Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/25/2013 in all areas

  1. 7 points
    Allez les gars, je me permets d'en ajouter une couche avec une blague sans doute déjà faite mais j'étais d'humeur à dessiner ce soir. Promis, je poste mon gribouillis et je me sauve (j'ai que 5 heures au compteur de mon côté )
  2. 6 points
    La guerre. La guerre ne meurt jamais. Des contrées désertiques de New Vegas aux ruines de la vieille Capitale, en passant par les localités éparses de la côte ouest, le verdict est toujours le même. La ville de Seattle ne fait pas exception, et Fallout Cascadia nous permettra de la découvrir en nous plongeant dans cette partie de l'état de Washington, situé sur la côte ouest. Fallout Cascadia est donc un mod basé sur le Creation Kit de Fallout 4. Tout comme les contrées qu'on a déjà pu explorer lors des différents opus de la série, Seattle et ses environs sont truffés de raiders agressifs et de tribus diverses. Jusqu'au jour où les tribus, dans un seul et même élan de solidarité, se regroupèrent sous le drapeau d'une nouvelle république - la République de Cascadia - et créèrent une grande capitale : Cascade. Comme expliqué sur le site consacré, Fallout Cascadia s'inspire beaucoup des Fallout se situant sur la côte ouest. Il mettra le joueur face à des choix lors d'une première guerre civile entre une jeune république et des forces séparatistes, sans oublier bien entendu la présence de la RNC. On n'en saura pas plus sur l'histoire et l'univers de ce mod, dont le développement a commencé l'année dernière, en mai 2016. Il proposera 80km² de terrain de jeu, centré autour de Seattle et se déroulera des décennies après les derniers Fallout, en 2329. Il est considéré par ses créateurs comme une "totale conversion", tant il modifie en profondeur le gameplay du jeu de base pour se rapprocher du RPG : Le système de dialogue à la F3 / FNV a été réimplémenté dans le jeu, permettant une plus grande richesse dans l'incarnation de son personnage et dans les différentes communications en général. De même, les armures de faction vous permettront de vous faire passer pour un membre de tel ou tel groupe, comme il était possible de le faire dans New Vegas Le Blackjack est de retour, à l'aide d'un mod externe qui sera implémenté dans Fallout Cascadia. Il nous sera donc possible de dépenser nos capsules gagnées à la sueur de notre front dans ces paris. Bref, de très bonnes nouvelles pour les laissés-pour-compte du gameplay de Fallout 4. En outre, l'équipe étant assez conséquente, on ne peut être qu'optimiste sur ce que ce mod peut donner. D'ailleurs, si vous parlez anglais et possédez des compétences recherchées par la team Cascadia, vous pouvez postuler à cette adresse pour aider à la croissance de cet ambitieux projet. Il est également possible de discuter avec l'équipe créative via leur Discord, et ainsi leur suggérer des idées pour rendre Fallout Cascadia le plus agréable possible à jouer. Un reddit, pour les connaisseurs, est également de la partie. Pour l'heure, aucune date de sortie n'est prévue. Il semble que les premières quêtes et certains lieux soient déjà terminés, ainsi que l'implémentation d'un début du doublage. En tous les cas, le jeu tournera sous toutes les machines acceptant Fallout 4 en qualité graphique moyenne. De plus, le mod sera proposé gratuitement, et ce même si un système payant de mods (comme on a pu le découvrir sur Steam il y à de cela quelques années) réapparaissait. On vous laisse avec la bande-annonce fêtant leur première année de développement. En vous souhaitant bonne chance dans les terres désolées ! Edit : et voici la bande-annonce fêtant les 2 ans de développement :
  3. 5 points
    De longue date réclamé par la communauté, Fallout 76 n'est pourtant pas le seul Fallout multijoueur (ou coopératif). Beaucoup oublient effectivement de citer Fallout Tactics et Project V13 (abandonné peu après par le rachat de la licence par Bethesda), tous deux édités par Interplay (pour mémoire, Fallout Tactics a été développé par 14° East et Micro Forté). Il existe aussi quelques mods ayant tentés de donner vie au multijoueur, tels que Fonline (Fallout 1 & 2) et NV:MP (Fallout: New Vegas) Pourquoi commencer par une telle introduction ? Afin de répondre directement à la levée de boucliers suscitée par l'annonce de Fallout 76. Eh oui, Bethesda n'est pas le seul à s'être lancé dans le projet. Après l'échec cuisant d'Interplay et de son Project V13 et la réussite en demi-teinte de la communauté via différents mods, Bethesda a-t-il réussi son pari ? On va tenter d'y répondre durant ce test. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est certes audacieux : tenter de réconcilier les vieux fans de la licence et les plus jeunes, sur une carte 4 fois plus grande que celle Fallout 4 réunissant 24 joueurs par serveur, dans un univers post-apo aussi riche que surprenant. Et sans PNJ, tout un programme. La narration : Cette absence de PNJ comme annoncée lors de l'E3 est un bon prétexte pour revoir dans ce spin-off une des mécaniques essentielles de Fallout et de tout RPG, la narration. Celle-ci s'effectue exclusivement depuis des holobandes, notes, terminaux et radios. Exit donc les donneurs de quêtes, et ce qui est sûr c'est que de ce côté, il y a de bonnes, mais aussi de mauvaises surprises. La quête principale donnée lors de votre sortie de l'Abri 76 servira de gros tutoriel sur les fonctionnalités du jeu. Plutôt prétexte à l'exploration de la carte et à la découverte des différentes factions présentes aux quatre coins des Appalaches qu'à une véritable traque au superviseur égaré. Et l'un des points les plus surprenants de Fallout 76 est bien à ce niveau : on se rend vite compte que cette quête reste tout à fait discrète durant sa résolution. Le joueur réalisera entre-temps une multitude de quêtes et d'événements, tantôt épiques et dignes d'un Fallout d’antan avec ses rebondissements et sa narration extrêmement soignée, tantôt beaucoup plus fades et classiques. On appréciera d'avoir la possibilité de "découper" la quête principale à sa guise, et d'accéder (sans forcément le vouloir) à des objectifs plus avancés, puis de pouvoir revenir compléter les objectifs restants ultérieurement. Les objectifs de la quête principale emmènent toujours à la même finalité : rejoindre une par une l'ensemble des factions présentes : Les Samaritains, les Pillards, les Etats-Libres, La Confrérie de L'Acier, et l'Enclave. Cette dernière faction permet de débloquer un des contenus HL (Haut Level) les plus funs : l'accès aux missiles balistiques permettant de "créer" une zone fortement irradiée après un bon vieux bombardement atomique. Ces zones grouillent de monstres mutants lootant des ressources HL indispensables à certains crafts. On pointera ici du doigt une aberration du jeu : la possibilité de rejoindre aussi bien l'Enclave que la Confrérie de l'Acier, deux ennemies de longue date. Peut-être une excuse aux clans PVP promit par Bethesda pour les prochaines mises à jour gratuites. Les Appalaches, un monde riche et bien rendu : Il faut ici admettre qu'il faut rendre à Ceasar ce qui appartient à Ceasar... Bethesda a toujours excellé dans la création de mondes vivants, cohérents et variés, et ici le cahier des charges est rempli haut la main. Les différentes zones sont bonnement magnifiquement bien représentées et suffisamment variées pour nous pousser à explorer toujours plus les moindres recoins de ce monde dévasté par la Grande Guerre. Et il y en a pour tous les goûts : de la forêt verdoyante à l'ancienne région minière entièrement ravagée par des années d'exploitation intensive. Un regret se fait néanmoins sentir à la vue de nombreux assets (éléments graphiques) repris de Fallout 4 qui peinent, malgré la beauté des lieux, à donner l'impression qu'il ne s'agit pas d'un gros DLC de ce dernier, et nous donnent donc une méchante impression de déjà vu. On comprend bien ici que Bethesda a cherché avant tout à économiser quelques deniers au détriment du renouvellement de notre expérience de jeu, qui ne sera néanmoins pas ternie pour autant. Lors de l'annonce officielle de la taille de la carte nous avons eu peur voir arriver un remplissage à la va-vite. Il n'en est rien, les très nombreux points d’intérêts s'accordent parfaitement et réussissent pour la plupart à récompenser l'exploration via différentes quêtes et événements. De ce côté-là, prévoyez de nombreuses heures d'exploration afin d'espérer boucler votre tour des Appalaches ! On regrettera seulement qu'une assez grande partie des bâtiments soient encore fermés sans explication valable, ce qui reste un point noir de la série. Le voyage rapide fait quant à lui son retour. Classique, quelques capsules en échange d'un déplacement rapide vers une autre zone déjà découverte. À noter que certains points de TP (téléportation) comme l'Abri 76, les camps de son équipe, et les joueurs en liste d'ami sont gratuits. De nombreuses critiques ont aussi afflué par l'utilisation du Creation Engine, le moteur de rendu graphique utilisé depuis Skyrim (2011), lui-même basé sur Gamebryo (Morrowind, 2002). On rappellera que Bethesda est loin d'être le seul studio à conserver son moteur d'origine dans le développement de ses jeux : le CryEngine, pour ne citer que lui, qui a fait son apparition en 2004 avec Far Cry est encore utilisé aujourd'hui dans de nombreux projets. Pourtant loin d'avoir un rendu des effets météo "16 fois plus détaillé" par rapport à Fallout 4, comme promis par Bethesda à L'E3 2018, Fallout 76 n'en reste pas moins très flatteur pour la rétine. Même si on peut reprocher la fainéantise du studio par rapport à l'optimisation de son titre, on comprendra aisément que la physique indépendante d'une grande partie des objets du monde n'aide pas à atteindre le confort de jeu que l'on pourrait attendre en 2018. D'autres bugs graphiques sont eux totalement inacceptables, tels que certains ratés dans les animations, l'absence de réglage du FOV (distance du champ de vision devant et sur les côtés), le bug d'affichage des armures assistées etc. présents depuis Fallout 4. Le bestiaire quant à lui a de quoi surprendre. Si les éternelles goules, Super-mutants (qui trouvent l'explication de leur présence lors d'une quête), radcafards, radscorpions et autres sont toujours présents, de nombreux ajouts issus du Folklore de la Virginie-Occidentale sont présents, tels que le Griffon, le Mothman (l'Homme-papillon), la Sulfurie, etc. Cela ne manque pas de renouveler positivement notre expérience de jeu. On regrettera néanmoins les réglages liés à l'apparition des monstres en de nombreux endroits : il n'est pas rare de vider entièrement une zone, puis de voir quelques minutes plus tard l'ensemble des monstres repoper (réapparaître) devant nous, ce qui est souvent lié à l'apparition d'un nouveau joueur dans la zone. On terminera ce chapitre par une bonne note, celle de la bande-son du jeu, magnifiquement composée par Inon Zur qui officie depuis Fallout: Tactics sur la série et la reprise de nombreuses musiques d'opus précédents via les différentes radios. La création de personnages et le système de carte : Sans surprise, le système de création de personnages est entièrement repris de Fallout 4. Si vous avez joué à ce précédent opus, vous ne serez pas dépaysé. Seule nouveauté, l’apparence de notre personnage peut être changée à tout moment, et notre tenue est affichée en priorité à la place des vos éléments d'armure (ce qui nous donne un certain style !). Un mode "photo" a aussi été ajouté, vous permettant d’immortaliser vos meilleurs moments de jeu, seul ou accompagné. Le système de Perks (aptitudes) et de SPECIAL a été totalement revu. Nous disposons maintenant à chaque passage de niveau (jusqu'au niveau 50), d'un gain d'un point de SPECIAL. Celui-ci peut être attribué dans la statistique primaire de votre choix, avec un maximum de 15 points par SPECIAL et de 50 points maximum. À chaque niveau (sans limite), nous recevons une carte de compétence, et un deck de carte tous les 5 niveaux (jusqu'au niveau 50). Ces cartes peuvent être distribuées selon votre choix de Build (et vos points de SPECIAL). Elles sont aussi "fusionnables" afin d'obtenir des cartes plus puissantes et peuvent même être partagées avec les membres de votre groupe. Attention, certaines cartes disposent d'un niveau minimum pour être équipées, et le SPECIAL ne peut pour le moment pas être réinitialisé, contrairement à vos compétences (skills). Il faut donc bien penser dès le début au BUILD de votre personnage. Mac Gyver, c'est vous ! Deux éléments de Fallout 4 aujourd'hui présent dans tous les jeux de Bethesda, le housing (construction) et le craft (fabrication d'objets) restent l'un des points forts de ce nouvel opus, mais aussi l'un des plus détestables. Pensé pour pousser le joueur à amasser des montagnes de ressources diverses et variées durant ses explorations dans le but de les recycler pour créer de nouvelles armes, armures, éléments de construction, etc. : le système mis en place nous fait très vite regretter la présence de celui-ci. Limité à 400 livres (200 kilos), le stockage du C.A.M.P du joueur, couplé à son inventaire (qui dépendra des perks, compétences et des armures équipées) atteindra très rapidement (durant les premières heures de jeu) ses limites et viendra à bout du joueur le plus calme et motivé. Oubliez donc le ramassage intensif et compulsif à la Fallout 4, vous serez très vite emmené à adopter le tri sélectif afin de ne pas saturer votre inventaire de toute la merde de terres désolées. Cela qui vous forcera bien souvent à jeter des éléments qui vous manqueront cruellement par la suite pour remplir vos objectifs futur. Et effectivement, quelle rage d'avoir jeté quelques heures plus tôt de l'acier, du bois et de la céramique pour libérer de la place pour des vis et des ressorts afin de crafter votre nouvelle armure assistée... Ce sont ces mêmes éléments qui vous manqueront quelque temps plus tard pour terminer la création de l’extension de votre CAMP, et qui vous pousseront donc de longues minutes (voire des heures) à rechercher de nouveau ces composants. Sans compter l'usure supplémentaire de votre équipement qu'il faudra réparer. Cette limite complètement intolérable, que Bethesda a justifié par une limitation technique de ses serveurs est totalement incompréhensible quand on sait que des jeux comme Minecraft ou Rust (pour ne citer qu'eux) proposent un inventaire illimité ! D'autant plus que cette limitation anéantit presque totalement la possibilité de commerce entre joueurs, pourtant souhaité par Bethesda. Couplée à une interface d'échange bordélique (nous y reviendrons plus bas), nous obtenons l'une des pires décisions de ces dernières années dans un jeu vidéo. Rassurez-vous, le C.A.M.P. n'est pas en reste quand il s'agit de fonctionnalité mal pensée : le système de création de bases hérité du système de colonie de Fallout 4 vous donnera tout bonnement l'envie d’atomiser les studios de Bethesda. Promis comme portatif, il n'en reste que le nom : vous vous rendrez vite compte que reposer un C.A.M.P. entier à un autre endroit de la carte sans devoir le modifier révèle de l'exploit. Dans la majorité des cas, le C.A.M.P. ne souhaite tout simplement pas se reposer, affichant un indécent message de collision avec les éléments du décor, quand il ne disparaît pas tout simplement dans les méandres du grand rien. Les joueurs courageux qui réussiront néanmoins ces douze travaux d'Hercule, dans leurs tentatives de trouver un endroit adapté, se retrouveront très vite allégés des capsules nécessaires à la pose répétée de leur C.A.M.P. Les touches du clavier, quant à elles, sont encore et toujours "hardcodée" (codées en dur) malgré la grogne des joueurs disposant d'un clavier non QWERTY, ce qui pousse encore plus loin la frustration. Nous ne citerons pas non plus la joyeuse merde générée par les plans et recettes de Fallout 76 (plus de 1000)... Ceux-ci peuvent être récupérés à l'occasion de quêtes, de loot traditionnel, via la boutique où par le commerce avec d'autres joueurs/robots marchands, et ne disposent d'aucun indicateur permettant d'identifier rapidement ceux déjà possédés. Le système de création d'armes et d'armures est quant à lui plutôt bien pensé, contrairement à Fallout 4 où l'ensemble des plans sont débloqués dès le début, dans Fallout 76 il vous faudra courir après les plans d'armes et d'armures et de leurs améliorations respectives afin de les débloquer. Vous pouvez les acheter auprès d'autres joueurs/marchands, les gagner en récompense de certains accomplissements de quêtes/d'événements, où tout simplement en recyclant des armes et armures trouvées lors de vos explorations. Point positif, seules les améliorations peuvent être obtenues lors du recyclage :pour déverrouiller la fabrication de l'item en question, il vous faudra préalablement obtenir son plan de fabrication. La très grande majorité des plans disposent aussi de paliers de niveau (par exemple : armure de cuir level 1, 5, 10, 20, etc.), augmentant proportionnellement leur puissance/résistance, ce qui nous force constamment à revoir notre équipement jusqu'au niveau 50, et parfois à jongler entre différentes configurations afin de s'adapter à certaines zones ou ennemis. Mais ce système plutôt bien pensé se heurte rapidement à la limitation de stockage (encore une fois), ce qui limite très rapidement son utilisation. On regrettera par contre le mauvais équilibrage de l'usure qui a tendance à être beaucoup trop rapide sur certains items, et la présence d'armes et armures "légendaires" non recyclables ayant tendance à encombrer inutilement notre inventaire et qui finissent bien souvent sous forme de Doggy Bag à même le sol. Le multijoueurs, quand les bisounours copulent avec le schtroumpf farceur Nous en arrivons tout naturellement au point le plus décrié lors de l'annonce de Fallout 76, et le sujet favori des haters, sa composante multijoueur/coopératif. Il s'agit là certainement du point le plus exotique, mais aussi le plus abouti et paradoxalement le plus perfectible de ce nouvel opus. Pour les plus inquiets, sachez que Fallout 76 peut parfaitement être joué en solitaire comme annoncé par Bethesda lors de l'E3 (vous devrez néanmoins disposer d'une connexion internet, et vous verrez les autres joueurs sur la map). Votre progression sera tout simplement plus lente, mais certains passages end-game devront obligatoirement passer par un peu de coopération si vous souhaitez les compléter. Pour les adeptes de la composante multi, il faut avouer que celui de Fallout 76 est clairement très bien pensé afin d'éviter les comportements toxiques et favoriser l'entraide entre joueurs. En plus d'une centaine d'heures de jeu, je n'ai que très rarement rencontré des joueurs hostiles. La plupart des joueurs se contentent de tracer leur chemin, de vous gratifier d'une petite émoticône, ou même, de vous rejoindre pour un événement ou encore vous proposer un échange pour vider un surplus de l'inventaire. On peut donc dire que de ce côté, notre aventure dans les Appalaches se déroule dans la joie et la bonne humeur. Le jeu sanctionne effectivement tout comportement "toxique", toute action malveillante d'un autre joueur d'une mise à prix (prime en capsules), ce qui permet à tous les joueurs de l'identifier rapidement via sa carte, sa boussole affichant un point rouge indiquant la position du joueur sanctionné et son pseudo étant affiché en rouge. Tout joueur peut donc dès lors éliminer ce mécréant, qui se verra alors amputé du nombre de capsules correspondant à sa prime, qui sera reversée au joueur l'ayant vacciné. En prime, son bric-à-brac durement amassé pourra être récupéré par n'importe quel autre joueur via un petit sac déposé au sol... et par lui-même. Cette dernière sanction va donc être avant tout décidée par le chasseur de prime. Que se passe-t-il si le joueur en question ne dispose pas d'assez de capsules ? Un malus de dégât lui sera infligé pour un temps donné, cumulable autant de fois que le nombre d'actions malveillantes réalisées. Bethesda a donc pensé à tout de ce côté, même si on peut regretter que les "régulateurs" de ces pauvres âmes égarées ne soient pas plus récompensés. Il est donc possible de composer des équipes allant jusqu'à 4 joueurs. Jouer en équipe propose de nombreux avantages : pouvoir rejoindre le C.A.M.P d'un équipier sans dépenser la moindre capsule, partager avec le reste du groupe une carte de compétence (si vous disposez d'assez de Charisme), disposer d'un loot partagé sur les monstres tués, mais aussi, être gratifié d'un petit bonus de capsules et d'expérience lorsque l'un de vos coéquipiers valide une quête. Joueur en équipe se révèle donc plutôt jouissif, les avantages ne sont pas négligeables et cela permet de créer une équipe complémentaire adaptable aux situations rencontrées. Pour les adeptes du PVP, sachez que celui-ci n'a que très peu de place sur Fallout 76. Outre la prime en cas d'action malveillante, vous trouverez très peu de joueurs disposés à jouer le jeu de ce côté là. Les ateliers qui peuvent être capturés (ils ne vous appartiennent plus à votre déconnexion) représentent aussi un très faible intérêt du fait de leur nombre sur la carte. Il sera donc très rare de voir un autre joueur vous le disputer, sauf cas particulier (atelier de munitions), d'autant plus que cette fonctionnalité est pour le moment mal développée. Une prime en capsule peut être placée sur vous en cas de destruction d'une tourelle, dans certains cas si vous êtes amené à l’endommager, même si celle-ci vous tire dessus. On regrettera aussi que les biens des autres joueurs stockés dans les usines de production ne soient pas marqués en rouge, ce qui éviterait de nous faire avoir en cas de vol non volontaire, et de se voir recherché par les autres joueurs. Il est aussi très malheureux de voir que, pour le moment, aucun système de PVP réellement ordonné n'ait été mis en place pour ceux qui veulent le pratiquer. Annoncé par Bethesda, le système de factions PVP tarde à arriver et aurait de toute façon dû être intégré dès la première version du jeu. Ceci explique très certainement l'hérésie de pouvoir à la fois rejoindre l'Enclave et la Confrérie de l'Acier. Sachez également que le chat textuel n'est pas disponible en jeu, et que le "Push to Talk" n'est pas encore implanté, ce qui ne facilite pas les interactions entre joueurs. Les seuls moyens de communication à l'heure actuelle restent le vocal local, les serveurs vocaux privés (comme notre Discord), et le système d’émoticônes (dont certaines sont présentes uniquement en boutique contre des atomes, la seconde monnaie du jeu pouvant être obtenue gratuitement via des accomplissements). Pour terminer, Fallout 76 ne se veut pas être un jeu "sanction", en cas de mort du joueur, et comme indiqué plus haut, vous ne perdrez aucun équipement, uniquement le Bric à Brac encore présent dans votre inventaire que vous aurez loisir à récupérer à n'importe quel moment (si un autre joueur n'est pas passé par là avant vous). Le commerce pour les nuls Quel jeu ayant des ambitions en multijoueur ne dispose pas d'un système de commerce fonctionnel ? La réponse : Fallout 76 ! Et effectivement de côté là, le bât blesse ! Nous avons cité plus haut le système d’échange entre joueurs, joyeusement bordélique et indigeste que vous pouvez retrouver en image sur ce chapitre. Il s'agit tout simplement du système présent depuis Skyrim, pourtant mainte fois décrié pour sa lourdeur et toujours moddé dans les quelques jours suivant la sortie d'un TES ou d'un Fallout pour de le rendre plus lisible. Ici, Bethesda réitère les erreurs du passé et ne semble encore une fois pas écouter sa communauté, ce qui ne facilite pas les interactions commerciales. Le système de robot vendeur est tout autant ridicule, comme dans les précédents opus. Le robot vendeur dispose d'une réserve de capsules et de matériel qui se réinitialise toute les 24H, sauf que ces capsules sont limitées à 200, et sont en commun pour la plupart des vendeurs, ce qui limite fortement le nombre d’interactions possibles. D'autant plus qu'à chaque fois qu'un joueur est amené à vendre un objet de son inventaire, le robot marchand ne récupère qu'une infime partie des capsules dépensées, ce qui pousse vite le système à la limite. Ces deux éléments font que le commerce dans Fallout 76 se révèle anecdotique. La limite de la cache expliquée plus haut n'aidant pas, cette fonctionnalité est pour le moment presque totalement inutile, et sert seulement à récupérer quelques capsules journalières et à alléger très légèrement son inventaire. Il ne serait pourtant pas bien compliqué de développer une réelle interface d’échanges, et un HDV (Hôtel des ventes) basique comme pour Guild Wars premier du nom, lié à l'offre et à la demande, beaucoup plus adaptée. La survie : Là aussi plutôt anecdotique, la survie vous forcera à vous réhydrater via diverses boissons et à vous rassasier de manière régulière (un peu trop même), sans quoi des malus (comme la diminution des points d'action ou des maladies) apparaissent. Ce système a l'avantage d'exister, mais ne sera pas un frein, même pour le joueur le plus casual, les consommables pouvant être trouvés massivement passé un certain niveau, et les maladies pouvant être facilement soignées en attendant la fin du chrono, ou via des remèdes qui peuvent être facilement lootés ou fabriqués. Attention néanmoins, certains consommables sont périssables, ce qui nous force à faire attention à ce qui doit être consommé en priorité. Il vous sera aussi possible de vous reposer dans un lit afin de regagner quelques points de vie, et l'aptitude "sommeil réparateur" vous octroiera un léger bonus de point d'expérience. Attention cependant à ne pas dormir dans n'importe quel lit, sans quoi la maladie vous guette. Un système de mutation plutôt fun a été ajouté : passé un certain cap de radiation, votre corps peut muter, vous octroyant des bonus et des malus. Ces mutations peuvent être soignées via des Radaway, par exemple. Mais comme pour Fallout 4, les radiations viennent "grignoter" votre barre de santé et peuvent finir par être un sérieux handicap pour le joueur peu attentif. Note et conclusion : 14/20 Ce test et cette note ne représentent pas l'avis général de Fallout Génération, il s'agit de l'avis de Kims. Avant de crier à la Sulfurie, sachez qu'il faut avant tout prendre Fallout 76 comme un Spin-Off et un essai "hors série" de Fallout, et non comme une suite. Fallout 76 se déroulant en 2102, donc bien avant les événements des précédents Fallout, il n'impactera que très peu le lore général de la série. Même s'il reste du chemin à parcourir et que la version finale est sortie quelques mois trop tôt, nous ne pouvons que saluer l'initiative de Bethesda qui n'hésite pas à sortir des sentiers battus afin de tenter de réinventer (parfois de la mauvaise manière) ses licences phares, et qui nous livre aujourd'hui un nouveau Fallout plutôt fun et agréable qui nous promet des centaines d'heures de jeu accompagné (ou pas). De nombreuses corrections de bugs, modifications de fonctionnalités et optimisations sont encore à réaliser avant d'obtenir un jeu digne de ce nom, ainsi que de gros efforts de communication. Mais malgré tout, il faut bien avouer que Fallout 76 nous réserve de nombreuses heures de jeux et d'exploration dans les Appalaches et dispose d'un gros potentiel qu'il s'agira d'exploiter correctement. Les prochaines semaines/mois seront décisifs pour l'avenir de Fallout 76 et on espère qu'après le flop presque jamais vu du jeu à sa sortie, Bethesda se "sorte les doigts" et écoute enfin sa communauté pour améliorer les choses dans le bon sens et nous proposer le Fallout multijoueur idéal que nous attendons depuis de très nombreuses années. On espère aussi que les prochaines mises à jour se concentreront plutôt sur les nouvelles fonctionnalités promises et la correction des fonctionnalités bancales actuelles, plutôt que sur le remplissage de la boutique de skin. Pour information, les serveurs privés devraient faire leur apparition d'ici un an, ouvrant la possibilité de modding. Fallout Génération a ouvert une cagnotte Paypal pour récolter des fonds en vue du financement d'un serveur. Vous pouvez retrouver à cette adresse les mises à jours prévues pour le 4 et 11 décembre 2018. Elles proposeront des fonctionnalités réclamées par les joueurs (Push To Talk, support des écrans 21:9, le "bulldozer", réglage du champ de vision), ainsi que des améliorations du système existant (augmentation de la taille de la cache de 400 à 600 livres), et de nombreuses corrections de bugs.
  4. 5 points
    Chers habitants de l'Abri, C'est une excellente nouvelle pour les plus anglophiles d'entre vous, et la Falloutosphère : le 15 juillet dernier, Fallout 1.5 est sorti en version anglaise ! Mais Fallout 1.5 - plus précisément Fallout 1.5 : Resurrection - qu'est-ce que c'est ? C'est une équipe de modeurs tchèques et fans de Fallout, la Resurrection Team, qui a modé Fallout 2 afin d'en faire un tout nouveau jeu, Fallout 1.5 : Resurrection. Il s'agit d'un nouveau Fallout "old-school". L'histoire se déroule entre le 1er et le 2ème Fallout, et prend place au Nouveau Mexique. Tous les endroits visités seront donc nouveaux, et le héros aussi. Les créateurs du mod disent avoir tenu à concilier ce qui fait l'esprit des 2 premiers Fallout : le côté glauque et sans espoir du premier, et les blagues, easter eggs et autres légèretés du second. Le site officiel Selon ses créateurs : Fallout 1.5 Resurrection est aussi grand que Fallout 1 et comporte davantage de quêtes. Il y a moins de compagnons que dans le 2, mais ceux-ci sont davantage développés. Pourquoi le nom de Resurrection ? Resurrection Team -> Ce nom a été choisi pour 2 raisons. Premièrement, il colle bien avec le personnage principal, qui au début de l'histoire revient quasiment d'entre les morts. Deuxièmement, nous pensons que notre jeu représente la résurrection des bons vieux Fallout. Nous ne voulions pas changer les mécaniques de jeu. Notre but était de ramener la licence Fallout à sa forme originelle. Chaque personne ayant joué à Fallout 1 se souvient de ce sentiment... Vous faisiez votre chemin en découvrant plein de localités remplies de choses fascinantes. Même après plusieurs parties, vous continuiez à découvrir des choses. Le joueur pouvait vraiment entrer dans un tel jeu, et c'est ce que nous nous sommes efforcés de recréer. Le Monde est toujours aussi chaotique, parsemé de communautés indépendantes connectées uniquement par quelques relations commerciales. Le désert est un endroit hostile, où la loi est du côté de celui qui porte le plus gros flingue. TRAILER Prologue des créateurs (n'apparaît pas en jeu) : Chiffres et contenu : - Toutes les villes et les lieux sont nouveaux ! - De nouveaux talents (perks). - Le jeu contient le patch pour la haute résolution et le moteur amélioré (tout comme le Restoration Project). - Le jeu contient 2,471,214 caractères (19 holodisques inclus), en plus de certaines choses se trouvant déjà dans le jeu original (description des objets originaux). - 726 scripts de dialogue. - 10 ans de travail pour mener à bien le projet en tchèque (terminé le 03 octobre 2013). - Presque 3 ans de travail pour la traduction anglaise (terminé le 15 juillet 2016) - 80 nouvelles cartes. L'installation : Notes importantes : - Vous POUVEZ installer Fallout 1.5 même si vous avez le Restoration Project déjà installé, car ce dernier ne modifie aucun fichier de base de Fallout 2. Les 2 resteront opérationnels. - Vous DEVEZ avoir le jeu Fallout 2 installé complètement sur votre ordinateur (installation "complète", ou "humongous"). Attention, le cas échéant : ne pas installer Fallout 2 dans "Programmes" ou "Program Files", ou dans un autre endroit protégé de votre ordinateur. (Exemple d'installation correcte : C:\ Games \ Fallout 2). - Le mod Resurrection contient déjà le dernier patch officiel (1.02) et le patch HD. Pas besoin de vous en soucier. Procédure : - Une fois que vous avez une installation propre de Fallout 2 (que ce soit avec ou sans le Restoration Project), et si ce n'est pas déjà fait, vous devez lancer Fallout 2 au moins une fois. - Téléchargez la version "installer" du mod, ICI. - Lancez l'application, veillez à bien choisir le chemin du dossier de Fallout 2 pour l'installation. - La 1ère fois que vous lancez Fallout 1.5 : Resurrection, il est recommandé d'aller dans les options pour régler vos paramètres (résolution, vitesse du texte et de la souris, et bien d'autres). - L'installation a automatiquement placé un raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" dans le menu démarrer. Vous pouvez également lancer le jeu à l'aide du raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" présent dans la dossier de Fallout 2. Ou encore grâce à "fores.exe", dans le dossier Fallout 2 \ Resurrection. Et maintenant ? SI vous êtes anglo-compatible, vous pouvez vous lancer sans attendre. Les premières remontées que nous avons reçues sont clairement enthousiastes. Pour discuter de Fallout 1.5, partager vos premières impressions ou autre, ça se passe dans le sujet dédié sur le forum. Mais est-ce qu'une traduction française est prévue ? Ce travail a pris 3 ans aux traducteurs anglais. Rien n'est encore prévu officiellement quant à une traduction française. Il faudrait une assez grande équipe, composée de personnes suffisamment endurantes pour tenir sur la durée. Notre équipe de traduction est trop petite actuellement pour mener ce projet à son terme. Mais nous y pensons. Donc, si vous avez un bon niveau d'anglais comme de français, et que cela vous intéresse, contactez-nous via ce sujet, ou contactez-moi (@Dr Gast) directement. EDIT : Projet annulé de mon côté.
  5. 5 points
    Bergil

    Welcome to the Commonwealth

    Voici le premier épisode d'une nouvelle série de vidéos contemplatives musicales, consacrée cette fois à Fallout 4. Toujours le même principe : chaque vidéo sera focalisée sur un endroit du Commonwealth. Une sorte de clip touristique post-apo ! J'aimerais faire ce que j'avais fait avec New Vegas et réaliser des épisodes plus "narratifs" grâce aux voix des PNJ, mais ça me paraît difficile pour l'instant, les dialogues étant malheureusement beaucoup plus courts dans cet opus.
  6. 5 points
    Cam'

    Galerie diverses de Cam'

    Des petites illu que je fais pour un groupe sur facebook sur divers thèmes ou le but est d'essayer de tenir de temps de réalisation assez court "Reines des abeilles" et "Post apocaliptic" "Armure végétale" "Alien"
  7. 4 points
    Corrigé et mis à jour le 29.03.2019 N'hésitez pas à demander de l'aide en cas de difficultés, ou à nous rapporter les éventuelles erreurs/nouveautés. Voici comment installer le jeu de manière optimale, en français, depuis le CD français, le CD anglais, ou la version GoG (anglais). Tout pour y jouer dans la modernité ! Cela peut paraître beaucoup, mais certaines étapes ne s'appliqueront pas à vous. Cela est clairement expliqué pas à pas. Bien sûr, si vous voulez y jouer en anglais, vous pouvez le faire en vous basant sur ce processus. Tous les téléchargements en rapport avec Arcanum : ici . Il vous sera proposé 2 versions du patch non officiel, bien que je vous conseille vivement la plus récente. Etape 0, les informations importantes : Note A, valable pour l'installation depuis un CD : Pour les utilisateurs suisses, belges, canadiens, etc. qui ont paramétré Windows en "Français (Suisse)" ou "Français (Belge)", changez les paramètres de langue en "Français (France)" ou "Français (Standard)". Il ne s'agit pas du clavier mais bien des paramètres Windows. Sur Windows 7, il faut aller dans Panneau de Configuration --> Région et Langue --> Format. Il est conseillé de redémarrer avant de procéder à l'installation. Vous pourrez remettre vos paramètres d'origine une fois l'installation complète. Note B : Ne pas installer dans un dossier "Program Files" ou "Programmes". Tout comme les Fallout et de nombreux "vieux" jeux, cela causerait des problèmes. Quand vous aurez terminé, pensez à redémarrez votre ordinateur par "précaution". Tuto de malekal.com pour paramétrer une exception dans Windows Defender : https://www.malekal.com/windows-defender-ajouter-exception/ Etape 1 : Installez Arcanum (version CD ou version GoG). Attention, en installant depuis le(s) CD(s) et si vous avez plusieurs disque durs: l'installateur a tendance à choisir les disques D ou suivants. Pensez à bien modifier le chemin d'accès en remplaçant la lettre du lecteur par C . Etape 1b : Si vous installez depuis un cd, installez le dernier patch du jeu dispo ici (fr) ou ici (anglais). Choisissez selon la langue dans laquelle votre jeu est installé. Il n'y a pas besoin d'installer de patch officiel avec la version GoG, c'est d'ailleurs vivement déconseillé. Tous les fichiers qui suivent doivent être placés dans le répertoire "racine" de Arcanum, c'est à dire là ou vous l'avez installé. Par exemple : C:\\GoG Games\Arcanum. A vous de bien vérifier le chemin d'accès de votre installation. Si le fichier est une archive, l'extraire avec 7-zip. Ensuite, il suffit de copier-coller le contenu de chaque dossier dans le dossier racine de Arcanum. Remplacer les fichiers quand demandé. Etape 2 : (Patch non officiel, recommandé) : Installez l'UAP (Unofficial Arcanum Patch). Ce patch créé par Drog Black Tooth corrige de nombreux bugs qui restaient et réactive du contenu abandonné par manque de temps, à la manière du patch non officiel de fallout 2. Pour ça, vous avez 2 possibilités : - Possibilité 1 : Avant-dernière version de l'uap, presque aussi complet que la dernière version. UAP081229 : ici L'exécutable est compatible avec toutes les versions du jeu (malgré ce qui est écrit dans la fenêtre de lancement). Cochez les options qui vous intéressent : Le contenu de ce patch en anglais sera traduit avec l'étape 4. - Possibilité 2 : Dernière version de l'uap, version finale. UAP091225 (version conseillée) : ici L'exécutable pour ce patch n'est pas compatible avec toutes les versions du jeu. Pour simplifier les choses, la marche à suivre est donc un peu différente, les fichiers sont déjà extraits. Le contenu du patch est à copier-coller dans le dossier d'installation d'Arcanum : Dans tous les cas, le contenu de ce patch en anglais sera traduit avec l'étape 4. Etape 3 : (Traduction : de la version anglaise à la version française intégrale) : Nécessaire si vous avez installé une version anglaise du jeu (GoG ou version CD anglaise). Ce pack de langage français traduira Arcanum intégralement: les textes, les voix et les cinématiques. Compatible avec l'UAP et sa traduction. Mais attention, à installer impérativement avant la traduction de l'UAP (étape 4), sinon la traduction se fera mal et vous devrez recommencer votre installation à zéro. Copiez-Collez simplement le contenu de l'archive dans votre répertoire d'installation en remplaçant les fichiers déjà présents. A télécharger ici. Etape 4 : (Traduire l'UAP en français) : Elle sert uniquement à traduire l'UAP. Que vous ayez choisi l'UAP081229 ou l'UAP091225 : Copiez le contenu de l'archive PNOv081229 VF.2.e dans le répertoire d'installation pour traduire l'UAP081229 ou l'UAP091225 en français. Veuillez utiliser la dernière version du logiciel 7-zip (il ne se met pas à jour automatiquement) pour extraire l'archive avec succès. En cas d'archive corrompue, veuillez lire attentivement la description du fichier. Note : Il existe une version v091225 de la traduction, mais celle-ci ajoute des bugs. Rassurez-vous, elle n'ajoutait que la traduction d'une poignée de lignes oubliées dans la version précédente (à propos des voyages en train). Etape 5 : (optionnel, recommandé) : Installez High Quality Townmaps. Ce patch remplace les cartes des villes par des versions en haute définition. Cela rendra les textures des cartes des villes plus fines. Faites clic-droit, exécuter en mode administrateur. Et choisissez le chemin de dossier avant de lancer l'installation. A télécharger ici. Etape 6 : (optionnel, recommandé) : Installez High Quality Music MP3. Ce patch remplace les fichiers de musique originaux par des mp3 de meilleures qualités. Faites clic-droit, exécuter en mode administrateur. Et choisissez le chemin de dossier avant de lancer l'installation. A télécharger ici. Pour les audiophiles, il existe un autre patch (alternatif) qui permet de jouer avec les musiques en "qualité cd" (format .wav, "lossless"). Les fichiers .wav proviennent d'un cd audio promotionnel. La marche à suivre se trouve dans la description (sur la page de téléchargement), ainsi que dans un fichier .txt à l'intérieur de l'archive. Disponible ici. C'est l'un ou l'autre : à vous de choisir. Etape 7 : (optionnel) : "Limit Cap Remover patch" ; enlever la limitation d'évolution des personnages au niveau 50. Si vous avez été gêné par la limite de niveau à 50 lors d'une précédente partie, faites-la sauter. A vrai dire, c'est conseillé de toute façon pour une meilleure jouabilité en fin de partie. Le patch se trouve par ici . Etape 8a : (optionnel, recommandé) : Installez le patch de rééquilibrage des armes de tir. Ce patch créé par Otto Kruppp, rééquilibre les armes dans le jeu. Ce rééquilibrage est très appréciable, voire vital, pour jouer orienté technologiste. Il apporte - notamment - ces modifications : "Tous les pistolets obtiennent un bonus de portée de +5. Les fusils ont un bonus de portée de +10. Les fusils en vente dans les magasins ont été rééquilibrés." Lire le fichier texte joint pour plus de détails. Disponible ici . Etape 8b : (optionnel, recommandé) : Installez le patch "Munitions légères". Grâce à ce patch, les munitions ne pèseront plus rien. Très utile, et même conseillé pour ce jeu ! Sans cela, jouer technologiste est rendu difficile par le poids des différentes munitions. Les objets concernés sont : les balles, les flèches, les piles et le carburant. Disponible : ici . Etape 8c : (optionnel, recommandé) : Installez le patch "Silence Elémental". Ce correctif permet de rendre silencieux les premiers sorts élémentaux après leur lancement, ce qui met fin au bruit constant qu'ils émettent tant qu'ils sont actifs. Certains sont en effet gêné par ces sons. Les sorts affectés sont : Vitalité de l'Air, Force de la Terre, Agilité du Feu et Endurance de l'Eau. Disponible : ici . Etape 9a : (Indispensable) : Installez le Patch de haute résolution ET de compatibilité w7, 8, et 10. Attention : cette étape est à faire en dernier, c'est-à-dire après avoir installé tous les patches qui vous intéressent. Les mods, eux, peuvent être installés après En plus de permettre d'augmenter la résolution, ce patch permet de régler des problèmes d'affichage, de jeu saccadé, et de crash du jeu lors des sauvegardes (w8 & w10). Disponible ici . Valable aussi bien pour la version CD que la version GoG. La nouvelle version de ce patch (1.5), datant de juin 2017, améliore la gestion de l'interface et permet de faciliter les réglages de compatibilité. Voici comment procéder : N'oubliez pas d'exécuter _install.bat une fois les réglages enregistrés. Etape 9b : (Souvent indispensable) : Deuxième patch de compatibilité w7, 8, et 10. Malgré le patch HighRes 1.5, vous risquez de constater encore des problèmes graphiques en jeu (pas seulement dans le menu principal, mais une fois une partie lancée), comme un scintillement, du flou, ou le pointeur de la souris qui disparaît. Pour régler ces soucis définitivement, copiez le fichier ddraw.dll (version 0.2.1) dans le dossier racine de Arcanum. Disponible ici . Enfin, assurez-vous que la taille du texte dans Windows est définie à 100 % : - Sur Windows 7 : Panneau de configuration\Tous les éléments du Panneau de configuration\Affichage. Vérifier/mettre à 100% et appliquer. - Sur Windows 8 : clic-droit sur le bureau --> Personnaliser. Cliquer sur Affichage (en bas à gauche), cocher "me laisser choisir un niveau de mise à l'échelle pour tous les affichages". Vérifier/mettre à 100% et appliquer. - Sur Windows 10 : clic-droit sur le bureau --> "Paramètres d'affichage". Vérifier/mettre à 100% et appliquer. Ancienne section de compatibilité. Si vous avez installé la nouvelle version du High-Res patch (1.5) ci-dessus, vous n'en avec PAS besoin. Rendez-vous donc à "l'étape finale", plus bas. Etape finale : (optionnel : les mods, le manuel & autres) : Il est recommandé de redémarrer votre ordinateur à la fin de l'installation. Si vous avez dû changer vos paramètres de langues dans Windows pour "Français (France)" ou "Français (Standard)" (joueurs suisses, belges, canadiens, etc. - étape 0 de ce tuto), pensez à restaurer vos paramètres de langues avant de redémarrer. Munissez-vous du manuel, de portraits additionnels pour vos personnages, etc. Vous avez terminé le jeu ? Téléchargez l'un des mods officiels de Troïka (ils se jouent indépendamment du jeu) : Pour charger un mod et/ou vos sauvegardes relatives au mod en question, chargez-le dans les options du menu principal. - Pensez à essayez le mod Vormantown inclus avec le jeu. - Le pack de 6 mods officiels de Troïka (anglais) --> ici . - Le mod "Buried Secret" inclus dans le pack ci-dessus existe traduit en français --> ici . - Extension officielle "rare" livrée avec les pré-commandes du jeu (anglais) : The Lost Dongeon of Souls Scenario --> ici . Tous les téléchargements en rapport avec Arcanum : ici .
  8. 4 points
    Fallout Génération est la première source francophone à vous avoir transmis toutes les informations concernant Fallout 76. Nous avons couvert l'E3 jour après jour pour vous tenir informés de tout ce qui a été officiellement révélé, que ce soit pendant la conférence de Bethesda ou lors des interviews qui ont suivis. Nous étions notamment en direct sur Facebook, Youtube et Twitch pour suivre et commenter la conférence. En somme, nous avons traduit, synthétisé et commenté toutes les infos confirmées à propos du nouvel opus de la franchise. Vous pouvez retrouver notre série d'articles ci-dessous (par ordre chronologique) : 11.06.2018 : Fallout 76 : Toutes les informations de la conférence Bethesda 12.06.2018 : Fallout 76 : Todd Howard apporte des précisions (2 interviews et du Gameplay) 13.06.2018 : Une Megaton d'infos sur Fallout 76 : interview de Pete Hines + Le Making-of 14.06.2018 : Fallout 76 : ultimes précisions en provenance de l'E3 + le Making-of en français Pour fêter la sortie prochaine du jeu, nous avons le plaisir d'organiser un petit concours dont le 1er prix est une précommande de Fallout 76 (via Amazon). Vous disposerez donc d'un accès à la bêta, et le jeu vous sera livré à la sortie. Nous avons donc préparé un petit quiz basé sur tout ce que nous savons à ce jour. N'oubliez pas que les articles ci-dessus contiennent toutes les réponses, il est donc fortement recommander de "réviser" avant de se lancer. Les participants qui auront 100% de bonnes réponses seront départagés par tirage au sort pour le 1er prix. Enfin, tous ceux ayant 18 bonnes réponses et plus seront intégrés à un deuxième tirage au sort pour les lots suivants : - 2ème prix : Un guide de Fallout 4 sous blister (livré dès la fin du concours) - 3ème prix : Fallout : New Vegas, offert par GoG (livré dès la fin du concours) D'autres lots seront peut-être ajoutés selon les partenaires que nous avons sollicités. Le quiz contient 20 questions et vous disposez de 20 minutes pour le compléter. Vous avez jusqu'au 15 août pour tenter votre chance. Quelques petites règles à suivre : Une seule participation par personne est autorisée. Le temps ne rentrera pas en compte sur le résultat. Si vous êtes plusieurs dans un même foyer à participer, merci de nous l'indiquer par message privé à @Kims afin d'éviter une disqualification. Cliquez sur le lien ci-dessous pour participer. Une inscription au forum est obligatoire pour lancer le quiz. Bonne chance ! Et un grand merci à GoG pour leur participation ! Si vous souhaitez acquérir un des jeux de la licence Fallout, nous vous conseillons cette plateforme. En effet, les versions sont plus stables, sans DRM, et à prix paritaire (change de devises) ! Màj : Les gagnants : Edwing - Fallout 76 Fogamer - Guide officiel de Fallout 4 Firegun - Fallout : New Vegas
  9. 4 points
    Les Mods pour Fallout 2 sont nombreux. Certains plus aboutis que d’autres. Fallout 1.5 : Resurrection est plus qu’abouti. Je le qualifierai de réussi et de réussite. La Resurrection Team a fabriqué un nouveau jeu, avec sa propre histoire et une âme qu’on avait envie de revoir dans les Fallout. Je pense que le titre de Fallout 1.5 n’est pas qu’un nom qui se placerait entre les 2 opus. Et je tenterai de vous démontrer que cette aventure est une des belles épopées que la communauté nous réserve dans ses meilleurs moments. Version utilisée : 1.5. En fait, il y a pas de spoiler les enfants Le titre est complètement traduit en anglais, Fogen vous propose un projet de traduction vers le français, ici. Pour accompagner cette lecture, je vous propose de vous mettre dans l’ambiance avec l'OST de Fallout 2, aussi utilisée dans Resurrection : Si le widget ne fonctionne pas (comme chez moi), c’est ici que ça se passe. Dr Gast nous a traduit l’introduction de l’histoire, racontée par les auteurs du mod (ceci n'apparaît pas ingame) : Le jeu vous aspire dans la quête épique d’un mystérieux bonhomme qui se réveille dans une cave du Nouveau-Mexique... habillé avec une tenue de l’Abri et muni d'un Pip-Boy cassé. Après 10 ans de développement, ces fans de la première heure veulent apporter quelque chose de nouveau, tout en gardant les sensations des anciens opus, dans un vrai désir de donner une aventure fidèle à l’esprit des originaux de la série. Je vais me prendre des pierres, mais ils ont réussi là où Bethesda a malheureusement échoué. C’est dans cette aventure riche et entraînante que l’équipe tchèque nous propose des choix cornéliens, des thèmes profonds et un gameplay comme on l’a apprécié pour les deux premiers volets de Fallout. Vous voilà donc plongé dans la peau de ce personnage amnésique (bon OK, c’est assez facile comme début de scénario). Selon vos compétences, vous choisirez de sortir de la grotte de façon musclée, et je vous assure que vu votre état, ce ne sera pas facile. Une deuxième solution est de fuir comme un couard. Après tout, on ne peut pas parler aux bestioles qui veulent nous bouffer. Sorti de cette grotte, à moitié mort, un homme vous interpelle et vous emmène dans son village pour vous soigner. Une nouvelle ville pour une nouvelle aventure
  10. 4 points
    Cam'

    The End of the World

    The End of the World est un jeu que m'a proposé Google Play, spontanément. Ce petit salopiot, conscient de mon intérêt pour les univers post-apo et les applis Fallout, a en effet mis en suggestion un titre qui a tout de suite attiré mon attention. Ni une, ni deux, je le télécharge et vous propose un petit test pas piqué des hannetons. (Le titre qui t'accroche l’œil, en bon fan de Fallout) Je ne savais pas qui l'a développé, mais comme ça semble la coutume pour introduire un test, voilà ce que j'ai trouvé péniblement sur Google. Le jeu est donc développé par Sean Wenham et sa petite équipe. C'est un premier jeu il semblerait, mais un second est déjà en cours de développement, et vous pouvez trouver des infos sur son compte tweeter, notamment. (Le prochain jeu annoncé) Bref, trêve de palabres et entrons dans le vif du sujet. The End of the World est gratuit sur Androïd et à 0.99€ sur Ios, du moins à l'heure où j'écris ces lignes. Cela m'a pris grosso-modo 20 minutes pour le parcourir, et j'ai été très étonné par son contenu... En effet, le titre évoque une fin du monde, mais pas LA fin du monde. Il s'agit plus d'une licence poétique pour évoquer l'effondrement d'un jeune homme suite à une rupture amoureuse. Le jeu, dans des tableaux au design singulier, tente d'exprimer la souffrance issue d'une rupture et d'un cœur brisé. (Voila une petite team à garder à l’œil)
  11. 4 points
    Fiche technique : Mod d'amélioration d'effets visuels Version 1.16 Auteurs : Weijiesen et Jonnyeah
  12. 4 points
    Jsais pas, comme on le disait, The Witcher 3 est plus un rpg, plus beau, prend des risques, et les joueurs l'ont adoré aussi... Wasteland 2 a fait un kickstarter de foli... On peut pas dire que les joueurs boudent les rpg et c'est pour ca qu'on en a plus. Bethesda a menti sur la marchandise et s'est servi d'une image de marque c'est tout.
  13. 4 points
    Après 2 semaines d'ouverture, notre grand quizz vient tout juste de se clôturer ce vendredi 5 octobre à 20 heures. Nous tenons à remercier l'ensemble des participants, toute l'équipe de Fallout Génération, ainsi que Bethesda France qui a soutenu notre démarche en la relayant largement sur les réseaux sociaux. Le quizz pour nous a été une franche réussite, et nous serions heureux de retenter avec vous l'expérience. Pour commencer, sachez que 644 participants se sont inscrits et ont joué 3711 parties en "entrainement". Sur l'ensemble de ses participants 266 ont osé participer à ce concours, et 10 ont obtenu les 50 points ! Sans plus tarder c'est avec grand plaisir que nous allons vous annoncer les résultats. Voici le podium du concours, avec les lots associés : SqueletteGX --> 66 secondes --> Une version boite de Fallout 4 Tracyn Kyrayc --> 85 secondes --> Une clé steam Wasteland 2 Milo80 --> 86 secondes --> Une clé steam A2P Protocol Félicitation à eux. Ils ont étés contactés afin de recevoir rapidement leur lot. Nous ne nous y attendions pas, mais les participants se sont aussi défoncé sur l'entrainement, et nous pouvons saluer le top trois avec des scores étonnants. Même dans le staff, en connaissant par cœur les questions, on ne leur arrive pas à la cheville. Zedrinyth --> 9 secondes SqueletteGX --> 9 secondes Wilks --> 10 secondes En attendant une prochaine édition de notre concours Fallout Génération, nous sommes impatients de connaître vos impression sur ce quizz, qui fut pour nous une toute première expérience dans le domaine. Avez-vous appréciez cette petite remise en question de vos connaissances post-apocalyptiques ? Quelle fut pour vous la question la plus difficile ? La plus facile ? La plus intéressante ? Qu'avez-vous retenu de nos explications ou nos pages de wikipedia ? Qu'avez ou apprécié ou que souhaiteriez-vous changer pour une prochaine édition du quizz ? Souhaiteriez-vous retenter l'expérience un jour ? Et surtout, à quelle faction appartenait Bill Calhoun ? Bien sûr, la partie entraînement du quizz reste disponible ici et on peut en discuter ici.
  14. 4 points
    Première impression, j'ai eu le jeu cet après midi (sur Ps4, donc pas d'astuce ^^ pour moi) Graphiquement : je le met en 1er parce que tout le monde en parle. Et bien pour moi c'est plus que satisfaisant, oui c'est sur l'herbe passe parfois au travers des matériaux mais on s'en fou franchement, en tout cas moi oui. Les couleurs sont belles sans être criarde. Et par rapport au vidéo, et bah c'est bien plus beau en vrai! L'ambiance a certains endroits est superbe (notamment a Cooncord) Craft : Là c'est franchement une vrai claque, que se soit au niveau armement, armure, habitation...On va passer quelques heures là dessus je le sens C'est ultra complet et que du bonheur. Y'a des défauts cependant, je vais devoir me promener avec 72 chameaux pour tout les loots a transporter! Vu que je ramasse tout en plus! Au début, j'ai cru lire dans l’explication que les contenaires communiqués entre eux une fois découvert, du cou je me suis délesté. Et en découvrant un autre atelier, rien! J'ai peut être mal compris! Le craft d'habitation n'est pas évident a prendre en main, par exemple, en se qui concerne les coins de murs, et bah y'en a un qui voulait pas passer, tant pis, j'y reviendrais plus tard! Mais c'est pas bien méchant au vue des possibilités qui nous sont offert. On peu cuisiner, fabriquer sa propre drogue. Armure : Là c'est pareil, plein de possibilité. Par contre, un gros défaut, les épaulettes, jambières et autres sont en plus de la combinaisons, et ça c'est classe. Mais lorsque je met une armure (comparable a celle de l'Abri), et bah ce n'est plus possible, vraiment dommage ca! De plus, l'organisation de toute ces pièces dans le pip-boy est Scénario : Sans spoiler, je ne suis qu'au début du jeu, pour le moment ça va, mais c'est très court dans l'Abri! Un peu trop pour moi. Personnalisation : C'est également très poussé, vous pouvez faire ce que vous voulez. Je me souviens encore de la personnalisation de F3, certes c’était y'a 7 ans, mais c'est génial. Un bémol, j'aurais aimé pouvoir renommer le prénom de ma femme et de notre fils. Gameplay : Alors, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un peu de mal avec lla prise en main par rapport a F3 et FNV, c'est bizarre. Le passage de la 3eme a la 1er personne et bien faite et simple. L'ajout des favori est une très bonne chose pour moi et assez facile a gérer. Le VATS a été difficile a prendre en main, parce qu'avant je prenais bien mon temps (je m'en sers souvent et j'aime bien). Mais là, quand vous avez 6 rataupes qui foncent sur vous, vous n'avez plus le temps ^^ Cependant bien mieux comme ça je trouve. La visée aussi, c'est chaud hein, mais ça va venir. C'est vachement nerveux au niveau combat et ça aussi c'est plaisant. Dialogue : Bon, la roue des dialogues. C'est sur y'a juste "oui", "non", "peut etre" ou "sarcastique" (c'est un exemple et une simplification) mais après c'est bien plus précis et complet dans la narration. D'ailleurs, pour le moment, la VF est bien faite. J'ai eu le droit à un choix spécial du à mon SPECIAL (^^) mais sans savoir lequel a servit, dommage. Perso et Perk : J'ai trouvé un Grognak, quel plaisir de pouvoir les garder et les collectionner. Le tableau des Perks est super sympa et il est très difficile d'y faire un choix. Les animations (y compris lors des quêtes... du Vault boy ajoute une touche "funny" au jeu. Je regrette très largement l'absence des compétences noté sur 100. Par contre, je suis tombé sur une drogue qui donne Je pense qu'il va m'en falloir un paquet et que je vais devenir accroc ^^ Compagnons : Pour le moment, je n'ai que Canigou, étant donné que j'aime resté loin de l'ennemi et caché, j'avais peur qu'il saute sur tous ce qu'il bouge. Il n'en ai rien, il reste bien derrière vous et ne vous embête pas. Même il protège au càc, ça c'est bien fait. Dans des endroits confiné, il reste l’éternel problème de la gène. Pour moi les options va chercher... ne servent a rien, par contre, certaines de ces options font sourire, pas de spoil non plus. Au niveau animation, c'est vrai qu'il est très bien fait. Divers : L'intro (en cinématique) était terrible, je ne vous spoil pas, je vous laisse découvrir! Temps de chargement pour rentrer dans les bâtiments. Bugs : J'en ai eu deux, l'un pendant une conversation ou la caméra a "cogné" contre mon perso et pendant la conversation, bah, je ne voyais que mon épaule et le mur! Le second, lors d'une mission, Codsworth était bloqué et il a fallu que je martyrise ma touche X sur lui pour le débloqué au bout de 30 sec. Map : Je ne suis qu'au début donc très peu d'avis. Le seul que je peux donner c'est Pour conclure, je ne suis pas déçu, j'ai même envi d'y rejouer. Mais ce n'est qu'un réel début d'appercu. Bon jeu a vous les Wanderer
  15. 4 points
    El Racal

    Hommage à Charlie Hebdo

    Vous devez tous être au courant de la tuerie de ce matin, si vous ne l'étiez pas, malheureusement, vous l'êtes maintenant: 12 victimes dont des grands noms comme Charb, Cabu, Wolinski et Tignous au siège de Charlie Hebdo massacrés lâchement par deux fanatiques. Au-delà de la colère légitime de voir un symbole de notre démocratie ainsi attaqué, je tenais à saluer la mémoire de ces douze héros, morts pour avoir défendu leur liberté d'expression. Je pense que le meilleur hommage qu'on puisse leur rendre et de ne jamais renoncer à ces libertés fondamentales que sont la liberté de pensée et d'expression.  Je pensais comme Nietzche que Dieu est mort (du coup, Allah et Yahvé aussi) mais dans le cas où Friedrich s'est planté, Il doit vraiment avoir honte.  No pasaran! Dites merde à toutes les formes de fascisme!
  16. 3 points
    Comme vous pouvez le voir, des infos sur Fallout 76 sortent tous les jours depuis la conférence de Bethesda à l'E3. Mais, hier soir plus que d'habitude. Pendant que vous étiez pour la plupart en train de dormir, l'E3 accueillait Pete Hines pour un interview, puis la diffusion exclusive du making-of de Fallout 76. Et fichtre, il y a eu une masse d'infos ! Etant donné que nous essayons de ne pas répéter les informations déjà données, nous vous recommandons, si ce n'est pas déjà fait, de lire nos deux précédents articles couvrant l'E3 : - 11.06.2018 : Fallout 76 : les information de la conférence Bethesda - 12.06.2018 : Fallout 76 : Todd Howard apporte des précisions dans deux interviews Bref, nous allons commencer par décortiquer l'interview de Pete Hines (début à 03:47:15) : Pete Hines apporte encore des précisions et quelques éléments nouveaux : Mise à jour du 14.06.2018 : la vidéo dispose désormais de sous-titres en français, ce qui n'était pas le cas lors de l'écriture de cet article. Abordons maintenant le gros morceau : le fameux documentaire réalisé par Noclip retraçant le making-of de Fallout 76. Les développeurs du jeu et Noclip nous apportent de nombreuses précisions sur trois thèmes principaux : Le documentaire commence donc par la genèse du projet. Nous apprenons que le développement a commencé en même temps que celui de Fallout 4, et que Fallout 76 aurait pu être le multi de F4. Cela n’a pas été fait à l’époque car l’équipe avait des doutes, ne possédant pas assez de moyens, ni d’expérience dans le online. Mais après beaucoup d'hésitations et de réflexions, l'idée a finalement été validée. Le code multi de Quake Champions a été intégré dans Fallout 76. Pour mémoire, le studio qui développe Quake appartient à Bethesda. Nous en avions parlé, des créatures issues de mythes propres à la Virginie-Occidentale seront présentes dans le jeu, comme le Monstre de Grafton, le Monstre de Flatwoods, le Snallygaster, et le Mothman (Homme-papillon). Retrouvez le sujet dédié sur le forum : "Bestiaire et Légendes de Virginie-Occidentale". L’action se déroulant plus près des points de chute des bombes que d'accoutumée, le taux de radiations sera plus élevé et par conséquent, il y aura plus de mutations de la faune et de la flore. L’environnement comportera ainsi plus de diversité : plusieurs types d'insectes (dont des tiques géantes, visibles à plusieurs reprises dans le documentaire), des opossums à deux têtes, des paresseux géants, ou encore des plantes carnivores. Artworks : Conformément à ce que Todd Howard a dit jusque-là, Fallout 76 ne comportera pas de PNJ humain. Deux raisons à cela sont invoquées : la délimitation entre vrais joueurs et PNJs aurait été trop floue, et l’action se déroule trop tôt après la chute des bombes. Néanmoins, nous verrons l'apparition d’une nouvelle faction de goules intelligentes : les Scorched. On s'en doutait, Fallout 76 présentera une grande diversité d'environnements : des forêts, des sommets de montagnes, des marais, des zones irradiées, des mangroves (marais maritimes), et une chaîne de montagnes représentant 1/6 de la carte. Artworks : Des phénomènes météo aléatoires seront de la partie, et notamment des tempêtes de radiations comme dans Fallout 4. Les lieux à visiter seront très divers : des cabanes, des tours de contrôle, un phare, des scieries, des mines inondées, une base spatiale, une station de ski, des terrains de golf, des sites d'extraction de charbon, dont un au sommet d'une montagne (comme ceci). Il y aura des villes de tailles différentes au menu, notamment Helvetia et ses masques en papier inquiétants, ou Charleston. Artworks : Les développeurs ont souhaité expérimenter en utilisant de nouvelles technologies de rendu, notamment pour la végétation, l’éclairage et les animations. Le joueur débutera dans un environnement plutôt paisible (la sortie de l'Abri), pour évoluer plus tard dans des milieux plus hostiles. En corrélation avec le scénario, les développeurs ont annoncé la présence du plus grand site classé "secret défense" américain ! Le bunker nucléaire présidentiel, sous le complexe hôtelier The Greenbrier, sera également présent. Préparez-vous, voici toutes les autres informations nouvelles : - Le jeu comportera une plus grande diversité en termes de vêtements. - La quête principale nous permettra de découvrir des secrets nucléaires du gouvernement américain. - Nous apprenons que l'équipe a beaucoup discuté et débattu des éléments présents dans le jeu. Tout ce que le jeu comportera aura donc été profondément réfléchi et pesé. - Les joueurs seront confrontés à des événements aléatoires, par exemple des attaques de monstres (comme des super-mutants ou des Yao guais). - Il y aura des lieux d’intérêt, comme par exemple un atelier public à débarrasser de ses monstres et à fortifier dans le but de gagner des ressources très utiles. - Le système de craft comprendra : les armes et leur éléments, les munitions, la nourriture, l'eau, des pièces d'armure et d'armure assistée. Les plans de craft se trouveront dans les différentes régions du jeu. - Il y aura des restrictions sur l'emplacement des campements, ceci dans le but d'éviter, par exemple, qu'un joueur se fasse attaquer au moment de sa sortie de l'Abri. - Même s'il se veut accessible et "soft", le jeu intégrera des éléments de survie : gestion de la faim et de la soif, maladies, mutations… - Les mutations ressembleront aux "traits" de Fallout 1 & 2, dans le sens où elles auront un avantage et un inconvénient. Elles seront soignables, mais si le joueur le décide, il pourra garder la mutation de manière permanente. - Les développeurs ont annoncé le retour de la dégradation des objets (usure) et du pourrissement de la nourriture. Le joueur pourra impacter là-dessus grâce à des compétences particulières. - Le S.P.E.C.I.A.L sera de la partie pour gérer les traits et compétences. - Les compétences permettront de construire une équipe avec des rôles déterminés (médecin, craft, etc.). - Des cartes de compétence seront échangeables entre joueurs pour une meilleure collaboration. - Les compétences pourront être remises à zéro. - Le jeu accordera une grande liberté au joueur, qui sera mis face à ses responsabilités en prenant des décisions. - Il sera possible de créer et de placer des robots vendeurs. - Après une mort, le joueur réapparaitra à un endroit proche du lieu de sa mort. - Concernant la communication in-game, nous pourrons utiliser un chat vocal et des emotes. - Le mode photo servira à conserver des souvenirs de nos meilleurs moments de jeu. - Fallout 76 représente une prise de risque assumée de la part de Bethesda, qui restera néanmoins à l'écoute des joueurs s'il faut modifier des éléments potentiellement dérangeants. - Le nombre de joueurs (et donc de rencontres) sera maîtrisé pour avoir un équilibre intéressant entre expérience solitaire et coopération... ou affrontement. - Possibilité de collaborer ou d'ignorer les autres joueurs. - Possibilité de former des équipes (jusqu'à 4 joueurs). - Les serveurs donneront la possibilité de rejoindre ses amis quasiment instantanément. - Au moment du tournage, une serveur pouvait accueillir entre 24 et 30 joueurs. Pete Hines a par la suite twitté pour préciser que ces chiffres ne sont pas définitifs. - Des événements spéciaux, aléatoires et propres à chaque serveur verront fréquemment le jour, avec à la clé des récompenses intéressantes. - Pour diversifier l'expérience de jeu, celui-ci proposera un mode "Match à mort par équipe". - Il y aura aussi un mode "Guerre Nucléaire Cyclique" : des Scorchers apparaîtront et il vous faudra trouver les codes nucléaires pour exploser leurs nids et donc arrêter les vagues d'attaques. - Les missiles nucléaire tirés par les joueurs auront plusieurs effet sur la zone visée. La météo ainsi que la flore et la faune seront modifiées. De plus, le niveau exigé pour accéder à la zone augmentera. Les récompenses seront meilleures et plus rares. - Il y aura un système de classification de l'équipement (Basique, Légendaire, etc). - Les mises à jour et les DLCs seront gratuits. Cela implique que le jeu intégrera un système de micro-transactions pour soutenir les serveurs et le développement des DLCs. Les micro-transaction seront centrées uniquement sur des items cosmétiques (qui seront également accessibles en jeu, gratuitement). - Le jeu sera entretenu durablement par une équipe avec des mises à jour fréquentes, et une équipe sera dédiée aux DLCs. - Nous avons pu voir plusieurs extraits de la carte du jeu : Conclusion : De manière générale, l'équipe de développement joue la carte de l'humilité et se dit prête à retirer le contenu qu'ils aiment le plus si celui-ci venait à déranger les joueurs. Le jeu et ses mécanismes semblent avoir été longuement pensés, et resteront modulables en cas d'insatisfaction d'une partie suffisante des joueurs. Cela en rassurera peut-être certains. Enfin, sachez qu'un autre documentaire de Noclip est à venir, cette fois-ci au sujet du développement de Fallout Shelter. Un grand merci à @EnsammaVargen pour la collecte des informations et les captures d'écran. EnsammaVargen & Dr Gast
  17. 3 points
    Aujourd'hui, Todd Howard a accordé deux interviews dans le cadre de l'E3. Il a entre-autres abordé Fallout 76. Si tous les mystères ne sont pas levés, il a tout de même apporté certaines précisions, et plusieurs de nos théories se trouvent confirmées. Retrouvez nos synthèses ci-dessous. Premier interview et sa synthèse : Notre synthèse des précisions données par Todd : A noter que la disparition des PNJs humains (exception faite des joueurs) peut se justifier par le fait que l'apocalypse nucléaire ait eu lieu il n'y a que 25 ans... Les autres humains seront donc issus de l'Abri 76. Deuxième interview de la journée et sa synthèse : Todd Howard a donc accordé un deuxième interview plus tard dans la journée. Il faut avouer que les éclaircissements qu'il a apportés ne sont pas de trop. En plus, nous avons eu droit à quelques images de gameplay. Voici la synthèse des informations nouvelles données lors de ce deuxième interview : Todd Howard a l'art et la manière d'en dire beaucoup sans révéler grand chose... Il reste donc du mystère, et notre meilleur conseil serait d'attendre de voir... Bien entendu, si l'on peut créer un serveur, Fallout Génération aura le sien ! Dr Gast
  18. 3 points
    BenF

    Fallout 1.5 : Resurrection

    Pour moi, ce n'est pas un mod, c'est un Fallout, comme le 1 ou le 2. J'y ai retrouvé l'ambiance si particulière. Je trouve même qu'en termes de choix, il est plus difficile et ambigu que les deux premiers. J'ai aimé retrouver l'âme des Fallout, c'est pourquoi le lui attribue la plus haute note disponible;
  19. 3 points
    Fin décembre, les archives de la NSA ont rendu public le plan d’attaque des USA contre l’URSS, jusqu’ici classé top secret. Ou plus exactement, les plans de guerre du SAC... Une petite rétrospective s’impose. À la sortie de la seconde guerre mondiale, en cas de confrontation armée contre l’URSS, le « Strategic Air Command », qui regroupait les unités militaires chapeautant le déploiement et l’utilisation des armes nucléaires aux USA à partir de 1946, préconisait la destruction prioritaire des complexes industriels soutenant l’effort de guerre soviétique. Néanmoins, la stratégie du SAC se modifiait selon l’évolution des capacités militaires du bloc Est, plus particulièrement au début/milieu des années 1950, lorsque l’URSS fut devenue une puissance atomique capable de larguer des bombes atomiques sur le sol américain. Couverture du rapport du SAC de 1955 "L'étude des demandes en armes atomiques pour 1959 du S.A.C" a été rédigé pour l’année 1955, sous le commandement du général Curtis LeMay, en pleine guerre froide. Pour informations, ce haut-gradé américain pensait qu'une guerre nucléaire avec l'URSS était inévitable et qu'il était dans l’intérêt des USA de frapper les premiers. Il préconisait l'utilisation massive des armes nucléaires en cas de conflit et fut un des artisans américains de la course aux armements (les USA possédaient 2400 têtes nucléaires en 1955, environ 12,000 en 1959 et jusqu’à 22,229 en 1961), avant la crise des missiles de Cuba (1962). Le général Curtis LeMay Ce rapport du SAC détaille deux phases d'attaque. D'abord, le SAC explique que la priorité absolue en cas de guerre nucléaire consiste en la destruction de la « puissance aérienne » soviétique. Par « puissance aérienne », le SAC inclus toutes les entités, qui (en gros !), participent de près ou de loin à faire décoller un avion chargé avec une bombe atomique . En effet, pour cette phase 1, le rapport du SAC fourni une liste annotée de plus de 1100 cibles prioritaires (qui comprend des aérodromes, des bases de lancement de missile, des centres de commandements militaires et politique, des sites de stockage d’armes nucléaire, des usines de production d’avions et de missiles, les sites de stockage et les raffineries de pétrole et les industries atomiques), classées selon trois catégories (catégorie BRAVO = forces soviétiques nucléaire, catégorie ROMEO = forces conventionnelles et catégorie DELTA = cibles industrielles/urbaines) et associées à un ordre de priorité d’engagement. La version fournie par la NSA du rapport de 1955 est expurgée des moyens nucléaires employés pour chaque cible. Il est à noter que nous sommes loin du plan américain Charioteer (« Aurige ») de 1948, qui prévoyait l'utilisation de 133 bombes atomiques (dont 8 sur Moscou et 7 sur Leningrad) sur « seulement » 70 cibles soviétiques. Néanmoins, ce rapport préconise l’utilisation d’armes thermonucléaires (Bombe-H) au sol (et non en altitude) pour garantir, avec une confiance de 90%, la destruction totale des installations ciblées par le blast de l’explosion, sans considération de la densité de population aux alentours des sites de frappe. Dans ce cadre, le SAC annote que les effets thermiques et les effets radiatifs des bombes sont « relativement inefficaces » dans le traitement des cibles. Pour rappel, une très bonne simulation permet de se rendre compte de l’impact de différentes bombes nucléaires sur la mappemonde d’aujourd’hui, avec la prise en compte du blast, des effets thermiques et radiatifs. http://nuclearsecrecy.com/nukemap/ Parmi les cibles fournies, Moscou (et sa banlieue) possédait 65 sites sensibles, Leningrad, 26. Les cibles « numéro 1 et 2 » furent la base de Bykhaw et d’Orsha en Biélorussie. La carte fournie dans le lien ci-dessous résume les principales cibles établies par le SAC en 1955. https://www.google.com/maps/d/embed?mid=zNHB-BS9wbD8.kP1yitGjmIJE Si cette première attaque nucléaire simultanée ne réduisait pas à néant l’adversaire soviétique, le SAC avait prévu l'utilisation de bombes nucléaires (et non plus des bombes-H) sur une seconde liste de cibles. Cette liste contient notamment des complexes industriels non militaires, "indispensables au maintien de l’économie soviétique", et aussi, semble-t-il… des populations civiles (nous sommes 10 ans après l’atomisation des villes d’Hiroshima et Nagasaki) ! Parmi ces cibles, on peut trouver plusieurs cibles localisées à … Berlin Est (!!), Varsovie ou encore Pékin. Néanmoins, la liste complète et annotée des cibles de 1955 (appelée la « Bombing Encyclopedia ») est encore classée top-secret de nos jours. En effet, de manière « intéressante», la Convention de Genève de 1949 ne protégeait pas les populations civiles des armes nucléaires. Ce n’est qu’en 1977 que les protocoles additionnels de la Convention de Genève furent signés, qui criminalisent l’utilisation des armes nucléaires sans considération des populations civiles aux alentours. Sources : http://nsarchive.gwu.edu/nukevault/ebb538-Cold-War-Nuclear-Target-List-Declassified-First-Ever/
  20. 3 points
    El Racal

    The Age of Decadence

    Vous... ... en avez déjà marre de Fallout 4 et de ses dialogues made by Walt Disney? Vous n’êtes ni une fourmi, ni une termite et vous avez autre chose à foutre dans la vie que de gérer des colonies? Vous trouvez que vous avez passé l’âge de jouer au bac à sable? Vous ne voulez plus d’un Fallout 3 dont le scénario tient sur un post-it? Vous n’en pouvez plus de Skyrim et de votre personnage multiclassé guerrier-voleur-mage-assasin-lycanthrope-et tueur de dragons à ses heures perdues? Vous ne vous sentez pas plus l’âme d’une Valérie Damidot de Tamriel? Vous vous êtes lassé de pulvériser du mort-vivant au petit déjeuner? Vous en avez ras la touffe des jeux linéaires et manichéens? Vous vous êtes interdit les jeux 3D avec 175 fps pour cause d’épilepsie chronique? Vous en avez soupé de diriger un groupe de Pnj à l’IA mongolienne et vous préférez vous la jouer solo comme Han? Mais... ... vous voulez un univers post-apo original? Mature? Impitoyable? Vous voulez du choix? Des conséquences? Du non politiquement correct? Du scénario touffu mais néanmoins cohérent? Des intrigues à tiroir? Des personnages bien campés? Des combats âpres, difficiles et heureusement évitables? Et le tout saupoudré malicieusement d’humour noir? Vous vous dites... ... que vous allez faire comme tout le monde, que vous allez acheter Fallout 4 et que comme tout le monde, vous serez déçu? Ou que vous allez devoir recommencer Fallout 2 pour la 78ème fois et que c’est pas grave, quand on aime, on ne compte pas? Ou bien encore que vous êtes trop vieux pour ces nouveaux jeux tout jolis mais tout débiles et que finalement, le baggeamon ça doit pas être si mal? Et bien, à tout ça, je vous réponds par trois mots: The Age of Decadence! (ah, merde, on me signale que ça fait quatre mots...) La-bande-d'annonce-qui-donne-envie : ... et une présentation made by @Eldrak: que je remercie. Petite précision, ne faites pas comme lui, faites un choix entre l'esquive et la parade, si vous voulez utiliser un bouclier, la parade est indispensable et oubliez l'esquive. The Age of Decadence est un RPG old school en vue isométrique avec des combats en tour par tour. Le jeu, sorti en octobre dernier, se déroule dans un univers riche et cohérent, à des années lumières d’un Mad Max ou d’un Fallout, mais, avec cette petite saveur post apocalyptique si caractéristique que nous flairons à des kilomètres. Vous pouvez l'essayer gratuitement avec une démo ou l'acheter sur vos plateformes préférées pour une vingtaine d'euros. Développé par le studio indépendant Iron Tower depuis... une dizaine d’années (oui, oui, vous avez bien lu) par une petite équipe d’une dizaine d’amateurs (dans le sens le plus noble du terme) dirigée par Vince D. Weller, Age of Decadence est un vrai jeu “indie”, sans éditeur et sans financement participatif. Iron Tower ne doit donc son jeu qu’à la sueur de son front et parfois, ça se sent! Mais rassurez-vous, sa longue gestation est synonyme de qualité, on voit qu’ils ont pris le temps pour sortir une version finie, complète et quasiment non buggée. Au menu d’Age of Decadence, non pas “Du Pain et des Jeux” mais“Des Pains et du Jeu”. Des Pains dans la tronche ou même dans les parties, ça, vous allez en recevoir par pelletées entières: pièges, arnaques, trahisons, embuscades, manipulations et autres coups dans l’anus seront votre quotidien à Age of Decadence! On sent bien que l’équipe d’Iron Tower vise les joueurs chevronnés, lassés des jeux trop faciles où on vous prend par la main du début à la fin. Là, promis, ce n’est pas par la main qu’on vous prendra, mais direct par la gorge! Mais ne vous inquiétez pas, du Jeu, ça aussi vous en aurez pour votre argent, tant le jeu est dense et fait pour être recommencé avec une nouvelle expérience à chaque partie. Il est grand temps de revêtir pour votre plus belle toge (privilégiez le rouge, le sang se verra moins) ou votre armure de bronze (oui, celle qui vous fait de jolis pec’ et des abdos en relief), vos sandales ou autres spartiates (laissez tomber les chaussettes, il fait chaud dans le désert et en plus vous aurez l’air d’un con), vérifiez que votre lame ou vos arguments sont bien affûtés et enfin, que votre touche F5 est parfaitement opérationnelle. Ami lecteur, si tu en as (déjà) marre de lire, tu peux continuer la lecture un peu plus loin (mais, je préfère te prévenir que pour jouer à Age of Decadence, il ne faut pas avoir peur de lire). Bref, si en revanche, Ami lecteur je ne t'ai pas encore perdu, tu peux clicker sur la balise spoil ci-dessous et te taper savourer une présentation plus complète du jeu.
  21. 3 points
    C.Mildred

    Présentation Mildred

    Je m'appelle Catherine-Mildred, j'ai 22 ans, je suis d'abord et avant tout fan de psychologie et c'est mon chum qui m'a fait découvrir Fallout. J'ai donc connu avec lui FO3, surtout FNV et maintenant FO4. Mon truc, c'est vraiment les interractions entres les personnages. En fait, je suis plutôt maladroite pour tuer. Donc d'habitude je joue en collaboration avec mon mari; on joue le même perso, c'est moi qui parle et c'est lui qui se bat. En fait, je crois que j'aurais tout intérêt à jouer aux deux premiers volets de la série, je me trompe? Je suis ici pour apprendre sur le jeu et sur l'univers post-apocalyptique. Bref, à apprendre à lâcher prise pour m'intégrer dans l'abri et dans ce monde.
  22. 3 points
    Le problème n'est pas uniquement de savoir si c'est un bon ou un mauvais jeu. En soit, c'est un jeu correct, même s'il manque d'innovation et est techniquement au rabais. Le problème, c'est qu'il est estampillé "Fallout" et "RPG" pour être vendu, et qu'il est loin de l'un comme de l'autre. "L'esprit" fondateur de la licence est complètement absent, Bethesda reste dans le politiquement correct et veut clairement toucher le plus grand nombre, c'est un jeu que tu peux montrer à ta mère et sûr que les parents hésiteront peu avant de l'acheter pour les rejetons de 13 ans Ensuite, même si le jeu n'est pas mauvais, une fois qu'on a fait le deuil du RP et de l'esprit des précédents Fallout, Bethesda se repose sur ses lauriers! Il n'y a RIEN de vraiment nouveau dans leur jeu, pas de prise de risque. Depuis Oblivion, tous les jeux Bethesda sont pareils... Même moteur à la traine et extrêmement limitatif - même si mis à jour, c'est le même depuis bien trop longtemps. C'est un peu dur à expliqué, mais en y jouant, j'ai vraiment eu l'impression de jouer à tous les autres jeux Besthesda. Il n'y a pas de prise de risque, rien, et de la part d'un studio aujourd'hui aussi gros qu'eux, on attend mieux. Pour The Witcher 3, CDP à pris des risques, et a apporté une vraie plus valus à son jeu par rapport à TW2. Là, on a un Syrim moddé, Skyrim étant lui même un Oblivion moddés, comme pour Fallout 3. ça commence à faire long, et l’intérêt du jeu s'en épuise d'autant plus vite. Je ne sais pas qu'elle sont les plans pour l'avenir, mais si le prochain jeu de Bethesda n'innove pas et se contente encore d'être une modernisation de leurs anciens jeux, ils vont dans le mur. EDIT: Je me répète, mais c'est également une des limitations de leur moteur moisi et vieillissant. Il n'est pas fait pour, et Besthesda ne prend pas le risque, quitte à faire un scénario très linéaire, d'au moins le mettre en scène de façon grandiose, via des cutscènes ou autre.
  23. 3 points
    Bon, après 5 heures de jeu, je pense pouvoir faire un petit retour sur Fallout 4, pour commencer, mon ressenti sur le jeu est plutôt bon, même si certaines choses me chagrinent : La carte : Au bout de 5 heures, je pense en avoir même pas exploré 5%, mais elle me paraît tout de même petite, par contre, elle semble bien faite, même si par moments, j'ai l'impression que l'échelle est inégale, on va se retrouver avec des localités vachement rapprochés, puis par moments, un grand "vide". Graphique : C'est fidèle à ce que nous avait présenté Bethesda à le3, pas de downgrade constaté, le nouveau moteur est plutôt bien foutu, cen'est pas au niveau d'un The Witcher 3, mais le nombre d'élémentsà l'affichage est loin d'être le même, je trouve donc cette comparaison stupide, pour moi le jeu est beau, même si certains points pourraient être améliorés. L'optimisation : Pour une fois chez Bethesda, rien à redire, le jeu est fluide (même siun moment j'ai eu une petite chute de FPS), je joue avec la configuration suivante : Intel I5 4670k - Gigabyte gex 780 OC - 16 gi2133 mhz - Windows 10, et contrairement à ce qui a été annoncé, je tourne très bien en ultra, même si on sent que le jeu pompe pas mal sur le proco (celui-ci n'est installé sur mon disque mécanique, et pas que mon ssd) Bug : Rien à signaler de mon côté, contrairement à la sortie de Fallout 3 et New Vegas qui avait été un véritable supplice, même si j'ai rencontré quelques problèmes d'affichage au niveau des dialogues sous-titrés, et les éternels problèmes de collisions. Création du personnage : L'éditeur est plutôt complet, pour une fois, on arrive à créer des avatars pas trop moche, et vraiment personnalisés, au niveau de la gestion des SPECIAL et des perks, au début, on trouve le changement plutôt négatif, au final, c'est beaucoup mieux que le système des deux derniers Fallout, ça permet de très vite faire des choix, et d'avoir une progression moins "linéaire" de ce côté, on regrettera juste que le système nous permette d'attribuer comme on le souhaite des SPECIAL en plus, mais bon, après, on l'utilise où on l'utilise pas. Mon plus grand regret vient de l'absence des "traits" qui permettaient de poussée le vice, et de disposer de certains bonus en échange de malus. Les dialogues : Gros point noir de mon côté, non pas que le jeu est mal écrit, ça reste du niveau d'un skyrim et d'un Fallout 3 et New Vegas, mais pas d'un RGP "Old school" comme les premiers Fallout, le gros problème vient de la roue de dialogue, on ne sait pas vraiment ce que l'on va dire, et 4 options qui se limitent à "oui", "non", "sarcasme" (qui n'en ait pas vraiment), "des détails ?", c'est light, surtout qu'il s'agit de mot clé, si les phrases étaient affichées en entières afin de balancer la réponse qui convient le mieux à notre personnage, la pilule serait mieux passé, surtout que ce n'est pas la mer à boire à intégrer, de ce côté-là, je suis déçu. Le doublage du personnage principal : Là, on aime, ou on n'aime pas, ça permet d'éviter de lire l'ensemble des conneries que peut dire notre perso et se concentrer sur les objectifs, il aurait été bien pour ceux qui le souhaitent de pouvoir les désactiver, ainsi que d'intégrer au minimum à modificateur de voix afin de "transformer" la voix du doubleur à notre sauce. I.A : Sa à pas bougé depuis Skyrim chez Bethesda de ce côté-là, toujours aussi con ..... L'interface : Clairement orienté console, on s'y fait vite, mais par moments, pour nous, joueurs au clavier/souris se peuvent vite devenir un bordel sans nom, j'espère qu'un prochain patch viendra résoudre ça, point positif, on peut changer les couleurs de cette interface, c'est gadget, mais c'est un plus. Gameplay : Gros progrès de ce côté-là, les combats sont plus "bourrin" on s'emmerde pas, et les nombreuses armes/armures et leurs mods permettent de mieux s'en sortir (j'en parle au prochain point), dommage finalement que l'ia soit si con par moments, on aurait eu l'un des meilleurs shooter Rpgs du monde. Craft : Mon gros coup de cœur, même si la prise en main n'est pas simple (interface console bordel !) et pas franchement bien expliqué pour la fondation des colonies, ça apporte véritablement un gros plus au jeu, on fait ce qu'on veut de nos armes et de nos armures afin de les adapter à notre style de jeu, et la récupération des milliers d'objets inutiles à enfin une utilité propre, le recyclage. Par contre, je regrette amèrement la disparition des ateliers de recharge qui permettaient de moins tomber à court de certaines munitions, ainsi que des différents types de Mun (normal, expo, anti-blindage), je vois venir le DLC à trois kilomètres. C'est tout pour le moment, j'ai fait le tour de ce que j'avais vu, vous l'aurez compris, je par sur un sentiment plutôt positif, même si y a des points noirs au tableau, Bethesda à faire un effort, mais peut mieux faire. Sa reste donc un bon jeu, pas forcément un bon RPG, ni même un bon Fallout pour divers points que j'ai expliqués, mais c'est un bon jeu.
  24. 3 points
    Hekan

    Bande Annonce Officielle

    Ton avatar va très bien avec cette dernière image .
  25. 3 points
    kornazer

    Boitier pc

    Bonjour, donc voilà je vous présente ma tour pc sur le thème de Fallout ^^ Alors pour ce qui est de la peinture c'est un ami à moi qui me là fait, pour la porte et le logo de l'enclave ils on été imprimé en 3D puis peint Pour ce qui de l'interne, je ne pense pas y toucher ( enfin je met ma config et voila ^^) Merci de me donner votre avis =)