Gabriel D. Arouth

Commonwealth Chronicles - Nuka World Chapter 4 (+ Liens) - Part 1

15 messages dans ce sujet

1. BIENVENUE À NUKA WO... Ce truc est branché?

 

Salut tout le monde!

      La première partie du chapitre 4 est déjà terminée, il me reste qu'à la corriger. Par soucis de sa qualité, je vais faire ça demain, à tête reposée, pour être certain d'avoir le cerveau adéquat pour ne pas vous donner la bouillasse des premiers textes. Aussi, il se peut que les épisodes soient moins longs par moments et plus orienté sur l'action. J'ai développé pas mal l'aspect psychologique et en rajouter un cran ferait juste alourdir le texte inutilement. Attention, ça veut pas dire que je ne vais plus parler de comment les personnages se sentent ou ce qu'ils pensent. Ma narration de base est toujours centrer sur cet aspect de l'histoire. Mais je sais que certains se plaignaient que le texte était déjà bien lourd à lire, avec multiples paragraphes d'exposition. Alors je veux bien faire ce compromis pour vous, mais aussi pour moi.

      Voyez-vous, j'ai démarré une autre histoire depuis deux semaines bientôt et elle me demande pas mal plus de mon temps et mon enthousiasme. Je veux toujours finir ce que j'ai commencé, surtout que je connais la fin de N./Vic, et j'adore le personnage. Cependant, mon imagination me porte également ailleurs et en grand explorateur que je suis, je compte visiter ces contrées-ci tout autant que le parc de Nuka World.

      Alors restez à l'affût, si vous voulez la fin de cette histoire. Peut-être embarquerons-nous sur une nouvelle dés qu'elle sera terminée ;)

Bonne lecture!

 

Chapt. 4 : Pas votre Genre

 

Part. 1

Révélation

      "Ici RrrrredEye qui vous verser le whisky d'mes belles paroles direct dans vos oreilles. Vous'êtes tous une bande de psychopathes, et j'vooous adore pour ça! Pour cette journée, j'ai toute une série d'nouvelles qui vont vous lubrifier l'cerveau. Vous vous souv'nez du robot qui s'est pointé à nos portes après l'attaque des griffegators, cherchant notre Ex-Patronne adorée? Eh bien il semble que la canne de conserve nous ait guidé jusqu'à l'entre de cette traîtresse. Alors on y est allé, et qu'est-ce qu'il y avait? Notre bonne vieille amie Le Mécaniste. Oui parce que notre super-héros du Commonwealth qui a terrorisé ses habitants avec son armée de robots, eh bien c'est une gonzesse. OUI! Pour êtres franc avec vous, j'm'y attendais un peu. Voyez, un mec, un vrai, pas une de ces lopettes de Diamond City, serait allé sur le terrain pour sauver l'monde. Maintenant qu'on sait qu'c'est une fille, ça tombe... un peu plus sous l'sens.
     Pour en rev'nir sur notre Patronne chérie, j'veux seulement adresser c'qu'on s'dit déjà tous tout bas et ce depuis son départ. Comment, Ô COMMENT! elle a pu nous faire ça. Partir au moment où on avait l'plus besoin d'elle. Après tout, on l'a pas tué. Elle est venue dans l'idée d'foutre la merde et nous, et bien on l'a mis sur le putain d'trône. Personne sur TOOOOOUT l'Commonwealth aurait l'culot d'faire ça. Mais à NUKA WORLD, on est des vrais-de-vrais.
     Alors, pourquoi j'vous raconte ça, moi?..."

     Nisha savoure encore sa victoire, aujourd’hui. Elle se lève très tard, car c’est un oiseau de nuit, et enfile son casque ailé qui commence à peser sur sa tête. Il y a une raideur qui élance depuis plus d'une semaine est apparue sous sa nuque. Mais elle n'y pense déjà plus lorsqu’elle sort de sa cabane en haut du monticule de béton, au centre du Fizz'top Mountain. Son trophée est toujours assis dans sa cage, pataugeant parmi des restes humains encore humides. Il n'a pas été nourrit depuis trois jours. L'idée, c'est d'attendre de voir combien de temps cela prendra avant que Porter Gage l'Intouchable se mette à cannibaliser cette viande faisandée depuis Dieu sait quand. Or, le cafard n'a encore rien touché de son plat. C'est qu'il est résilient, le garçon.
     - Allé! Un morceau pour maman, miaule presque la Mère des Disciples. Je te laisserai avoir un de ces bols de nouilles que tu aimes tant pour manger le reste.
     - Va t'faire foutre, Nisha. Je sais très bien que le marché  n'en a pas encore reçu.
     - Tu te trompes. Kate est revenue ce matin.
     - Et la Patronne? Elle est revenue, elle?
     Nisha pousse un de ses rires hypocrites contrôlés. Porter ne comprend toujours pas pourquoi elle fait ça. Ce n'a rien de plus intimidant.
     - Tu penses encore qu'elle viendra sauver son amie?
     C'est au tour de gage d'avoir un ton suave et de ricaner doucement.
     - Tu sais pas d'quoi elle est capable. Tu sais même pas son nom.
     Nisha n'aime pas ce jeu là. Pas qu'elle ait quelque chose contre jouer avec l'espoir de ses victimes. En fait, lorsque celui si s'évanouie, c’est qu’il est temps de le raviver. Ce n'est pas ça. Ceux et celles qui se retrouvent dans l'une de ses cages ne devraient pas avoir le droit de négocier, voilà tout. Gage n'a pas peur. Il ne tremble pas, ne la supplie pas. Il attend de jouer sa dame de pique et il est si certain que ça lui sauvera la vie. C'est agaçant pour la reine du Fizz'Top.
     - Tu penses vraiment qu'elle va te sortir de là... supposons qu'elle revienne un jour, bien sûr.
     - Elle voudra en finir avec moi, c'est certain.
     Nisha a envie de le tuer sur le champ. Elle veut tellement lui effacer son demi-sourire en coin. Ou mieux, lui en creuser un elle-même sur le visage; un sourire tout rouge qu'il ne lui procurera aucune joie.
     - Je vais te dire ce qui va arriver, si elle se pointe, lance-t-elle, visiblement énervée malgré son contrôle. Le Pacte va lui couper la tête et l'accrocher comme trophée de chasse. Lizzie de chez les Opérateurs vont rependre son corps pour faire des expériences dessus. Moi, j'en ai rien à foutre. Je t'ai toi, et personne ne va m'enlever enfin le plaisir d'en finir moi-même avec toi. Après, les Disciples vont prendre la place qui leur revient dans ce parc pourri.
     - Tu crois que ça va s'passer comme ça, hein? Si t'es si certaine, alors tu vas me dire pourquoi les Opérateurs ont gardé la p'tite, hein? Quoi? J'ai rien entendu.
     Nisha n'a rien dit. Elle fulmine et se réjouie à la fois. Elle n'est effectivement pas du tout certaine de ce que les autres comptes réellement faire avec la Patronne. Ils ont un plan et les trois Familles espèrent que ça suffira pour la faire revenir. 
     Si ça avait été n'importe qui d'autre, elle ne se serait jamais mit dans quelque état que ce soit. Sauf que Nisha a entendu les bruits qui ont couru sur elle. Ce serait une mercenaire entraînée et capable. Elle aurait une armée de robots à sa disposition. Même si ont lui a dit que les machines trouvés dans le repère de cette salope ont été mises en pièce, rien ne suggère qu'elle n'en a pas d'autres, ou qu'elle ne va pas en remettre sur pieds pour une assaut surprise. Nuka World ne peut se permettre d'être attaqué une seconde fois.
     De plus, cette nana aurait décimé une bande de pillards complète à elle seule et aurait la protection d'une famille puissante dans le Commonwealth. Des gens d’influence tout à fait disposés à mettre des ressources armées sous sa main. Tout ça Nisha le sait et les autres aussi. Et même si son idée est faite sur le sujet, rien ne dit que les Blacks ne voudront pas négocier et il est hors de question pour elle et ses Disciples de s'allier avec le Pacte, pas même pour réduire les Opérateurs à néant. Mason et ses animaux doivent être les premiers à partir.
     Nisha n'aime pas sentir obliger de marchander, ou même de parier. Elle aime la certitude, comme celle que Gage va moisir sous yeux quelques jours avant qu’elle se mette à le découper. Or les mots sortent tout seul de sa bouche:
     - D'accord. Alors si c'est bel et bien le cas, voilà ce que je te propose. Si la Patronne se présente et QU'EFFECTIVEMENT, elle reprend sa place sur le trône, eh bien tu seras libre.
     Elle veut tellement avoir raison sur Gage qu'elle hésite à peine de faire son offre. C'est un genre de désespoir et elle le sait, sauf qu’elle le niera à jamais.
     - Nisha! appelle Dixie. Faut que t'écoutes ça!
     La protégée du clan apporte un poste radio et le branche là où était connecté le terminal personnel de sa maîtresse, puis met le contact:
     "Vous d'vez vous dire "Merde, RedEye! On sait pour la Patronne, on sait pour l'Mécaniste, laisse ta boîte de Mentas et va pioncer un peu, tu nous emmerde!". Eh calmez-vous, mes chéris; ou plutôt sautez d'votre siège de toilette, car la Patronne... est de retour."

     Riff et Raff sont comme les deux doigts de la main, depuis le massacre par les griffegators. Pas que ça fasse plaisir au deuxième, toutefois. Ils gardaient tous deux la porte du Parlor de l'intérieur lorsque Gage est parti avec le sac plein d'explosifs, durant l’attaque de ces choses monstrueuses. Ce ne sont certes pas leurs vrais noms, mais ils ont été baptisés ainsi par Lizzie, la chef chimiste des Opérateurs. On leur a dispensé du quart de nuit pour service rendu envers la famille et pour ça, ça en a presque valut de perdre plusieurs de leurs frères d'armes.
     Ce ne fut pas eux qui reçurent la plus haute des récompenses, cependant. Il y a une nouvelle générale au commandement. On aura beau dire ce qu'on veut d'elle, qu'elle a fait preuve de bravoure et tout, c'est tout de même une fillette de quatorze ans. Riff la trouve bandante, mais Raff voit ça d'un mauvais oeil. On vient de donner à une gamine en pleine puberté un grade au-dessus de lui, et elle n'est pas à Nuka World depuis aussi longtemps, et c'est une ancienne Disciple. Si personne ne sent l'arnaque dans tout ça, alors les Opérateurs sont foutus.
     Raff a remit ça sur le tapis, ce matin, et voilà ce qu'on lui a répondu:
     - T'es pas un peu sexchiste, par hasard?
     - Hein?! Un peu quoi?!
     - Sexchiste.
     Il finit par comprendre ce que son jumeau pour association essaie de lui dire.
     - Premièrement, on dit "sexiste", pas "chexchiste"...
     - J'ai dit "Sexchiste", interrompt Riff comme un beauf, et pas... comme tu dis.
     - Mais tu la fermes! Je suis PAS SEXISTE! Enfin, ça a rien à voir. Cette fillette a à peine finit de tirer sur le sein d'sa mère. Et c'est une Disciple, non d'une merde! On l'a placé au même rang que Lizzie.
     - Et alors?
     - Et alors?! Merde! Ça veut dire qu'on pourra jamais contredire ses ordres. C'EST UNE GAMINE... ET UNE ANCIENNE DISCIPLE. Qu'est-ce qui t'faut plus?
     - Ouais, mais tu focus d'abord sur le fait qu'c'est une enfant. Alors toi-même, tu penses pas que ce soit un problème que ce soit une ancienne de leur clan. T'es juste jaloux.
     Entendre cet idiot rire devrait être le signal pour que Raff lui en mette une sur la gueule. Mais ce n'est pas plus intelligent de frapper un naturel crétin et de plus, il va falloir que les deux s'expliquent devant les patrons pour son geste, puis l'autre abruti va raconter que Raff se plaint de ses supérieurs. Il n'a pas besoin de ça. Une bière, voilà ce dont il a besoin.
     Au moment où il pense à se désaltérer, une machine passe les arcades de l'entrée de Nuka Town. C'est une sphère volante avec tout un tas d'antennes repliées vers l'arrière et une grille aux mailles très serrés qui lui sert de visage. Elle attire l'attention de la faune d’humains autour du marcher, mais au moment où on essaie de lui montrer de l'hostilité, Shank l'aperçoit et intervient.
     - Touchez pas à ça, bandes de débiles.
     Le Eyebot, parce que Shank sait très bien ce que c'est, se tourne alors vers lui et dit dans une voix humaine pré-enregistrée:
     - Je dois parler à Mags et William Black et mon message ne va jouer qu'en présence de ces deux-là.
     - Ils sont occupés, s'essaie Shank.
     L'avertissement joue en boucle une deuxième fois. Voyant qu'il ne pourra en tirer quoique ce soit, il décide que ce n'est pas son problème et guide le robot vers sa destination.

     - Elle nous prend pour qui, cette femme? s'indigne sèchement William.
     - Une seconde, William. Alors elle veut nous parler... à travers une machine?
     - Nah, j'pense surtout qu'elle a un message pour vous. Elle est maline! Au lieu de risquer sa peau en venant elle-même, elle envoie un Eyebot. Je sais pas ce que cette chose a à dire, mais si notre ex-patronne ne cherche pas à argumenter ou à vous supplier, c'est qu'elle a un plan.
     William, en éternel sceptique, n'est pas convaincu du tout de la manoeuvre.
     - Elle veut peut-être nous dire d'aller-nous-faire-foutre.
     - Si ça avait été l'cas, on y serait tout simplement allé, elle aurait pas eu à envoyer rien ni personne, clarifie sa soeur. Où elle est, cette machine?
     - Dehors. Elle attend.
     - Et si c'est un piège? renchérit Billy Black.
     Ce n'est pas faux.
     Après quelques minutes d'attente dans un certain malaise pour Riff et Raff, qui restaient plantés devant cet engin flottant sans visage répétant sans cesse les mêmes mots, on a ouvert les portes du Parlor pour enfin laisser le robot entrer.
     Reba, trop contente d'avoir abandonné le nom de Midget, ordonne au Eyebot de la suivre. Elle l'amène dans la salle de la salle à manger et l'envoie rencontrer un homme. La jeune fille annonce alors :
     - Voici mon frère, William et moi, je suis Mags. Donne ton message, maintenant.
     La voix qui se met alors à sortir n'est pas facilement reconnue. Seule Mags, qui épie l'échange depuis la cuisine accompagné de son frère et de Lizzie, revient deux semaines en arrière. Les mots mâchouillés afin de ne pas tirer sur les cicatrices et les sonorités nasales forcés; même à travers cette enregistrement faible, elle arrive à reconnaître cette voix. Margareth n'a rencontré que cette femme une seule fois, pourtant.
     L'enregistrement dit alors:
     - "Je suis prête à négocier la libération d'Isabel Cruz, alias le Mécaniste. J'ai plusieurs conditions, mais avant de vous demander ce qui me prend, sachez que vous aurez plus à y gagner que moi. Je ne veux que mon amie saine et sauf... et pour ça, je vais vous offrir Nuka World."
     Le robot n'explose pas. Le haut-parleur continu d'apporter son message aux deux Blacks de substitution et expose le plan tout entier. Mags et William n'ont pas à s'en faire pour les détails à venir. Dans l'immédiat, ils doivent surtout trouver une façon de convaincre Nisha de leur remettre Porter Gage en un seul morceau ou du moins, toujours avec ceux qui lui permettront de se battre en cas de besoin. Ce ne sera pas facile mais s'ils y arrivent, ce dernier doit envoyer le train pour ramener la reine découronnée jusqu'au royaume.
     Isabel Cruz restera leur prisonnière jusqu'à la fin de cette mission, bien entendu. Sauf que Mags n'a pas du tout l'intention de laisser cette femme parcourir Nuka World sans avoir un oeil sur elle.
     - Reba?
     - Oui Mags!
     L'enthousiasme de cette fille l'a toujours beaucoup amusé.
     - Si on sort Gage de chez les Disciples, tu vas le suivre. Je sais que tu en a contre cette femme qui nous a abandonné, mais ne fais rien pour les empêcher de faire leurs trucs. Une vengeance, ça...? laisse-t-elle en suspend pour voir si son élève a retenu la leçon.
     - "Ça se prépare comme en cuisine."
     - Bonne fille.
     - J'vais pas te décevoir.
     - Je suis plus inquiète pour ta sécurité que ta loyauté, ma belle.
     Puis, Mags sourit comme une mère avant de caresser son propre enfant sur la joue.
     - Riley avait raison: tu es à ta place, ici. Tu aurais dû nous joindre bien plus tôt. Ça aurait peut-être changé son destin à lui.
     Reba répond sèchement, ce qui fait sourire fièrement William comme un oncle:
     - J'en doute.

     Gage a entendu Nisha crier très fort d'en bas. Ça a duré des heures et il y a eu plusieurs pauses entre chaque épisode. Il a su plus tard qu'elle s'est engueulé avec les Blacks. Quand elle est montée pour lui ouvrir la porte de sa cage, c'était facile à comprendre qu'elle soit furax.
     Elle n'a pas dit un seul mot, alors que Porter s'est levé de son tapis de chair et de sang. Lui non plus n'a rien ajouté lorsqu'il s'est dirigé vers la rampe qui descend jusqu'aux pieds de la tour de béton. Comme ça aurait été trop lui demander de lui laisser un bout de viande pour la route, il a ramassé une côte fraîche de la veille et s'est mis à la mastiquer, comme si de rien n'était. Ce n'est pas sa première fois et il espérait tellement que ça fasse chier cette cinglée.
     Dehors, on lui a dit de se rendre à la station de transit. Apparément, on l'attend de l'autre côté. 
     Il a su que c'était elle dés sa libération. Ce qu'il n'arrive pas à comprendre, c'est pourquoi tout ce train? Elle donne le message aux Opérateurs de le faire libérer, puis de lui amener son carrosse. Jusque là, ce n'est pas trop le bordel, car cela montre qu'elle prend ses précautions. Mais c'est plutôt maladroit. Rien ne va la protéger une fois de ce côté-ci. Rien ne la protégerait contre Gage lui-même. Il peut très bien saisir une opportunité de la descendre en guise de réparation et ainsi, confirmé son statu utile pour Nuka World. Voire pendre le trône, t'en qu'à y être.
     La seule explication, c'est qu'elle veut un transport pour amener ses foutus robots jusque de ce côté-ci de la montagne et ce plus facilement. Elle va certainement le descendre dés qu'il pointera le bout du nez et elle pense que ce sera son ticket d'entré pour elle et son armée. Mais il est tout bonnement impossible que son amie soit encore en vie lorsqu'elle arrivera. Elle croit peut-être que Mags va la garder en otage pour négocier la survie de son clan, mais cette femme ne connait pas Mags. Ils vont buter la fille et faire la guerre à ces robots jusqu'à la victoire ou la mort. Gage le sait très bien.
     Mais il a aussi envie de savoir ce qu'elle a en tête. Et puis, Mags et William croient qu'elle a un plan, sinon ils n'auraient pas envoyé Porter à sa rencontre.
     Une fois sorti de l'ascenseur qui monte jusqu'à la station, Gage se dirige parfaitement dans la semi-obscurité du soir. Il franchit les portes ouvertes du train et passe dans la cabine du conducteur lorsqu'il entend une voix derrière lui dire:
     - Vas-y, envoie le train et je vais retenir les portes.
     - Putain! sursaute le pillard. C'est quoi l'idée?! Tu fous quoi ici, si je dois envoyer c'truc de l'autre côté?
     - Je mets un plan à exécution, fait la silhouette sombre coiffée d'une queue de cheval.
     Gage hésite. Ou plutôt, il insiste pour avoir une réponse avant d'obéir.
     - Gage... appuis sur ce bouton.
     - Pour que tu nous envoie tes robots? Et pourquoi je f'rais ça?
     - Vous les avez tous bousillé jusqu'au dernier.
     - Alors tes copains.
     Cette Vic marque une pause. Ses émotions sont impossibles à déchiffrer dans toute cette noirceure, ce qui rend sa silhouette immobile presque artificielle. Même lorsqu'elle prend la parole, on dirait que c'est un enregistrement.
     - Je sais que la fille qui fait l'intermédiaire entre ici et le Commonwealth est revenue ce matin. Alors personne ne va faire revenir ce train sans que je le décide. Je voulais pas venir ici, et encore moins avoir à faire avec votre monde. C'est vous qui m'avez amené ici... DEUX fois. Vous vouliez quelqu'un au pouvoir de ce cirque de timbrés? Eh bien voilà! Mon premier décret est que personne ne sort d'ici avant la fin. Toi et moi, Gage, on va reprendre ce parc. Château par Château. Lorsque ce sera fait, vous laisserez partir Isabel. Elle et moi, on va foutre le camp d'ici et vous laisser vous entre-tuer comme ça vous plaira. J'en ai rien à foutre. Je veux revoir mon amie saine et sauf, ni plus ni moins. Au diable Nuka World, au diable votre bande de pillards dégénérés. Ah et Gage? J'ai aucun copain. Je suis venue ici toute seule et je vais sauver mon amie toute seule. Parce que moi, j'ai le courage de régler mes problèmes toute seule. Toi, monsieur le borgne, tu peux pas en dire autant.
     Après ce discours fulgurant, Gage ne sait pas exactement quoi dire. Il regarde simplement le sac que les Blacks lui ont remis et en sort l'objet à l'intérieur.
     - Tiens. C'est à toi ce truc, j'pense.
     Il lui tend un Pip-Boy 3000 encore fonctionnel. Sur l’écran ou sont enregistrés les signes vitaux, un nom est inscrit en petit caractère sur des diode verts : Nora Gail.

 

 

 

Les chapitres précédents seront déposés dans les liens sur ma page DeviantArt. Le serveur ne m'autorise pas de mettre autant de texte sur ce topique, je suis navré. Le chapitre en cours sera textuel, pour offrir un meilleur accès. Lorsque les suivants démarreront, je mettrai le précédent en lien et ainsi de suite. Merci de votre compréhension.

 

Chapt. 3 : Après la honte

 

Chapt. 2 : Real-Deal with It

 

Chapt. 1: Tuer Colter

  


 

Modifié par Gabriel D. Arouth
Poursuite de l'histoire + corrections (Voir l’historique des modifications)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble qu'il y a moins de fautes que dans tes textes précédents. Mais il y en a encore pas mal, ce qui réduit le confort de lecture.

Il y a un certain style, je trouves que c'est le meilleur des textes que tu as posté ici. Il y a aussi pas mal de mystères sur les interprétations à avoir. En gros, je n'ai pas tout compris mais c'est sympa.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. T'es pas le seul qui n'a pas bien digéré ces textes. Les publications ont cessé aussi. J'ai même essayé d'effacer ceux sur N., mais incapable. Mais comme je connais un peu  mieux le jeu et que j'ai déjà toute l'idée pour cette histoire, je vais essayer de faire vite et surtout, garder cela concis pour le format Internet. Super idée de mettre la couleur des lettres plus grisâtre, en passant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite s'en vient aujourd'hui! Je finalise les corrections et je vous l'envois. Je sais que les publications prennent du temps, mais étudier les différents contextes du jeu, l'histoires des lieux, celles des différents personnages, les différentes possibilité de dialogue et comment les implanter dans mon histoire, est une tâche plus difficile que je croyais. Et bizarrement, Internet ne m'aide pas beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà la fin du Chapitre 1. :) 

Ouf! ça a été difficile à produire, avec ma vie personnelle dans tout le lot. Mais je suis toujours aussi motivé. Surtout après ce chapitre qui pose les bases de mon idée sur Nuka World. Même si je commence à avoir marre de ce DLC. D'ailleurs, est-ce moi ou Fallout 4 est moins percutant, niveau scénario, que fallout 3?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà la suite! Désolé encore pour le manque d'action violente, mais plein d'idées sont arrivées avec ce texte qui démarre le Chapt. 2. Va falloir encore une certaine mise en contexte, mise en place pour ce que je prépare à ces raiders sans scrupules de Nuka World :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re-Salut

Je vais avoir l'air un peu pathétique, à force de m'excuser pour mes délais de publication, mais la vie ne fait pas de cadeaux à tout le monde et surtout pas en même temps. J'ai fini le prochain épisode et je travaille la correction.

Pour survoler sur la demande de Cam', j'avoue ne pas avoir travaillé le fichier PDF, et comme j'ai étonnement du mal avec Word, je n'ai pas pensé à regarder d'autre format. Je vais y jeter un oeil et verrai si je changerai de format de publication à l'avenir. D'ici là, je reste sur celui-ci car je veux sortir cette histoire de ma tête le plus vite possible et enchaîner sur la suite. Car oui, j'ai d'autres idées entourant la BOS, notamment, et j'ai bien hâte de m'y mettre.

 

J'espère que vous aimez les libertés que je prends avec le scénario du jeu, jusqu'à maintenant. Si je suis la ligne déjà tracé par les scénaristes de Bethesda, dont j'admire incontestablement le travaille, alors où se trouve l'intérêt de lire une histoire qui n'a pas d'eux, tout en l'incorporant à leur matériel de base. C'est une drôle de choix de ma part, je sais, mais bon... le fan-service est un raccourcis facile à emprunter, ça ne veut pas dire qu'il nous prive de créativité. Cette méthode fut utilisée par les écrivains des premiers livres de StarCraft (je pense à "La Bataille de Liberty", que j'ai adoré) ou par celui des premier Doom écris dans les années 90, je crois, que je vous recommande d'ailleurs vivement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.