• bdd_livre.png.38ca27d0c9044ccbdbae2e058729c401.jpg

    Bienvenue dans la Base de Données des livres !

    Vous y trouverez des ouvrages post-apo que la communauté souhaite partager. Il vous est possible de rajouter des fiches de livres, alors partagez vos trouvailles avec la communauté FoGen ! Une grande partie des ouvrages que vous trouverez sont ici grâce au travail de Jacques Haesslé sur son site : http://destination-armageddon.fr/index.html. Un grand merci à lui pour son travail exceptionnel !

    Accédez au flux RSS :

  • Sign in to follow this  

    La Mort De Chaque Jour

       (0 reviews)

    Fiche du livre :

    Type : livre

    Auteur : Idriss SEABRIGHT

    Parution : 1972

    Thème : guerres futures 1


    Sur l'auteur :

    (1911-1995) Pseudonyme de Margaret ST CLAIR. Nouvelliste et romancière américaine de science-fiction. Etudes à l'université de Berkeley. A écrit plus d'une centaine de nouvelles et neuf romans. Ses domaines d'intérêt spécifiques sont la sorcellerie et le féminisme.


    Préambule :

    la Mort de chaque jour par Idris Seabright, pp. 126 – 140, in " Histoires de fins du monde ", Livre de poche éd., N° 3767, coll. " La Grande Anthologie de la science-fiction ", 1 vol. broché, in-12 ème , 409 pp. couverture illustrée. nouvelle d’expression anglaise (USA)
    1 ère  parution française: 1972   titre original : The death of each day
    guerres futures 1


    Synopsis :

    Dick, le soldat blessé d’une guerre atomique future, se dirige vers l’hôpital militaire où on le soignerait. Enthousiaste en ce début de conflit prometteur pour les siens, il profitera de son séjour à l’hôpital pour saluer sa tendre amie Miriam, blessée elle aussi depuis deux jours.
    Les couloirs sinistres et vides, l’absence d’infirmiers et de médecins, la forme allongée et quasi-mourante de Miriam le firent douter de la réalité. Doute qui devint certitude lorsque Miriam lui apprit que la guerre durait depuis plus de dix ans, qu’il s’était écoulé autant de temps avant qu’il ne vînt la voir, et que les médicaments donnés quotidiennement aux soldats contenaient une drogue abolissant la mémoire, rendant ainsi chaque jour nouvelles les impressions vécues, comme si elles dataient de la veille. Les ennemis étaient à genoux, la guerre terminée depuis longtemps, mais elle continuait son horrible ballet dans un activisme sans fin. Terrifié, Dick, en compagnie de Miriam disposée en chaise roulante, traversa la ville–forteresse souterraine pour prendre le chemin d’un exil hasardeux mais sans nul doute plus heureux que l’enfer qu’ils espéraient quitter
    Une nouvelle sensible qui étire dans l’éternité le sentiment du soldat broyé par une guerre absurde


      Report Book
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    There are no reviews to display.


  • Categories

  • Livres