aurais bien voulu que quelqu'un me dise de la fermer. A ré-écouter certains épisodes, j'ai vraiment honte parce que mon temps de parole était parfois vraiment trop disproportionné par rapport aux autres. Bref, il y a eu des épisodes réussis, d'autres un peu moins mais ça tournait quand même assez bien. A ce moment là on a commencé à s'intéresser à d'autres jeux, personellement j'ai énormément joué à Fallen Earth que j'ai adoré, il y avait aussi Rage et l'annonce d'une nouvelle scène indépendante via kickstarter (ah Wasteland 2!). On parlait déjà aussi à l'époque d'un certain Underrail... Courant 2013, les choses se sont peu à peu tassées pour nous, certains ont fait leur départ du staff, l'énorme échec de Rage et d'autres jeux comme Ravaged faisait qu'on avait du mal à trouver notre public, les gens ne comprenaient plus notre ligne éditoriale. Alors oui on parlait de jeux post-apo dans nos émissions, mais on y jouait pas tant que ça au final et on partait dans tous les sens et dans tous les styles "post-apo". A force, le post-apo tout ça, et certains styles de jeu en particulier comme les MMO zombies, les gens en on eu vraiment marre parce qu'il y avait trop, et la majorité étaient vraiment nazes (Ah WarZ...) . Le post-apo c'était un peu des discussions ad nauseam et pour courronner le tout, La série Fallout était au plus bas et il y avait pas grand chose à se mettre sous la dent. A l'époque on était toujours à l'adresse fallout-3.com et on s'appelait Génération Fallout. Au cours de l'année 2013, un nouveau site a fait son apparition à l'adresse fallout-generation.com. Au début on a pensé que c'était un troll. Des mecs reprennenaient exactement notre nom, il avait créé un nouveau forum et un nouveau wiki. Je me suis empressé de contacter l'administrateur principal, Kims pour lui demander de quoi il s'agissait, quelles étaient ses intentions, etc... Après pas mal de discussions, l'idée était de fusionner nos deux sites car il n'y avait pas vraiment la place à deux sites s'appelant "Génération Fallout" ou "Fallout Génération" sur le web français, c'était complètement con. J'y ai vu un certain renouveau, me disant que ça allait apporter du sang neuf et un nouvel élan dont la communauté avait pas mal besoin. On a beaucoup travaillé au niveau technique, mais on y est arrivé. On a changé de forums, on est passé d'un drupal-vbulletin vieillissant à un IPB plus moderne et plus complet. On a perdu quelques trucs au passage mais on en a gagné beaucoup. Le grand changement s'est opéré lorsqu'on a changé de domaine. On est passé de fallout-3.com à fallout-generation.com Au début c'était vraiment dur. Tous les liens était morts, plus aucun liens qui renvoyait sur notre site avant était fonctionnels. En terme de visites au début c'était un désastre, les gens ne nous trouvaient plus de manière spontanée. Et puis petit à petit c'est revenu, google a ré-indexé notre forums et nos contenus et les visiteurs sont revenus. En 2014 j'ai vraiment déserté le site pour laisser la place à d'autres, c'était l'avènement de nouvelles personnes comme Naossano qui pondaient des dossiers hallucinants sur les jeux post-apo indépendants. Ses posts étaient magiques, je crois que j'ai jamais acheté autant de jeux sur kickstarter que cette année là ^^ Les émissions des chroniques du Wasteland s'étaient arrêtées aussi, faute de temps et de motivation. bref, d'autres parleront mieux que moi de cette époque. En 2015, avant même que Fallout 4 soit annoncé, j'ai voulu revenir dans la participation au site pour relancer un peu la machine. En arrivant j'ai fait un post appelé "le retour de HawK-EyE" dans la section privée, c'était ptet un peu trop grandiloquant et/ou narcissique comme vous voulez, mais cela annonçait surtout pas mal de changements à venir. J'avais envie de restructurer le staff et de recentrer la ligne éditoriale. On se doutait pas du tout qu'il allait se passer quoi que ce soit autour de Fallout 4, mais on a eu le nez creux. Peu avant Juin et les anonces donc, on a commencé à se dire, bon le post-apo ça va bien, mais ici on est sur "Fallout Génération". Donc les gens veulent voir du Fallout et c'est bien normal. On allait ré-organiser notre forum, le rendre plus clair plus facile à lire avec des sections bien propres. Au niveau de la ligne éditoriale, l'idée était de ne parler que de Fallout et avec une exception de Wasteland 1 et 2 car ce dernier était clairement le digne successeur de Fallout 1 et 2. L'idée était que ceux qui voulaient du gameplay vue fps avaient leurs jeux Fallout 3 et New Vegas et ceux qui voulait du vue de dessus en tour par tour avaient leur Wasteland 2. On avait donc déjà largement de quoi faire avec ces jeux et il fallait recentrer nos activités surtout en fonction des expertises de chacun. Ce qui m'a donné l'idée des différentes "équipes" du staff je crois que c'est justement des gens comme Cam' et Naossano. Ils étaient autant fans l'un que l'autres mais leurs compétences étaient très différentes, Cam est graphiste de proffession et Naossano était capable de pondre des posts à la rédaction impeccable. J'ai donc commencé à élaborer un système d'équipes avec une vision certes un peu hiérarchisée mais surtout orientée vers des types de contenus bien spécialisés. Chaque équipe a son responsable d'équipe, qui est automatiquement promu administrateur. Tous les membres des équipes font partie du staff et sont des modérateurs du forum. Le staff s'est donc agrandit massivement et fonctionnait sous formes de "projets". Chaque équipe a différent projets en cours, certains projets sont des projets entre plusieurs équipes, on peut demander de l'aide aux uns et aux autres selon les besoins etc... Au début cela a fonctionné pas mal mais c'est surtout l'annonce de Fallout 4 qui nous a tous rassemblé. C'était complètement dingue, peu après cette réorganisation, on avait un énorme jeu qui arrivait et qui justifiait à lui seul tous les changements récents. On a pu, en très peu de temps, produire des tas de contenus directement liés au jeu parce qu'on avait de l'aide de la part des graphistes, des traducteurs, des testeurs, des rédacteurs etc... Et puis j'ai dû me retirer pour des raisons personnelles et familliales, j'ai aussi un peu pété les plombs en interne à propos des absences et du manque de suivi des projets (notamment dans la section des traducteurs) mais ça c'est une autre histoire. Voilà donc pourquoi le malaise engendré par la déception de Fallout 4 touche autant durement le staff et l'avenir de Génération Fallout. Même si on avait pas vraiment mis tous nos espoirs dessus au départ, Fallout 4 a cristallisé pas mal de motivations, de fonctionnements et d'organisations internes. Disons que, la maturité qu'on a acquise aux cours de ces années devrait nous aider à rebondir, malgré les échecs. Aujourd'hui il existe de vrais questions concernant cette organisation interne et la suite à donner. Mais avant ça, et avant de rentrer dans les détails "techniques" si je vous ai raconté tout ça c'est aussi pour que à un moment vous puissiez avoir quelques éléments de réponse à la question qui devraient nous animer tous sur ce post : "A quoi sert Génération Fallout ?" C'est une vraie question majeure et selon les réponses à cette question, le reste découlera ou sera des moyens d'y arriver. Quels sont les objectifs de Génération Fallout ? Aujourd'hui, en 2016. Rassembler les gens ? Oui mais pourquoi ? Pour quelle "raison" ? Si pendant des années notre idée principale était de faire découvrir Fallout 1 et 2 aux nouvelles générations, pourquoi l'abandonner ? Il s'agissait d'un projet tout à fait honorable et qui le reste encore aujourd'hui. Si on se contente de faire ce que fait déjà le secteur marchand (je parle là des sites de jeux-vidéos, pas des développeurs/édteurs). Pourquoi est-ce que des bénévoles s'amuseraient à faire ce que des proffesionnels font déjà (et probablement bien mieux) ? Est-ce que le rôle d'une association n'est pas justement de faire ce que les autres ne sont pas capables de faire car faute de rentabilité du modèle, des idées majeures disparaissent. N'y a t-il pas un "rôle historique" à jouer pour Fallout Génération en 2016 ? Si à l'époque les jdr en tout par tour étaient plus faciles à "défendre" car ces jeux étaient quasi absents du marché, aujourd'hui il y aurait un véritable tri à faire parmi la myriade de jeux indés ou pas, par exemple. Mais dans ce cas, a propos des jeux indés, si on cherchait par exemple à se spécialiser dans les jeux de roles et éventuellement à les tester pour trier le bon grain de l'ivraie, pourquoi le faire sur "Génération Fallout" et pas sur un site plus généraliste dédiés aux RPG comme RPG France par exemple. Tout ceci aurait beaucoup plus sa place là bas à mon humble avis. Juste un mot un peu simillaire sur le thème post-apo. Pourquoi parler des jeux post-apo de manière générale sur un site qui s'apelle Génération Fallout ? Est-ce que cela a du sens de vouloir ouvrir à une certaine culture des gens qui découvrent ces univers via les jeux vidéos et via Fallout ? Oui bien sûr. Mais dans ce cas, pourquoi le faire ici ? Pourquoi ne pas carrément ouvrir un nouveau site qui s'appelerait "Post-apo truc" et qui serait clairement dédié à cette culture ? Si je pose ces questions, c'est parce que c'est ce genre de questions qui doit nous animer pour bien définir les contours des "raisons" pour lesquelles ce site existe. Et pourtant il existe aussi des tas de choses à faire avec les jeux Fallout, y compris des choses que les sites "marchands" ne font pas. Prenons l'exemple du modding par exemple. Un site comme la Confrérie des Traducteurs s'est créé sur un idée simple : Il existe une énorme scène de modding anglophone, alors pourquoi pas proposer des traductions de ces mods. Clairement, le modèle économique là dedans est le bénévolat et le vonlontariat total car les mods à la base son gratuits. Il y a donc clairement une véritable "raison" à ce que la Confrérie des Traducteurs existe dans un modèle associatif et communautaire, car sans eux, oui probablement que des tas de gens ne modderaient jamais leurs jeux. De plus, la Confrérie existe aussi pour "défendre" une certain qualité de traduction et d'écriture du français. Le système peut paraître difficile d'accès et douloureux pour certains mais il est garant d'une qualité irréprochable dans les traductions proposées. Et pourtant le site est entièrement gratuit et complètement sans pub car ses membres haut placés y mettent de leur poche. Mais il s'en foutent car ils sont animés par ces raisons qu'ils défendent et véhiculent au travers de leurs activités. Et nous alors ? Quelle est notre "raison" d'être ? Est-ce que c'est de faire de l'info ? (dans ce cas il faudrait beaucoup plus de rédacteurs) Est-ce que c'est de faire des tests ? (dans ce cas il faudrait beaucoup plus de testeurs), est-ce que c'est de rassembler une somme de connaissances sur l'univers Fallout ? (dans ce cas il faudrait se concentrer sur le wiki), est-ce que c'est de rassembler des astuces ? (dans ce cas il faudrait au moins faire aussi bien sinon mieux que le secteur marchand et/ou s'intéresser déjà à ce qui existe sur le web via youtube), etc... Des projets il y en a vraiment des tas de possibles, y compris via des traductions, des rédactions de guides, d'articles etc.. Mais surtout, c'est quoi qu'on "défend" ? Pourquoi est-ce qu'on pense que ces articles méritent d'être publiés ? Quel est notre rôle ? Clairement, je pense que ce qu'il manque actuellement c'est une vision un peu plus explicite de ce qui est fait ici, quitte à perdre un peu de lectorat ou de membres mais qui permettrait au moins de retrouver la motivation de travailler de manière bénévole. Voilà, maintenant je crois avoir été assez long et détaillé pour vous permettre de remettre tout ceci dans un contexte historique et permettre à chacun de se faire son propre avis. Ya forcément plein de trucs que j'ai pas mentionné, j'ai pas cherché à être exhaustif, j'ai écrit tout ça un peu comme ça me venait donc ouais probablement que d'autres pourront compléter/critiquer/modifier tout ça. Simplement, même si les idées de 2016 doivent très certainement être différentes des idées de 2008 ou de 2010, et qu'elles changent aussi tout comme les personnes qui les défendent au sein des postes à responsabilité de ce site changent, je pense que certains pilliers majeurs doivent être clairement défendus. Il y a des notions que je pense que nous devrions jamais abandonner comme le partage, des contenus des idées, des accès gratuits, etc.., de la solidarité entre les membres et de l'entre-aide car nous n'avons pas tous les mêmes domaines d'expertises et nous avons tous nos qualités et nos défauts et aussi et surtout de la tolérance, entre nous déjà pour accepter les avis et les visions différentes. Mais aussi car ce n'est pas en dénigrant les voisins que nous réussirons mais en démontrant pourquoi nous souhaitons agir dans un certain sens, y compris à l'encontre des visions dominantes lorsqu'elles existent et qu'on pense ne pas être pas d'accord avec. Pour terminer je dirais que ce message sera probablement un de mes derniers ici, quand j'ai commencé ce site j'étais un jeune étudiant fougeux et j'avais des idées et de la motivation plein la tête. Aujourd'hui j'ai une vie de famille et un travail important qui font que les jeux-vidéos et Fallout sont des choses que je ne peux plus me permettre comme avant. Je tiens quand même à saluer toutes les personnes que j'ai cotoyer au cours de ces années, vous avez été mes compagnons de jeux, mes amis, ma famille. Je voudrais simplement vous dire un grand merci à tous, c'est totalement impossible de citer tout le monde, vous êtes juste absolument formidables. Malgré tout, ce forum est aujourd'hui beaucoup plus grand et plus actif que ce que je n'aurais jamais imaginé. C'est totalement incroyable ce qu'il est devenu aujourd'hui et c'est avant-tout grâce à vous. Mais il est temps maintenant que ce site passe entre les mains de nouvelles personnes qui le porteront certainement dans des directions différentes des miennes. En décembre dernier, quand je me suis retiré du staff, j'ai changé la couleur de mon avatar car je voulais symboliser la "mort" de HawK-EyE. J'ai pas réussi à m'éloigner totalement, mais c'est pourtant exactement ce que je souhaite faire, donc attendez vous à ne plus trop me voir ici... Ce site désormais vous appartient totalement et il ne tiens qu'à vous d'en faire ce que vous pensez juste. HawK-EyE est mort, vive Génération Fallout !
  12. 4 points
    Age of Decadence!!!!!!
  13. 4 points
    Fiche technique : Mod d'amélioration d'effets visuels Version 1.16 Auteurs : Weijiesen et Jonnyeah
  14. 4 points
    Jsais pas, comme on le disait, The Witcher 3 est plus un rpg, plus beau, prend des risques, et les joueurs l'ont adoré aussi... Wasteland 2 a fait un kickstarter de foli... On peut pas dire que les joueurs boudent les rpg et c'est pour ca qu'on en a plus. Bethesda a menti sur la marchandise et s'est servi d'une image de marque c'est tout.
  15. 4 points
    Après 2 semaines d'ouverture, notre grand quizz vient tout juste de se clôturer ce vendredi 5 octobre à 20 heures. Nous tenons à remercier l'ensemble des participants, toute l'équipe de Fallout Génération, ainsi que Bethesda France qui a soutenu notre démarche en la relayant largement sur les réseaux sociaux. Le quizz pour nous a été une franche réussite, et nous serions heureux de retenter avec vous l'expérience. Pour commencer, sachez que 644 participants se sont inscrits et ont joué 3711 parties en "entrainement". Sur l'ensemble de ses participants 266 ont osé participer à ce concours, et 10 ont obtenu les 50 points ! Sans plus tarder c'est avec grand plaisir que nous allons vous annoncer les résultats. Voici le podium du concours, avec les lots associés : SqueletteGX --> 66 secondes --> Une version boite de Fallout 4 Tracyn Kyrayc --> 85 secondes --> Une clé steam Wasteland 2 Milo80 --> 86 secondes --> Une clé steam A2P Protocol Félicitation à eux. Ils ont étés contactés afin de recevoir rapidement leur lot. Nous ne nous y attendions pas, mais les participants se sont aussi défoncé sur l'entrainement, et nous pouvons saluer le top trois avec des scores étonnants. Même dans le staff, en connaissant par cœur les questions, on ne leur arrive pas à la cheville. Zedrinyth --> 9 secondes SqueletteGX --> 9 secondes Wilks --> 10 secondes En attendant une prochaine édition de notre concours Fallout Génération, nous sommes impatients de connaître vos impression sur ce quizz, qui fut pour nous une toute première expérience dans le domaine. Avez-vous appréciez cette petite remise en question de vos connaissances post-apocalyptiques ? Quelle fut pour vous la question la plus difficile ? La plus facile ? La plus intéressante ? Qu'avez-vous retenu de nos explications ou nos pages de wikipedia ? Qu'avez ou apprécié ou que souhaiteriez-vous changer pour une prochaine édition du quizz ? Souhaiteriez-vous retenter l'expérience un jour ? Et surtout, à quelle faction appartenait Bill Calhoun ? Bien sûr, la partie entraînement du quizz reste disponible ici et on peut en discuter ici.
  16. 4 points
    Première impression, j'ai eu le jeu cet après midi (sur Ps4, donc pas d'astuce ^^ pour moi) Graphiquement : je le met en 1er parce que tout le monde en parle. Et bien pour moi c'est plus que satisfaisant, oui c'est sur l'herbe passe parfois au travers des matériaux mais on s'en fou franchement, en tout cas moi oui. Les couleurs sont belles sans être criarde. Et par rapport au vidéo, et bah c'est bien plus beau en vrai! L'ambiance a certains endroits est superbe (notamment a Cooncord) Craft : Là c'est franchement une vrai claque, que se soit au niveau armement, armure, habitation...On va passer quelques heures là dessus je le sens C'est ultra complet et que du bonheur. Y'a des défauts cependant, je vais devoir me promener avec 72 chameaux pour tout les loots a transporter! Vu que je ramasse tout en plus! Au début, j'ai cru lire dans l’explication que les contenaires communiqués entre eux une fois découvert, du cou je me suis délesté. Et en découvrant un autre atelier, rien! J'ai peut être mal compris! Le craft d'habitation n'est pas évident a prendre en main, par exemple, en se qui concerne les coins de murs, et bah y'en a un qui voulait pas passer, tant pis, j'y reviendrais plus tard! Mais c'est pas bien méchant au vue des possibilités qui nous sont offert. On peu cuisiner, fabriquer sa propre drogue. Armure : Là c'est pareil, plein de possibilité. Par contre, un gros défaut, les épaulettes, jambières et autres sont en plus de la combinaisons, et ça c'est classe. Mais lorsque je met une armure (comparable a celle de l'Abri), et bah ce n'est plus possible, vraiment dommage ca! De plus, l'organisation de toute ces pièces dans le pip-boy est Scénario : Sans spoiler, je ne suis qu'au début du jeu, pour le moment ça va, mais c'est très court dans l'Abri! Un peu trop pour moi. Personnalisation : C'est également très poussé, vous pouvez faire ce que vous voulez. Je me souviens encore de la personnalisation de F3, certes c’était y'a 7 ans, mais c'est génial. Un bémol, j'aurais aimé pouvoir renommer le prénom de ma femme et de notre fils. Gameplay : Alors, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un peu de mal avec lla prise en main par rapport a F3 et FNV, c'est bizarre. Le passage de la 3eme a la 1er personne et bien faite et simple. L'ajout des favori est une très bonne chose pour moi et assez facile a gérer. Le VATS a été difficile a prendre en main, parce qu'avant je prenais bien mon temps (je m'en sers souvent et j'aime bien). Mais là, quand vous avez 6 rataupes qui foncent sur vous, vous n'avez plus le temps ^^ Cependant bien mieux comme ça je trouve. La visée aussi, c'est chaud hein, mais ça va venir. C'est vachement nerveux au niveau combat et ça aussi c'est plaisant. Dialogue : Bon, la roue des dialogues. C'est sur y'a juste "oui", "non", "peut etre" ou "sarcastique" (c'est un exemple et une simplification) mais après c'est bien plus précis et complet dans la narration. D'ailleurs, pour le moment, la VF est bien faite. J'ai eu le droit à un choix spécial du à mon SPECIAL (^^) mais sans savoir lequel a servit, dommage. Perso et Perk : J'ai trouvé un Grognak, quel plaisir de pouvoir les garder et les collectionner. Le tableau des Perks est super sympa et il est très difficile d'y faire un choix. Les animations (y compris lors des quêtes... du Vault boy ajoute une touche "funny" au jeu. Je regrette très largement l'absence des compétences noté sur 100. Par contre, je suis tombé sur une drogue qui donne Je pense qu'il va m'en falloir un paquet et que je vais devenir accroc ^^ Compagnons : Pour le moment, je n'ai que Canigou, étant donné que j'aime resté loin de l'ennemi et caché, j'avais peur qu'il saute sur tous ce qu'il bouge. Il n'en ai rien, il reste bien derrière vous et ne vous embête pas. Même il protège au càc, ça c'est bien fait. Dans des endroits confiné, il reste l’éternel problème de la gène. Pour moi les options va chercher... ne servent a rien, par contre, certaines de ces options font sourire, pas de spoil non plus. Au niveau animation, c'est vrai qu'il est très bien fait. Divers : L'intro (en cinématique) était terrible, je ne vous spoil pas, je vous laisse découvrir! Temps de chargement pour rentrer dans les bâtiments. Bugs : J'en ai eu deux, l'un pendant une conversation ou la caméra a "cogné" contre mon perso et pendant la conversation, bah, je ne voyais que mon épaule et le mur! Le second, lors d'une mission, Codsworth était bloqué et il a fallu que je martyrise ma touche X sur lui pour le débloqué au bout de 30 sec. Map : Je ne suis qu'au début donc très peu d'avis. Le seul que je peux donner c'est Pour conclure, je ne suis pas déçu, j'ai même envi d'y rejouer. Mais ce n'est qu'un réel début d'appercu. Bon jeu a vous les Wanderer
  17. 4 points
    El Racal

    Hommage à Charlie Hebdo

    Vous devez tous être au courant de la tuerie de ce matin, si vous ne l'étiez pas, malheureusement, vous l'êtes maintenant: 12 victimes dont des grands noms comme Charb, Cabu, Wolinski et Tignous au siège de Charlie Hebdo massacrés lâchement par deux fanatiques. Au-delà de la colère légitime de voir un symbole de notre démocratie ainsi attaqué, je tenais à saluer la mémoire de ces douze héros, morts pour avoir défendu leur liberté d'expression. Je pense que le meilleur hommage qu'on puisse leur rendre et de ne jamais renoncer à ces libertés fondamentales que sont la liberté de pensée et d'expression.  Je pensais comme Nietzche que Dieu est mort (du coup, Allah et Yahvé aussi) mais dans le cas où Friedrich s'est planté, Il doit vraiment avoir honte.  No pasaran! Dites merde à toutes les formes de fascisme!
  18. 3 points
    21 ans après Fallout et 17 ans après Arcanum, le tandem Cain/Boyarsky nous pond une troisième franchise inédite, dans un univers tout aussi exotique. Après deux ans de silence autour de leur mystérieux projet, les deux vétérans du jeu de rôle nous livrent une tonne d'infos exclusives, qui ont de bonnes chances de susciter l'enthousiasme des fans d'hier et d'aujourd'hui. C'est avec une joie non dissimulée que nous vous proposons un résumé des informations révélées cette semaine autour de cette nouvelle production d'Obsidian Entertainment. Une annonce sponsorisée par Spacer's Choice. Pour ceux qui ont pu se balader sur le site d'Obsidian quelques jours avant leur dernière annonce, on pouvait y voir un joli compte à rebours, avec de fausses publicités, deux extraits musicaux, et la promesse d'en savoir davantage le 6 décembre, lors des Game Awards 2018. Pour en savoir plus sur ce teasing, voir le résumé de ShiNTeRNaTiONaL. Concernant The Game Awards 2018, il s'agit d'une cérémonie de remises des prix pour les jeux sortis dans l'année en cours (Read Dead Redemption 2 a fait une razzia cette année). La cérémonie est présentée par le canadien Geoff Keighley et se déroule à Los Angeles, au Microsoft Theater. Il est a noter que plusieurs des lauréats sont canadiens ou français et que ces derniers peinent généralement avec l'accent américain. Vous pouvez revisionner la cérémonie dans son ensemble par ici. On notera également l'annonce de plusieurs titres prometteurs tels que Anthem, Rage 2, Far Cry : New Dawn, Hades, Journey to the Savage Planet, Scavengers, ou encore Survived by, qui ont de bonnes chances d'attirer un bon nombre d'entre vous. Mais le moment à retenir de cette cérémonie est l'intervention de quelques secondes de Timothy Cain et Leonard Boyarsky, en costard cravates, où ces derniers rappellent qu'ils ont créé Fallout et que le public est légalement obligé d'adorer la bande-annonce suivante. Si vous avez suivi la cérémonie juste pour l'annonce du titre, il se peut que la brièveté de l'annonce vous ait passablement déçu. En effet, entre l'intervention de Cain et Boyarsky et la bande-annonce, il ne s'est guère écoulé plus de trois minutes. Et pourtant, on apprend beaucoup de ces quelques minutes. Les créateurs de Fallout nous offrent ici un nouveau jeu de rôle en vue subjective, dans un univers totalement nouveau, dans un style retro-futuriste sur fond de colonisation spatiale et de domination par les corporations. Si le style de dystopie spatiale humoristique empruntant au western et au post-apo rappelle Borderlands, on sent la volonté de Cain et Boyarsky d'aller plus loin dans la construction d'un monde original et logique, avec la promesse d'une satire plus poussée à l'horizon. Si la bande-annonce ci-dessus est le moment majeur de cette cérémonie, l'annonce officielle est aussi l'occasion de retirer l'embargo sur la communication autour de ce nouveau titre, auparavant connu sous le nom de Projet Indiana. En effet, en prévision de l'annonce officielle, des journalistes de plusieurs sites, comme mmorpg.com ou rpgsite.net avaient déjà réalisé des interviews de membres de l'équipe et préparé leur publications. Game Informer avait même déjà accès à une vidéo de démonstration que vous pouvez désormais visionner par ici.  La levée de cet embargo nous permet d'en savoir bien plus sur ce titre. Tout d'abord, nous avons la confirmation qu'il s'agit bien d'un jeu de rôle dans la lignée des précédents titres d'Obsidian, tels que Fallout: New Vegas ou Pillars of Eternity. Au programme, la possibilité d'influer sur l'histoire, avec différentes fins possibles, un protagoniste silencieux, des dialogues à choix multiples, (plus de quatre options et des répliques biens visibles), des options de dialogues influencées par les compétences du personnage, avec notamment la possibilité d'être un idiot, un système de réputation différent selon les factions (ici incarnées par les différentes corporations qui régissent les lois et la propagande de chaque localité), la liberté de tuer n'importe quel personnage non joueur, y compris ceux qui paraissent essentiels à l'intrigue, des équipements seulement accessibles en fonction de son allégeance aux différentes factions\corporations, des compagnons offrant différents bonus, avec leur propres affinités, intrigues et quêtes personnelles, (pas de romances). Ces derniers peuvent même intervenir dans les dialogues avec d'autres personnages. Comme dans New Vegas, on peut voyager avec deux compagnons à la fois. On note toutefois quelques différences notables avec New Vegas. Tout d'abord, on ne parle pas ici de monde ouvert ou d'espace de jeu continu. La nature même de cet univers fictif impose le cloisonnement des différentes zones de jeu. En effet, si le Mojave peut être exploré à pied, la colonie de Halcyon nécessite de posséder un vaisseau spatial. Les différentes zones de jeu, comprenant au moins deux planètes et plusieurs stations spatiales, seront débloquées au fur et à mesure des quêtes et des achats de cartes, avec des zones mutuellement exclusives. Le V.A.T.S est remplacé par un système appelé Tactical Time Dilation qui ralentit le temps au lieu de le stopper et qui trouve une explication au sein de l'univers fictif. Mais la vraie innovation de gameplay est le concept de défaut, imaginé par Tim Cain. Tandis que vous jouez à The Outer Worlds, le jeu analysera votre expérience pour détecter quels sont vos points forts et vos points faibles. Si vous vous faites attaquer sans cesse par des Raptidons, le jeu vous proposera le défaut Raptiphobie, qui vous donnera un malus lors des affrontements avec ces créatures vicieuses, mais qui vous accordera immédiatement en contrepartie une capacité de personnage supplémentaire. Ce concept ne se limite pas aux ennemis affrontés. Par exemple, la peur du noir ou le vertige sont aussi des défauts inclus dans le jeu. On peut dire que cette mécanique rappelle les traits de Fallout, tout en leur donnant une dimension nouvelle. On se doute également que le moteur sera également différent de celui de New Vegas. Il s'agit en effet de la version 4 de l'Unreal Engine. (Obsidian avait utilisé une version précédente de ce moteur pour Alpha Protocol)   Quelques informations de coulisses pour les plus intéressés. Le développement du jeu aura démaré en 2016, sous le nom de Projet Indiana, même si des pourparlers entre Cain et Boyarsky avaient commencé en amont. C'est avant tout pour développer ce projet que Leonard Boyarsky a rejoint Obsidian Entertainment, (il n'a bossé sur aucun de leurs autres projets) invité par son ami Chris Jones. (développeur chez Interplay, Black Isle, et Troïka, puis co-fondateur d'Obsidian) Private Division (le label indie de Take-Two) fut très rapidement impliqué comme éditeur, même si les développeurs conservent les droits sur la licence (à moins que leur rachat par Microsoft ne remette cela en question). On note aussi la présence de Megan Starks, parmi les principaux auteurs. En plus d'avoir déjà travaillé avec Tim Cain chez Carbine Studios et Obsidian Entertainment, elle a également participé au développement de Fallen Earth, un jeu très apprécié par la communauté de Fallout Génération. Le jeu sortira en 2019, sur PC, Playstation 4 et XBOX One. Pour en savoir plus, vous pouvez rejoindre notre discussion ici, le sujet sur No Mutants Allowed, la page Steam, ou le site officiel. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des prochains développements de cette nouvelle franchise très attendue.
  19. 3 points
    Fallout 4 est un jeu qui ne se teste pas en une dizaine d'heures. Son contenu est gigantesque et il convient de s'arrêter un moment pour faire le point un peu plus de deux semaines après sa sortie. Après vos "premières impressions" et vos premières heures de jeu, ce topic a pour but de rassembler vos avis concernant Fallout 4 de manière plus complète, plus précise, plus détaillée. En ce qui concerne mon avis personnel voici quelques points clés : Actuellement je prend beaucoup trop de plaisir à y jouer pour penser que Fallout 4 est un mauvais jeu. Le craft Le système de craft est une merveille, je me suis transformé en pur scavenger/recycleur/maçon du Wasteland et j'adore ça Il y a un réel sentiment de progression et d'impact sur le wasteland lorsqu'on prend le temps de s'occuper des colonies. Il peut y avoir un aspect un peu répétitif à la création de colonies, mais si on fait l'effort de se diversifier et de ne pas bêtement reproduire les mêmes bâtiments dans le même ordre, cela devient bien plus intéressant. Il vaut mieux partir avec une idée en tête pour chacune de vos colonies Exemple : celle-ci sera une ferme d'agriculteurs - celle-ci sera une ville marchande - celle-ci sera une station de recyclage et de craft - celle-ci sera un avant poste de combat etc... Les ressources repopent régulièrement dans les containers et les ennemis réapparaissent dans la plupart des zones donc je "dors" beaucoup. Clairement Bethesda a choisi de diriger le jeu dans une toute nouvelle direction et c'est leur droit, mais ils doivent faire très attention à la suite qu'ils vont y donner. Il y a encore énormément de marge de progression possible sur cet aspect "gestion des colonies", comme la gestion de la survie, de la faim, de la soif et du bonheur Le "bonheur" est complètement obscur et mal programmé. Ils auraient du mieux travailler cet aspect car c'est un des éléments essentiels à la reconstruction. J'aimerai qu'ils aillent encore plus loin avec le fait de gérer les états physiques, émotionnels ou relationnels de chaque habitant mais je vais peut-être un peu loin? En tout cas, clairement s'ils veulent se rapprocher d'un jeu de "simulation de survie", il y aurait encore beaucoup à faire mais les mods peuvent aider. Les combats Les combats sont tellement meilleurs que dans le 3 et le newvegas les efforts en ce sens sont vraiment très marqués. L'IA ressemble fortement à celle de Rage (pour les combats), ils ont du pompé quelques algorithmes très sympa comme les goules qui baissent la tête quand tu les vise, les mecs qui utilisent bien mieux les couvertures et te tirent dessus en montrant a peine le bout de leur tête. Et c'est tant mieux. Je joue un assassin ninja (agi 7) avec le combo sniper en temps réèl et corps à corps via le vats. C'est excellent et les sensations sont vraiment là. A mi-distance j'utilise un fusil de combat moddé mais j'essaie d'éviter au maximum cette approche trop bourrine. La difficulté en mode survie est bien coriace et c'est vraiment sympa à jouer même si personnellement j'aimerai un mode "ultra-survie" ou les combats seraient encore plus durs et où mon personnage serait pas cet espèce de grosbill surpuissant et surarmé. Je trouve que les sensations en mode furtivité sont bien présentes (utilisation de la lumière et des lignes de vision, choix des approches en fonction du placement des défenses). Je n'irais pas jusqu'à dire que ça rivalise avec un Stalker ou un Metro, mais on s'en rapproche. Les compagnons Je n'ai pas rencontré beaucoup de compagnons pour le moment (canigou, codworth et preston garvey). Je reste donc avec Preston que je ne prend que rarement avec moi dans les opérations de furtivité Même si ya des efforts fait en ce sens, parfois il se baisse, il reste à coté de moi, mais généralement il gâche tout en fonçant tête baissée, c'est trop aléatoire et incontrôlable pour risquer de le prendre avec moi. Le système pour lui donner des ordres est certes plus intuitif au niveau de l'interface mais son comportement est mal(pas?) programmé pour la furtivité. Parfois je m'amuse à mettre ma superarmure, et à donner des VRAI flingues à preston (mousquet laser = grosse merde, vive les fusil d'assaut et les grenades frag) et à partir en mode bourrin mais c'est BEAUCOUP moins rigolo que l'approche furtive (trop bourrin, trop facile, j'attend vraiment un mod "ultra-hardcore nightmare") La progression Je m'occupe à fond de mes colonies. Et je suis totalement à fond dans mon rôle de général de la milice. J'en ai rien à branler de mon fils, de toute façon le scénario principal semble complètement facultatif et très peu immersif Après 40h de jeu ne n'ai a peine exploré que la zone du nord ouest (voir screenshot) et je suis level 14. J'ai arrêté ma progression et mon exploration à la zone du nord-ouest et aux alentours de Lexington, je me concentre énormément sur le craft, la récupération. Je ne fait que très peu de quêtes car de toute façon elle sont très peu intéressantes (combat combat combat) et quand je les fait, c'est uniquement en mode ultra furtif sinon je me fait chier. Les mods Des tonnes de mods sont déjà disponibles et certains sont absolument indispensables pour jouer correctement (autohotkey) Certains mods sont très utiles, d'autres éclatent l'économie ou sont carrément du cheat, attention à bien choisir vos mods, je regrette vraiment qu'on ai pas plus de guides ou de tests de mods en français. Le scénario et les dialogues Je considère que j'ai pas du tout vu assez de ce que Fallout 4 propose au niveau du scénario et des dialogues pour donner un avis qui soit plus concluant à ce propos. Tout ce que j'ai vu de ce coté là est franchement minable mais je m'en fout complètement. Les factions Je préfère attendre un peu avant de juger les quêtes et les interactions entre les factions mais ce que j'ai vu de ce coté là est encore très mollasson. J'ai l'impression que les factions restent au second plan ou alors qu'elles sont présentées de manière trop manichéenne pour que ce soit intéressant (Miliciens = gentils, Institut = méchants) J'ai pas encore rencontré la Confrérie donc je ne peux pas en parler, et pour le reste, on verra bien. Il y a énormément d'autres choses que je voudrais évoquer mais le temps me manque et j'en ai déjà dit beaucoup. Mon sentiment général sur le jeu est que c'est une très bon jeu si on le prend pour ce qu'il est. On est très très TRÈS loin des premiers opus de Fallout mais si j'ai envie d'y rejouer je peux tout à fait me les refaire quand je veux grâce aux patchs traduits en français. Mieux encore, je peux jouer à Wasteland 2 qui est une pure merveille et clairement leur digne successeur. Par contre ce que me propose Fallout 4 n'a rien à voir. Mais ce n'est pas moins intéressant, c'est juste totalement différent. Je regrette que le nom "Fallout" puisse être associé à des concepts aussi éloignés les uns des autres et que cela crée cette espèce de confusion générale dans les esprits des joueurs. Mais bon, je fait avec, et passé ce sentiment de frustration et de nostalgie j'ai envie d'explorer de fond en comble tout ce que Fallout 4 a à proposer. Et vous, vous en êtes où de votre progression et qu'est-ce que vous en pensez de ce Fallout 4 ?
  20. 3 points
    Bergil

    Concours vidéo jeuxvideo.com

    Merci pour vos commentaires. Pour le manque d'action : c'est un choix. Je voulais un truc doux et posé, ne pas montrer de violence (y'a pas un coup de feu). La violence, l'action, on l'imagine après. Et puis comme je reproche justement au jeu son trop-plein d'action... Pour l'anglais : c'est aussi un choix personnel, je suis un adepte de la VO sous-titrée quand je regarde des films. Je trouve simplement que ça fait plus authentique, l'histoire se passe aux US, donc les personnages parlent anglais. Mais je le répète, j'ai tapé et intégré des sous-titres français, à activer sur Youtube !
  21. 3 points
    Dans tout bon rpg qui se respecte, la narration est très importante. Sur Fallout 4 elle est quasi inexistante, pas assez de contenu scénarisé selon moi et la multiplicité des factions avec lesquelles nous pouvons nous allier n'arrange rien. Bethesda a voulu nous en coller plein les yeux avec des factions et des lieux mais ne raconte aucune histoire ... du coup et cela n'engage que moi, j'ai beaucoup de mal à m'immerger dans ce Fallout 4. Si par ailleurs la direction artistique est prenante ou certaines quêtes secondaires bien écrites, ce n'est pas assez selon moi pour en faire un bon jeu et à fortiori encore moins pour un bon Fallout. Pour reprendre l'exemple de Cam', j'ai de bien meilleurs souvenirs de mes sessions de The Witcher 3. Je me sentais beaucoup plus concerné par ce qui se passait autour de moi, le contenu scénarisé était très riche et je ne devais pas faire mille trucs inutilement répétitifs pour avoir une impression de contenu. C'est juste un jeu de shoot bourrin dans un univers à mi-chemin entre Fallout et autre chose qui reste à définir. Faudrait peut-être demander à Bethesda d'ailleurs ... après je ne suis pas sur qu'ils le savent.
  22. 3 points
    Le problème n'est pas uniquement de savoir si c'est un bon ou un mauvais jeu. En soit, c'est un jeu correct, même s'il manque d'innovation et est techniquement au rabais. Le problème, c'est qu'il est estampillé "Fallout" et "RPG" pour être vendu, et qu'il est loin de l'un comme de l'autre. "L'esprit" fondateur de la licence est complètement absent, Bethesda reste dans le politiquement correct et veut clairement toucher le plus grand nombre, c'est un jeu que tu peux montrer à ta mère et sûr que les parents hésiteront peu avant de l'acheter pour les rejetons de 13 ans Ensuite, même si le jeu n'est pas mauvais, une fois qu'on a fait le deuil du RP et de l'esprit des précédents Fallout, Bethesda se repose sur ses lauriers! Il n'y a RIEN de vraiment nouveau dans leur jeu, pas de prise de risque. Depuis Oblivion, tous les jeux Bethesda sont pareils... Même moteur à la traine et extrêmement limitatif - même si mis à jour, c'est le même depuis bien trop longtemps. C'est un peu dur à expliqué, mais en y jouant, j'ai vraiment eu l'impression de jouer à tous les autres jeux Besthesda. Il n'y a pas de prise de risque, rien, et de la part d'un studio aujourd'hui aussi gros qu'eux, on attend mieux. Pour The Witcher 3, CDP à pris des risques, et a apporté une vraie plus valus à son jeu par rapport à TW2. Là, on a un Syrim moddé, Skyrim étant lui même un Oblivion moddés, comme pour Fallout 3. ça commence à faire long, et l’intérêt du jeu s'en épuise d'autant plus vite. Je ne sais pas qu'elle sont les plans pour l'avenir, mais si le prochain jeu de Bethesda n'innove pas et se contente encore d'être une modernisation de leurs anciens jeux, ils vont dans le mur. EDIT: Je me répète, mais c'est également une des limitations de leur moteur moisi et vieillissant. Il n'est pas fait pour, et Besthesda ne prend pas le risque, quitte à faire un scénario très linéaire, d'au moins le mettre en scène de façon grandiose, via des cutscènes ou autre.
  23. 3 points
    Je suis globalement très déçu par ce Fallout 4 ... Scénario inexistant, quête de colonies redondantes et insipides entre les problèmes d'enlèvements / pillards / goules. On bouffe à tous les râteliers avec les factions, jusqu'au dénouement final ... bref un rôle d'agent double voire triple, on y perd un peu l'objectif final si tant est qu'il soit défini. Une exploration qui ne sert à rien, même en niveau survie, on trouve de tout un peu trop facilement, aucune sensation de manque ou d'urgence. Immersion inexistante, bref je me fais chier sur ce jeu et c'est le premier Fallout qui me fait ça. Je pense que vous trouverez mes propos durs mais cet opus sonne le glas de la licence pour moi. Je ne toucherai plus jamais à un fallout made in Bethesda.
  24. 3 points
    À partir des années 1950 aux États-Unis, il fallait, en plus du jacuzzi, un abri anti-atomique. La guerre, froide et nucléaire, pouvait s'abattre sur l'Amérique à tout instant, depuis La Havane ou Moscou. Histoire en images. Pour une population de 319 Millions d'habitants , il y' a environs 70 millions d'abris - atomiques . Le magazine en question http://owni.fr/files/2011/04/fallout-protection-gov-brochure.jpeg Décembre 1961 : Brochure du gouvernement américain sur les moyens de protection à mettre en oeuvre contre les retombées nucléaires . http://owni.fr/files/2011/04/4179042160_b46105ac1b_o-e1302447686977.jpg Idem http://owni.fr/files/2011/04/5144936522_6a15d7fb53_b-1-e1302443994505.jpg “Bombe Atomique ! Venez visiter un abri anti-atomique, dans un cadre… agréable” http://owni.fr/files/2011/04/5147781714_cb74447236_b-e1302419296290.jpg Ou comment construire un abris !! http://owni.fr/files/2011/04/5144333081_704ed21ec0_b-e1302419554683.jpg La famille a l'abris. http://owni.fr/files/2011/04/Screen-shot-2011-04-10-at-17.27.32-e1302449421967.png Protegez votre famile .
  25. 3 points
    Cam'

    Hommage à Charlie Hebdo

    mon ancien prof de story board a dessine ca :  et celle ci d'un collègue graphiste :