KharMitch

Tyranny

19 messages dans ce sujet

logo-156f50e2.png.f27606cbfc7b8e354ab1d3

Sometimes, Evil wins. Voilà ce qu'on peut lire sur le site du nouveau jeu d'Obsidian Entertainment. Le jeu aura l'air de commencer après une guerre dans laquelle le Mal aurait gagné. On peut trouver une carte présentant deux villes de l'univers.

Site officiel : http://www.tyrannygame.com/

Galerie d'images :

Révélation

ver-ss-001.thumb.jpg.aedfe9db277697045a0ver-ss-003.thumb.jpg.7849c1c00966ad69ceever-ss-004.thumb.jpg.6ffcb017d4b4506c193ver-ss-005-edit.thumb.jpg.a0dbea11342fcdver-ss-006-edit.thumb.jpg.7232457f4777c5ver-ss-007.thumb.png.3f9105135587140b73ever-ss-008.thumb.jpg.385af9516f0fde9d4d0

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'après le Codex qui puise dans d'autres sources.

http://www.rpgcodex.net/forums/index.php?threads/tyranny-gdc-2016-previews.107707/

- Le jeu est en temps réel avec pause, comme pillars ou baldur's

- on contrôle 4 personnages au lieu de 6

- Le combat est plus dynamique avec notamment des combos

- Les personnages sont sans classes. Certaines compétences peuvent être augmentées à l'usage.

- Il y aura un QG, comme dans Pillars.

- Le jeu est plus court que Pillars, mais il y aura davantage de rejouabilité et de choix et conséquences. (ce qui en ferait un jeu plus complet)

- Les choix et conséquences commencent dès le départ avec un état du monde différents selon des choix opérés dès la création du personnage.

- Le système de double-réputation, comme dans New Vegas, est de retour.

- Le monde de "Terratus" est inspiré de la méditerrannée, entre l'age de bronze et l'age de fer.

PS: C'est Obsidian ENTERTAINMENT.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques nouvelles du jeu : http://www.rpgfrance.com/actu-14541-1-tyranny-nous-devoile-son-syteme-competences

J'aime bien l'idée du système "Utilise ta compétence pour l'augmenter". Ce n'est pas nouveau mais je suis curieux de voir comment ils vont implémenter cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sa sens le réchauffé, espérons qu'Obsidian arrivent à nous faire quelques chose de bon dès la sortie pour éviter de répéter les soucis de POE au lancement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne sera pas seulement dans un monde au le "Mal" règne, on y jouera vraisemblablement un méchant...

Voici une vidéo de gameplay montrant 3 façons de résoudre une quête ; attention SPOIL :

Révélation

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y joue et c'est bien ! Je résume.

Un petit côté "post-apo fantasy" pas dégueu, des choix artistiques plutôt gonflés.
On joue le bad guy, et ça c'est super.
Le mode Conquête juste après la création de personnage est très agréable : en gros, vous écrivez votre histoire pour poser les bases de votre aventure. Les PNJ vont rapidement évoquer et juger vos faits d'armes ; peut-être que ça altère aussi la map, les différentes destinations accessibles, je sais pas trop.
Beaucoup de texte, beaucoup de dialogues. Détail important pour moi : la traduction est d'excellente qualité, bien meilleure que celle de Pillars of Eternity (qui était maladroite en plus d'être truffée de fautes).
Moins de combats que dans Pillars, de plus ces combats sont simplifiés. C'est pas pour me déplaire, le grand nombre de combats "brouillons" de Pillars m'avait saoulé. À noter, un système de combos plutôt marrant à déclencher en duo avec les compagnons.
Moins d'exploration, des maps beaucoup plus petites mais néanmoins jolies.
Moins de quêtes secondaires.
Les environnements et les ennemis manquent de variété.
Un système de réputation vraiment intéressant. Une jauge de Faveur et une jauge de Colère pour chaque faction, que vous remplissez en fonction de vos choix de dialogues. Quand vous atteignez un certain niveau de Faveur ou de Colère, vous débloquez des compétences spécifiques. Même principe avec vos compagnons de route. J'aime bien parce que ça chamboule le système de dialogue à choix multiples classique qu'on connaît : faut faire gaffe à tout ce qu'on répond.
Les compagnons justement sont - encore une fois avec Obsidian - particulièrement soignés et bien écrits. Les PNJ importants aussi d'ailleurs.
Beaucoup de choix cornéliens (c'est simple, j'ai l'impression qu'il y en a à chaque quête) avec des conséquences différentes à la clé. Donc bonne rejouabilité a priori.

Et puis comment ne pas y voir une grosse référence à l'excellent cycle de La Compagnie noire de Glen Cook ? Je recommande.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'y joue aussi, et j'adore.

Je joue en anglais, un peu un comble quand je disais que j'attendais les traductions de certains jeux... Bref, le jeu est superbe, la qualité des textes et de l'univers est extraordinaire. Même en ayant pas un niveau d'anglais et passant plusieurs pause à traduire quelque termes, l'immersion est bien au rendez-vous. Les combats sont plus simples et agréables, là n'est pas le coeur du jeu et c'est très bien que Obsidian s'en ai aperçu :) .

Bergil a tout dit ^^. A noté que les jauges de Faveur/colère ne sont pas négatives. C'est à dire que la jauge de "Fear" semble-t-il traduit pas "Colère" (un peu bizarre), n'a pas un effet négatif, les personnages seront plus enclin à vous filer des infos car ils vous connaissent et savent que vous ne rigolez pas avec eux. Alors que des fois la jauge de favor vous fera passez pour le larbin de service. Elles sont indépendantes, vous pouvez obtenir des points dans les 2 jauges en même temps. C'est un système qui fonctionne à merveille, notamment avec les compagnons :) !

Les choix effectivement sont ni blanc ni noir... L'histoire vous le fait comprendre. Déjà, en partant sur la base que vous jouez un conquérant qui vient pour buter les gentils... Vos choix ne vont pas être simple pour sauver et votre vie et celles des autres. J'ai notamment fais le "con" par exemple, avec les "gentils" et mes compagnons m'ont fais la remarque que nous ne sommes pas là pour sympathiser avec l'ennemi...

J'ADORE CE JEU !

Tout comme Bergil, je recommande. Je trouve que c'est aussi un excellent moyen d'apprendre des termes et des constructions de phrases anglophones. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

"Fear" semble-t-il traduit pas "Colère" (un peu bizarre)

En fait c'est Faveur/Colère pour les factions et Loyauté/Peur pour les compagnons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'arrive aprs la bataille. 
J'ai commencé ce jeu et je ne reviens pas sur ce qui a été dis. C'est vraiment un bon feeling dès le départ. 
J'ai un peu de mal avec la nomenclature du système de réputation. "Colère" et "Peur", ça parait contre productif quand tu veux mener a bien ta mission, non ? Surtout colère en fait. Quand je vois que j'ai mis en colère une faction, j'ai tendance a penser que du coup elle va plus m’écouter ? Mais je me plante ? C'est genre ils me craignent et me respecte en fait ? 
Seul truc qui me titille vraiment, c'est la gestion de l'inventaire. Je suis pas super fan. Les icones sont pas folles, j'ai un peu du mal a reconnaître les équipements à la volée. J'suis obligée d'attendre que leur nom s'affiche en restant la souris dessus, sinon je reconnais pas ce que c'est. Peut être que je vais prendre l'habitude. 

Ca me rappel follement cette saga d'heroic fantasy un peu dark "Les Fey"  ! J'adore. J'ai jamais lu le dernier tome qui a jamais été traduit d'ailleurs :'(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bizarrement j'ai pas réussi à aller très loin dans le jeu, malgré une très bonne impression de départ. J'aime vraiment l'univers et l'ambiance mais je me suis rendu compte au cours de ma 2ème tentative que je n'aimais définitivement pas le système de combat. J'en tire aucun plaisir, alors dès qu'il y a un combat un peu ardu ça me saoule.  C'est aussi ce qui m'avait fait lâcher Pillars of Eternity, et ce qui fait que je vais probablement passer à côté de Pillars 2. J'aime pas les combats, tout simplement, et il y en a quand même beaucoup.
L'inventaire, le journal et tout ça sont aussi hérités de Pillars mais globalement je trouvais ça plus clair dans Tyranny. J'aimais bien aussi les infobulles sur certains mots pour raconter le lore.
 

Pour les jauges Colère et Peur si je me souviens bien ça ne fait que débloquer des aptitudes mais ça ne te coupe pas vraiment des factions. Toutes les deux ont des avantages.

J'ai pas lu "Les Fey" (je note !) mais pour ma part Tyranny m'a fait beaucoup penser à "La Compagnie Noire" de Glenn Cook, que je recommande chaudement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui faut que je la lise aussi cette saga. Mais avant faut que je finisse l'Assassin Royal. 
C'est vrai que les info bulles qui te rappellent qui est qui ou qui mettent en évidence tes actions pendant la conquête c'est classe. 

Qu'est ce qui te plais pas dans les combats ? J'en ai pas eu beaucoup, ca me semble proche d'un baldur's gate ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grand fan de Robin Hobb et l'Assassin Royal, je suis en train de lire la suite "Le fou et l'assassin", c'est pas mal.

 

Par rapport aux combats des vieux Infinity Engine - Baldurs'Gate, Icewind Dale etc. - je trouve que l'évolution n'est pas géniale.
Je sais pas, c'est toujours un peu bordélique et fouillis, beaucoup de micromanagement, mais plutôt mou à cause des cooldowns du moindre pouvoir qui cassent le rythme. Je préfère encore un bon vieux tour par tour au système de pause active.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

Chargement

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.