• Post-apo

    Les tests des jeux post-apo

    13 tests dans cette catégorie

    1. Téléchargement Technique: 8 Gameplay: 16 Originalité: 15 Post-apo: 17 Note du testeur: 13

      Bandai Namco édite le jeu de Mojos Bone, un petit studio de développement. Impact Winter sort de cette alliance comme un bébé un peu difforme : le fond est bon, l’aspect un peu moins…
      Vous prenez le contrôle d’un petit groupe de survivants grâce à votre avatar nommé Jacob. La terre est plongée dans une ère glaciaire suite à une collision avec un astéroïde. Le groupe composé de 5 personnes, Jacob inclus, est très hétéroclite : Blane, l’ex-flic à la retraite vous formera à la survie, Maggie, la fille mécano, Wendy, vétérinaire et cuisinière, et enfin Christophe, le geekos de la bande. Les survivants se sont réfugiés dans une église. Une chance dans leur malheur, l’informaticien a récupéré un petit robot nommé « Ako-Light ».  (Hé les gars, une église, Jacob, un robot lumière… Va falloir arrêter de fumer le cierge…).
       
       
       
      Lors du préambule, le robot se réveille et capte un étrange message qui active un compteur de temps : 30 jours avant le sauvetage. Il vous faudra tenir jusque-là, mais c’est sans compter que vous devrez réduire le temps de sauvetage en gagnant de l’expérience… Tout le gameplay et l’intérêt du jeu en découlent.
    2. Téléchargement Technique: 15 Gameplay: 13 Originalité: 15 Post-apo: 10 Note du testeur: 12
      The End of the World est un jeu que m'a proposé Google Play, spontanément. Ce petit salopiot, conscient de mon intérêt pour les univers post-apo et les applis Fallout, a en effet mis en suggestion un titre qui a tout de suite attiré mon attention. Ni une, ni deux, je le télécharge et vous propose un petit test pas piqué des hannetons. 
       

      (Le titre qui t'accroche l’œil, en bon fan de Fallout)

      Je ne savais pas qui l'a développé, mais comme ça semble la coutume pour introduire un test, voilà ce que j'ai trouvé péniblement sur Google. Le jeu est donc développé par Sean Wenham et sa petite équipe. C'est un premier jeu il semblerait, mais un second est déjà en cours de développement, et vous pouvez trouver des infos sur son compte tweeter, notamment. 


      (Le prochain jeu annoncé)

       
      Bref, trêve de palabres et entrons dans le vif du sujet. The End of the World est gratuit sur Androïd et à 0.99€ sur Ios, du moins à l'heure où j'écris ces lignes. Cela m'a pris grosso-modo 20 minutes pour le parcourir, et j'ai été très étonné par son contenu... En effet, le titre évoque une fin du monde, mais pas LA fin du monde. Il s'agit plus d'une licence poétique pour évoquer l'effondrement d'un jeune homme suite à une rupture amoureuse. Le jeu, dans des tableaux au design singulier, tente d'exprimer la souffrance issue d'une rupture et d'un cœur brisé.



      (Voila une petite team à garder à l’œil)
    3. Téléchargement Technique: 17 Gameplay: 18 Originalité: 17 Post-apo: 13 Note du testeur: 17
      NoClip et Gambitious nous livrent Zombie Night Terror. ZNT est un Lemmings-like dans un univers en noir et blanc qui rappelle les films d’horreur des années 80. Sorti mi-juillet, le titre indépendant est un savant mélange de fun et de réflexion qui vous fera rager plus d’une fois, tout en vous poussant toujours à continuer votre partie.
      Vous vous surprendrez à vous attacher à ces petites bestioles dévorant ces stupides humains effrayés sur leur passage. Ici, on vous donne la possibilité de devenir l’Apocalypse. Prenez donc le contrôle de la Horde et déferlez avec classe sur le monde !
      NoClip, petit studio français, sort donc son premier jeu. Et pour vous répondre directement : pour ma part, c’est un succès.
       

       

    4. Téléchargement Technique: 14 Gameplay: 16 Originalité: 16 Post-apo: 18 Note du testeur: 16
      Sortie en 2012, la version originale de Deadlight a été un franc succès. Tequila Works, le studio à son origine, a édité une version Director’s Cut pour adapter le jeu sur les nouveaux supports. Cette version est arrivée en juin 2016 avec son lot de nouveautés, comme un nouveau mode de jeu pour les fans de « scoring », de nouvelles animations et des graphismes revus.
      Pour rappel : Deadlight est un jeu de plates-formes 2D dans lequel vous incarnez un personnage amnésique à la recherche de ses proches, et se déroule dans un Seattle des années 80 dévasté par une maladie qui change les hommes en Ombres (Zombies).
       
      Étant un peu sceptique vis-à-vis de cette nouvelle version, je vous expliciterai mon avis en 2 sections par catégorie : la première sera mon avis sur la version originale, la seconde sera mon avis sur les ajouts qu’apportent la DC. (Les notes sont celles de la version originale)
      Cela pour comparer les apports de cette nouvelle version et permettre aux personnes n’ayant pas testé du tout le jeu de se faire un avis sur les 2 possibilités d’achats. Pour indication : Deadlight director’s cut est à 20€, et l'édition originale de 2012 à 10€.

      Randall monte pour sauver sa peau...

    5. Téléchargement Technique: 12 Gameplay: 11 Originalité: 15 Post-apo: 18 Note du testeur: 14
      « Dead Synchronicity : Tomorrow come today » est le premier opus d’une série de point & clic post-apo. Le genre du point & clic est relativement représenté sur le marché, avec des sorties régulières de jeux (indépendants) à faible budget ou la rééditions de licences très connues comme les Broken Sword. C’est le premier jeu proposé par l’équipe de Fictiorama Studios, un studio indépendant fondé par trois frères. Le jeu a été édité tardivement par Daedalic Entertainment.
        Citation steam :
      « Les ténèbres. Rien que les ténèbres. Et la lumière fut…
      Mais elle ne fut pas suffisante pour éclairer Michael sur son identité et sur les bouleversements que traverse le monde. La Grande Vague, les Dissous… ne sont plus que des mots vides qui résonnent dans son esprit dévasté. Aidez Michael à affronter une réalité déliquescente et un univers qui disparaît peu à peu.
      Imaginez un monde sans pitié, à vomir et qui dépérit. Imaginez que vous n'avez plus de passé, pas de présent et pas d'avenir…»
       
    6. Téléchargement Technique: 11 Gameplay: 12 Originalité: 14 Post-apo: 17 Note du testeur: 13
      Shardlight est un point and click... POST-APO ! Pas forcément très courant en ce moment, ou du moins, ce genre de jeu n'est pas vraiment mis en valeur... Alors, allons-y et testons le petit nouveau du studio de Wadjet eye game. Cette boite est connue pour, notamment, Technobabylon et  Primordia. Ce dernier est aussi un point and click post-apo avec une direction artistique maîtrisée et des atouts de tailles... On retrouvera naturellement un air familier dans le nouveau produit du studio !
      Voilà la description du jeu sur la fiche steam :
      Une bombe, une nouvelle architecture sociétale, un danger de mort imminent. On a ici de très bon ingrédient pour un post-apo de qualité, au moins sur le background.
      Parlons bien, parlons peu : je donnerai que peu de détails sur l'histoire, l'intrigue et l'univers du jeu. Tout simplement car il est dans votre intérêt de découvrir cela par vous-même. Et c'est bien là, le but ultime de chaque aventure !
      Première précision, pas la moins importante, le jeu est en anglais. Le niveau est assez abordable mais il est nécessaire de rester concentrer pour comprendre les dialogues et les intrigues. Désolé aux anglophobes... Peut-être un patch fr sortira comme pour Primordia, espérons.
       
      Nous voilà prêt à lancer le jeu :
    7. Téléchargement Technique: 12 Gameplay: 18 Originalité: 18 Post-apo: 19 Note du testeur: 17
      Vous...

      ... en avez déjà marre de Fallout 4 et de ses dialogues made by Walt Disney? Vous n’êtes ni une fourmi, ni une termite et vous avez autre chose à foutre dans la vie que de gérer des colonies? Vous trouvez que vous avez passé l’âge de jouer au bac à sable? Vous ne voulez plus d’un Fallout 3 dont le scénario tient sur un post-it? Vous n’en pouvez plus de Skyrim et de votre personnage multiclassé guerrier-voleur-mage-assasin-lycanthrope-et tueur de dragons à ses heures perdues? Vous ne vous sentez pas plus l’âme d’une Valérie Damidot de Tamriel? Vous vous êtes lassé de pulvériser du mort-vivant au petit déjeuner? Vous en avez ras la touffe des jeux linéaires et manichéens? Vous vous êtes interdit les jeux 3D avec 175 fps pour cause d’épilepsie chronique? Vous en avez soupé de diriger un groupe de Pnj à l’IA mongolienne et vous préférez vous la jouer solo comme Han?  

      Mais...

      ... vous voulez un univers post-apo original? Mature? Impitoyable? Vous voulez du choix? Des conséquences? Du non politiquement correct? Du scénario touffu mais néanmoins cohérent? Des intrigues à tiroir? Des personnages bien campés? Des combats âpres, difficiles et heureusement évitables? Et le tout saupoudré malicieusement d’humour noir?
      Vous vous dites...

      ... que vous allez faire comme tout le monde, que vous allez acheter Fallout 4 et que comme tout le monde, vous serez déçu? Ou que vous allez devoir recommencer Fallout 2 pour la 78ème fois et que c’est pas grave, quand on aime, on ne compte pas? Ou bien encore que vous êtes trop vieux pour ces nouveaux jeux tout jolis mais tout débiles et que finalement, le baggeamon ça doit pas être si mal? 
      Et bien, à tout ça, je vous réponds par trois mots: 
       
      The Age of Decadence! (ah, merde, on me signale que ça fait quatre mots...)
       
      La-bande-d'annonce-qui-donne-envie :
      ... et une présentation made by @Eldrak:
      que je remercie. Petite précision, ne faites pas comme lui, faites un choix entre l'esquive et la parade, si vous voulez utiliser un bouclier, la parade est indispensable et oubliez l'esquive.
      The Age of Decadence est un RPG old school en vue isométrique avec des combats en tour par tour. Le jeu, sorti en octobre dernier, se déroule dans un univers riche et cohérent, à des années lumières d’un Mad Max ou d’un Fallout, mais, avec cette petite saveur post apocalyptique si caractéristique que nous flairons à des kilomètres. Vous pouvez l'essayer gratuitement avec une démo ou l'acheter sur vos plateformes préférées pour une vingtaine d'euros. 

      Développé par le studio indépendant Iron Tower depuis... une dizaine d’années (oui, oui, vous avez bien lu) par une petite équipe d’une dizaine d’amateurs (dans le sens le plus noble du terme) dirigée par Vince D. Weller, Age of Decadence est un vrai jeu “indie”, sans éditeur et sans financement participatif. Iron Tower ne doit donc son jeu qu’à la sueur de son front et parfois, ça se sent! Mais rassurez-vous, sa longue gestation est synonyme de qualité, on voit qu’ils ont pris le temps pour sortir une version finie, complète et quasiment non buggée.

      Au menu d’Age of Decadence, non pas “Du Pain et des Jeux” mais“Des Pains et du Jeu”.
      Des Pains dans la tronche ou même dans les parties, ça, vous allez en recevoir par pelletées entières: pièges, arnaques, trahisons, embuscades, manipulations et autres coups dans l’anus seront votre quotidien à Age of Decadence! On sent bien que l’équipe d’Iron Tower vise les joueurs chevronnés, lassés des jeux trop faciles où on vous prend par la main du début à la fin. Là, promis, ce n’est pas par la main qu’on vous prendra, mais direct par la gorge!
      Mais ne vous inquiétez pas, du Jeu, ça aussi vous en aurez pour votre argent, tant le jeu est dense et fait pour être recommencé avec une nouvelle expérience à chaque partie.

      Il est grand temps de revêtir pour votre plus belle toge (privilégiez le rouge, le sang se verra moins) ou votre armure de bronze (oui, celle qui vous fait de jolis pec’ et des abdos en relief), vos sandales ou autres spartiates (laissez tomber les chaussettes, il fait chaud dans le désert et en plus vous aurez l’air d’un con), vérifiez que votre lame ou vos arguments sont bien affûtés et enfin, que votre touche F5 est parfaitement opérationnelle.
      Ami lecteur, si tu en as (déjà) marre de lire, tu peux continuer la lecture un peu plus loin (mais, je préfère te prévenir que pour jouer à Age of Decadence, il ne faut pas avoir peur de lire). Bref, si en revanche, Ami lecteur je ne t'ai pas encore perdu, tu peux clicker sur la balise spoil ci-dessous et te taper savourer une présentation plus complète du jeu.
       
       
    8. Téléchargement Technique: 16 Gameplay: 16 Originalité: 13 Post-apo: 19 Note du testeur: 16
      Fiche Technique :
      - Date de sortie : 13 octobre 2015 sur PC / 16 octobre 2015 sur console
      - Développeur : InXile Entertainment
      - Editeur : Deep Silver
      - Genre : RPG
      - Thème : Post-apo
      - Classification : + 18 ans.
       
      Annoncée en mars 2012 par l'intermédiaire d'un projet Kickstarter salué par un gros succès, la version initiale de Wasteland 2 sortira en septembre 2014. Plutôt bien accueilli par la communauté, Wasteland 2 permettra de renouer avec un RPG imprégné de cette touche "old-school" avec laquelle le joueur que je suis a commencé dans les années 90.
      Le 13 octobre dernier, la version Director's Cut de Wasteland 2 est sortie à son tour et il s'agit aujourd'hui de tester non pas le jeu, mais les améliorations que cette nouvelle version propose par rapport à sa version vanilla.
      Wastelanders, accrochez vous à votre compteur Geiger, nous partons explorer l'Arizona après une guerre nucléaire.
       
    9. Téléchargement Technique: 8 Gameplay: 8 Originalité: 8 Post-apo: 11 Note du testeur: 9
      Fallen est un jeu tactique post-apocalyptique au tour par tour, que beaucoup ont comparé à X-Com ou Fallout.
      Développé par les Studios Red Katana, petite entreprise argentine, forte d’une cinquantaine d’employés, fondée en 2010 et spécialisée dans les jeux vidéo, Fallen fut kickstarté par à peu près 803 contributeurs qui ont investi environ 75 584$, soit, à la louche 68 032,40€ ou grosso merdo 7 863 791, 87 Roupies du Népal (soyons précis avec les chiffres). 
      Avant de rentrer dans le vif ou dans le lard du sujet, je préfère vous donner quelques précisions personnelles :
      -    Je joue à la dernière version en date de Fallen, traduite en français, mais j’avais découvert le jeu juste avant le gros patch du 14 Août et donc j’ai pu assister à quelques belles évolutions (on y reviendra plus tard)
      -    Je ne suis absolument pas un spécialiste de ce genre de jeu, ma seule référence dans ce domaine étant Fallout Tactics
      -    Je serai absolument subjectif dans ce test
      Dans ce jeu, vous incarnez un certain Herk West qui part dans le « Dust » à la poursuite de son frère, Silas. Vous vous retrouverez vite à la tête d’une caravane lancée à ses trousses et vous devrez gérer une équipe de caravaniers (essentiellement leur matos et leurs compétences spéciales) ainsi que la caravane en tant que telle, que vous pourrez également améliorer. 
      On peut scinder le jeu en quelques phases principales :
      -    La carte générale où vous déplacerez votre caravane  à travers le dust, à la recherche de Silas ou de petites villes commerciales. A noter la possibilité de forer toute la carte à la recherche d’éventuels trésor enfouis. 


      -    Une vue de votre caravane où vous pourrez améliorer votre caravane (vitesse, capacité de lits  par exemple), vous gérerez le matos de votre dream team. C’est également durant cette phase que vous visualiserez leurs attributs (mais en tout bien tout honneur) et leurs compétences spéciales. En lançant une nouvelle game, vous pourrez choisir les caractéristiques de base (Force, Agilité, Vitalité et Perception) d’Herk West au moment de la création du personnage et elles évoluent ensuite en fonction de votre expérience. Les talents de votre personnage ou « maîtrises » dans les armes sont présentés sous forme d’étoiles et augmentent selon leur utilisation. L’expérience engrangée lors de vos missions vous fera monter de niveau, vos caractéristiques et maîtrises augmenteront automatiquement et vous aurez la possibilité d’acheter une compétence spéciale comme par exemple la capacité de tir rapide, celle d’étourdir un ennemi ou un gain de points de vie supplémentaires…


      -    Les phases d’échanges commerciaux lorsque vous irez faire vos emplettes en ville ou lors de rencontres avec des caravanes amicales. En dehors des échanges de matos, vous pourrez également acheter des rumeurs (les coordonnées d’endroit à forer) ou recruter des nouveaux membres pour votre équipe.
      -     La phase de combat en 3D isométrique. A la recherche de votre salopard de frangin vous serez amenés à explorer certains sites truffés d’ennemis et de matos à glaner. Lors de vos déplacements vous rencontrerez régulièrement des caravanes hostiles que vous devrez pulvériser. La phase de combat est bien entendu la phase essentielle du jeu. Vous y dirigez votre escouade en tour par tour. Chaque personnage dispose de 10 points d’action et différentes possibilités s’offrent à vous : déplacement, planquage derrière une caisse, lootage de petites caches, échange de matériel avec vos compagnons proches et bien sûr, tirage dans la tronche de vos ennemis, pillards et autres clébards dégénérés à l’aide d’un éventail d’armes variées allant de la simple caillasse, au minigun ou autres fusil d’assaut sans oublier les armes de mêlées. Durant certaines missions, vous aurez à ramasser des indices ou désamorcer des bombes.

       
    10. Téléchargement Technique: 11 Gameplay: 17 Originalité: 14 Post-apo: 14 Note du testeur: 14
       
      Editeur / Développeur : Red Katana Sortie France : 14 Août 2015 Version testée : 1.1.7 Genre(s) : Stratégie / Tour par tour / Dongeon Crawler / Indépendant Mode(s) : Solo Web : Page Steam du jeu  
      DESCRIPTION GENERALE
      Fallen: A2P Protocol est un jeu de stratégie au tour par tour dans un monde post-apocalyptique avec une tendance Dongeon Crawler. Il est issu d'une campagne de financement participatif sur kickstarter et a levé 75'000 dollars. A noter que le jeu a été financé de justesse par 831 personnes, ce qui est assez peu pour un projet de ce type, puisque cela donne une moyenne d'environ 94$ par personne. Le studio argentin à l'origine du projet, Red Katana, a donc eu chaud. Quelques gros contributeurs à 1500$ et plus ont fait penché la balance en leur faveur. La faute en partie à l'overdose de jeux kickstartés et au nombre important de jeux ayant le post-apo pour thème ces dernières années.
      C'est le premier jeu sur pc du studio Red Katana, qui jusqu'alors s'était cantonné au développement de jeux pour mobile.
       
      Voici le synopsis :
       
      7
       
      Il y a deux principales phases de jeu :
      - La phase où vous roulez (à bord de votre caravane) sur une carte en 2d, genre monde ouvert comme dans Fallout 1 et 2. Vous utiliserez bien sûr cette carte pour voyager d'un point à l'autre. Vous pourrez y faire des rencontres (ennemis ou marchands), commercer, améliorer votre caravane et vos personnages, gérer votre inventaire, forer le désert pour trouver des objets, etc.
      - Les missions, autrement dit les phases de combat en 3D isométrique se déroulant au tour par tour. L'objectif sera souvent d'aller à un point (sortir d'une zone) ou de trouver des objets à travers le champ de bataille.
       

      La carte en début de partie
       

      Le champ de bataille