Fallout 1.5 : Resurrection [ENG] - 1.5


1 capture d’écran

À propos de ce fichier

Fallout 1.5 : Resurrection - qu'est-ce que c'est ?

C'est une équipe de modeurs tchèques et fans de Fallout, la Resurrection Team, qui a modé Fallout 2 afin d'en faire un tout nouveau jeu, Fallout 1.5 : Resurrection.
Il s'agit d'un nouveau Fallout "old-school". L'histoire se déroule entre le 1er et le 2ème Fallout, et prend place au Nouveau Mexique. Tous les endroits visités seront donc nouveaux, et le héros aussi. Les créateurs du mod disent avoir tenu à concilier ce qui fait l'esprit des 2 premiers Fallout : le côté glauque et sans espoir du premier, et les blagues, easter eggs et autres légèretés du second.

Le site officiel

Selon ses créateurs : Fallout 1.5 Resurrection est aussi grand que Fallout 1 et comporte davantage de quêtes. Il y a moins de compagnons que dans le 2, mais ceux-ci sont davantage développés.

 

Pourquoi le nom de Resurrection ?

Resurrection Team -> Ce nom a été choisi pour 2 raisons. Premièrement, il colle bien avec le personnage principal, qui au début de l'histoire revient quasiment d'entre les morts. Deuxièmement, nous pensons que notre jeu représente la résurrection des bons vieux Fallout.
Nous ne voulions pas changer les mécaniques de jeu. Notre but était de ramener la licence Fallout à sa forme originelle. Chaque personne ayant joué à Fallout 1 se souvient de ce sentiment... Vous faisiez votre chemin en découvrant plein de localités remplies de choses fascinantes. Même après plusieurs parties, vous continuiez à découvrir des choses. Le joueur pouvait vraiment entrer dans un tel jeu, et c'est ce que nous nous sommes efforcés de recréer.
Le Monde est toujours aussi chaotique, parsemé de communautés indépendantes connectées uniquement par quelques relations commerciales. Le désert est un endroit hostile, où la loi est du côté de celui qui porte le plus gros flingue.

 

Prologue des créateurs (n'apparaît pas en jeu) :
Citation

L'obscurité. L'obscurité ne change jamais. Plongé à l'intérieur, nos sens les plus importants deviennent inutiles. Les autres sens deviennent plus sensibles et l'imagination se développe. Ces bruits tout autour de vous, qui passeraient inaperçus en temps normal, deviennent effrayants. A tout moment, une attaque soudaine pourrait surgir de l'inconnu...

Vous vous réveillez, ouvrez doucement vos yeux encore collés, et ne voyez que l'obscurité. Vous essayez de bouger vos membres, de vous asseoir, mais chaque mouvement vous fait atrocement souffrir. Vous préférez rester couché un moment. Peu à peu, vous prenez conscience de votre environnement. De l'air humide et froid caresse votre visage, et vous entendez les échos grinçants des couinements de rats.
Vous êtes allongé sur un sol froid et sale, ne sachant pas où vous êtes, ne sachant pas même qui vous êtes. Vous essayez bien de retrouver la mémoire, mais en vain. C'est comme s'il y avait une barrière mentale dans votre tête, et plus vous essayez de voir loin dans votre passé, plus elle devient épaisse. Pourquoi ne pouvez-vous pas vous souvenir de quoi que ce soit ?

Vous essayez à nouveau de vous asseoir, cette fois avec succès. Avec votre main droite, vous trouvez un petit boîtier en métal, et instinctivement, vous appuyez dessus. La lumière vacillante de ce briquet éclaire votre environnement immédiat. Vous vous rendez finalement compte que vous vous trouvez dans une grotte. Cela explique les échos. Votre vision se concentre sur un passage étroit d'où jaillit une faible lueur. À en juger par les traces de sang et les vêtements déchirés, quelqu'un - ou quelque chose - a dû vous traîner ici.
Des os de divers animaux, peut-être même humains, éparpillés au sol, vous suggèrent que c'est le fait d'un gros animal. Cette prise de conscience n'aide pas à vous rendre plus calme... Vous faites rapidement l'inventaire de ce que vous avez sur vous. Un pistolet, des munitions, un couteau, un Pip-Boy et un Stimpak... Oui ! C'est ça dont vous avez besoin !

Machinalement, vous prenez le stimpak et injectez la totalité de son contenu dans votre circulation sanguine. L'instant d'après, vous vous demandez comment vous pouvez vous rappeler du nom et de la fonction de ces objets, mais pas de votre identité. Que vous est-il arrivé ?

Il n'aura pas fallu longtemps pour que vous vous sentiez en bien meilleure forme. Vous pouvez finalement bouger sans ressentir de douleur. Vous regardez le timide reflet sur le côté du briquet et, hébété, vous observez votre visage. Vous avez l'impression de voir celui d'un étranger. Est-ce vraiment vous ? Une grande tâche noire sur votre front vous trouble. Vous la touchez légèrement et une douleur soudaine circule à travers votre tête, comme si quelqu'un vous avait fracassé le crâne pile à cet endroit. Serait-ce la raison pour laquelle vous ne vous rappelez de rien ?
Vous réalisez que vous pourriez retrouver des informations dans votre Pip-Boy. Vous pressez le bouton d'alimentation mais rien ne se passe. Vous le retournez pour enlever la couverture protectrice. Malgré la faible luminosité, vous tentez de comprendre ce qui pourrait poser problème. Ah ! Le module de mémoire est corrompu. Vous pourriez activer la sauvegarde, mais cette dernière est vide. Vous ne trouverez pas de réponses dans votre Pip-Boy.

Dépité, vous rangez vos affaires et vous vous préparez à partir. Tout à coup, vous apercevez un petit objet brillant, au sol, juste à l'endroit où vous aviez repris conscience. Vous ramassez l'objet soigneusement pour le regarder de plus près. C'est un talisman attaché à une ficelle, destiné à se porter autour du cou. Vous sentez qu'il a une grande signification... mais laquelle ?
Vous faites glisser votre doigt sur la surface lisse du talisman, essayant de vous souvenir de quoi que ce soit...
Oui ! Votre nom ! Vous connaissez à présent votre nom ! Au moins, vous vous souvenez d'une chose à propos de votre passé. Vous mettez le talisman autour du cou et commencez à suivre l'étroit passage pour finalement sortir de la grotte. Maintenant, vous voulez en connaître plus sur votre passé.  Et quelque chose vous dit que ça ne sera pas facile...

 

L'installation :
Notes importantes :

- Vous POUVEZ installer Fallout 1.5 même si vous avez le Restoration Project déjà installé, car ce dernier ne modifie aucun fichier de base de Fallout 2. Les 2 resteront opérationnels.

- Vous DEVEZ avoir le jeu Fallout 2 installé complètement sur votre ordinateur (installation "complète", ou "humongous"). Attention, le cas échéant : ne pas installer Fallout 2 dans "Programmes" ou "Program Files", ou dans un autre endroit protégé de votre ordinateur. (Exemple d'installation correcte : C:\ Games \ Fallout 2).

- Le mod Resurrection contient déjà le dernier patch officiel (1.02) et le patch HD. Pas besoin de vous en soucier.
 

Procédure :

- Une fois que vous avez une installation propre de Fallout 2 (que ce soit avec ou sans le Restoration Project), et si ce n'est pas déjà fait, vous devez lancer Fallout 2 au moins une fois.

- Téléchargez la version "installer" du mod, ICI.

- Lancez l'application, veillez à bien choisir le chemin du dossier de Fallout 2 pour l'installation.

- La 1ère fois que vous lancez Fallout 1.5 : Resurrection, il est recommandé d'aller dans les options pour régler vos paramètres (résolution, vitesse du texte et de la souris, et bien d'autres).

- L'installation a automatiquement placé un raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" dans le menu démarrer. Vous pouvez également lancer le jeu à l'aide du raccourci "Fallout 1.5 - Resurrection" présent dans la dossier de Fallout 2. Ou encore grâce à "fores.exe", dans le dossier Fallout 2 \ Resurrection.

 

Actualité dédiée sur Fallout Génération :

 


Quoi de neuf dans la version 1.5 ?   Voir le journal des modifications

Publiée

Pas de journal des modifications pour cette version.




Retour utilisateur

Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

Chargement