• bdd_livre.png.38ca27d0c9044ccbdbae2e058729c401.jpg

    Bienvenue dans la Base de Données des livres !

    Vous y trouverez des ouvrages post-apo que la communauté souhaite partager. Il vous est possible de rajouter des fiches de livres, alors partagez vos trouvailles avec la communauté FoGen ! Une grande partie des ouvrages que vous trouverez sont ici grâce au travail de Jacques Haesslé sur son site : http://destination-armageddon.fr/index.html. Un grand merci à lui pour son travail exceptionnel !

    Accédez au flux RSS :

  • Sign in to follow this  

    Le Grand Ordinateur

       (0 reviews)

    Fiche du livre :

    Type : livre

    Auteur : Patrick ABRIAL

    Parution : 1938

    Thème : menaces technologiques


    Sur l'auteur :

    (1946-) Chanteur, auteur-compositeur, acteur (cinéma, théâtre) Passa du folk de ses débuts à un rock dur et engagé. Diverses pièces musicales pour le cinéma où il apparaît parfois comme  acteur.


    Préambule :

    Le Grand ordinateur par Patrick Abrial, paroles et musique de Le Bellego et de Patrick Abrial, disque 33T, CBS.
    menaces technologiques


    Synopsis :

    «Méfiance ! Méfiance !»  Tel est le conseil de Patrick Abrial. Se méfier des technologies nouvelles, de l’ordinateur en particulier, aux conséquences rédhibitoires et multiples. D’abord, la raison mécanique est incompatible avec le sentiment :
    « Si tu écoutes la machine
      Si tu oublies ton cœur… »
    Les séductions du progrès ne devront pas diviser les êtres humains car
    « la peau de tous les hommes,  (est) noire comme du charbon »,

    c’est-à-dire qu’ils finiront comme  esclaves d’un travail abrutissant et pénible, serviteurs d’une dystopie mégalomaniaque dans laquelle la nature et l’amour seront abolis :
    « Les petites fleurs des champs de couleur de béton, et les yeux des enfants  jamais ne souriront ».

    L’artifice rejoindra l’artificiel pour emprisonner l’homme en lui faisant perdre sa liberté :
    « Le soleil sur ta tête de couleur de néon, et le ciel sur ta tête comme du goudron.
    »
    Le pari faustien de l’espèce humaine avec la machine lui fera gagner du temps… mais pour quoi faire ? :
    « Et l’homme immortel n’aura plus jamais sommeil »
    Son essence disparue, l’homme végétera sur une terre sans âme. Quoique amplifiée par l’artiste, sa crainte repose sur un danger réel, sans quoi la CNIL n’aurait pas de raison d’être, la « mise en carte » de l’ensemble des citoyens d’un pays ayant aussi été dénoncée par de nombreux auteurs de science-fiction, d’Orwell à Philip K. Dick.


      Report Book
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    There are no reviews to display.


  • Categories

  • Livres